Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Archives de l'article le plus récent au moins récent

Czerny Art de délier les doigts
Jean-Frédéric Neuburger

A lire le commentaire du livret de ce double album, sur la virtuosité instrumentale, rédigé par le musicologue Alexandre Dratwicki, il pourrait paraître regrettable que le support de cet enregistrement ne soit pas un DVD : "Il est parfaitement indéniable que la virtuosité vocale ou instrumentale constitue une prouesse- sinon un exploit - née de l'effort et communiquée au public visuellement grâce à une mise en scène physique de l'interprète. Ainsi la Leggieresa(2ème des trois études de concert de Liszt) est-elle d'abord un spectacle pour l'œil", pourtant c'est bien sûr avant tout le plaisir auditif plus que visuel qui prime et le musicologue relève d'ailleurs que si Chopin se laissait aller à des postures démonstratives c'était pour se moquer élégamment de ses contemporains...cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait

Billie Holiday Amalia Rodrigues Soeurs de sang
Nouveau double-album de Jean-Marie Machado

"Les fleurs sont les larmes des étoiles"...Par cette citation du poète japonais Kakuzô(Le livre du thé) le pianiste/compositeur Jean-Marie Machado donne la tonalité d'un double hommage, rencontre rêvée entre deux femmes merveilleuses : Amalia Rodrigues(1920-1999) et Billie Holiday(1915-1959), dont les voix chantent la nostalgie : pour l'une la "Saudade", pour l'autre, le "Blues"..."Comme un écho lointain d'instants perdus, de moments heureux, fragiles et émouvants, elles portent le souvenir d'une intensité de vie. Peut-être peut-on percevoir dans ces mélodies l'espérance qui sommeille. Elles nous apprennent la patience, afin de retrouver la joie sur notre chemin"explique Jean-Marie Machado.... Pour en juger par vous-même, écoutez les deux vidéos (plus bas dans la page sur l'album) d'une sélection qui se veut la plus signifiante... un petit préalable avant d'entrer dans le double album de Jean-Marie Machado...cliquez ici pour lire l'article

Roger Muraro Récital Chopin

A une période où sortent diverses "intégrales" Chopin, enregistrer des œuvres de ce compositeur peut sembler un défi d'interprète mais à l'inverse c'est avant tout un simple désir de partager sa vision de Chopin, en l'occurrence c'est ici à une rencontre avec Chopin, tel un rendez-vous qui aurait pu avoir lieu dans son salon, que Roger Muraro invite l'auditeur. Il ne s'agit pas pour le pianiste d'en montrer des caractéristiques qui sortiraient de l'ordinaire, tant de choses ont été écrites sur Chopin...mais de valoriser celles qui lui importent le plus. A l'image du sombre sous-bois où une lumière vient doucement miroiter dans l'eau, illustrant le livret, le programme conçu par Roger Muraro met en lumière les origines polonaises du compositeur et l'influence du Bel canto italien qu'il aimait tant, et est essentiellement articulé autour de la poésie sombre, voire funèbre du compositeur, qui se traduit dans "l'exaltation des forces intérieures, la déchirure des apparences, l'incendie allumé au cœur de la forêt des sentiments mis à nu", ainsi dans le fiévreux nocturne n°1 opus27 débutant ce programme, dans lequel règnent l'interrogation et l'inquiétude.....cliquez ici pour lire la suite de l'article
NEW EDGE THIERRY PEALA
Parmi les nombreux projets annoncés par le pianiste Bruno Angelini, ce disque concrétise l'un d'eux, débuté en 2004. C'est en fait dès 1998 que Bruno Angelini a rencontré Thierry Péala et travaillé avec lui le répertoire de Kenny Wheeler pour enregistrer le disque "Inner traces" alors accompagnés de Steve Argüelles (Batterie) et Riccardo Del Fra (contrebasse)...."Cette fois-ci j'ai écrit de la musique en pensant à une instrumentation originale ( chant-saxophone -piano), ce qui nous a permis de prendre beaucoup de risques (rythmiques, harmoniques) et donne naturellement de l'air, de l'espace à la musique."expliquait récemment Bruno Angelini, poursuivant "Thierry a pensé à Sylvain Beuf comme soliste . Nous avons incorporé des compositions de Sylvain, arrangé " comment te dire adieu " et " Humpty Dumpty. Jill Gladstone, poétesse anglaise, a mis des textes sur certaines de nos compositions ; d'autres sont restées volontairement sans paroles. "....après ces explications très précises qu'ajouter ?!!!...cliquez ici pour le savoir
Anthony Leroy Sandra Moubarak Sonates de Brahms
Unis en musique comme à la ville, les deux jeunes musiciens, Sandra Moubarak au piano et Anthony Leroy au violoncelle, offrent ici l'interprétation des deux seules sonates pour violoncelle et piano composées par Johannes Brahms(1833-1897), unies quant à elles par un lien qui reste mystérieux pour les musicologues : le mouvement "adagio affectuoso" . Il semble en effet que Brahms l'aurait retiré de la première sonate, qu'il composa en 1865, pour le déplacer, après quelques remaniements, dans la seconde sonate, écrite plus de vingt années plus tard. Le musicologue Claude Rostang, souligne dans son ouvrage sur Johannes Brahms que le thème principal de cet Adagio Affectuoso n'a aucun lien avec la seconde sonate opus 99, tandis qu'il est nettement apparenté avec le thème initial de la première sonate opus 38 .Le Label Zig zag Territoires, éditeur de ce disque, a bien voulu autoriser la diffusion dans cette page, de ce splendide mouvement dont Sandra Moubarak et Anthony Leroy donnent une interprétation particulièrement mélancolique et émouvante....cliquez ici pour lire la suite et écoutez cet extrait

Roberto Fonseca Zamazu

Zamazu, c'est pour le pianiste cubain Roberto Fonseca un assemblage de sons qu'il utilise pour faire croire à l'une de ses nièces qu'il parle une langue étrangère, et si Zamazu est aujourd'hui le titre de son album sans doute est-ce parce que son langage est en fait sa musique, un langage qu'il souhaite partager et faire aimer. Ainsi, évoquant sa jeunesse et ses premières compositions, inspiré du jazz afro-cubain, Roberto Fonseca exprime son bonheur d'avoir alors découvert de pouvoir faire passer ses sentiments par la musique. Né en 1975 à la Havane dans une famille de musiciens, malgré les multiples marques de reconnaissance qui lui ont été adressées : "le talent le plus prometteur de sa génération" , Roberto Fonseca n'a jamais oublié son premier souhait : "Je veux que ma musique touche les gens qui ne me connaissent pas, et je rêve qu'un jour je puisse devenir une référence pour mon public"... un rêve ambitieux mais bien prêt de se réaliser avec ce nouvel album....cliquez ici pour lire la suite

Maurice Ravel par Georges Pludermacher

Lorsqu'ils enregistrent Ravel(1875-1937), la plupart des pianistes choisissent d'en interpréter l'intégralité, et cela se comprend tout à fait, car il est vrai que Ravel, pourtant pianiste, n'a pas écrit beaucoup d'œuvres pour cet instrument, la dernière de celles-ci "Le Tombeau de Couperin" ayant été terminée 20 ans avant son décès, mais sans doute la véritable raison en est la particularité de l'univers qui s'ouvre avec ce compositeur et dont personne ne souhaite s'en évader. Certains musiciens font même le choix de tout jouer lors d'un concert, ce qui est délicat car parfois les applaudissements troublent cet univers. Dans cet enregistrement de Georges Pludermacher capté lors du festival de Flâneries musicales de Reims en 2003 ce n'est fort heureusement que très rarement le cas. Georges Pludermacher a voulu rendre un hommage à Jacques Février qui fût son professeur et dont, selon ses propos, il a eu la chance de l'entendre répéter et interpréter, puis lui-même étudier sous ses conseils les principales œuvres de Ravel, bénéficiant ainsi de quelques précieux conseils que Jacques Février tenait quant à lui du compositeur lui-même...cliquez ici pour lire la suite...
 

Hommage au Palais Idéal du Facteur Cheval
L'Obsessioniste
Edouard Bineau

Dans un cadre verdoyant, dans la petite commune de Hauterives (Drôme)s'élève un drôle de bâtiment, classé monument historique, symbole de l'architecture naïve : Le Palais idéal du Facteur Cheval. Construit par le facteur Ferdinand Cheval(1836-1924) qui consacra, à partir de 1879, trente-trois années de sa vie à modeler, nuit après nuit, un monument "d'obstination", après avoir buté, au retour de sa tournée quotidienne, sur une pierre si bizarre qu'elle lui rappelle son rêve qui sombrait peu à peu dans l'oubli : un palais féerique dépassant l'imagination....
L'imagination ne manque pas aux musiciens de jazz et chaque année, dans ce lieu féerique, se déroule un festival jazz : "Jazz au Palais". En 2004, le pianiste Édouard Bineau y a composé un morceau dédié à l'œuvre du Facteur Ferdinand Cheval : Ideal Circus...titre de son précédent album en trio, avec le batteur Arnaud Lechantre et le bassiste Gildas Boclé, et première pierre du cheminement discographique vers cet album" L'obsessioniste" qui parait aux éditions "Le Chant du monde", cette fois en duo avec le clarinettiste Sébastien Texier....cliquez ici pour lire la suite

Grieg Concerto et pièces lyriques Shani Diluka

Pour un(e) interprète, jouer les œuvres d'un compositeur ce n'est pas seulement lire entre les lignes et notes d'une partition, c'est aussi un travail d'historien et aller à la rencontre de son âme pour recréer, ainsi Shani Diluka, qui a choisi d'enregistrer douze des soixante-six Pièces Lyriques d' Edvard Grieg à la lueur d'une bougie sur son propre piano, conservé au Musée de Trodhaulgen, confie dans le texte du livret avoir eu par cette démarche "l'étrange sensation, d'être invitée dans son univers, jouer sur son piano, jouer avec lui" et trouver ainsi "une émotion profonde et commune, le sens du temps et de l'espace."...
Une émotion partagée par l'auditeur dès la première pièce de ce "voyage" : "Arietta" que Shani Diluka offre dans une interprétation d'une grande délicatesse et sobriété exaltant la pureté sonore au plus haut point, sensation qui se poursuit tout au long des onze pièces suivantes, appelées par certains "miniatures", qui auraient bien mérité d'être écrites en aussi gros caractères sur la pochette que le "Concerto pour piano" qui suit....cliquez ici pour lire la suite

Guillaume de Chassy Piano solo

Guillaume de Chassy, était ingénieur chimiste avant de se consacrer à la musique, où il a de très nombreuses références : ainsi Schubert et Prokofiev pour ce qui concerne le classique, Paul Bley, Louis Armstrong et Cole Porter pour le jazz, et par ailleurs Charles Trénet, Marc Perrone et les Pink Floyd. Un mélange pour le moins hétérogène dont Guillaume de Chassy a extrait avec talent les plus belles molécules musicales pour en offrir un merveilleux assemblage concentré de quarante minutes d'une beauté exquise, où une tendre poésie émane dans un univers sonore splendide, intimiste, qui donne à chaque note une intensité magique...cliquez ici pour en savoir plus

Francisco Tristano Not for piano

A la demande de Mikhaïl Pletnev, le pianiste inclassable Francesco Tristano Schlimé avait terminé son précédent disque, édité par le label Pentatone, par trois de ses propres improvisations à la suite des oeuvres d'un répertoire classique (concerto en sol de Ravel et cinquième concerto de Prokofiev). Il revient aujourd'hui avec un enregistrement qui dévoile des compositions originales, écrites à deux, ou à quatre mains (avec Rami Khalifé ou Raimundo Penaforte). et sous un autre label "a priori électronique" car fondé par Agoria, nouvelle star de la techno française : "InFiné", dont c'est la première production, pour le moins très réussie....cliquez ici pour lire la suite

Schumann Edna Stern

Si la Fantaisie opus 17 de Schumann, enregistrée avec autres premières œuvres sur ce disque, se voulait un hommage du compositeur à Beethoven, la jeune pianiste Edna Stern, a quant à elle pensé ce disque comme un hommage à Schumann, avec lequel elle a toujours ressenti des affinités particulières.
Afin d'ajouter une dimension supplémentaire à son programme elle a choisi d'associer une œuvre de Mendelssohn(prélude et fugue opus35) dont un commentaire rédigé par Schumann lui-même est fourni dans le livret selon les vœux d'Edna Stern afin de contribuer par ce bel album, édité par le label Zig Zag Territoires, à une meilleure compréhension de la musique de Schumann par ces propres écrits sur la musique. Le texte et la musique, permettent ainsi une approche multiple de son univers...multiple....cliquez ici pour lire la suite

Beethoven Jean-Marc Luisada

Dans son précédent disque "Sonates", riche en émotions, Jean-Marc Luisada avait choisi des oeuvres de compositeurs romantiques aussi Beethoven en était donc exclu, bien qu'ayant composé 32 sonates. Aujourd'hui le pianiste , lauréat du concours Chopin de Varsovie en 1995, prend un tournant avec ce disque exclusivement consacré à Beethoven, regroupant un concerto et deux sonates révélatrices de l'évolution du compositeur. Jean-Marc Luisada a choisi le concerto numéro 4 qui , il est vrai, présente dans son premier mouvement l'originalité, souvent réutilisée ensuite par les Romantiques, d'exposer le premier thème directement par le piano et ceci avec un son très feutré avant de le reprendre par l'orchestre. L'andante qui suit est un sublime moment d'atmosphère romantique offrant un dialogue entre le piano et l'orchestre de toute tendresse. Dans le troisième mouvement le piano prend la main sur l'orchestre et Jean-Marc Luisada offre un Rondo Vivace des plus enlevés et splendide !...cliquez ici pour lire la suite

Lise de la Salle Piano concertos n°1

Pour son troisième enregistrement la pianiste Lise de la Salle a choisi trois premiers concertos de compositeurs qui selon ses propos : "s'amusent avec génie". Ainsi le premier concerto, que Liszt composa en 1849 seulement, et revisa en 1853 et 1856, a la forme non conventionnelle en quatre(et non trois) mouvements joués sans interruption, et une atmosphère changeante. Alors qu'il débute par un motif mélodramatique d'essence très romantique, Liszt poursuit dans un style souvent proche de l'improvisation avec beaucoup de changements de tempo. L'effervescence du troisième mouvement est particulièrement originale et espiègle....cliquez ici pour lire la suite

Autre Mozart Irakly Avaliani

Pour ses vœux de l'an 2007, le groupe BALAS a l'excellente idée de produire et d'envoyer à ses clients ce disque dédié à Mozart, ce qui a le mérite d'être moins nocif pour le foie que le chocolat et surtout de contribuer à la vie musicale...un "autre Mozart" loin des bonbons de Vienne qui, parait-il, ont connu en 2006 des ventes exceptionnelles, et loin de "l'image populaire d'un enfant fantasque, prodige musical à cinq ans mais Mozart franc-maçon et incarnant l'idéal auquel aspiraient les Lumières : l'esprit de l'adulte pleinement responsable de la vie et de l'œuvre qu'il construit " comme l'explique, dans un intéressant texte du livret, l'historien/essayiste Tzvetan Todorov, auteur notamment de l'ouvrage "L'esprit des Lumières".
Le pianiste Irakly Avaliani considère pour sa part que la musique de Mozart "n'hésite pas à affronter les plus profonds abîmes de l'âme humaine" et effectivement dès le Rondo en la mineur Irakly Avaliani , par une interprétation d'une grande sobriété, et un son d'une beauté dont il a le secret sans doute par ses années d'apprentissage selon la méthode Marie Jaell, conduit l'auditeur au rythme d'une valse très lente, d'une immense nostalgie, dans ces profondeurs....cliquez ici pour lire la suite

Souvenirs d'enfance Brigitte Engerer Yann Queffélec

Cet album du label Mirare est le disque officiel de la 13 ème édition de la Folle Journée de Nantes qui sous le thème "Harmonies des peuples" se consacre aux écoles nationales de musique d'Europe de la période 1830-1880. La Russie de Glinka, du Groupe des Cinq (Balakirev, Cui, Rimski-Korsakov, Borodine, Moussorgsky) et de Tchaïkovski étant la première à s'élever au niveau des grandes nations musicales, c'est à ces compositeurs russes que Brigitte Engerer attache ses "Souvenirs d'enfance" . Elle élargit le répertoire de cet enregistrement à des compositeurs plus récents comme Scriabine, Chostakovitch... Brigitte Engerer a donné son premier concert à l'âge de six ans, a suivi quelques années plus tard, pendant cinq ans, des cours au conservatoire de Moscou , et est notamment lauréate du Concours Tchaïkovski et invite donc ici à feuilleter les pages d'un album qui est le sien à part entière....cliquez ici pour lire la suite

Stefano Bollani Piano Solo

En 2004, le pianiste Stefano Bollani avait déjà fait une démonstration de ses improvisations en piano solo dans l'album de l'éditeur français Label bleu, au curieux titre "Smat smat" ("Petit petit" en Danois), comportant des reprises de Lennon, Prokofiev,Monk, Zappa...
Ce nouveau disque "Piano solo", le premier qu'il enregistre pour le label ECM, est un nouveau témoignage de la passion de Stefano Bollani pour les standards et les vieilles chansons pop. " Don't talk " des Beach Boys, magnifique chanson enregistrée à la fin des années 60 sur le mythique album " Pet Sounds " est le titre le plus récent joué dans ce disque si l'on excepte la pièce d'ouverture " Antonia " composée en 1998 par le chanteur italien Antonio Sambrini...cliquez ici pour lire la suite

Lidija Bizjak Sonates de Schumann et Schubert

Si elle a constitué un duo de piano avec sa sœur Sanja depuis 2002, la pianiste Lidija Bizjak(aussi écrit Lydia Biziak), premier prix de piano au Conservatoire national supérieur de musique de Paris(classe de Jacques Rouvier) , lauréate du concours international de piano de Dublin en 2000 et du programme Déclic 2006 Cultures France/Radio France, mène également un parcours solo bien rempli. Ainsi ce récent disque, paru chez le label Lyrinx, permet de la découvrir seule dans l'interprétation de deux sonates de compositeurs romantiques, dont la "première" grande sonate de Franz Schubert en la mineur qui dure près de 40 minutes...cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait.

Horizons Leif Ove Andsnes

Quiconque a eu l'occasion de contempler régulièrement l'horizon maritime, sait combien les couleurs de la mer et du ciel sont innombrables, et ne se limitent pas à la palette des multiples "bleu", mais puisent dans une gamme infinie de tons du gris au vert, et de l'ocre au noir, reflets de la nature environnante et des conditions météorologiques. Les peintres, mais aussi les compositeurs ont souvent cherché à reproduire ou évoquer ces multiples horizons, changeants et sans cesse en mouvement. A son tour, le pianiste Leif Ove Andsnes, pour avoir vécu sur les côtes nordiques, et avoir ressenti l'influence de cet environnement particulier sur ce qu'il est en tant que personne et musicien, a choisi le titre "Horizons" pour ce disque regroupant plus d'une vingtaine de pièces qui ont particulièrement contribué à sa formation ou découverte de la musique qu'il aime....cliquez ici pour lire la suite

Franck Oeuvres pour piano Sodi Braide

Le compositeur belge, naturalisé français, César Franck(1822-1890) ne s'est réconcilié avec le piano que sur la fin de sa vie : par opposition à son père qui l'avait poussé à le travailler à trop hautes doses dans sa jeunesse, il s'était plus intéressé à l'orgue ; cependant des musiciens n'ont pas manqué par la suite de transcrire pour le piano certaines œuvres, même tardives, qu'il avait écrites à l'origine pour cet autre instrument . Ainsi Blanche Selva(1884-1942), "pianiste redoutable qui plaçait le bon César au côté de Bach et de Beethoven dans son panthéon personnel" explique encore Jérôme Bastanielli, auteur du livret du disque enregistré pour le label Lyrinx par le jeune pianiste Sodi Braide. Ce dernier qui cumule les prix et récompenses, est soutenu pour cette publication par la Fondation d'entreprise Groupe Banque Populaire dont il est lauréat. Sodi Braide a notamment choisi de jouer lors de cet enregistrement deux émouvants chorals pour orgue transcrits par Blanche Selva, dont il donne une interprétation à la fois d'une ample résonance externe et d'une grande intériorité....cliquez ici pour lire la suite

ROAD MOVIE AVEC ANTOINE HERVE

Avec un costume qui pourrait être pris dans la malle des acteurs du célèbre Road movie "Les raisins de la colère", le pianiste/compositeur Antoine Hervé nous invite à voyager cette fois à l'intérieur de son parcours artistique, un enregistrement "best of" réalisé à partir de ses créations des dix dernières années, un travail de de transcriptions et d'adaptations ayant été nécessaire. Voyage musical avec un périple en mer du nord, et multiples escales aux couleurs latino, parisienne, américaine, bretonne etc...que bien des réalisateurs cinématographiques de tous pays et régions pourraient lui envier pour sa variété et originalité de lumières et caractères : mystère, nostalgie, fête....cliquez ici pour lire la suite

Boris Berezovsky Concertos et Rapsodie de Serge Rachmaninov

Dans la suite non logique, numérologiquement parlant, de son précédent disque des concertos deux et trois de Rachmaninov, ce nouvel enregistrement du pianiste russe Boris Berezovsky complète l'intégrale des oeuvres pour piano et orchestre de Rachmaninov. Il est vrai que chronologiquement parlant cet ordre est en fait très logique : Rachmaninov revisa son premier concerto en 1917 , après avoir composé les second et troisième concertos....quant au quatrième concerto, ses premières esquisses sont certes antérieures à la révision du concerto n°1 mais Rachmaninov le corrigea à deux reprises, le réduisant de 114 mesures en 1928 et de 78 mesures en 1941. Ce sont les versions finales que Boris Berezovsky a choisi d'interpréter avec l'Orchestre Philharmonique de l'Oural sous la direction de Dmitri Liss....cliquez ici pour lire la suite

Retour disques du moment...cliquez ici
Autres disques présentés auparavant....4,3 ,2,1,

Retour nouveautés sur le site ... cliquez ici  
Archives51,50,49,48,47, 46,45444342,41,40,39,38,37,36,35,
34,33,32,31,30,29,28,27,26,25,24, 23,22,21,20,19,18,17,16,15,14,
13,12,11,10,9,8,7,6,5,4,3,2,1

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu


Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    









Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour mieux naviguer sur le site
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 

Piano bleu : le site des amateurs de piano