Ghosts of Bernard Herrmann Stephan Oliva

Stephan Oliva
Ghosts of Bernard Herrmann

Le pianiste Stephan Oliva a une actualité riche avec la sortie récente de deux albums dont ce nouveau disque piano solo est à l'image du précédent "Coïncidences" encore un pur régal qu'il serait peut-être plus juste de qualifier pianistique que jazzistique mais qu'a-t-on à faire des étiquettes hormis qu'elles peuvent parfois faire passer certains à côté de très belles choses...aussi que vous aimiez ou non le jazz c'est dans ce rayon qu'il vous faudra courir car comme le disait Marin Scorcese à propos de la musique de Bernard Herrmann : " Peu importe le langage que vous parlez, il vous touche émotionnellement et psychologiquement parce que la musique est universelle".

Une émotion qui a inspiré avec bonheur Stephan Oliva qui confie sur Bernard Herrmann :"Sans jamais chercher à être un interprète fidèle de sa musique et en acceptant volontiers les déformations subjectives de la mémoire, de l'improvisation et de la transposition au piano d'oeuvres orchestrales, j'ai eu lors de cet enregistrement un double sentiment : celui de revivre dans un ordre aléatoire, au gré des émotions, tout ce cinéma et ces mélodies qui surgissaient à moi, et celui plus étrange de réaliser la musique d'un autre film dont le sujet dessinerait peu à peu la vie et la personnalité complexe de Bernard Herrmann."

Mais au fait qui était Bernard Herrmann ? Si vous aimez le cinéma, sa musique n'a pu vous échapper, c'est elle qui vous a fait frissonner dans les films d'Alfred Hitchcock, Brian de Palma... ou encore Martin Scorcese. Voilà vous y êtes ! Stephan Oliva est spécialiste de sa musique car depuis dix ans il propose une conférence sur celle-ci : projections, extraits de films musicaux, commentaires et points de vue...et Philippe Ghiemetti qui est derrière ce projet, cinéphile de longue date et grand amateur de Bernard Herrmann, a choisi avec deux amis Stephan Oskerizian et Gérald de Haro une liste de douze films dont ils aimaient particulièrement la musique. Stephan Oliva se chargeant du reste... lors d'un concert devant une soixantaine d'invités. Seule une pièce n'a pas été retenue : Jane Eyre, le seul film que Stephan Oliva n'avait jamais vu, ce qui n'empêchait pas la pièce d'être" magnifique mais pas indispensable" parait-il ...! Indispensable par contre ce disque le sera à tous les amateurs de musique au caractère mystérieux, vous savez celle qui tient en haleine continue et qui fait que jamais l'attention ni la tension ne baisse car l'on ne sait jamais ce qui se cache derrière chaque note, ni quel fantôme pourrait apparaître. Le disque débute par un sublime nocturne andante cantabile...et le reste est un pur frisson musical aux images projetées sur grand écran dès que vous fermez les yeux mais gare aux fantômes : quelques sursauts ne sont pas exclus...car Stephan Oliva à ce don de manier adroitement les silences et les sons dans la surprise...il n'y a plus qu'à prendre votre place...cliquez ici pour vous procurer le disque sur le site de l'éditeur Illusionsgraphic.com
et si vous êtes à Paris
réservez votre place au CONCERT À L'ARCHIPEL
• PARIS 10è •
LE 27 SEPTEMBRE 2007 À 21H00
cliquez ici

Pour en savoir plus sur Stephan Oliva...cliquez ici

Pour en savoir plus sur Bernard Herrmann...cliquez ici(site de la "Society Bernard Herrmann) ou pour écouter des extraits sonores sur un site consacré à Hitchcok...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano