Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Frédéric Chopin

1810-1849 (Polonais)

La vie de Chopin en résumé... petite biographie

Chopin Frédéric Chopin est né "officiellement" le 22 février 1810 à Zelazowa-Wola (près de Varsovie) mais en réalité il est né le 1er mars 1810 (voir lettre sur site des amis de George Sand (voir paragraphe en savoir plus). Son père était français et sa mère polonaise. Il commenca très jeune l'étude du piano et se révèla rapidement un enfant prodige : à 8 ans, soit un an après sa première leçon avec Wojciech Zywny(qui était violoniste!), il donna déjà son premier "concert officiel"...au Palais Radziwill.

Tout en poursuivant ses études au lycée de Varsovie, Frédéric Chopin continua de travailler le piano puis il entra au conservatoire de Varsovie en 1826 jusqu'en 1829. C'est pendant cette période qu'il composa ses premiers chefs d'oeuvres et effectua ses premiers voyages hors de Pologne. En 1829 le directeur du conservatoire de Varsovie, Joseph Elsner, écrit dans un rapport: «Chopin, Fryderyk, étudiant de 3è année, talent exceptionnel, génie musical».

Frédéric Chopin quitta définitivement Varsovie pour Vienne fin 1830 , peu de temps avant l'insurrection polonaise. Installé à Paris, il y eut des débuts difficiles mais il connut un rapide succés auprès de l'aristocratie. La réputation de Chopin grandit rapidement. Les lettres de recommandation que le compositeur a apportées de Vienne lui permettent de joindre le milieu musical local qui l'accueille cordialement. Il devint un ami de Liszt, Mendelssohn, Ferdinand Hiller, Berlioz et Auguste Franchomme. Plus tard, en 1835, à Leipzig, il rencontra Schumann qui tient ses oeuvres en haute estime et qui a écrit des articles enthousiastes à son propos. Devenu professeur recherché, il continua simultanément son activité de compositeur.
Malade dès 1835, sa liaison avec George Sand (de 1838 à 1847) arracha Frédéric Chopin à la vie parisienne (séjours à Nohant, Majorque) . C'est à cette période que ses compositions furent les plus abouties.
En 1848, il donna un dernier concert parisien chez Pleyel le 16 février et réalisa une dernière tournée en Angleterre et en Ecosse d'où il revint épuisé.
Frédéric Chopin meurt emporté par la tuberculose le 17 octobre 1849 à Paris. Il est enterré au cimetière Père-Lachaise à Paris. Toutefois, pour respecter son testament, son coeur, retiré de son corps après sa mort, fut apporté par sa soeur à Varsovie où il fut placé dans une urne et installé sur un pillier dans l'église Sainte-Croix à Krakowskie Pezedmiscie

A retenir parmi les oeuvres de Chopin ...

Frédéric Chopin a essentiellement composé pour le piano seul. Il cultiva le piano sous les formes les plus variées : polonaises, valses, mazurkas, préludes, nocturnes, ballades, impromptus, scherzos, rondos, variations.
Formé à Mozart et à Bach, dont l'influence est évidente et qu'il travaillait quotidiennement, Frédéric Chopin apparaît comme un esprit classique dans une âme romantique. Une des caractéristiques de son jeu était le rubato.
Frédéric Chopin s'attacha à donner une autonomie à chacun de ses doigts afin que chacun conserve une autonomie. Admirez la finesse de ses doigts sur la reproduction du moulage en plâtre de sa main gauche (réalisé par Clésinger).

Une des théories de Frédéric Chopin dans le domaine de l'interprétation reposait sur l'analogie de la musique et du langage, et son grand art fut de transposer au piano la tradition vocale italienne."Il vous faut chanter si vous voulez jouer du piano" conseillait-il à ses élèves... A bon entendeur !... il ne vous reste plus qu'à vous procurer ses partitions (utilisez le moteur de recherche en haut du menu à gauche)

Ecouter ... Discographie de Frédéric Chopin

La sélection de piano bleu

nouveau
parution en janvier 2012

DANIIL TRIFONOV plays FREDERIC CHOPIN PIANO

Rondo “a la Mazur” in F major op.5
Grande Valse Brillante in E flat major op.18
Etude in F major op. 10 n. 8
Andante Spianato et Grande Polonaise Brillante op.22
Mazurka n.33 in B major op. 56 n.1
Mazurka n.34 in C major op. 56 n.2
Mazurka n.35 in C minor op. 56 n.3
Sonata n.3 in B minor op.58
Le pianiste russe Daniil Trifonov est surtout connu des mélomanes français depuis sa prestation au concours Chopin de Varsovie en octobre 2010, concours qui pouvait être suivi sur internet dans le monde entier et au cours duquel le talent de ce pianiste qui s'est montré au grand jour du public a largement été apprécié, et cela même s'il n'a pas eu alors le premier prix qu'il aurait tout aussi bien pu obtenir puisque les résultats du concours ont été d'ailleurs contestés (cela est fréquent... ainsi Martha Argerich quitta il y a quelques années le jury de ce même concours désapprouvant l'élimination d'Ivo Pogorelich, mais cette fois elle y resta et mais dans une interview du Financial Times( plus récemment en juillet 2011) elle a indiqué : "La nuit dernière, je l'ai écouté encore une fois sur YouTube - il a tout et plus encore. Qu'est-ce qu'il fait avec ses mains est techniquement incroyable. C'est aussi sa touche - il a tendresse et aussi l'élément démoniaque. Je n'ai jamais entendu quelque chose comme ça. "...effectivement il a tout cela ! Daniil Trifonov a quand même eu le troisième prix lors du Concours Chopin de Varsovie ce qui est déjà fort bien, mais sans doute pouvait-il déjà espérer mieux, de toutes façons il a par la suite largement fait ses preuves en obtenant d'autres premiers prix de concours tout aussi prestigieux ( Concours Rubinstein, Tchaikovsky) et également diffusés sur internet où chacun a pu encore mesurer son incontestable talent.
Un talent en fait déjà connu par une minorité auparavant ainsi on peut lire sur le livret de ce nouveau disque Chopin publié par le label Decca qui sort ces jours-ci en France mais est déjà paru il y a plusieurs mois en Italie, pays où il a été enregistré, que déjà "le printemps 2010 avait déjà commencé à mettre Daniil Trifonov en lumière et à susciter l'intérêt de la critique vis à vis de cet "astre naissant" de l'art international du piano. L'excellent résultat du récital tenu en mai 2010 au Teatro La Fenice de Venise ( avec un programme entièrement consacré à Chopin et Scriabine) dont ce disque est le témoignage (le disque comprend également le concert tenu au Fazioli concert hall de Sacile)." ...cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir plusieurs vidéos
Sélectionné
Disque du moment
avril 2011

Chopin (1810-1849)

Ballade N°1 en Sol Mineur, Opus 23
Ballade N°2 en Fa Majeur, Opus 38
Ballade N°3 en La Bémol Majeur, Opus 47
Ballade N°4 en Fa Mineur, Opus 52
Andante Spianato et Grande Polonaise En Mi Bémol Majeur, Opus 22
Nocturne en Ut Mineur, Opus 48/1
Nocturne en Mi Bémol Majeur, Opus 9/2

Jean-Marc Luisada, piano

Le pianiste Jean-Marc Luisada est très connu comme l'un des meilleurs interprètes de Chopin de sa génération et, après un enregistrement des mazurkas de ce compositeur parus l'année dernière, il comble cette fois encore plus son public avec un disque regroupant ce que l'on peut désigner sans doute comme les plus belles oeuvres de Chopin : les Ballades, auxquelles il a ajouté trois autres oeuvres également très appréciées : deux célèbres nocturnes et l'andante spianato et grande polonaise opus 22... Bref un très beau disque à ne manquer sous aucun prétexte car Jean-Marc Luisada offre ici des interprétations très mûries qu'il a souhaité très naturelles et elles vont droit au coeur !
Si l'on étiquette souvent Jean-Marc Luisada comme pianiste qui aime Chopin, il est une autre "étiquette" qu'on pourrait lui ajouter, outre celle d'interprète remarquable de nombreux autres compositeurs, c'est celle de pianiste qui aime le Japon... En effet ce disque, comme ses précédents disques Chopin également parus chez Sony Music, a été enregistré au Japon, après une tournée, car c'est un pays où il joue régulièrement depuis plus de 25 ans. Il considère même le Japon "comme son deuxième pays", confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à l'occasion de la sortie de ce disque mais aussi d'une autre actualité : une série de concerts qui lui tient énormément à coeur et dont il est l'initiateur : "Tous en scène pour le Japon" , une journée spéciale de cinq concerts le 30 avril 2011, salle Gaveau à Paris qui réunira cent artistes de grande notoriété... cliquez ici pour lire cet entretien et écouter un extrait

Frédéric Chopin(1810-1849)
Barcarolle opus 60
Polonaise opus 71/2
Impromptu opus 51
Valse opus 64/3
Grande Valse nouvelle opus 42
Ballade opus 47
Sonate n°3 opus 58
Evgeni Bozhanov, piano
Certes comme l'indique Michel Stokheim responsable du label Fuga Libera qui publie ce disque : "il ne va pas de soi de donner du sens à un enregistrement de récital Chopin, au terme d'une année de bicentenaire particulièrement chargée- quoi d'étonnant ?- en événements et publications"... ainsi il parait "encore" en ce début d'année 2011 nombreux disques d'oeuvres de ce compositeur. Mais après tout maintenant que le public à apprécier ce compositeur est encore plus large pourquoi ne pas lui en offrir de nouveaux enregistrements et cette année 2010 fût aussi l'occasion pour les producteurs de découvrir de nouveaux talents précisément dans ce répertoire. Ainsi il a paru "aller de soi" au label Fuga Libera de proposer cet enregistrement à Evgeni Bozhanov , en l'entendant au mois de mai dernier lors de son passage très remarqué au Concours musical international Reine Elisabeth pendant lequel il a notamment donné une interprétation de la troisième sonate "inoubliable" ... " il n'y avait pas grand mérite à remarquer ce jeune artiste à l'abord un peu réservé , jouant d'un chaise basse, laissant à son buste le soin de porter un visage à l'expressivité étonnante."... c'est absolument vrai ! Et dans ce disque aussi dont le programme permet de découvrir plusieurs facettes de Chopin, et dans lequel Evgeni Bozhanov fait encore preuve d'une grande expressivité, même sans image, c'est sans aucun doute encore son interprétation de cette sonate n°3 qui en est le meilleur moment. Ecoutez plus bas l'allegro maestoso dans lequelle il excelle à mettre en lumière les différentes voix et les différents chants....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Chopin autour des Scherzi
Corinne Kloska Piano

La pianiste d'origine polonaise et italienne Corinne Kloska a une double actualité : elle sort ce mois-ci un disque qu'elle avait envie d'enregistrer depuis longtemps : autour des Scherzi de Chopin, accompagnée par le ténor Xavier Le Maréchal sur deux mélodies et elle donnera un concert le 16 mars 2011 à 19h30 à l'Auditorium St Germain 4 rue Félibien 75006 Paris avec au programme Chopin -Liszt. Ce concert sera l'occasion pour elle de présenter des oeuvres de ce disque mais découvrez dès à présent celui-ci à travers la reproduction de l'entretien du livret publié avec l'aimable autorisation du label Plusloin music et quelques extraits choisis... ainsi des extraits des troisième et quatrième scherzi très contrastés comme l'explique Caroline Koska qui en exprime les différents langages musicaux avec une grande expressivité. Elle a choisi d'associer aux scherzi des pièces plus rares ou de rappeler d'autres grandes œuvres qui leur sont contemporaines ainsi la Polonaise Héroique ou deux mélodies effectivement peu connues chantées par Xavier Le Maréchal, vous pourrez également en écouter un extrait....cliquez ici pour lire la suite et écouter les extraits
NOUVEAU
Paru en 2010

Chopin(1810-1849)
Mazurkas
Polonaise-Fantaisie opus 61
Scherzo opus 20
Nocturne opus 48 n°1
Cédric Tiberghien, piano

Le pianiste Cédric Tiberghien, qui a notamment déjà enregistré les quatre ballades de Chopin, a été nombreuses fois invité à jouer des oeuvres de ce compositeur en cette année 2010, année, faut-il le rappeler, du bicentenaire de sa naissance... ainsi peut-on voir Cédric Tiberghien dans le second concerto de Chopin lors du festival de Prague dans deux vidéos plus bas dans cette page.
Ces concerts, en l'occurrence plus particulièrement les récitals, ont été pour lui l'occasion de faire aboutir ce programme auquel il pensait depuis un certain temps, confie-t-il dans ces réponses à l'occasion de la sortie de ce disque. Il a ainsi choisi de relier trois pièces qu'il trouve particulièrement représentatives chacune d'une période de la vie de Chopin, par un "fil rouge" chronologique constitué d'une sélection de treize mazurkas qui elles ont été composées entre 1825 et 1849, soit depuis la jeunesse jusqu'à la mort du compositeur.
!...cliquez ici pour lire l'interview de Cédric Tiberghien, écouter des extraits et voir deux vidéos.

Monsieur Chopin ou le voyage de la note bleue
Jacques Bonnaffé, récitant
Shani Diluka, piano
Carl Norac, texte
Delphine Jacquot, illustrations
Livre de 48 pages et
disque d'une heure environ.

Pour célébrer l'année Chopin les éditions Didier Jeunesse ont eu l'idée originale de réaliser un livre-disque exceptionnel autour de son enfance et pour ce beau projet ils ont fait appel à nouveau à Carl Norac qui avait rédigé en 2006 les textes d'un autre livre dans le même esprit : "Monsieur Satie, l'homme qui avait un petit piano dans la tête" . Pour ce qui concerne la musique c'est à Shani Diluka qu'il a été confié l'interprétation, une pianiste qui donne à Chopin une place chère à son cœur depuis toujours confie-t-elle dans un nouvel échange à l'occasion de la sortie de ce livre disque, et il est vrai que c'est un compositeur que l'on retrouve très souvent dans le programme de ses concerts et qu'elle a aussi enregistré pour la télévision(ainsi peut-on le voir dans une vidéo en fin de cette page).

Si à l'instar du précédent livre, le nom du compositeur est devancé de "Monsieur" c'est en fait ici de Chopin enfant qu'il est question, mais ce titre de civilité convient aussi tout à fait au regard de la personnalité et le talent de Chopin, tout autant que le surnom Chopinek, d'ailleurs avec humour l'auteur Carl Norac a écrit ce dialogue retraçant la rencontre avec la chanteuse Konstancja...cliquez ici pour lire la suite , écouter deux extraits et voir une vidéo

Chopin
Ballades
Piano concerto n°2
Lise de La Salle, piano
Staatskapelle dresden
Fabio Luisi, Direction 

La pianiste Lise de La Salle avait dans ses quatre précédents disques, toujours choisi de mettre en miroir des oeuvres de deux compositeurs, c'est uniquement à Chopin, qu'elle consacre son nouveau disque tout en mettant en miroir cette fois son travail en studio et celui en concert puisque le concerto est un enregistrement "live" et que les quatre ballades ont été quant à elles enregistrées en studio.
C'est aussi par ce choix différentes facettes du compositeur qu'elle réunit puisque le deuxième concerto de Chopin s'il n'a été publié qu'en 1833 fût en réalité le premier concerto qu'il composa, dès 1829, et est donc considéré comme une oeuvre de jeunesse, composée avant son départ définitif de Varsovie en 1830.... Il est écrit dans la tradition des concertos virtuoses dans lesquels seul le soliste est au centre tandis que l'orchestre n'a qu'un rôle d'accompagnement et se contente d'introduire les interventions solistes, de faire la transition entre elles et de les préparer explique Tobias Niederschlag, auteur du livret.[...]Si vous avez aimé passer l'été avec Chopin ce disque est le meilleur choix pour la rentrée et passer également l'automne avec les plus belles oeuvres musicales écrites par ce compositeur ! Lise de la Salle a bien voulu répondre à quelques questions, vous pourrez également voir une vidéo réalisée par le label Naïve lors de l'enregistrement et écouter des extraits...cliquez ici pour lire l'article complet et voir la vidéo et écouter les extraits

Chopin
Sonate n°2 opus 35
24 Préludes opus 28

Hélène Tysman

Chopin ne disposa que d'un piano loué localement dont la médiocrité l'exaspérait lorsqu'il acheva en janvier 1839 les Préludes, alors qu'il passait un pénible hiver avec George Sand aux Baléares, relatent les deux auteurs du livret du disque, qui en sont également producteurs, Hervé et Catherine Dumesny. Certes des sentiments d'énervement, voire de désespoir ont traversé aussi momentanément la jeune pianiste Hélène Tysman lors de l'enregistrement de son disque puisque répondant ici à nombreuses questions à l'occasion de la sortie de son premier disque elle relate notamment que "la première journée d'enregistrement a été réduite à néant en raison de la pédale sourdine du piano qui criait à en réveiller Chopin dans sa tombe !"...Heureusement tout s'est arrangé et bien sûr c'est avant tout le parcours d'une longue recherche personnelle auprès de nombreux prestigieux professeurs qui lui ont beaucoup apporté, et sa sensibilité personnelle, et non ce facheux contretemps, qui lui permettent aujourd'hui d'offrir ici un enregistrement remarquable par la tension qui y règne. Ce n'est assurément pas un Chopin "charmeur" ou "léger" que la jeune femme fait transparaître par son interprétation magnifiquement colorée et d'un relief à donner le vertige dans ce programme judicieusement construit, mais un Chopin dont elle exalte avec une incroyable originalité, et clarté, tous les états d'âmes et aspirations qu'il a précisément mis dans ses préludes......cliquez ici pour lire la suite , voir et entendre les extraits

Frédéric Chopin(1810-1849)
Sonate Pour violoncelle et piano en sol mineur opus 65

Introduction et Polonaise brillante pour piano et violoncelle en ut majeur opus 3

Charles-Valentin Alkan(1813-1888)
Sonate de concert pour violoncelle et piano en mi majeur opus 47

Violoncelle, Tatjana Vassiljeva

Piano, Jean-Frédéric Neuburger

Le pianiste Jean-Frédéric Neuburger est déjà bien connu des internautes de pianobleu.com par contre la violoncelliste Tatjana Vasiljeva russe est une découverte, aussi sachez qu'elle a été victorieuse du Grand Prix Rostropovitch de Paris en 2001 et est déjà considérée comme l'une des solistes majeure de sa génération. Sachez encore qu'en 2009 elle a accompagné l'orchestre national d'Ile de France en tournée et qu'elle a joué avec d'éminents musiciens... dont Jean-Frédéric Neuburger qui déclare dans ses réponses à de nouvelles questions pour la sortie de ce disque(voir plus bas) que c'est l'une de ces partenaires préférées avec laquelle il joue un répertoire varié. Il est vrai que l'entente semble parfaite à l'écoute de ce disque d'oeuvres d'une dynamyque très exigeante que les deux musiciens offrent dans un jeu très énergique et en conservant une même respiration laissant place à la poésie dans les mouvements plus lents ce qui est tout aussi difficile...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Paru en mars 2010

Frédéric Chopin

Trois nouvelles études
Ballade n°2
Sonate n°2
Valse n°5
Prélude en ut dièse mineur op.45
Valse n°12
Ballade n°3
Valse n°7
Prélude n°20 en ut mineur

Edna Stern

La pianiste Edna Stern est également pianofortiste et a d'ailleurs chez elle des pianos anciens, aussi lorsque la Cité de la musique de Paris lui a proposé de donner des concerts et d'enregistrer sur une pièce de collection de son musée : un piano pleyel 1842 dont le modèle correspond exactement à un modèle que Chopin lui-même avait chez lui, le projet l'a enthousiasmé. Elle a logiquement choisi pour cet album les pièces qui lui tenaient le plus à coeur pour diverses raisons, ainsi les trois nouvelles études qui sont dit-elle "un témoignage de la virtuosité de Chopin", la deuxième ballade inspirée, comme l'a suggéré Cortot, par le poème "Le Switez" dont elle dit dans le livret du disque qu'elle a rédigé : "j'aime beaucoup cette évocation, car j'ai toujours imaginé le thème rapide comme une descente aux enfers venant de la main droite et le mouvement du diable pour saisir sa main gauche", quant à la troisième ballade également inspirée d'un poème de Mickiewicz c'est pour elle "un mélange de beauté et de puissance".

Autre oeuvre importante de ce disque la Sonate n°2 qui témoigne pour elle que les oeuvres de Chopin "possèdent une puissance considérable et un appel à la révolution caché sous leur beauté" . Edna Stern a complété ce beau programme qui permet d'apprécier les qualités sonores originales profondes de ce piano de pièces plus courtes selon une certaine logique ainsi par exemple la note qui "conclut la troisième ballade est apparemment la même note qui commence la valse-un sol dièse- mais au moment où arrive la tierce douloureuse (basée sur ut dièse), on aborde une autre atmosphère". Une autre pièce lui tenait particulièrement à coeur : le prélude en ut dièse mineur op.45 : " Cette pièce est une petite perle- un poème, raffiné et exquis" .
Edna Stern nous fait par son choix judicieux et son toucher diversifié vivre un très beau voyage temporel au coeur de la musique de Chopin telle qu'il l'entendait. Il ne reste qu'à fermer les yeux et apprécier le flux typique et délicat de mouvement et d'harmonie de l'oeuvre de ce compositeur qui fait dire à Edna Stern qu'elle voudrait inscrire en tête de l'oeuvre de Chopin " Est-il art plus tendre que cette lenteur ?..."
Edna Stern a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de ce disque et de son actualité...cliquez ici pour lire la suite

Sélection Bicentenaire Chopin

Paru en 02/2010

Chopin

Nocturnes

François Chaplin

Le 1er mars 1810 est le jour officiel de la naissance de Frédéric Chopin et dans le cadre de la célébration de son bicentenaire le Comité artistique et scientifique, créé par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères et européennes, a attribué le label «Chopin 2010 en France» à 36 projets, ce disque "Nocturnes" enregistré par François Chaplin pour Zig Zag Territoires/Harmonia mundi est l'un d'eux. C'est également le disque que pianobleu.com a choisi de mettre en "Disque du moment" pour fêter aussi l'anniversaire de ce compositeur avec ses internautes non seulement parce que ce sont les Nocturnes qui parmi toutes ses oeuvres ont sans doute contribué le plus à développer la célébrité de Chopin et que François Chaplin, a été , il y a quelques années, le premier pianiste à avoir répondu à une interview pour pianobleu.com, mais avant tout parce que ce disque des Nocturnes est tout simplement splendide : sa sonorité privilégiant les graves est somptueuse et plonge instantanément dans un univers à dominante sombre d'une émotion intense où la sensibilité tant du compositeur que de son interprète est mise en relief par cette sonorité riche et d'une grande profondeur.

C'est d'ailleurs par un nocturne d'une grande intensité dramatique, l'opus 48 n°1(en écoute plus bas), que François Chaplin, qui a choisi de ne pas suivre l'ordre chronologique, ouvre cet enregistrement. Vous y remarquerez qu'on entend parfois la respiration du pianiste, respiration profonde, elle aussi, qui transperce dans ses doigts et dans le magnifique chant ample et poignant du piano, exprimant, entre lyrisme et drame, toute l’âme de Chopin, un très bel hommage pour cet anniversaire...
François Chaplin a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de son disque...cliquez ici pour lire la suite , écouter un extrait et voir une vidéo

Trio Chausson

Chopin (1810-1849)
Trio pour piano violon et violoncelle op.8
Liszt (1811-1886)
Tristia, Transcription pour piano, violon et violoncelle de la Vallée D'Obermann
Chopin (1810-1849)
Introduction et Polonaise brillante op.3
(Transcription Trio Chausson)

Philippe Talec, violon
Antoine Landowski, violoncelle
Boris de Larochelambert, piano

Ce disque est le troisième album, paraissant chez le label Mirare, du jeune trio Chausson, créé en 2001, dont le parcours en quelques années est remarquable, la dernière récompense en date étant leur nomination de "Rising Star" pour la saison 2007/2008. En cette année de célébration du bicentenaire de la naissance de Chopin, c'est à l'oeuvre de musique de chambre de ce compositeur qu'est consacré leur disque mais comme ce compositeur n'a en fait créé qu'un seul trio, leur propre transcription pour violon, violoncelle et piano de la Polonaise brillante et son introduction, écrite à l'origine pour piano et violoncelle par ce même compositeur, ainsi qu'une splendide transcription, Tristia, de Liszt à laquelle ils ont apporté quelques améliorations (Liszt lui même en fît trois adaptations) complètent leur enregistrement. Un programme original donc qu'ils ont d'ailleurs eu l'occasion de présenter récemment lors de concerts à la Folle journée de Nantes qui célébrait Chopin. Au disque comme à la scène, la complicité du trio Chausson se mesure dans son interprétation fluide et équilibrée, qualités primordiales pour ces oeuvres d'un grand lyrisme qui offre un dialogue instrumental vif et émouvant. Le pianiste Boris de Larochelambert a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter ce disque...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Frédéric CHOPIN(1810-1849)
Etudes op.10
Ballades
Hugues DUFOURT(1943)
La ligne gravissant la chute
Hommage à Chopin
Nima SARKECHIK, piano

Certes ce disque du pianiste Nima Sarkechik date déjà de plusieurs mois mais à l'approche de l'année du bicentenaire de la naissance de Chopin il s'avère aussi tout à fait dans l'actualité du moment d'autant plus que cet album réunit à la fois des oeuvres de ce compositeur et une oeuvre du compositeur Hugues Dufourt qui lui rend un hommage. Celle-ci a été directement créée par Nima Sarkechik lors de l'enregistrement. Le titre "La ligne gravissant la chute" est tiré d'un poème de Tal Coat qui fut un grand peintre et un grand poète originaire du Finistère sud. Le poème' dit :
"la ligne gravissant la chute,
ensevelie dans son ombre
dans le surgissement de l'arête,
s'éclaire d'un bond
"
Nima Sarkechik a bien voulu nous présenter cette oeuvre et répondre à d'autres questions autour de son premier disque, qui permet de découvrir cet interprète, indéniablement un jeune talent à suivre, et qui a d'ailleurs été lors de la sortie de cet album récompensé d'un "4 étoiles" du Monde de la musique et "5 diapasons" du magazine éponyme. Vous pourrez également écouter un extrait, la seconde ballade de Chopin, un exemple qui vous permettra de mesurer, tout comme le suggère le poème, les deux mouvements contraires d'un trait unique qui selon Hugues Dufourt caractérisent "la démarche de Chopin qui fait coexister sans rupture surrection et pesanteur, ascension et chute, angoisse et essor"... une musique volcanique ! ...cliquez ici pour lire la suite et écouter l'extrait

Frédéric Chopin
Polonia
Didier Castell-Jacomin

Polonaise op.40 n°1
Mazurka op.67 n°4
Mazurka op.24 n°1
Mazurka op.68 n°4
Mazurka op.7 N°1
Mazurka op.17n°4
Prelude op.28 n°20
Prelude op.28 n°4
Prelude op.28 n°15
Nocturne op. Posthume
Nocturne op.37 n°1
Valse op.69 n°1
Polonaise op.69 n°1

Le label Cristal Records, en activité depuis plus de 15 ans, est bien connu dans l'univers du jazz et est désireux de se construire en complément une identité classique, ce qui est particulièrement remarquable en cette période de crise du disque. Cet album du pianiste Didier Castell-Jacomin dont vous pouvez également découvrir le parcours ici, est l'une de leurs toutes premières productions sous le label logiquement nommé '"Cristal Records classic". "Le label innove aussi avec une approche spécifique du son, dont il vous sera épargné ici les détails techniques mais dont il est faut absolument que vous sachiez que le son produit par cette approche en directionnel et proximité place l'auditeur non plus dans la salle mais à côté de l'instrument.
...La musique de Chopin ramasse la fleur des Champs sans en faire tomber la rosée...» ces quelques mots extraits de la nécrologie de Chopin parue le 25 octobre 1849 dans la Gazette populaire, traduisent l'esprit musical qui a entouré la réalisation de cet enregistrement dont le parti pris est de vouloir traduire le caractère épique de cette poésie musicale imaginée le plus souvent par un homme hors de son pays pour son pays. Didier Castell-Jacomin qui offre ce programme à dominante nostalgique dans une interprétation à la fois délicate et affirmée a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter son disque : ...cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait

Chopin

Sonate N°3 op.58
2 nocturnes op.62
3 mazurkas op 59
Polonaise op.61
2 Mazurkas op.63
2 Valses op.64
2 Mazurkas op.67
Sonate pour violoncelle et piano op.65
Mazurka op.68 n°4
Maria João Pires, piano
Pavel Gomziakov, violoncelle
La pianiste Maria João Pires qui n'avait pas enregistré de disque depuis 2005 a choisi dans ce nouvel album d'offrir aux auditeurs une promenade à travers les compositions de la fin de la vie de Chopin. Ce double disque s’ouvre sur la Sonate n°3 (composée en 1844), que Pires considère comme « un point de départ, une porte ouverte sur une nouvelle compréhension du monde de la part de Chopin » et se conclut sur la Mazurka op. 68 n°4, composée en 1849, l’année de sa mort. Une promenade dominée par la nostalgie mais où la lumière ne fait pas défaut non plus. Maria João Pires a donné son premier concert voilà plus de 60 ans et est célèbre certes pour ses interprétations de Mozart mais aussi de Schubert et précisément Chopin, ses compositeurs de prédilection, vous pouvez donc l'accompagner les "yeux fermés" dans cette promenade, il est certain qu'elle sera des plus agréables, avec cette pianiste qui cultive le respect de l'oeuvre, la beauté et l'émotion sont au rendez-vous, et lorsque le violoncelliste Pavel Gomziakov l'accompagne peut-être arriverez-vous à pénétrer dans "la forêt sauvage où un rayon de soleil n'apparaît que par intermittence" que le compositeur Ignaz Moscheles y décela.... Une vidéo mise à disposition par Universal Music permettra, si besoin en est, de vous convaincre de partager cette splendide promenade musicale...cliquez ici pour en savoir plus et voir la vidéo

Jean-Marc Luisada
joue
Frédéric Chopin

Nocturne en ut dièse mineur op Posth
Nocturne en si bémol majeur op.9 n°1
Nocturne en si bémol majeur op.55 n°2
Barcarolle en fa dièse majeur op.60
Polonaise-Fantaisie en la bémol majeur op.61
Scherzo n°4 en mi majeur op.54
Etude en la bémol majeur op.10 n°10
Etude en sol bémol majeur op.10 n°5
Grande Valse Brillante en la mineur, op.34 n°2
Le pianiste Jean-Marc Luisada a déjà enregistré nombreux disques d'oeuvres de Chopin, il revient avec un nouveau récital de ce compositeur qui tient une place de prédilection dans son répertoire. Le musicologue Jean-Jacques Velly auteur du livret de ce disque donne une très belle image des programmes consacrés à ce compositeur : "Un récital d'oeuvres de Chopin" se présente toujours comme la carte variée d'un restaurant gastronomique où les meilleurs saveurs peuvent s'accorder l'une aux autres et s'enrichir mutuellement. La qualité est au rendez-vous , on y trouve toujours quelque chose à son goût et il en résulte une satisfaction de fin gourmet" . Mais pour réussir ses "plats" et que la dégustation soit des plus satisfaisantes encore faut-il derrière le piano un "chef" expert en la matière ce qu'est bien sûr Jean-Marc Luisada qui a bien voulu révèler les secrets de cette nouvelle "carte" qui ravira les oreilles de tous ses auditeurs...cliquez ici pour lire l'interview et écouter un extrait

Chopin
Mazurkas
Iddo Bar-Shaï

Après un disque de Sonates Haydn, le pianiste Iddo Bar-Shaï consacre un nouvel enregistrement, toujours sous le label Mirare, à Chopin, un compositeur qui le touche particulièrement comme le montre ses réponses plus précisément au sujet de ce disque. Il a choisi ici un programme exclusif d'une sélection de mazurkas interprétées dans un ordre quasi chronologique, car il considère comme un journal de la vie du compositeur ces pièces que Chopin écrivit tout au long de sa carrière et qui sont le plus intimement reliées à la Pologne et à son histoire. Certes les Polonaises le sont aussi mais si ces dernières ont un caractère vigoureux et héroïque, les mazurkas sont plus nuancées et plus délicates.
Un caractère qui convient particulièrement bien à Iddo Bar-Shaï qui en exprime avec talent la grande poésie par son jeu sensible et d'une extrême délicatesse sans pour autant manquer de vigueur quand nécessaire car les mazurkas diffèrent les unes des autres et certaines d'entre elles sont entrecoupées de cris et d'éclats de nervosité... Iddo Bar-Shaï fascine avant tout par son talent pianistique à faire passer l'émotion de ses pièces par une sonorité où la douceur ouatée règne en maîtresse et la passion qu'il exprime lorsqu'il en parle montre aussi combien cet univers lui sied à merveille, lisez plutôt cet entretien ! ...cliquez ici

ROMAIN DAVID, PIANO

FREDERIC CHOPIN
Sonate n°2 en sib mineur op.35
Fantaisie en fa mineur op.49
ALEXANDRE SCRIABINE
Sonate n°4 en fa# Majeur op.30
Deux Poèmes op.63
Deux Poèmes op.69
Deux Poèmes op.71
Vers la flamme, Poème op.72
Sans aucun doute le mot Poèmes souvent répété dans l'énoncé de la liste des pièces de Scriabine que le pianiste Romain David a choisi d'interpréter pour son premier disque en récital seul, pourrait tout autant s'appliquer pour la première partie de son programme, car c'est une interprétation qui exalte à son extrême tout autant la poésie des œuvres de Chopin qu'il offre ici. Il suffit d'écouter, avec l'aimable autorisation du label Loreley, le son admirablement pur et mat, son jeu merveilleusement inspiré dans le trio central de la célèbre "Marche funèbre" (troisième mouvement de la sonate n°2) pour en être convaincu(e)(voir et entendre plus bas, le trio débute peu après la deuxième minute mais écouter le mouvement entier bien sûr ! L'idéal sera même d'entendre la sonate entière car elle regorge d'autres moments fort poétiques)... De ce trio central, Wilhem von Lenz, un élève de Chopin a dit : " Rien n'est plus facile que de faire de ce trio la chose la plus commune, rien n'est plus difficile que d'en élever le charme mélodique à la hauteur de l'affliction qui pèse sur tout le poème de la Marche funèbre[...] Le trio est une pierre de touche à laquelle on reconnaît si l'exécutant est poète ou s'il n'est que pianiste"et pour ce qui concerne Romain David le qualificatif de poète s'ajoute assurément à celui de pianiste, un pianiste pour qui poésie n'est pas synonyme de lenteur car son jeu a aussi une vivacité agréablement surprenante....cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait

Chopin
Préludes
Rafal Blechacz

Si lors du concours international de piano Chopin de Varsovie en 2005, le pianiste Rafal Blechacz a obtenu le premier prix en interprétant remarquablement la troisième sonate de Chopin, et divers autres pièces (une mazurka, la Barcarolle...) ainsi que le premier concerto de ce compositeur, et a d'ailleurs gagné également trois autres prix: le Prix de la Radio Polonaise pour la meilleure interprétation des Mazurkas, le Prix de la Société Polonaise de Chopin pour la meilleure interprétation des Polonaises et le Prix du Philharmonique de Varsovie pour la meilleure interprétation du Concerto et a également reçu la récompense créée par Krystian Zimmermann pour la meilleure interprétation des Sonates, ce sont les... Préludes qu'il a choisi d'interpréter pour son premier disque ainsi que deux nocturnes, expliquant son choix par ces propos : " Ils sont fascinants à l'infini - ils sont tellement divers, on y trouve tellement d'idées différentes ! J'ai cependant essayé de fondre cette diversité dans un moule unitaire, de construire une seule entité qui développe sa propre tension interne, sa propre dramaturgie. Quant aux Nocturnes op.62, je les connais depuis longtemps et pense avoir trouver une manière convaincante de les interpréter."..cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo de ce pianiste

Chopin Nicolas Stavy en concert

Le pianiste Nicolas Stavy a, entre autres prix, obtenu en 2000 un prix spécial au concours Chopin de Varsovie et eu l'occasion de se faire remarquer dans le spectacle "Le pianiste" de Spilzman où au côté de l'acteur Robin Renucci il interprétait des oeuvres de l'un de ses compositeurs "fétiches", aussi le disque récital enregistré lors d'un concert à Luxembourg qui sort ce mois-ci et consacré également à Chopin était-il très attendu.
Les oeuvres interprétées dont vous pouvez voir la liste ci-dessus appartiennent pour l'essentiel à la dernière époque créatrice de Chopin où prédomine la recherche harmonique, un agrandissement des dimensions et une complexité accrue. Nicolas Stavy a bien voulu répondre aux questions de pianobleu.com et nous offrir l'écoute du Finale de la troisième sonate en si mineur op58....cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait(Finale de la troisième sonate)

François Chaplin
Frédéric Chopin
Ballades 1 à 4
Prélude en ut # mineur
Barcarolle
Berceuse
Tarentelle

Avec cet enregistrement il sera désormais possible d'affirmer que Chopin et Chaplin sont deux mots qui vont bien ensemble non pas pour la raison simpliste de la similitude de sonorité de ces mots mais avant tout en raison de la sonorité d'une grande subtilitée et caressante du jeu du pianiste que l'on imagine telle dans le passé chez le pianiste/compositeur.
François Chaplin offre en effet ici un programme comportant les plus belles oeuvres de Frédéric Chopin dans une interprétation toute en couleurs délicatement nuancées...cliquez ici pour lire la suite

 

 

Véra Tsybakov
Chopin
Les quatre Ballades
Berceuse
Barcarolle
Scherzo n°4
Étude opus10 n°3

Véra Tsybakov n'a pas hésité une seconde lorsqu'il lui a été proposé par le label Intrada d'enregistrer un disque d'oeuvres de Frédéric Chopin, et la jeune pianiste au fort tempérament, qui lorsqu'elle était au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris, selon ses propos "n'en faisait qu'à sa tête" a tout simplement choisi d'enregistrer le programme qui lui plaisait le plus. Il faut dire qu'elle a très bon goût car ce disque renferme effectivement parmi les plus belles œuvres du compositeur et aussi les plus difficiles à interpréter, mais la difficulté n'est certainement pas un obstacle pour Véra Tsybakov, Lauréate du Concours Long Thibault en 2004.Les quatre Ballades rivalisent de beauté...cliquez ici pour lire la suite

Chopin
Scherzi
Impromptus
Canzone
Eugen Indjic

Ce disque est le sixième que le pianiste Eugen Indjic, lauréat du concours Chopin de Varsovie en 1970, consacre à son compositeur de prédilection qu'il n'avait cependant plus enregistré depuis 1991. Il a choisi cette fois de regrouper les Scherzi et Impromptus car il pense que ceux-ci démontrent les aspects dramatiques et intimistes toujours présents dans les œuvres de Chopin, confiant : " J'interprète les Scherzi avec une sonorité, des contrastes, et un élan que j'aurais eus dans une grande salle de concert. En revanche, j'utilise plus de nuances en demi-teinte pour les Impromptus et les fortissimi sont plus suggérés que concrets pour ne pas interrompre cette confidentialité.". Il a complété cet enregistrement d'une Canzone : transcription par Sgambati d'une chanson lithuanienne pour soprano et piano de Chopin dont il dit : "C'est un morceau qui émeut les Polonais mais est peu connu ailleurs, surtout par cette transcription quasiment jamais jouée mais qui fait un bis rafraîchissant."....cliquez ici pour lire la suite et écouter un morceau entier

Roger Muraro
Récital Chopin

A une période où sortent diverses "intégrales" Chopin, enregistrer des œuvres de ce compositeur peut sembler un défi d'interprète mais à l'inverse c'est avant tout un simple désir de partager sa vision de Chopin, en l'occurrence c'est ici à une rencontre avec Chopin, tel un rendez-vous qui aurait pu avoir lieu dans son salon, que Roger Muraro invite l'auditeur. Il ne s'agit pas pour le pianiste d'en montrer des caractéristiques qui sortiraient de l'ordinaire, tant de choses ont été écrites sur Chopin...mais de valoriser celles qui lui importent le plus. A l'image du sombre sous-bois où une lumière vient doucement miroiter dans l'eau, illustrant le livret, le programme conçu par Roger Muraro met en lumière les origines polonaises du compositeur et l'influence du Bel canto italien qu'il aimait tant, et est essentiellement articulé autour de la poésie sombre, voire funèbre du compositeur, qui se traduit dans "l'exaltation des forces intérieures, la déchirure des apparences, l'incendie allumé au cœur de la forêt des sentiments mis à nu", ainsi dans le fiévreux nocturne n°1 opus27 débutant ce programme, dans lequel règnent l'interrogation et l'inquiétude.....cliquez ici pour lire la suite de l'article
2007 serait-elle l'année Chopin ?...peut-être si l'on en croit ces deux intégrales à sortir ces jours-ci : à choisir selon votre budget et si vous disposez de temps pour tout écouter : les 100 meilleures oeuvres de Chopin enregistrées par le label EMI pour 17 euros, ou "la totale" Chopin (qui décevra peut-être les amateurs de porno qui attendaient l'intégrale "X"annoncée mais ravira sans doute les amateurs de piano) chez Brilliants classics pour le prix de 39,90 sur fnac.com(cliquez ici) et alapage...cliquez ici, (36.99 euros sur amazon..cliquez ici...). Les gourmand(e)s achèteront les deux, car les interprètes sont aussi importants pour chaque coffret. Cliquez sur les images pour en savoir plus sur ces coffrets 

Frédéric Chopin,
Philippe Giusiano
24 Préludes opus 38
24 Etudes opus 10 et 25

A l'origine le "prélude" était un morceau d'improvisation introduisant une suite de danses ou pièce de caractère libre indissociable de la fugue, Chopin en a fait une pièce à part entière et a conçu chacun d'entre eux comme un commentaire saisissant de ses états d'âmes et de ses aspirations. Nombre de ces préludes ont été influencés par l'atmosphère fièvreuse et l'angoisse qui s'empara de lui alors qu'il séjournait à Majorque avec George Sand, lors d'un voyage aux nombreuses péripéties, pendant l'hiver 1838-1839 . Celle-ci en a d'ailleurs commenté ces préludes ainsi : "Certains sont mélancoliques et suaves, d'autres sont d'une tristesse morne et, en vous charmant l'oreille, vous navrent le coeur"

Il parait que Chopin faisait alors du "Clavier tempéré" de Jean-Sébastien Bach , son "pain quotidien" aussi il n'est pas surprenant qu'à l'image de ce recueil il ait organisé ses préludes selon les 24 tons de la gamme : chaque ton majeur est suivi de son relatif mineur. Leur durée sont très variables d'une trentaine de seconde seulement à environ cinq minutes, elles sont inspirées tout aussi bien de mazurkas que d'études, nocturnes ou autres formes. Mais ce qui importe plus c'est la pensée intime de Chopin qui s'y révèle : fièvre et agitation intérieure pour le premier, méditation douloureuse por le second, Alfred Cortot a pu déceler un "chant de ruisseau" dans le troisième prélude d'une grande fluidité il est vrai, retour à la mélancolie dans le prélude n°4, chacun imaginera ce qu'il veut dans le joyeux prélude n°5 et dans les suivants car le mieux est de se laisser surprendre et prendre par ses différents états d'âmes, ces "plus belles courtes pages , des chefs d'oeuvres" selon George Sand, une "oeuvre de génie" selon Liszt...cliquez ici pour lire la suite

Danses polonaises de Chopin par Romain Hervé

De Liszt à Chopin il n'y a qu'un pas que le pianiste Romain Hervé choisit de suivre après un premier disque consacré à des oeuvres de Franz Liszt, poursuivant son chemin dans le répertoire romantique, qu'il affectionne particulièrement, par un récital d'oeuvres choisies parmi les mazurkas et les polonaises, seules danses que Chopin emploie et qui rappellent les origines nationales du compositeur.
Si la polonaise est à l'origine une danse "presque marché", elle fut utilisée ensuite plus pour traduire un "pas de révolte", et selon...Liszt, les polonaises de Chopin sont tour à tour tragiques, sombres ou lumineuses, et traduisent la résistance désespérée d'un peuple agressé et menacé. Moins spectaculaire que la polonaise, la mazurka de Chopin est un enchevêtrement de danses, croisées en fonction des besoins expressifs du moment. Chopin a écrit plus d'une cinquantaine de mazurkas très diversifiées.....cliquez ici pour lire la suite


Chopin
Danses, Nocturnes, Variations brillantes...

Jean-Frédéric Neuburger

Pour se faire connaître, tout jeune pianiste doit souvent, et encore plus aujourd'hui qu'autrefois, réaliser un véritable parcours du combattant. Ce parcours le jeune pianiste de 19 ans Jean-Frédéric Neuburger l'a commencé avec succès tout jeune, et poursuivi comme un jeu, en se présentant à nombreux concours dont il a emporté de très nombreux prix : 3ème Grand Prix, Prix du Public, Prix de la Sacem et de l'Orchestre Philharmonique de Radio France au Concours International Long-Thibaud 2004, 2ème Prix et Prix Beethoven au Concours International José Iturbi de Valence (Espagne), 1er Prix et Prix de l'European Union of Competitions for Youth du Concours d'Ettlingen (Allemagne), 2ème Prix au London International Piano Competition 2005...et récemment, en décembre 2005 s'est ajouté : le premier prix de Young Concert Artists à New-York. Un parcours impressionnant auquel s'est ajoutée la chance de pouvoir enregistrer, dès l'âge de seize ans, une intégrale des études de Chopin. Celle-ci a été très largement saluée par la presse.

Il récidive aujourd'hui avec un nouvel enregistrement d'œuvres de Chopin auquel s'ajoute en "bonus" un très beau récital enregistré en mai 2005 au Festival D'Auvers sur Oise, qui produit ce second disque sous le label Discauvers. A vrai dire le mot "bonus" semble à la fois adapté et dérisoire... car c'est à lui seul un disque " bon" certes et même d'une valeur assez similaire au CD Chopin, d'autant plus qu'il est parfois considéré par les pianistes comme plus difficile d'être pris en direct et donc en une seule fois. ....cliquez ici pour lire la suite

Chopin oeuvres choisies par Pascal Gallet

Pascal Gallet a choisi les œuvres de ce disque en se basant sur l'aspect funèbre de Chopin entre le nocturne en do mineur et la sonate funèbre. Effectivement, chacune de celles-ci montre des aspects très sombres du compositeur.
Ainsi le Nocturne qui débute l'album, un des plus longs, commence par une marche funèbre. Il est souvent considéré comme une sorte de journal intime plein de drame et désespoir.
Le Scherzo qui suit, au caractère "orageux" et "enfiévré" révèle un sentiment d'angoisse. Hormis la seconde mazurka, de l'opus 33, toutes révèlent un sentiment de tristesse et nostalgie que Chopin éprouvait pour son pays. Selon les propos de George Sand rapportés dans le livret du disque :" Polonais, il vivait dans le cauchemar des légendes. Les fantômes l'appelaient, l'enlaçaient...".cliquez ici pour lire la suite

 

 

Frédéric Chopin
Nocturnes
Maurizio Pollini

Depuis qu'il a remporté le Concours Chopin de Varsovie, alors qu'il n'avait que 18 ans, la musique de Chopin fait partie de la vie de Maurizio Pollini, selon ses propos rapportés dans le livret accompagnant le disque. Il a d'ailleurs déjà enregistré nombreux disques d'oeuvres de ce compositeur(cf sa biographie ci-dessus) à un rythme espacé, peut-être pour ainsi ne jamais s'en séparer définitivement. Son dernier enregistrement qui regroupait les quatre ballades, la fantaisie op. 49 et le Prélude dans op.45 (récompensé d'un 10 de Répertoire (1999) et ƒƒƒƒ Télérama) date de 1999.
A présent, c'est dans cette interprétation des Nocturnes qu'il s'attache à rendre "la grandeur d'expression et la profondeur de la pensée de Chopin". Ces Nocturnes ont aussi fait partie de la vie de Chopin pendant de nombreuses années puisque, leur écriture, comme celles des marzukas, des polonaises et des valses ', s'étale sur nombreuses années (de 1827 à 1846).

Frédéric Chopin s'inspira à l'origine de pièces, appelées...Nocturnes, composées par son contemporain John Field, lui-même influencé par le Bel Canto Italien. Chopin reprit le principe de l'air d'opéra italien, tout en cherchant à y exprimer une passion dramatique par le biais d'une progression harmonique très marquée, ainsi que l'explique Maurizio Pollini : " Chopin va loin sous la surface du belcanto, sa musique est plus profonde que la simple ligne mélodique du chant belcantiste. L'harmonie de Chopin est très forte et souligne la profondeur de sa musique".
Cette profondeur, Maurizio Pollini, la traduit par un jeu polyphonique et une rythmique marquée qui donnent une tension lyrique et une vivacité particulière à son interprétation des 19 Nocturnes(les 18 parus du vivant de Chopin et l'opus posthume 72).
Profondeur aussi de son regard sur le portrait qui illustre la couverture du livret ou cette page, et même profondeur dans celle du regard de Chopin, en troisième page (unique photographie du compositeur), à tel point qu'un expert en morphing n'aurait sans doute aucune difficulté à métamorphoser le visage de l'un dans celui de l'autre...en partant de ce regard, mais ce sont là il est vrai, pures pensées intérieures !

Ce disque a obtenu un Diapason d'Or (attribué par la revue Diapason) et un"Choc de la musique" attribué par la revue Le Monde de La Musique.
Cliquez sur l'image pour en écouter des extraits et/ou vous le procurer.
Pour visiter le micro-site consacré à ce disque chez Deutsche Grammophon...cliquez ici

Chopin
4 Scherzos -Impromptus N°1 à N°3
Yundi Li

Frédéric Chopin avait une capacité remarquable à transformer des formes musicales traditionnelles en une oeuvre unique pour piano solo. Les 4 scherzos et les impromptus, en sont un témoignage typique. Avec lui cette forme prend une ampleur unique : "Chopin se concentre chaque fois sur le caractère requis par le genre et le charge d'un nouveau contenu. Les contours heurtés des scherzos se distinguent nettement sur le plan harmonique et mélodique de ceux des Impromptus plus flexibles, plus fuyants." est-il expliqué dans le livret accompagnant cet album.
Ce n'est pas parce que le pianiste Yundi Li a été "ambassadeur" d'une marque de chaussures de sport qu'il faut se méprendre sur lui : "Pendant que les autres jouaient au foot ou se battaient, je me consacrais à Chopin. Ça a été ma première passion" a-t-il pu expliquer au cours d'un entretien également reporté dans le livret. Passion qui l'a mené loin et haut puisqu'il a dès l'âge de 18 ans obtenu le premier prix du concours Chopin de Varsovie. Passion que l'on devine fougueuse tout comme son interprétation très brillante, dynamique et puissante, mise en relief par un enregistrement SACD. Un disque Chopin qui devrait particulièrement plaire aux jeunes !
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et/ou vous procurer ce disque

Frédéric Chopin
Valses
Laure Favre-Kahn

Les valses de Chopin n'ont pas été conçues pour la danse et bien fous seraient les couples à s'y risquer, comment suivre ces pièces aux nombreux rubatos, aux tourbillons de notes alternant avec des rythmes plus mélancoliques ? Les valses de Chopin n'ont en effet rien à voir avec les valses viennoises et sous les doigts de Laure Favre-Kahn elles prennent une sonorité moderne éblouissante et stupéfiante : Chopin n'a pas encore dit son dernier mot (et pas seulement dans les improvisations jazz) !

La jeune pianiste, qui a remporté le premier prix à l'unanimité du concours international Propiano à New-York, montre ici une virtuosité éblouissante, faisant pétiller les notes avec une légèreté rajeunissante. Il est vrai que l'enregistrement a été réalisé aux flâneries de Reims, "capitale du champagne", mais nul doute que le mérite en revient plus à Laure Favre-Kahn dont le tempérament se confirme ici au travers d'une prise de risque donnant (re)naissance à une oeuvre qui fait date et que l'on a plaisir à apprécier sous un angle nouveau.
Que vous aimiez ou non la musique classique, procurez vous ce disque, sa modernité vous surprendra non seulement dans les envolées de notes mais aussi dans les passages les plus mélancoliques où le timbre du piano raisonne avec une profondeur nouvelle(cliquez sur l'image).

 


 

Réédition en juin 2010
cliquezsur l'image ci-dessous
pour vous la procurer désormais sous cette forme

Frédéric Chopin
Nocturnes(intégrale)
Berceuse
Pascal Amoyel

Les nocturnes de Chopin sont des "miniatures" qui ont été très appréciées à l'époque du romantisme et le reste encore pour la richesse des mélodies, inspirée du "bel canto italien" qu'affectionnait particulièrement le compositeur. Ce sont des pièces très mélancoliques et tristes, selon certains musicologues on peut y voir le "journal intime" du musicien, même si certaines ont été écrites à des périodes heureuses de sa vie puisque leurs compositions s'étalent en plusieurs cycles de 1827 à 1846.

Les enregistrements en solo du pianiste Pascal Amoyel ont été salués par la presse, pour "la maturité et la densité" de ses interprétations.
Dans l'interview reportée dans le livret de l'album Pascal Amoyel indique que pour lui les Nocturnes paraissent rejoindre le mystère de l'existence en questionnant la solitude ou la finitude de l'homme. Cet univers représente un univers secret, une confession ... un filtre du moi profond du compositeur et peut-être même de son inconscient. Pascal Amoyel dévoile qu'il a souhaité que les enregistrements se déroulent la nuit, plus propice au calme, à la sérénité.
La douceur de l'interprétation de Pascal Amoyel crée effectivement une atmosphère très délicate que l'on peut découvrir dès "La berceuse" qui introduit ces nocturnes. Une atmosphère propice au recueillement créée par un toucher particulièrement doux, incitant aussi à écouter ces deux CD de préférence dans le calme de la nuit pour en profiter pleinement et mieux partager le chant intérieur du piano .

Juillet 2010 : Après une écoute en aveugle par un Jury composé de pianistes et de critiques musicaux, l'enregistrement chez Calliope de l'intégrale des Nocturnes de Frédéric Chopin par Pascal Amoyel vient d'être récompensé par la Warszawa Fryderyk Chopin Society, dans le cadre du Grand Prix du Disque 2010.

Frédéric Chopin
12 études, op 25
Trois nouvelles études (sans opus)
Berceuse, Barcarolle, Polonaise-Fantaisie
Frederic Chiu

Frederic Chiu a déjà enregistré les mazurkas de Chopin ainsi que les 12 études de l'opus 10, cet enregistrement de l'opus 25 permet de retrouver avec plaisir le style très fluide, très "aquatique" et magnifiquement lyrique de Frederic Chiu. A ce titre le tableau de Claude Monet qui illustre la pochette est choisi à fort bon escient ! Frederic Chiu invite de par son jeu mais aussi le choix de la plupart des oeuvres qui complètent cet opus (La berceuse, Barcarolle...) à une promenade sur un ruisseau de notes. Dès la première étude, dont il donne une version particulièrement belle, les ondulations sont mises en exergue par un doigté très articulé qui allie à la clareté un splendide chant mélodieux.
Dans le livret qui accompagne le disque, Frederic Chiu indique que l'âge d'or qu'a connu le piano au XIX ème siècle avec les romantiques, repose sur un grand mystère : comment le pianiste peut-il faire chanter un instrument à percussion ? Et que Frédéric Chopin a dédié toute sa vie à l'exploration de ce mystère, à sa perpétuation, peut-être même à sa création. Ainsi dans les études (op10 et op25) Chopin s'y posa le même défi : composer un ensemble organique de pièces consacrées chacune à une difficulté propre au piano. Frederic Chiu perpétue ce mystère avec grand talent répondant au défi de jouer chaque note de manière sensible mais tout en donnant l'impression qu'elles ne le sont pas...
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce disque

Frédéric Chopin
Concertos pour piano N°1 et N°2
Krystian Zimerman et Polish Festival Orchestra

La meilleure interprétation, très récompensée, de ces merveilleux concertos
Diapason d'or (1999) ; 10 de Répertoire (2002) ; Choc du Monde de la Musique (1999) ; ƒƒƒƒ Télérama (2002)

Cliquez sur l'image pour l'écouter et l'acheter...

Frédéric Chopin
L'Oeuvre pour piano
Abdel Rahman El Bacha

Ce coffret, contenant en 12 CD tout l’œuvre pour piano seul de Frédéric Chopin en ordre chronologique, est sorti en décembre 2001. Abdel Rahman El Bacha propose ici une biographie musicale et poétique aux couleurs et rythmes contrastés.
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits.



Frédéric Chopin
24 Préludes, opus 28
Ballades N°3 et N°4 - 3 Nocturnes
Nikolaï Lugansky

Nikolaï Lugansky est l'une des plus saisissantes révélations de ces dernières années. Toucher doux comme du velours, emprise ferme comme le poing, technique russe infaillible: ce jeune pianiste s'est fait la place d'un très grand en un temps record. Après un premier récital Chopin dédié aux Etudes, il revient avec les Préludes et c'est de nouveau un choc, tant l'adéquation est grande entre l'artiste et le compositeur. Ballades et Nocturnes complètent ce programme et prennent sous ses doigts élégance et légèreté, puissance de sentiment (du pianissimo impalpable au fortissimo orchestral) et poésie irrésistible. (L'avis de la Fnac)
Cliquez sur l'image pour écouter... et vous procurer ce disque Diapason d'or en 2002

Frédéric Chopin
Sonate pour piano N°3 - Etudes, opus 25 - 3 Nouvelles Etudes

Nelson Freire

Un disque très très primé ! u must pour 2002 !
Diapason d'or (2002) ; 10 de Répertoire (2002) ; ƒƒƒ Télérama (2002) ; Diapason d'or de l'année (2002)
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et vous procurer ce disque


Frédéric Chopin
Sonate pour piano, opus 58 - Mazurkas opus 59, N°1 à 3 - Nocturne N°1
The legendary 1965 recording

Chopin ... la fabuleuse troisième sonate...par la "féline" Martha Argerich

Cliquez sur l'image pour écouter et vous procure ce disque

Frédéric Chopin
Nocturnes N°1 à N°19 - 24 Préludes
Samson François

Le son de ce disque est un peu "vieilli" mais il n'en demeure pas moins que Samson François est un excellent interprète de Frédéric Chopin, au toucher clair et sensible. Cette citation de lui " On ne joue pas du piano avec deux mains : on joue avec dix doigts. Chaque doigt doit être une voix qui chante" .. .montre combien il avait adopté les conseils de Chopin !
Cliquez sur l'image pour écouter et vous procurer ce disque

disques sélectionnés pour leur originalité et l'histoire...

George Sand et Chopin

Les textes lus par Juliette Greco alternent avec l'interprétation d'oeuvres de Frédéric Chopin par Jean Martin
Ce disque a été récompensé par un diapason d'or. A l'occasion de l'année George Sand (2004), ce disque est tout à fait dans l'air du temps !
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et vous procurer ce disque

Feu sacré
George Sand et Frédéric Chopin

Le disque du spectacle inspiré de la vie commune de George Sand et de Frédéric Chopin. Les lettres de l'écrivain face à la musique du compositeur. Jean-Marc Luisada au piano répond à Macha Méril. Un spectacle de Bruno Villien
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et vous procurer ce disque


Frédéric Chopin raconté aux enfants

Pour faire découvrir les compositeurs classiques à vos enfants, petits enfants ...
Biographies entrecoupées d'extraits musicaux, racontées par de grands artistes : Francis Huster, François Perrier ...

Cliquez sur l'image pour vous procurer le disque Chopin ( sur amazon car indisponible sur le site de la fnac) et Cliquez ici pour vous procurer un des disques de cette collection (Beethoven, Mozart, Schumann , Vivaldi, Liszt...)


Serge Forté Trio
Jazz in Chopin

Pari audacieux et réussi : Serge Forté, accompagné de Peter Herbert à la basse et Karl Jannuska à la batterie, fait tomber superbement les barrières entre le piano classique et le piano jazz par ses arrangements d'oeuvres de Chopin. Certes des groupes polonais ont déjà montré le chemin, et ce n'est pas la première fois que l'on réalise des improvisations à partir d'oeuvres de compositeurs classiques, mais le résultat est fort convaincant car Serge Forté conserve l'essentiel : la sensibilité et la douceur de jeu que sauront également apprécier les amateurs de piano classique !
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et vous procurer ce disque

Pour en savoir plus sur Serge Forté Trio, visitez son site ... cliquez ici

En savoir plus sur Frédéric Chopin ...

The Art of Chopin film de Gérald Caillat

Alors que débute l'épreuve finale du concours international de piano de Varsovie où chaque concurrent devra jouer un des deux concertos pour piano composés par Frédéric Chopin, ce récent coffret de deux DVD qui parait chez Idéale Audience à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Chopin est d'autant plus d'actualité. La chaine Arte a d'ailleurs diffusé ce dimanche 17 octobre 2010 un long extrait de celui-ci que vous pouvez voir dans cette page , car rediffusé sur internet pendant sept jours : il s'agit du premier concerto inteprété par le pianiste américain Garrick Ohlsson, lui-même primé par le concours international Chopin de Varsovie en 1970. Ce concerto a été choisi par huit des dix pianistes participant ces jours-ci au concours. Ce n'est pas ici l'interpétation qui fît gagner le prix à Garrick Olsshon mais un extrait d'un concert enregistré le 29 août 2009. Il joue par contre aussi avec l'orchestre "Warsaw Philarmonic". Assez curieusement c'est ce concert où il joue les deux concertos qui est offert en bonus à un documentaire d'une cinquantaine de minutes et non l'inverse ! Mais après tout le but n'est-il pas avant tout de valoriser l'art de Chopin... quoique le titre " à double sens " explique l'auteur du livret Jeremy Nicholas " fait référence au génie de la composition musicale et aux terribles exigences de son interprétation." Et il est vrai que ce film fort intéressant est à découvrir donc plus particulièrement en ce moment même, il débute d'ailleurs par un extrait de la prestation victorieuse de Garrick Ohlsson au concours international Chopin de Varsovie en 1970...cliquez ici pour lire la suite et voir plusieurs vidéos
Les étés de Frédéric Chopin à Nohant, 1839-1846
de Yves Henry et Jean-Yves Patte( avec 4 CD)
Alors que, dans de nombreux pays du monde, l’on s’apprête à commémorer en 2010 le bicentenaire de la naissance de Frédéric Chopin, ce livre vient rappeler, par l’image et par le son, que c’est à Nohant, chez George Sand, qu’il a composé l’essentiel de son œuvre pianistique.
Le musicien y séjourne sept étés entre 1839 et 1846, loin de l’agitation parisienne, dans une maison d’un minuscule hameau au sud du Berry — mais largement ouverte par son hôtesse aux artistes, écrivains, philosophes et penseurs parmi les plus connus de son temps. Il y compose (ou termine) la plupart des chefs-d’œuvre de la maturité, notamment sa célèbre Sonate n°2 op.35 dite « Funèbre », la 3ème Sonate op.58, la Tarentelle, la Fantaisie op.49, la Berceuse, la Barcarolle, de nombreux Nocturnes, trois Nouvelles Etudes, douze Mazurkas, deux Ballades, deux Scherzi, trois Impromptus, trois Valses et deux Polonaises dont la célebrissime Polonaise « héroïque »…
Le cadre dans lequel ces chefs-d’œuvre ont vu le jour conduit à s’interroger sur les rapports du génie créateur à l’environnement matériel, naturel et spirituel que lui offrait Nohant, comme à célébrer par le texte, l’image et le son, un haut lieu de l’histoire de la musique.
Cet ouvrage réunit des textes critiques, des extraits de la correspondance de Chopin, de celle de Sand, du livre qu’écrivit Franz Liszt sur son ami et, en quatre CD audio, l’intégrale de l’œuvre pour piano composée par Chopin à Nohant....(présentation de l'éditeur)
Jean-Yves Patte est historien d'art et musicologue, Yves Henry est pianiste et vous pouvez visiter son site internet en cliquant ici
Avis de pianobleu.com : un très beau livre dont les belles illustrations(d'un grand format) donne envie d'aller (ou retourner) à Nohant... c'est assurément un bel album souvenir pour tous ceux qui se rendront ou se sont rendus sur ces lieux et la musique qui l'accompagne contribue à la "magie" de ses souvenirs... Quant à ceux qui s'interrogent de l'intérêt de visiter les lieux nul doute que ce livre leur donnera envie de s'y rendre...les maisons ont aussi une âme...

Pour vous procurer le livre /disques cliquez sur l'image ci-contre

Jean-Yves Clément

Les deux âmes de
Frédéric Chopin
et
Nuits de l'âme
21 poèmes
d'après
les 21 nocturnes
de Frédéric Chopin

Editeur et écrivain, Jean-Yves Clément est aussi le directeur artistique du Festival des Fêtes romantiques de Nohant, a fondé les rencontres internationales Chopin, et a déjà écrit trois livres sur son compositeur de prédilection, pour ne citer que ce qui le lie à Chopin, car en fait la liste de ses multiples livres et activités au sein du monde musical ne s'arrête pas là... En cette année de célébration du bicentenaire de la naissance de Chopin, il sort deux livres dont la forme littéraire diffère : essai biographique pour l'un et poésie pour le second mais qui, comme le montre leurs titres, visent tous deux à une approche de l'âme de Chopin que ce soit à travers les nocturnes ou, plus largement sa vie et son oeuvre, et la dévoilant double d'ailleurs...cliquez ici pour lire la suite dont une interview de l'auteur, en lire des extraits et voir une vidéo
à ne pas manquer un tout nouveau livre sur Chopin qui intéressera particvulièrement ceux qui découvre sa musique : Un CD est offert avec le livre sur lequel les plus belles oeuvres de Chopin sont interprétées par Noël Lee et Romain Hervé

Chopin, vie et oeuvre
de Sylvie Oussenko , Dominique Fanal (Préface)

De la naissance à la mort de Chopin, l'auteur, Sylvie Oussenko, retrace son parcours intime et musical, dégageant ainsi ce qui fait la spécificité de son œuvre. Chacune des grandes périodes de sa création fait l'objet d'une partie, elle même découpée en chapitres, qui sont autant d'étapes significatives. Vivant, le texte est jalonné de citations. Pédagogique, il situe l'artiste dans son contexte historique et technique.(Présentation de l'éditeur)

Mais j'ajouterai que son grand intérêt/ d'autres ouvrages sur Chopin est d'avoir des petits commentaires de présentation de chacune des oeuvres de Chopin, de pouvoir en écouter certaine par ce disque offert et d'avoir aussi un glossaire très pratique qui permettra à tous ceux qui n'osent pas lire des ouvrages de musicologues de s'yn plonger sans peine. Un ouvrage facile à lire donc et en plus coute moins de 10 euros cd compris !

L'auteur
Sylvie Oussenko a suivi, à la Sorbonne, le cursus universitaire de philosophie (licence) et de musicologie (DEA). Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages : fictions, œuvres théâtrales, poésie, écrits sur la musique, traductions. Chanteuse lyrique, elle interprète un vaste répertoire qui inclut les mélodies de Chopin.

cliquez sur l'image pour vous le procurer(amazon) ou cliquez ici(fnac)

Chopin. Un livre musical, avec 1 CD audio
Lene Mayer-Skumantz, Winfried Opgenoorth

Cet album à lire en famille raconte les grandes étapes et les épisodes les plus marquants de la vie de Frédéric Chopin. Avec ses préludes, ses sonates et ses valses, ses polonaises et ses mazurkas, Chopin restera l'un des plus grands compositeurs d'oeuvres pour piano. Le lecteur découvrira ses sentiments profonds et son engagement pour sa patrie, la Pologne, les grandes amours qui ont marqué sa vie, ainsi que ses longs séjours en France où il s'est lié d'amitié avec des grands artistes de son époque.(quatrième de couverture)
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre


Chopin l'Enchanteur Autoritaire
de Marie-Paule Rambeau

Si vous êtes "fan" ou simplement êtes toujours enchanté(e) par la musique de Chopin, il faut absolument vous procurer un livre de plus de 900 pages qui a tout d'une intégrale de la vie de Chopin : "Chopin, l'enchanteur autoritaire" de Marie-Paule Rambeau, ce livre s'adresse à ceux qui s'intéressent à la vie de Chopin en leur proposant une monographie exhaustive, en liaison avec les évènements politiques, sociaux et artistiques européens de l'époque. Elle s'appuie sur des connaissances mises à jour et sur des documents polonais inédits en France. Il s'adresse aussi à ceux, interprètes ou mélomanes, qui y trouveront l'analyse musicologique de chacune de ses oeuvres, restituée dans le contexte qui l'éclaire. Cette analyse est lisiblement détachée du récit biographique pour permettre au lecteur de choisir son parcours....cliquez ici pour vous le procurer. Mais les délais semblant longs sans doute faut-il mieux se rendre directement sur le site de l'éditeur !...cliquez ici
"Nouveau"

Chopin vu par ses élèves (Broché)
de Jean-Jacques Eigeldinger

Ayant très peu joué en public, Chopin a considéré l'enseignement moins comme une servitude liée aux ressources qu'il lui procurait que comme une part essentielle de son art. Sa vocation de pédagogue s'inscrit dans le prolongement de sa création, de sa manière d'envisager la composition et de son esthétique musicale. Les meilleurs élèves ont d'ailleurs insisté sur le côté initiatique de son enseignement. Les témoignages recueillis, les souvenirs rédigés de ceux qui ont eu le privilège de recevoir son enseignement constituent une source multiple, que Jean-Jacques Eigeldinger examine avec minutie et dont il tire des conclusions éclairantes. Il se fonde également sur les partitions qu'ont possédées les élèves, les annotations que le maître y a portées... L'interprétation s'en trouve ainsi singulièrement éclairée. Ce recueil de documents commentés, fruit de recherches menées pendant plusieurs décennies, souhaite ouvrir à une meilleure compréhension de l'héritage qu'a laissé le prince des pianistes. Cet ouvrage, qui a connu de précédentes éditions, paraît ici dans une nouvelle version, parue fin 2006, mise à jour et enrichie des plus récentes découvertes de l'auteur. Il comporte de nombreux documents iconographiques. Jean-Jacques Eigeldinger, un des spécialistes mondialement reconnus de Chopin, professeur émérite de l'Université de Genève, a reçu en 2001 le Prix de la Fondation internationale Frédéric Chopin de Varsovie. Il est l'auteur de nombreuses études sur la littérature pianistique du XIXe siècle et, entre autres, de L'Univers musical de Chopin. (présentation de l'éditeur)
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre

La Leçon de musique de Jean-François Zygel
Chopin et la mélodie
Frédéric Chopin

Pianiste et compositeur, Jean-François Zygel est également professeur d’écriture et d’improvisation au Conservatoire National Supérieur de Paris et pourrait ajouter à sa carte de visite "humoriste" . C'est en effet de façon très plaisante qu'il se propose de faire découvrir la musique et les compositeurs lors des leçons qu'il donne à la mairie du 20ème arrondissement de Paris. Ce sont ces leçons, enregistrées en public, que l'on peut retrouver dans cette collection qui comporte désormais 8 DVD, dont celui-ci consacré à Frédéric Chopin.
Son but : faire comprendre la musique classique de l'intérieur. Il n'est pas question ici d'apprendre à la jouer mais à l'écouter. Par ses leçons, Jean-François Zygel la rend accessible, en aidant à mieux la comprendre, et en formant l'oreille de ses "élèves" et donnant les "ingrédients de cuisine".
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce DVD

 

Benita Eisler
Les funérailles de Chopin

Benita Eisler, écrivain américain, relate dans cet ouvrage les 15 dernières années de la vie de Chopin.
Elle a choisi de commencer par la fin : les funérailles de Chopin, le 30 octobre 1849, puis elle poursuit par la première rencontre de Chopin et George Sand. Un récit intime, au ton juste, pas toujours complaisant pour Chopin et George Sand. Un appendice détaille les nombreuses sources de l'auteur.

Cliquez sur l'image pour vous le procurer à la Fnac ou ici pour vous le procurer chez Amazon cliquez ici


Chopin
Alain Duault

Si la couverture est similaire à celle du récent livre de Claude Dufresne (voir plus bas), c'est bien un livre différent et un point de vue différent sur Chopin que nous propose ici Alain Duault ... Ce grand spécialiste de Chopin (Alain Duault est président des fêtes romantiques de Nohant ainsi que des rencontres internationales Frédéric Chopin) a pour ambition de nous faire mesurer tous les talents de compositeur de Frédéric Chopin. Certes Chopin est un compositeur romantique mais se limiter à ce seul aspect de ses compositions est pour lui une grave erreur ....c'est l'homme dans son intégralité qu'il convient de connaître , l'homme tout à la fois polonais et français, classique et romantique, mondain et mélancolique, virtuose et poète du piano. Pour mieux connaitre le compositeur, il faut aussi connaitre les chemins de son apprentissage, les étapes de sa carrière et les détours de ce qui l'a fait comme homme et comme artiste.

Après avoir lu cette biographie synthétique, qui se lit comme un roman, il ne reste plus au lecteur qu'à redécouvrir et découvrir les oeuvres de Chopin en les entendant mieux !
cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre !

indisponible

Aimer Chopin
Pierre Brunel

Pierre Brunel l'auteur donne une vision d'ensemble du compositeur à partir d'oeuvres-clefs de Frédéric Chopin.
Chacune des oeuvres associée à un moment marquant de la vie de Frédéric Chopin, est éclairée par un témoignage, analysée et insérée dans l'ensemble de l'oeuvre.
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre

Frédéric chopin
Franz Liszt

Ce portrait réalisé par Franz Liszt est un véritable témoignage historique puisque écrit par un contemporain de Frédéric Chopin, qui plus est compositeur aussi .
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre

Frédéric Chopin
chapeau bas messieurs un génie
Michel Pazdro

Ouvrage bien documenté et illustré, écrit par un musicologue d'origine polonaise.

Cliquez sur l'image pour en savoir plus et acheter ce livre de poche

Frédéric Chopin
Claude Dufresne

"On a tendance à oublier que c'est grâce à Chopin que l'interprète est devenu l'égal du compositeur. Car l'auteur des Polonaises n'était pas seulement un compositeur de génie, c'était également un virtuose du piano à la technique éblouissante. Sa musique provoquait, chez ceux quil'écoutaient, la plus vive émotion. On a beaucoup négligé aussi l'humour dont Chopin était capable, son caractère passionné. Ayant eu l'occasion de s'entretenir dans sa jeunesse avec le dernier élève vivant du compositeur, Claude Dufresne dresse du fougueux amant de George Sand un portrait inattendu et surprenant." (Avis de la FNAC)
Attention ce livre à la couverture similaire à celui de Alain Duault (voir plus haut) est bien un livre différent ! C'est ici un portrait inhabituel de Chopin que dresse Claude Dufresne.
Pour vous procurer ce livre cliquez sur l'image

Correspondance
George Sand, Marie De Flavigny D' Agoult
lettres (broché)

La correspondance entre George Sand et Marie D'Agoult ... où il est forcément question de Chopin, Liszt ...
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre

Autres sites Internet

Actuellement et jusqu'au 23 octobre 2010 à suivre en direct live sur internet le concours international de piano Chopin de Varsovie ... cliquez ici

Nombreux sont les sites consacrés à Frederic Chopin ... en voici une large sélection !
A l'occasion du bicentenaire de sa naissance http://chopin2010.pl/fr
7/4/2004 : L'institut Chopin de Varsovie vient de créer (depuis fin 2003) un nouveau site sur Frédéric Chopin à visiter absolument ,c'est un des plus complets sur ce compositeur à n'en pas douter , mais il est en Polonais et Anglais ... cliquez ici puis sur le petit bouton à la couleur du drapeau anglais.
Centre international d'information sur Chopin (site en polonais et anglais)... cliquez ici (anglais)
Qui dit Chopin ... dit aussi George Sand ... et Nohant ...voir le site de "Festival à Nohant" ...cliquez ici
Site de la fondation internationale Chopin (en anglais
Et pour George Sand : 2004 étant ANNÉE GEORGES SAND
A l'occasion du bicentenaire de la naissance de Georges Sand, le ministère de la culture célèbre cette "femme d’exception, artiste, écrivain, journaliste, engagée dans la vie sociale et politique, personnage complexe, adulée, célébrée et caricaturée". De nombreuses manifestations sont organisées tout au long de l'année, et ce dans toute la France : concerts, colloques, lectures.... cliquez ici pour visiter le site créé par le ministère de la culture et cliquez ici pour voir un autre site officiel " bicentenaire de George Sand "
Nouveau : dossier très complet sur George Sand :"400 hyperliens pour un bicentenaire George Sand, écrivain français née le 1er juillet 1804.Un dossier, déjà riche, qui sera complété au fil des semaines.Près de 400 hyperliens qui cernent tous les aspects de la vie et de l'oeuvre de l'écrivain français. Le meilleur du Web.Des jugements critiques, des témoignages d'auteurs contemporains, etc "...cliquez ici (site de l'encyclopédie Agora)
Pour visiter le site des amis de George Sand ...cliquez ici dont en particulier ses pages sur Chopin : lettres ...cliquez ici , texte sur date de naissance de Chopin ...cliquez ici
Nouveau : A lire : "L'histoire vraie du faux piano de Chopin" à Valldemosa...cliquez ici(Le nouvel obs)
Site du festival Chopin à Valldemosa (en espagnol, catalan et anglais) ... cliquez ici
Site dit "officiel" ... (pour ceux qui ont la chance de parler polonais !.. et anglais aussi...)... cliquez ici
Pages sur le site insecula.com : commentaires sur le portrait de Frédéric Chopin réalisé par Delacroix ... cliquez ici,
monument réalisé par Paul Dubois ...cliquez ici et tombe de Chopin réalisée par Augustin Dumont ... cliquez ici
Retrouvez une information
sur le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

 Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

 

Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour vous aider à ne pas vous perdre
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de piano !