Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Archives de l'article le plus récent au moins récent

Ghosts of Bernard Herrmann Stephan Oliva

Le pianiste Stephan Oliva a une actualité riche avec la sortie récente de deux albums dont ce nouveau disque piano solo est à l'image du précédent "Coïncidences" encore un pur régal qu'il serait peut-être plus juste de qualifier pianistique que jazzistique mais qu'a-t-on à faire des étiquettes hormis qu'elles peuvent parfois faire passer certains à côté de très belles choses...aussi que vous aimiez ou non le jazz c'est dans ce rayon qu'il vous faudra courir car comme le disait Marin Scorcese à propos de la musique de Bernard Herrmann : " Peu importe le langage que vous parlez, il vous touche émotionnellement et psychologiquement parce que la musique est universelle"....cliquez ici pour lire la suite

Ensemble Syntonia Schumann Franck quintettes

Le quintette de Schumann(1810-1856) opus 44 est le premier du genre, opposant le piano à un quatuor à cordes classique, avec deux violons, auparavant les quintettes avec piano faisant appel à un seul violon et à la contrebasse pour entourer alto et violoncelle. Wagner indiqua dans une lettre à Schumann : " Votre Quintette, très cher Schumann, m'a beaucoup plu ; j'ai prié votre épouse de le jouer deux fois. J'ai encore très présents à l'esprit les deux premiers mouvements. Quant au Finale, il m'aurait sans doute plu davantage si j'avais pu l'entendre une fois séparément. Je vois quel chemin vous voulez suivre, et puis vous assurer qui c'est aussi le mien, là est l'unique chance de salut: la beauté." Liszt jugea l'oeuvre plus sévèrement, la jugeant trop "Leipzigeoise"(synonyme d'académisme néoclassique et Mendelssohnienne) . Oeuvre très concertante, le piano tient une place primordiale dans cette oeuvre très dynamique : on ne trouve que six mesures où il se taise....cliquez ici pour lire la suite et entendre un mouvement entier

Stefano Battaglia Re : Pasolini

Musique et cinéma vont souvent bien ensemble, et pas seulement pour l'accompagnement de film, mais sans nul doute parce que les arts sont faits aussi pour se compléter, et se ...répondre, ainsi le montre ce second album chez ECM et le vingt-sixième en tant que leader, du pianiste, compositeur et improvisateur italien Stefano Battaglia, s'ajoutant aux différents projets de ces temps derniers sur ECM, liés d'une façon ou d'une autre au monde du cinéma - comme récemment de l'hommage rendu par le pianiste français François Couturier au cinéma de Tarkovski : Stefano Battaglia a décidé de rendre hommage à l'un de ses plus illustres compatriotes : Pier Paolo Pasolini (1922-1975), reconnu unanimement comme l'un des plus grands cinéastes européen du 20e siècle, mais artiste à plus d'un titre : également poète, romancier, homme de théâtre, peintre, et également philosophe, journaliste, activiste politique d'une envergure considérable. C'est précisément la portée universelle de cette œuvre majeure rapportée à la vie tumultueuse de son auteur qui a attiré et inspiré Stefano Battaglia....cliquez ici pour lire la suite

Saint Saëns Sonate et Suite Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel

Enfant prodige très doué Camille Saint Saëns écrivit ses premières pièces pour piano en 1839 à trois ans et demi, composa de la musique de chambre dès l'âge de cinq ans et cela jusqu'à sa mort en 1921. La Suite pour violoncelle, un de ses morceaux favoris, date de 1862. Cette suite débute par un splendide prélude à l'esprit des suites pour violoncelle de Bach. Sa fréquentation de nombreux violoncellistes incita Saint Saëns à enrichir leur répertoire de 1866 à 1919. Ce disque n'est donc pas une intégrale mais une sélection permettant de découvrir des pièces créées à diverses périodes de sa vie...cliquez ici pour lire la suite

Dvorak Danses Slaves

Complices depuis toujours sur scène comme dans la vie, Claire Désert et Emmanuel Strösser ont enregistré en "Live" pour la première fois un programme à quatre mains, lors de la Folle journée de Nantes 2007 : les Danses Slaves de Antonín Dvorák, opus 46 et 72. C’est un programme qu’ils affectionnent tout particulièrement et qu’ils jouent en duo depuis de nombreuses années, et cela s'entend dans leur interprétation pleine de contrastes et très enjouée.
Ces œuvres figurent parmi les pages qui ont assuré à Antonin Dvorak (1841-1901) une large part de sa notoriété. En 1869, Brahms avait publié chez l’éditeur Simrock deux cahiers de Danses hongroises « arrangées » pour le piano à quatre mains. L’immense succès remporté dès leur publication par les deux premières collections de Brahms encouragea l’éditeur allemand à demander à Dvorák de composer des pièces analogues afin de constituer en quelque sorte le « double » slave des danses de Brahms....cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait

Frank Woeste Trio

Le Trio de Frank Woeste, créé en 2003, est réputé pour son alliage sonore original reposant sur l'utilisation maîtrisée du piano et du Fender Rhodes et sa capacité de passer, d'ambiances très énergiques à des atmosphères mélodiques avec une rythmique vive et inventive. Ce second disque du trio, enregistré chez le label Challenge, est constitué de compositions originales de Frank Woeste, exceptée une reprise de "In the wee small hours in the morning"....cliquez ici pour lire la suite

Mendelssohn Piano Trios

Cet album, illustré d'une peinture que Camille Corot réalisa en Italie en 1840, contient l'enregistrement par le Trio Wanderer (Vincent Coq, pianiste, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violoniste et Raphaël Pidoux, violoncelliste) des deux seuls trios pour piano, violon et violoncelle écrits par Félix Mendelssohn, le premier, opus 49, ayant été aussi créé en 1840, le second, opus 66, en 1845.
Dans l'un comme l'autre trio le piano tient une place particulièrement importante : la partie de piano du premier trio fût retravaillée sur les conseils de Ferdinand Hiller, un ami de Mendelssohn, et comprend des traits particulièrement virtuoses, celui-ci étant particulièrement féru des styles de Chopin et Liszt. Si l'on perçoit des traits Lisztiens dans le splendide premier mouvenent de l'opus 49, au caractère tempétueux et passionné, c'est une véritable paisible "romance sans paroles", caractéristique du style de Mendelssohn, qui ouvre le second mouvement du trio opus49.....cliquez ici pour lire la suite

La musique de chambre Claude Debussy

Solistes de l'orchestre national de Paris
Ce disque comporte les plus belles oeuvres de musique de chambre écrites par Debussy, n'y figurent donc pas des oeuvres de jeunesse, telles celle pour clarinette et piano et celle pour saxophone et piano, mais au contraire celles qu'il composa à la fin de sa vie : le compositeur, à la demande de son éditeur, avait le projet d'écrire six sonates pour divers instruments mais il est mort après n'en avoir terminé que trois. Parmi elles figurent deux oeuvres de musique de chambre avec piano.
Sans doute faut-il regretter que Debussy n'alla pas au bout de son projet car Laurent Wagschal estime que cette sonate pour Violoncelle et piano et sonate pour violon et piano sont : " deux chefs-d'oeuvre absolus, deux sommets de la musique française. Elles font partie de ces oeuvres qu'on a plaisir à rejouer toute une vie et dans lesquelles on découvre sans cesse de nouvelles choses...cliquez ici pour lire la suite

Tord Gustavsen Trio Being there

Contrairement à ce qu'annonce le titre de l'album, pénétrer dans l'univers musical de Tord Gustavsen Trio c'est aussi un peu partir ailleurs... et sans doute faut-il plus se fier à l'image de la photographie de l'album, pour deviner ce qu'il y a à l'intérieur. Ceux qui ont déjà écouté et aimé les deux premiers albums de ce trio norvégien("Changing places paru en 2001 et "The Ground" en 2005)retrouveront avec le même plaisir tous les bons ingrédients de sa musique : la splendide ligne mélodique, le romantisme, le lyrisme et l'incroyable douceur du toucher du pianiste Tord Gustavsen, sa sonorité aérienne et caressante. Ce n'est pas là, mais bien au delà des nuages, ouvrant la porte aux rêves que le trio embarque les auditeurs. En fait le titre "Being there" se justifie parce qu'il est dans la continuité musicale du précédent album, un morceau portait déjà ce titre, et il souligne également dans sa signification même une philosophie que Tord Gustavsen résume ainsi :" Etre totalement présent au monde, ouvert et concentré sur la plénitude de l'instant. Le groupe possède une vision très précise du son qu'il désire produire, mais demeure attentif à l'infinité des nuances qu'il lui reste à explorer en persistant dans cette direction"...Alors être ou ne pas être là ?...à vous de voir...cliquez ici pour lire la suite

Olivier Chauzu Iberia Isaac Albeniz

Sorti dès le mois de janvier 2007, ce double album Iberia d'Isaac Albeniz interprété par Olivier Chauzu est le "Disque du moment" à se procurer pour qui souhaite découvrir plus largement le compositeur entendu récemment par la France entière...
Le pianiste Olivier Chauzu, qui a bien voulu répondre à quelques questions à l'occasion de cette nouvelle actualité, explique avoir choisi d'enregistrer Iberia d'Albeniz car il se sent très proche de cette musique : "Elle a la profondeur et l'authenticité du cante hondo d'Andalousie, l'âpreté et la noirceur, qui a inspiré tant d'artistes à commencer par Lorca. Albéniz, né espagnol, avait beaucoup voyagé, et vivait l'Espagne dans le souvenir et la nostalgie, donc cette Espagne est une vision qui part en quelque sorte de l'absence. J'ai toujours trempé dans ces deux cultures, ces deux langues que je possède à égalité, pourrais-je dire. Ma vie actuelle se partage entre la France et Madrid. Donc d'une certaine manière, pourrais-je dire que moi aussi, je vis l'Espagne, et la France par la même occasion, dans l'absence et la nostalgie... cliquez ici pour lire la suite et en écouter une pièce entière

Serge Forté Trio La Bohème

Serge Forté, qui n'en est pas à son premier disque réunissant jazz et chanson française, avec notamment son disque "La vie en bleu" sorti en 2001, confie avoir choisi cette fois des chansons qui ont bercé sa jeunesse et qu'il connaissait très bien. On y retrouve des "grands noms" de la chanson françaises : Piaf, Gainsbourg, Nougaro, Aznavour, Bécaud, etc...et l'hymne national dont il explique :" "La Marseillaise" c'est parti d'un exercice d'harmonie que je fais faire à certains de mes élèves et qui consiste à harmoniser en jazz des mélodies très simples : frère jacques, l'eau vive, ah vous dirais-je maman etc....Un jour j'ai donné la Marseillaise et comme je propose toujours ma version à mon élève je m'y suis mis...Au moment du choix des chansons j'ai repensé à cet arrangement que j'aimais bien et je me suis dit qu'après tout c'était aussi une chanson française voire même la plus connue de toutes ! Il est par contre amusant de la faire écouter à quelqu'un sans lui donner le titre et le voir s'excrimer en disant "Ah je connais ce truc mais je n'arrive pas à savoir ce que c'est !!!"...cliquez ici pour lire la suite

 

 

Véra Tsybakov Chopin

Véra Tsybakov n'a pas hésité une seconde lorsqu'il lui a été proposé par le label Intrada d'enregistrer un disque d'oeuvres de Frédéric Chopin, et la jeune pianiste au fort tempérament, qui lorsqu'elle était au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris, selon ses propos "n'en faisait qu'à sa tête", a tout simplement choisi d'enregistrer le programme qui lui plaisait le plus. Il faut dire qu'elle a très bon goût car ce disque renferme effectivement parmi les plus belles œuvres du compositeur et aussi les plus difficiles à interpréter, mais la difficulté n'est certainement pas un obstacle pour Véra Tsybakov, Lauréate du Concours Long Thibault en 2004.Les quatre Ballades rivalisent de beauté...cliquez ici pour lire la suite
 

Marylin Frascone Franz Liszt

Marylin Frascone dont le premier disque paru en 2002 comportait déjà une œuvre de Franz Liszt (La Sonate en si mineur) , et avait reçu les éloges de la presse, vient de sortir un troisième disque, après un disque Rachmaninov en 2005, consacré cette fois dans son intégralité à des œuvres de Franz Liszt. Elle a bien voulu répondre à quelques questions permettant de mieux comprendre son attachement à ce compositeur mais sans doute ce mot est-il mal choisi car c'est la liberté qu'il lui offre que la jeune pianiste semble avant tout apprécier...cliquez ici pour lire la suite et en écouter deux pièces.

David Fray Bach Boulez

Lorsqu'était sorti il y a plus d'un an le disque de David Fray Schubert/ Liszt, pianobleu.com vous avait également présenté un disque non commercialisé qu'il avait pu enregistrer en juin 2005 grâce au soutien de la fondation Meyer, un disque "carte de visite" hélas édité dans un nombre limité et non accessible au "grand public". Heureusement cet enregistrement est arrivé entre bonnes mains et bonnes oreilles qui ont pu offrir à David Fray une nouvelle édition de ce disque et cette fois accessible à tous....cliquez ici pour lire la suite

La danse du papillon Jean-Pierre Fourment

Jean-Pierre Fourment, compositeur et arrangeur de l'ensemble des morceaux de ce disque, n'est pas pianiste mais comme le laisse deviner la photographie de la pochette du disque, contrebassiste. Cet album "La danse du papillon" est celui de son quintet avec lequel il se produit régulièrement : à ses côtés Michel Tardieu au piano, Christophe Castel au trombone, Jean-François Angles aux saxophones et Bernard Rességuier à la batterie. Mais ce n'est pas parce que le leader n'est pas pianiste que les amateurs de piano devraient passer à côté de ce disque, et il serait bien dommage de le laisser passer ....à travers les mailles du filet. Aussi une fois n'est pas coutume, mais pas l'exception, celui-ci est donc "disque du moment" car l'instrument piano n'est ici pas du tout en reste au contraire, Michel Tardieu se montre un accompagnateur très dynamique et offre dans la plupart des sept morceaux de très belles envolées parfois quasi lyriques....cliquez ici pour lire la suite

Eugen Indjic Chopin
Scherzi
Impromptus
Canzone

Ce disque est le sixième que le pianiste Eugen Indjic, lauréat du concours Chopin de Varsovie en 1970, consacre à son compositeur de prédilection qu'il n'avait cependant plus enregistré depuis 1991. Il a choisi cette fois de regrouper les Scherzi et Impromptus car il pense que ceux-ci démontrent les aspects dramatiques et intimistes toujours présents dans les œuvres de Chopin, confiant : " J'interprète les Scherzi avec une sonorité, des contrastes, et un élan que j'aurais eus dans une grande salle de concert. En revanche, j'utilise plus de nuances en demi-teinte pour les Impromptus et les fortissimi sont plus suggérés que concrets pour ne pas interrompre cette confidentialité.". Il a complété cet enregistrement d'une Canzone : transcription par Sgambati d'une chanson lithuanienne pour soprano et piano de Chopin dont il dit : "C'est un morceau qui émeut les Polonais mais est peu connu ailleurs, surtout par cette transcription quasiment jamais jouée mais qui fait un bis rafraîchissant."....cliquez ici pour lire la suite et écouter un morceau entier

Liszt The Inventor Véronique Bonnecaze

Les Années de Pélerinage :
Après une lecture de Dante, Italy, Sonata quasi una fantasia
La Vallée D'Obermann , Switzerland
Etudes Transcendantes n°10 et n°12 (Chasse-Neige)
Harmonies poétiques et religieuses : Funérailles
Paraphrases : Tristan et Isolde - Liebestod (Wagner), Miserere du Trovatore (Verdi), Faust-Waltz (Gounod)

Après avoir enregistré un disque Chopin, Véronique Bonnecaze, lauréate et finaliste de plusieurs concours internationaux de piano, choisit, pour son second disque récemment sorti, un autre compositeur romantique qui fait également parti de son répertoire de prédilection : Liszt . Elle a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter ce disque, dans toutes ses réponses transperce avant tout son plaisir à jouer et partager ces oeuvres...cliquez ici pour lire la suite et en écouter une pièce

Empreintes Olivier Calmel Quartet

S'il est une qualité rare et très appréciable que possède le compositeur/pianiste Olivier Calmel c'est assurément la générosité. Ainsi lorsqu'il enregistre un disque de son "quartet", ce ne sont pas trois musiciens qui l'entourent mais quatre auxquels il convient d'ajouter quatre autres invités car le compositeur possède univers sonore qu'il ne conçoit pas sans y mettre ... l'empreinte de ses proches amis musiciens. De même, il n'écrit pas sa musique avec l'objectif de mettre en avant uniquement ses propres talents de pianiste mais, comme le remarque Didier Lockwood dans son texte de présentation sur le disque, il offre par exemple "un contexte musical qui met en valeur les immenses qualités de l'altiste Frédéric Eymard" , il est vrai que l'utilisation du violon alto est remarquable car extrêmement rare dans le jazz, les autres instruments ne sont cependant pas en reste non plus, ainsi l'accordéoniste Vincent Peirani , le saxophoniste Christophe Panzani sont aussi très remarquables pour n'en citer que quelques-uns. Mais chaque musicien a bien sûr une place importante, comme le montre les propos du leader sur la composition de son quartet ...cliquez ici pour lire la suite

Delphine Lizé Récital Salle Pleyel

A lire le parcours de Delphine Lizé, l'on comprend pourquoi cette pianiste était le choix idéal pour réaliser ce disque, le premier enregistré dans la salle Pleyel rénovée, sur le nouveau piano de concert Pleyel P280 : son fort tempérament, allié à sa patience et son goût pour l'expérimentation, qu'elle tient peut-être de ses études en mathématiques, semblent en effet des atouts indispensables pour "dompter" un nouveau piano dans une nouvelle salle. La liberté, lui était donnée de choisir son programme, qui se révèle en fait composé d'oeuvres qui furent en leur temps également expérimentales à plus d'un titre....Cliquez ici pour lire l'article complet au sujet de ce disque

Diederik Wissels Together piano solo

C'est cette fois un pianiste jazz d'origine néerlandaise, et ayant choisi de vivre en Belgique, Diederik Wissels, qui livre dans ce nouveau disque, son premier piano solo, son inspiration...en noires et blanches. Un disque mûrement réfléchi puisque la carrière de ce pianiste né en 1960, a pris son envol depuis plus d'une quinzaine d'année.
Le talent de ce musicien a encore été récemment confirmé par le prix Django d'Or award de Belgique, dans la catégorie...."musicien confirmé", car ce disque est loin d'être son premier....cliquez ici pour lire la suite

Haydn Mozart Ut mineur ou la couleur du drame
Claire-Marie Le Guay

Ce disque est le second volume d'une série de programmes, qui se veulent des "jeux de miroirs" entre les deux compositeurs Mozart et Haydn, que la pianiste Claire-Marie Le Guay a débuté l'année dernière en collaboration avec l'écrivain et journaliste Marc Vignal, rédacteur du livret des disques, et auteur de livres de référence sur Haydn et Mozart. Alors que les œuvres retenues pour le premier volume avaient toutes une tonalité en si bémol majeur (tonalité claire) ou en mi bémol majeur (tonalité à la fois puissante et feutrée), les quatre oeuvres réunies ici ont en commun la tonalité d'Ut mineur "couleur du drame" pour les trois premières et Ut majeur pour la quatrième....cliquez ici pour lire la suite

Manuel Rocheman Cactus dance

Pour enregistrer cet album, paru chez Nocturne, qui comporte cinq compositions originales et des standards qu'il affectionne, Manuel Rocheman s'est entouré de deux grandes références du jazz : Scott Colley à la contrebasse et Antonio Sanchez à la batterie..."J'avais entendu Scott et Antonio à Paris, l'un avec Chris Potter, l'autre avec Danilo Perez et j'avais été séduit par leur grande musicalité et souplesse. Scott a un jeu très solide et clair, une anecdote : à l'issue des deux jours de studio Joe Marciano qui pourtant en a vu d'autres, était stupéfait du fait qu'aucune corde de Scott n'ait zingué à un moment ou à un autre dans la petite cabine dans laquelle était enfermé l'imposant Scott, c'est très rare, Scott possède une attaque très précise, c'est toujours parfait. Quant à Antonio c'est un très grand musicien et il est aussi très chaleureux, il a un son de batterie remarquable et un jeu étonnant qui lui vient de sa double culture latine et jazz. Il sait tout faire." confie le pianiste....cliquez ici pour lire la suite

MÛZA RUBACKYTÉ joue Dmitri Shostakovitch

L'année 2006 ayant été, outre l'année Mozart, également l'année Chostakovitch(anniversaire du centenaire de sa naissance) il n'est pas exclu de revenir même en 2007, sur ce disque paru en fin d'année car les anniversaires ne sont-ils pas aussi là pour ranimer une notoriété pas seulement l'espace d'un court moment mais en espérant bien qu'elle dure longtemps. Voici donc en "disque du moment" une intégrale des 24 préludes et fugues que Dimitri Chostakovitch composa aussi quelque temps après avoir célébré un anniversaire : le bicentenaire de la mort de Jean-Sébastien Bach à Leipzig : il décida de constituer une œuvre composée de 24 préludes et fugues en hommage au "clavier bien tempéré". Ce cycle a été composé entre le 10 octobre 1950 et le 25 février 1951, une ébauche du seizième prélude avait été écrite antérieurement. ...cliquez ici pour lire la suite

Malcolm Braff Trio
Yele
Malcolm Braff, piano
Yaya Ouattara, djembe, bara
Alex Blake, bass

Cet album regroupe en fait quatre morceaux enregistrés en 2000 par le Trio de Malcolm Braff et deux morceaux en solo du pianiste : "Noemi's love song" et "Yele", mais pour ce second morceau il s'agit d'une transposition au piano d'une composition originale de...Yaya Ouattara. Le pianiste Malcolm Braff est très attaché au rythme africain, ce qui n'est pas vraiment surprenant puisque c'est au Sénégal qu'il a fait ses premiers pas au piano auprès d'un professeur multi-instrumentiste, et s'il aime les percussions traditionnelles africaines en accompagnement, ce sont aussi les qualités percussionnistes de son piano lui-même qu'il aime utiliser comme le montre particulièrement ce morceau en solo....cliquez ici pour lire la suite de l'article

Rachmaninoff Suites pour deux pianos

Puisque Pâques approche à grand pas, voici un disque qui vient de sortir récemment à écouter et/ou offrir à cette occasion, il ne sera pas nécessaire d'enrober ce paquet de papier cadeau car sa pochette est très joliment illustrée par une peinture originale d'Anne Peultier, dont les réalisations sont le reflet de sa rencontre avec l'œuvre , l'interprétation et le compositeur, et permettent ainsi d'établir des correspondances entre la peinture et la musique. Pour revenir à la musique, ce disque est en effet l'occasion d'entendre à s'y méprendre résonner les cloches du Kremlin dans une des pièces de la première suite pour piano que Rachmaninoff (Rachmaninov), composa en 1893 alors qu'il n'avait que vingt ans et dans cette pièce qui s'appelle"Pâques", les deux pianos carillonnent au mieux, nul doute qu'elles feront des jaloux dans votre voisinage ! Rachmaninoff s'est inspiré d'une poésie du religieux slave Khomiakov pour cette composition, et ce sont également trois poésies, d'autres auteurs russes, que Rachmaninov s'étaient donné pour but d'illustrer, qui sont à l'origine des trois autres pièces de cette suite : La Barcarolle, qui est aussi probablement un hommage à Chopin, La Nuit...L'Amour, inspirée de vers de Byron, où l'on peut cette fois reconnaître le chant du rossignol, et Les larmes, où, derrière des larmes qui tombent régulièrement, l'on entend encore le son de cloches cher à Rachmaninoff ....cliquez ici pour lire la suite

Trio Élégiaque
Antonin Dvorak,Trio Dumky
Franz Joseph Haydn,Trio n°39

Le Trio Élégiaque regroupe le pianiste François Dumont, la violoncelliste Virginie Constant et le violoniste Laurent Le Flécher. Si ce trio a remporté le Prix pour la meilleure interprétation d’une œuvre contemporaine lors du concours de Weimar en 2005, il est également remarquable dans l'interprétation d'oeuvres plus anciennes : ainsi dans le Trio op. 90 B166 de Dvorak appeléTrio Dumky car chacun des six mouvements est inspiré de "Dumka" , complainte ukrainienne de caractère triste et mélancolique chantée avec accompagnement d'instruments populaires tels les bandouras (instrument à cordes pincées) et kobzas (instrument primitif voisin du luth. Toutefois, Antonín Dvorák semble plutôt s'être inspiré de la dérivation caractéristique du verbe dumati (rêver, méditer) que de la forme de l'art populaire puisque sa composition fait alterner des parties de caractère rêveur et des épanchements de joie et de vivacité...cliquez ici pour lire la suite

Emmanuelle Swiercz Rachmaninov

Attendu depuis le début du mois par les internautes de pianobleu.com, le disque d'Emmanuelle Swiercz consacré à Rachmaninov paraît le 29 mars 2007. Ce même jour, la jeune pianiste donnera certaines de ces œuvres en concert à la Salle Gaveau à Paris. C'est un enregistrement important au cœur d'Emmanuelle Swiercz car Rachmaninov revêt une place particulière dans son histoire : "Il a toujours été un peu comme une pierre angulaire, c'est avec lui que de nombreux déclics se sont produits il y a une bonne dizaine d'années et c'était une manière de faire le lien entre la vision que j'ai aujourd'hui de la musique et celle qui m'a construite." indiquait-elle récemment....cliquez ici pour lire la suite

Laurent Coq Blowing Trio
The thing to share

Il suffit d'une visite sur le site internet de Laurent Coq pour savoir que ce pianiste a beaucoup de chose à partager... enfin surtout de la musique et cela tombe bien car la musique c'est justement ce qui intéresse les amateurs de piano. Si Laurent Coq offre tant de musique en partage c'est d'abord parce qu'il ose faire le pari que les internautes ne sont pas tous que de vulgaires et méchants pirates, ainsi disait-il lors de ses réponses à pianobleu.com : "En ce qui concerne mon site, je fais le pari qu'en mettant beaucoup de matière - mon premier disque, des inédits live, des morceaux qui ne figurent pas sur les disques, des films de concerts - je vais susciter la curiosité des internautes et leur désir d'acquérir les disques plus récents"... une jolie confiance à laquelle vous lecteurs saurez certainement être à la hauteur, en vous procurant ce nouvel album à partager...Pour partager la beauté, l'émotion d'une musique d'une formation originale : un piano et deux saxophones, qui soufflent des airs très mélodieux, et d'une douceur bienfaisante....cliquez ici pour lire la suite

Retour disques du moment...cliquez ici
Autres disques présentés auparavant....5,4,3 ,2,1,

Retour nouveautés sur le site ... cliquez ici  
Archives51,50,49,48,47, 46,45444342,41,40,39,38,37,36,35,
34,33,32,31,30,29,28,27,26,25,24, 23,22,21,20,19,18,17,16,15,14,
13,12,11,10,9,8,7,6,5,4,3,2,1

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu


Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    









Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour mieux naviguer sur le site
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 

Piano bleu : le site des amateurs de piano