Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Maurizio Pollini

Biographie résumée

Maurizio PolliniMaurizio Pollini est né le 5 janvier 1942 à Milan(Italie). Son père est l’architecte Gino Pollini, l’un des principaux représentants du rationalisme italien, mais aussi un grand violoniste. Sa mère, Renata Melotti, a étudié le piano et le chant et est la sœur du célèbre sculpteur Fausto Melotti, qui aura une influence durable sur le jeune Pollini. Il prend ses premières leçons de piano dès l'âge de six ans avec Carlo Lonati. Il n'a que dix lorsqu'il donne son premier concert à Milan.
De 1955 à 1959, Maurizio Pollini poursuit ses études auprès de Carlo Vidusso au conservatoire de Milan. Il emporte le Deuxième prix au Concours international de Genève en 1957 et commence des études de composition avec Bruno Bettinelli en 1958. L'année suivante, il obtient le Premier prix au Concours Pozzoli à Seregno.
En 1960, il gagne le Premier prix au Concours international Chopin à Varsovie. Il se produit à La Scala de Milan, jouant le Premier Concerto pour piano de Chopin sous la direction de Sergiu Celibidache. Souhaitant prendre du recul, en 1961, il commence des études de physique et à partir de l’été, interrompt ses activités de concertiste pendant un an et demi.
En 1962, Maurizio Pollini suit des master-classes d’Arturo Benedetti Michelangeli. En 1963, il fait ses débuts à Londres et à Berlin, puis en 1968 ses débuts aux États-Unis. Il joue alors de plus en plus de musique du XXe siècle. En 1970, il fait une première apparition avec le Philharmonique de Berlin.
En 1971, Maurizio Pollini réalise ses premiers enregistrements pour Deutsche Grammophon: Trois Mouvements de Pétrouchka de Stravinsky et Septième Sonate de Prokofiev. Deux ans plus tard, ses enregistrements, pour ce même label, des Études de Chopin reçoivent le Gran Premio del disco «Ritmo» de Madrid, le Prix mondial du disque de Montreux, le Record Academy Prize de Tokyo et le prix Edison.
Une nouvelle tournée en 1974, conduit cette fois Maurizio Pollini au Japon. Il joue avec Herbert von Karajan le concerto pour piano de Schumann. En 1975, il donne en récital les trois dernières sonates de Schubert; parution chez DG de l’intégrale des œuvres pour piano de Schoenberg, qui reçoit le Gran Premio del disco «Ritmo». L'année suivante, il fait ses débuts de Chef avec l’Orchestre de La Scala; et son enregistrement des Préludes de Chopin, reçoit le Grand Prix du disque.
En 1977, Maurizio Pollini crée deux oeuvres, toutes deux composées pour lui : Sofferte onde serene de Nono et de Masse, et Omaggio a Edgar Varèse de Manzoni. Parait, toujours chez Deutsche Grammophon, les Sonates tardives de Beethoven, qui remportent le Gramophone Award; les Concertos nos 19 et 23 de Mozart avec Karl Böhm et le Philharmonique de Vienne, qui reçoivent la Wiener Flötenuhr. Suit une série de récitals avec Dietrich Fischer-Dieskau (Schubert: Winterreise). En 1979, c'est au tour de son enregistrement des Concertos pour piano nos 1 et 2 de Bartók avec Claudio Abbado et le Chicago Symphony de remporter le Gramophone Award. L'année suivante le disque DG du Quintette avec piano de Brahms en compagnie du Quartetto Italiano remporte le Gramophone Award, le Prix Caecilia de Bruxelles et le Deutscher Schallplattenpreis. Il donne alors une série de concerts avec Mstislav Rostropovitch (Beethoven: Sonates pour violoncelle.
En 1985, Maurizio Pollini joue le premier livre du Clavier bien tempéré de Bach dont il donne l'intégrale dans nombreuses capitales mondiales. Deux ans plus tard, il joue l’intégrale des Concertos pour piano de Beethoven à New York avec le Philharmonique de Vienne sous la direction de Claudio Abbado et reçoit l’Anneau d’honneur de l’orchestre en cette occasion . Deux nouveaux disques sont primés : son enregistrement des Sonates pour piano nos 2 et 3 de Chopin, qui remportent le prix Edison et le disque des dernières sonates pour piano de Schubert reçoit le Record Academy Prize de Tokyo.

En 1991, l’enregistrement des Concertos pour piano de Schumann et de Schoenberg que Maurizio Pollini réalise avec Abbado et le Philharmonique de Berlin se voit décerner la Stella d’oro; son disque Liszt reçoit le prix Edison, le Grand Prix du disque Liszt international de Budapest et la Stella d’oro. De 1993 à 1994, il donne sa première intégrale des sonates de Beethoven à Berlin et à Munich, ainsi que, par la suite, à New York, à La Scala, à Paris, à Londres et à Vienne. En 1995, il joue au Festival Boulez de Tokyo. Au Festival de Salzbourg, dirige pour la première fois le Progetto Pollini, série de concerts qui juxtaposent des œuvres anciennes et nouvelles. Reçoit le médaillon d’or de la province de Salzbourg.
En 1996, Maurizio Pollini reçoit un nouvel honneur : le Prix musical Ernst von Siemens. En 1999, il réalise un Deuxième Progetto Pollini à Salzbourg; l’enregistrement des Ballades de Chopin reçoit le Record Academy Prize de Tokyo. De 1999 à 2001, il organise la série de concerts Perspectives: Maurizio Pollini, analogue au Progetto, au Carnegie Hall de New York., et en 2001, il se charge de la programmation de la série de concerts «Kontrapunkte» au Festival de Pâques de Salzbourg; le disque des Variations Diable de Beethoven remporte un Diapason d’or.
Pour fêter son soixantième anniversaire, et trente années de collaboration artistique avec Deutsche Grammophon, en 2002, la Maurizio Pollini Edition présente une vaste anthologie des disques classiques du pianiste. Presque toutes les compilations sont nouvelles, et couvrent tous les aspects de la carrière discographique de Pollini. Il réalise un Progetto Pollini au Suntory Hall à Tokyo et enregistre la même année: Kreisleriana, Gesänge der Frühe de Schumann. En 2003, un Progetto Pollini a lieu cette fois à Rome.
Après un disque de sonates de Beethoven en 2004, en 2005 sont sortis un enregistrement des Sonates opus 10 à 13 de Beethoven, un double album des oeuvres de Schumann, un DVD (voir plus bas des articles sur tous ces disques et ce DVD). Le Label TDK vient de sortir un DVD : ce documentaire réalisé par Bettina Ehrhardt a été récompensé au festival international des films sur les arts à Montréal (2002) et a obtenu le prix 2001 d'Ernst von Siemens Musikstiftung . C'est un film au sujet de l'amitié durable et exceptionnellement étroite entre le compositeur Luigi Nono (1924-1990), le chef d'orchestre Claudio Abbado et le pianiste Maurizio Pollini.
En janvier 2006, le disque "Chopin-Nocturnes" , édité par le label Deutsche Grammophon a obtenu un Diapason d'Or (attribué par la revue Diapason) et un"choc de la musique" attribué par la revue Le Monde de La Musique, et il est annoncé un disque "Mozart - piano concertos K 453 et 467, enregistré avec le Wiener Philharmoniker devant sortir cet été.
Maurizio Pollini a eu soixante dix ans le 5 janvier 2012
Maurizio Pollini est né le 5 janvier 1942 à Milan(Italie)... Le nom de Maurizio Pollini évoque une carrière extrêmement importante : l'histoire d'un homme et un artiste connu partout dans le monde, très prisé par le public et les critiques de toutes les latitudes et de génération. Invité depuis plus de 40 ans dans toutes les grandes salles de concert européennes, américaines et japonaises et les festivals, Maurizio Pollini a joué avec l'orchestre les plus célébrer et orchestres. Il a reçu de nombreux prix internationaux : le Philharmonique de Vienne Ehrenring en 1987, le Goldenes Ehrenzeichen de Salzbourg en 1995, le Ernst-von-Siemens Music Prize à Munich en 1996, le "A Life for Music- Arthur Rubinstein" Prix à Venise en 1999 et le prix Arturo Benedetti Michelangelià Milan en 2000. En Octobre 2010 Pollini a reçu le prestigieux Prix Imperiale à Tokyo. Son répertoire s'étend de Bach aux compositeurs contemporains (y compris premières performances de Manzoni, Nono et Sciarrino) et comprend l'intégralité des 32 sonates de Beethoven qu'il a joué à Berlin, Munich, Milan, New York, Londres, Vienne et Paris. Il a enregistré des oeuvres du répertoire classique, romantique et contemporaine à l'essentiel dans le monde entier lettres de noblesse. Ses enregistrements des oeuvres complètes pour piano de Schoenberg, et des oeuvres de Berg, Webern, Manzoni, Nono, Boulez et Stockhausen sont un témoignage de sa grande passion pour la musique des 20e siècle.
Nombreux disques vont bientôt paraître à l'occasion de cet anniversaire , découvrez dès à présent quelques extraits de ceux-ci.
..cliquez ici
Nouveau : 2013 parution de deux nouveaux coffrets (voir plus bas le paragraphe "Ecouter...et voir " )
Nouveau 2015 : Parution du film " De main de maître de Bruno Monsaingeon (voir aussi plus bas le paragraphe "Ecouter...et voir " )

Son répertoire

Si Maurizio Pollini est entré dans la légende du piano avec son enregistrement consacré aux Etudes de Chopin qu'il est l'un des seuls pianistes à affronter dans leur intégralité en concert, son répertoire est large depuis la musique classique et romantique pour lequel il a été très souvent récompensé( Chopin, Beethoven, Schubert, Mozart, Bach, Schumann) à celui de la musique contemporaine (Boulez, Nono ou Stockhausen).
Chacun de ses enregistrements sont admirés et appréciés, tant pour l'exceptionnelle technique pianistique, que la dimension rythmique et l'extraordinaire musicalité du jeu de Maurizio Pollini

Ecouter... et voir

Pollini De main de maître Film de Bruno Monsaingeon

Alors qu'approche la grande finale du dix-septième concours international de piano Chopin à Varsovie, parait, sous le label Deutsche Grammophon, ce passionnant film de Bruno Monsaingeon sur le pianiste Maurizio Pollini qui remporta le premier prix lors de la sixième édition, en 1960. Une année importante puisque cette année fut proclamée " Année Chopin", en raison du 150ème anniversaire de la naissance du compositeur. On peut apprendre sur le site internet du concours que «Ce fut la compétition qui a initié la fois la décoration de la salle et tout le rituel de commencer toutes les auditions avec un défilé des candidats à travers la scène, la présentation par le speaker du programme et tout le reste, que les observateurs de la compétition connaissent parfaitement bien et qui - grâce à sa constance - bât dans le cœur et l'esprit de chacun». Et ce fut donc aussi le début précoce de la grande carrière du pianiste italien Maurizio Pollini, qui n'avait que dix-huit ans !...cliquez ici pour lire la suite et voir un extrait

Nouveau : paru en janvier 2015 - Intégrale des sonates de beethoven coffret de 6 CD et un volume séparé
Cliquez sur l'image pour en savoir plus , en écouter un extrait et une vidéo

Paru en janvier 2014 . Intégrale de ses
enregistrements d'oeuvres de Schubert
cliquez sur l'image pour en savoir plus et voir deux vidéos!

paru en octobre 2013

Beethoven
Maurizio Pollini, piano
Poursuite de l'intégrale des sonates
ici les sonates n°4, 9, 10 et 11

cliquez sur l'image pour en savoir plus l

voir plus haut Maurizio Pollini a eu soixante dix ans le 5 janvier 2012, nombreux disques étant sortis à cette occasion

Coffrets Schumann et Concertos
Maurizio Pollini PIANO

A découvrir deux nouveaux coffrets regroupant deux collections de disques enregistrés par Maurizio Pollini sous le label Deutsche Grammophon, ceux-ci viennent compléter , la collection de coffrets dédiés au pianiste parue en janvier 2012 à l'occasion de son 70ème anniversaire : Schumann Maurizio Pollini, piano complete recordings et Concertos Mozart - Beethoven - Brahms Maurizio Pollini , piano . Il parait tant de disques du pianiste Maurizio Pollini qu'il n'est pas toujours facile de suivre leur parution, ces deux coffrets sont ainsi l'occasion de découvrir des enregistrements anciens ou récents qui ont pu échapper à toute vigilence ou de les redécouvrir accompagner d'autres oeuvres et cela à un petit tarif !...cliquez ici pour lire la suite et écouter deux extraits
Paru en 11/2007

Beethoven
Sonates opus 2
Maurizio Pollini

L'an dernier, en mai 2006, alors qu'un journaliste du New York Times s'inquiétait de savoir comment Maurizio Pollini voyait ses 10 à 20 années à venir et s'il avait l'intention de quitter la scène, il lui répondit "Nous verrons, qui sait ce qui peut arriver ?" ajoutant que parmi ses objectifs il espérait terminer son intégrale des trente-deux sonates de Beethoven et le Clavier bien tempéré de Bach, ce nouveau volume marque donc la poursuite de ce premier objectif débuté depuis de nombreuses années et que chacun espère le voir poursuivre encore de nombreuses années car même si chaque nouveau volume est un événement des plus réjouissants et à ne pas manquer, un seul regret vient à l'esprit : que Beethoven n'ait eu le temps de composer des centaines de sonates !
Cette fois-ci Maurizio Pollini interprète les trois sonates contenues dans l'opus 2 de Beethoven, et que le compositeur acheva en 1795 et dédia à Haydn dont il était l'élève depuis trois ans...cliquez ici pour lire la suite
Paru en 09/2006

Concertos de Mozart par Maurizio Pollini

Wolfgang Amadeus Mozart, Maurizio Pollini
Concertos pour piano N°17 K453 et N°21 K467

Pour son premier enregistrement de concertos de Mozart avec la Philharmonique de Vienne sans chef d'orchestre, Maurizio Pollini a choisi les concertos n°17 et 21, composés entre 1784 et 1785. Le concerto n°17 est d'une extraordinaire poésie et d'un caractère théâtral. Les lettres de Mozart sont riches de renseignements, tout comme les livrets qui accompagnent les disques , ainsi dans celui de ce disque on apprend que Mozart indiqua dans une lettre à son père qu'il avait écrit ce concerto pour son élève Barbara Ployer, ce qui explique peut-être le peu de virtuosité du piano. Dans cette oeuvre au ton essentiellement intimiste, tous les timbres de l'orchestre sont magistralement mis en valeur et créent un univers alternant entre la serénité et le mystère. A l'inverse, la partie de piano du concerto n°21 exige une grande virtuosité...cliquez ici pour lire la suite
Paru en 01/2006

Maurizio Pollin i- Nocturnes Chopin

Depuis qu'il a remporté le Concours Chopin de Varsovie, alors qu'il n'avait que 18 ans, la musique de Chopin fait partie de la vie de Maurizio Pollini, selon ses propos rapportés dans le livret accompagnant le disque. Il a d'ailleurs déjà enregistré nombreux disques d'oeuvres de ce compositeur(cf sa biographie ci-dessus) à un rythme espacé, peut-être pour ainsi ne jamais s'en séparer définitivement. Son dernier enregistrement qui regroupait les quatre ballades, la fantaisie op. 49 et le Prélude dans op.45 (récompensé d'un 10 de Répertoire (1999) et ƒƒƒƒ Télérama) date de 1999.
A présent, c'est dans cette interprétation des Nocturnes qu'il s'attache à rendre "la grandeur d'expression et la profondeur de la pensée de Chopin". Ces Nocturnes ont aussi fait partie de la vie de Chopin pendant de nombreuses années puisque, leur écriture, comme celles des marzukas, des polonaises et des valses ', s'étale sur nombreuses années (de 1827 à 1846).

Frédéric Chopin s'inspira à l'origine de pièces, appelées...Nocturnes, composées par son contemporain John Field, lui-même influencé par le Bel Canto Italien. Chopin reprit le principe de l'air d'opéra italien, tout en cherchant à y exprimer une passion dramatique par le biais d'une progression harmonique très marquée, ainsi que l'explique Maurizio Pollini : " Chopin va loin sous la surface du belcanto, sa musique est plus profonde que la simple ligne mélodique du chant belcantiste. L'harmonie de Chopin est très forte et souligne la profondeur de sa musique".
Cette profondeur, Maurizio Pollini, la traduit par un jeu polyphonique et une rythmique marquée qui donnent une tension lyrique et une vivacité particulière à son interprétation des 19 Nocturnes(les 18 parus du vivant de Chopin et l'opus posthume 72).
Profondeur aussi de son regard sur le portrait qui illustre la couverture du livret ou cette page, et même profondeur dans celle du regard de Chopin, en troisième page (unique photographie du compositeur), à tel point qu'un expert en morphing n'aurait sans doute aucune difficulté à métamorphoser le visage de l'un dans celui de l'autre...en partant de ce regard, mais ce sont là il est vrai, pures pensées intérieures !

Ce disque a obtenu un Diapason d'Or (attribué par la revue Diapason) et un"Choc de la musique" attribué par la revue Le Monde de La Musique.
Cliquez sur l'image pour en écouter des extraits et/ou vous le procurer.
Pour visiter le micro-site consacré à ce disque chez Deutsche Grammophon...cliquez ici

paru en 06/2005

Maurizio Pollini - Schumann

Robert Schumann
Davidsbündlertänze - Concert sans orchestre - Allegro en si mineur-Kreisleriana-Chants de L'aube

Maurizio Pollini

Cet album regroupe, dans un tarif économique, deux disques précédemment enregistrés (en 2001 et 2002) par Maurizio Pollini.
Le "Davidsbündlertänze" (Danses des compagnons de David) est un recueil de 18 pièces, qui ne sont pas à proprement parler des "danses". Ce recueil paru dans une première édition en 1837, chaque pièce comportait la signature séparée ou conjointe de la lettre E(pour Eusebius) ou F(pour Florestan), deux frères jumeaux que l'on retrouve dans plusieurs oeuvres de Schumannn. Des jumeaux aux caractères opposés, inspiré par Hoffmann, à travers lesquels Schumann exprime la dualité de son âme. Cettte oeuvre est considérée comme la plus moderne, la plus "rebelle" écrite par Schumann , d'ailleurs Les "compagnons de David" n'étaient-ils pas selon Schumann les combattants des "Philistins de l'art" (ennemi de toute nouveauté). C'est également la première version de la Sonate 3 (concerto sans orchestre) que Maurizio Pollini a choisi d'ajouter à ce recueil pour compléter le premier CD, une des oeuvres les moins jouée de Schumann, sans doute à cause de sa complexité.

La même année, Schumann composa "Kreisleriana" : recueil de huit "fantaisies"qu'il considérait comme l'un de ses plus grands chefs-d'oeuvres et dédia à son ami Frédéric Chopin, même si par ailleurs il écrivit à Clara Schumann " Toi et ta pensée les dominent totalement et je veux te les dédier, à toi et à personne d'autres"... (peut-être là aussi une des facettes de la dualité de caractère de Schumann !). Ce cycle est considéré comme encore plus abouti que Davidsbündlertänze, et pourtant Schumann ne le composa qu'en 4 jours ! Maurizio Pollini en donne une interprétation très vive et lumineuse. Les "Chants de l'aube", dernier cycle écrit par Schumann, en 1853, et l'allegro en si mineur op.8, au contraire, une des premières oeuvres de Schumann, écrite en 1831-1832, complètent ce second CD. Des oeuvres moins connues, mais pourtant très brillantes, du moins sous les doigts virtuoses de Maurizio Pollini.

Pour vous procurer ce double album, cliquez sur l'image. Si vous souhaitez en écouter des extraits, vous pouvez pour le premier Cd...cliquez ici et pour le second...cliquez ici, mais bien sûr il est plus économique de vous procurer le double album.
paru en 06/2004

Maurizio Pollini -  Sonates Beethoven

Ludwig van Beethoven,
Maurizio Pollini
Sonates pour piano, op. 10 et op. 13


Difficile de résister à l'envie de commencer ce disque par la fin ... car la sonate opus 13 justement nommée" Pathétique" est sans conteste l'une des plus belles composées par Beethoven. Je confirme,comme le dit Guy Sacre, dans une des "bibles"des amateurs de piano : "La musique de piano", que je cite : "La Pathétique nous gratte, dirait Madame Jourdain, par là où nous nous démangeons". Contrairement aux musicologues, je ne chercherai pas à vous analyser chaque mouvement voir chaque mesure de cette sonate, mais vous dirai simplement d'écouter avec votre coeur et vous comprendrez ce que signifie les mots émotion musicale, qu'elle soit due aux trémolos grondants du début du premier mouvement ou à la tonalité en ut mineur importe finalement peu aux "mélomanes profanes", l'émotion est là... Maurizio Pollini (prix Chopin en 1960), dont la virtuosité n'est plus n'est plus à démontrer ni contestable, nous en offre une version peut être moins triste que celle de Alfred Brendel (là aussi "je suis fan") mais d'une virtuosité et clareté éblouissante.
Mais ce serait "pêcher" de sauter par dessus les trois sonates de l'opus 10, dont la première a d'ailleurs aussi une nature "pathétique". La seconde sonate est de nature "diverse", poétique et mélancolique, pour se terminer dans un univers beaucoup plus joyeux. Là encore le jeu de Maurizio Pollini, très dynamique et brillant est remarquable et nous transporte dans l'allégresse vers le presto qui débute la troisième sonate de ce même opus. Magnifique sonate également , qui comporte quatre mouvements, où alternent douleur (ainsi dans le splendide Largo e mesto) et joie.
Cliquez vite sur l'image pour écouter des extraits et/ou vous procurer ce très beau disque, qui a d'ailleurs obtenu un "Choc de la musique" en juin 2004.
Je vous invite également à visiter le site consacré à ce disque, où vous trouverez trois longs extraits dans la partie "audio"... cliquez ici
Paru en 10/2005
Concertos pour piano Mozart Beethoven Brahms

Concertos pour piano
- Concertos pour piano N°19 et N°23 de Mozart
ainsi que - N°3 et N°5 de Beethoven
- Concerto pour piano N°2 de Brahms
Maurizio Pollini

N'ayez pas la mauvaise idée de commencer à regarder ce DVD à 22 heures du soir , vous vous retrouveriez toujours scotché à votre fauteuil à 1h du matin car c'est un long programme qui est offert dans ce DVD, enfin plus précisément coffret de deux DVD. Certes vous pouvez bien sûr partager son écoute entre deux soirées, mais après l'introduction orchestrale du concerto numéro trois de Beethoven et dès les premières mesures interprétées par Maurizio Pollini, il y a de fortes chances que vous ayez l'envie de voir les deux DVD d'affiler... car la "technique à toute épreuve" du pianiste Maurizio Pollini a de quoi tenir en haleine., ce n'est pas pour rien qu'il a obtenu le prix du Concours Chopin à l'unanimité et à seulement 18 ans...Mais ici point de Chopin. Quelle que soit la personnalité du chef d'orchestre, très sage et modérée (Karl Bôhm) ou au contraire très expansive (Claudio Abbado) Maurizio Pollini s'adapte tout autant à ces différents tempéraments : d'ailleurs après quatre concertos où Maurizio Pollini a pu sembler réservé, du moins physiquement, il est fort surprenant de le voir sauter littéralement sur son siège en interprétant le Concerto n°2 de Brahms ! Mais cela ne l'empêche pas tant avec l'un que l'autre d'affirmer un jeu très vigoureux et nuancer, privilégiant le chant et l'émotion. Ainsi pour en venir à l'intersection des deux DVD : c'est un concerto n°19 d'une sonorité très profonde et chantante qui prime.
Cliquez sur l' image pour vous procurer ce DVD

 


Retrouvez une information
sur le site Piano bleu
Fanny Azzuro
Impressions 1905
Montrez moi vos mains
Alexandre Tharaud
Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons

 Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

 

 



 

Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour vous aider à ne pas vous perdre
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Retour à l'accueil de pianobleu.com