Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Actualités du monde du piano sur internet
Actualités du piano 27 avril au 18 mai 2015
Paul Dukas (1865-1935)
Oeuvres pour piano
Hervé Billaut
Peut-être avez-vous eu la chance de voir le pianiste Hervé Billaut, jouer la sonate pour piano de Paul Dukas, notamment à la folle Journée de Nantes, aussi, que le label Mirare, créé par René Martin, qui publie ce disque à l'occasion du 150° anniversaire de la naissance de Paul Dukas, ait choisi de l'enregistrer est une excellente, et logique, idée. Cet enregistrement a été réalisé dans un autre lieu, où Hervé Billaut a eu l'occasion également de jouer en concert cette gigantesque et très impressionnante, unique sonate, du compositeur : à l‘église du château de Rochebonne (Theizé en Beaujolais), où le pianiste organise un autre festival qui gagne en réputation chaque année. Une sonate que trop peu d'organisateurs de concerts, aujourd'hui encore, programment. Il est vrai aussi que peu de pianistes se risquent à la jouer. Et l'on mesure que c'est d'ailleurs une véritable chance de pouvoir l'écouter, car le compositeur, très ( trop) exigeant, a détruit la plupart de ses compositions[...]. Effectivement, comme le déclare Hervé Billaut à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous : " On peut regretter que Dukas, dans une exigence absolue envers lui-même, ait détruit nombre d'esquisses et d'oeuvres en cours de réalisation."..cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Bach
Beethoven
Quasi una Fantasia
Audrey Vigoureux, piano

La pianiste Audrey Vigoureux , originaire d'Aix en Provence, a bien fait de ne pas suivre, dans son enfance, l'exemple de son frère qui utilisait l'argent, en principe destiné à ses cours de piano, à acheter des bonbons, alors qu'elle au contraire passait du temps à en jouer, sans même avoir de professeur, inventant des morceaux qu'elle enregistrait avec un magnétophone. Un intérêt, et une assiduité, qui l'ont conduite, des années plus tard, à poursuivre parallèlement ses études à la fois à Genève et à Paris, dans les classes de Sébastien Risler et de Jacques Rouvier.Dès l'âge de 9 ans elle donnait son premier concert public, seule au piano, et à 15 ans elle son premier concert avec un orchestre. Par contre, elle a souhaité prendre son temps avant de se décider à enregistrer ce premier disque, parce qu'elle avait, confie-t-elle dans l'entretien à lire ci-dessous, " l'impression d'une certaine "prétention" à vouloir fixer [ses] interprétations sur un support." Et le titre de cet album "quasi una fantasia" , pourrait laisser croire que cet album est quasiment une fantaisie de sa part. Mais il n'en est rien bien sûr : celui-ci fait référence au fait qu'elle a choisi de regrouper des oeuvres de Bach et Beethoven, dont l'idée qui oeuvre à l'arrière plan est, explique Brenno Boccadero, auteur d'une partie du livret, " la mise en relation des formes de la fantaisie et de la fugue chez Bach, et Beethoven, comme figures emblématiques de conjuguer contraintes et liberté d'écritures". ...cliquez ici pour lire la suite et en écouter deux extraits
La 10e édition du Festival Pianissimes se tiendra du 25 au 28 juin 2015 à Saint Germain au Mont d’Or.
Et les bonnes habitude ne se perdent pas, comme le suggère l'affiche, elle permettra d’apprécier la musique en plein air et en transats !
Cette édition "spéciale" débutera par une soirée d’ouverture en forme de ciné concert pour fêter à la fois les 10 ans du festival et les 100 ans de Charlot.
Huit concerts rassembleront de nombreux artistes choisis parmi les étoiles montantes de la jeune génération : Les pianistes Selim Mazari, Gilles Alonzo, Eloïse Bella Kohn, Fanny Azzuro, Amandine Savary… Un invité d’honneur natif de la région, aussi grand interprète que pédagogue, Roger Muraro..cliquez ici pour en savoir plus et voir une vidéo

Un autre très beau disque piano/voix /etc... idéal à écouter sous les rayons du soleil... mais pas seulement ! Surtout si vous aimez la musique brésilienne ne passez pas à côté !
CLARO
qui réunit en fait très nombreux musiciens
Laurence Allison  – chant
Benoît Sourisse  – piano, orgue hammond B3
André Charlier  – batterie, percussions
Jean-Michel Charbonne  – contrebasse

pour ne citer que les principaux car nombreux autres sont invités, ainsi le pianiste Laurent Coq sur un des titres : "Frozen bones" , juste retour puisque elle apparaissait en introduction de l'un de ses disques ( à voir ici) seul titre en anglais de cet album dont les dix autres chansons sont en portugais, Il s’agit ici de Portugais du Brésil, et le choix de ce titre s’explique par la longue histoire d’amour que la formation entretient avec la musique du Brésil, en particulier avec celle du compositeur Edu Lobo (né Eduardo de Goes Lobo), également  immense chanteur, pianiste et guitariste.  La moitié, sont des chansons d’Edu Lobo, et l'autre moitié des compositions originales, qui font écho au compositeur phare de la bossa nova, toutes dans un esprit jazz.
Impossible de donner des coups de coeur particulier, toutes les chansons sont très belles, "claires " comme le suggèrent le titre du disque, mais si Claro signifie Claire en portugais, si vous parlez espagnol vous savez que cela signifie aussi "évidemment" ...et évidemment il faut vous procurer ce disque.
Cela dit la participation des autres musiciens / numéro des chansons, quant à elle n'est pas trés claire car il semble qu'une des chansons prévues a été supprimée ( 12 annoncées) et il y a donc un décalage dans la liste de participation de chacun d'eux.. .Les amateurs de harpe appécieront plus particulièrement le titre 'Canto triste", (huitième titre et non neuvième ) car oui il y a des chansons tristes sur ce disque, ceux de saxophones "Beatriz", ceux de guitare "Candeias" "et ceux d'autres insturments à corde " O ultimo Passaro". La voix de Clara Allison, pardon Laurence Allison ! sur tous les titres , est toujours aussi chaude et claire, ainsi vous pourrez apprécier son très joli timbre de voix dans les extraits du widget amazon ci-dessous, et le pianiste Benoït Sourisse, qui enseigne l'improvisation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon depuis 1988, ainsi qu'à travers de nombreuses Masterclasses dans toute la France, s'avère aussi plus qu'un accompagnateur mais un improvisateur qui fait également fort bien chanter son piano, tout comme assurer une belle rythmique.
découvrez des extraits dans le widget amazon ci-dessous
et pour vous le procurer cliquez ici
Un rappel de la première édition d'un festival de piano :

Triptyque autour du piano à EU
1er Festival de Musique classique

La commission culturelle de la ville d’Eu a confié au pianiste Didier Castell-Jacomin la direction  artistique d’un nouveau festival de musique classique, qui comprendra trois concerts. Ceux-ci  permettront de faire découvrir le piano dans différentes configurations ( seul, musique de chambre et accompagnement de chant lyrique). Celui-ci aura lieu du 15 au 17 mai 2015 au Théâtre du Château. Si vous ne connaissez pas encore la ville d'Eu, située aux confins de la Haute Normandie et de la Picardie, le week-end du 15 mai sera une bonne occasion pour découvrir aussi cette petite ville pleine de charme, qui respire une très prestigieuse histoire. Le festival se déroulera au théâtre du château....cliquez ici pour en savoir plus et voir une vidéo

Piano / Voix
A découvrir ce disque de la chanteuse soprano Amel Brahim-Djelloul, Reconnue comme une personnalité musicale d'exception, appréciée pour la couleur riche et ensoleillée de son timbre, elle a  enchanté ces dernières saisons les scènes de l'Opéra de Paris, du Théâtre du Châtelet, du Théâtre des Champs-Elysées, de l'Opéra de Bordeaux,  et le pianiste Nicolas Jouve, chef de chant il coolabore régulièrement avec les musiciens du Louvre-Grenoble et est accompagnateur Au CNSMDP de Lyon. Ils offrent offre une belle sélection de mélodies populaires sublimées par le génie de grands compositeurs , dont on sait que nombre d'entre eux ont en effet puisé dans ces mélodires populaire: Brahms, Canteloube, Collet, Respighi, Guridi, Hahn...   ou encore Mélodies populaires castillanes d'Henri Collet ou les mélodies populaires grecques revues par Maurice Ravel ! Certaines sont d'ailleurs aujourd'hui très peyuu connues , aisni les airs écossais d'Ottorino Respighi... Ils ont mis quatre ans à préparer notamment enprésentant ces chants en concerts. Ce disque a pu être réalisé grâce au financement participaif (site Ulule) , ce qui ne nuit en rien sur sa qualité, bien au contraire : chacun appréciera également la grande qualité du livret, qui comporte tous les textes en trois langues et la qualité sonore. Nombreuses photographies illustre avec humour ce voyage. Car c'est bien un voyage musical qu'ils offrent aussi à travers ce disque, celui-ci s'avère tantôt poétique, tantôt joyeux et pourrait aussi s'illustrer sur une scène d'opéra.Vous pouvez en découvrir un titre ci-dessous et voir également la vidéo qui suit pour vous en faire une idée et apprécier tant le joli timbre de la chanteuse, Amel Brahim-Djelloul, que le chant du piano, instrument accompagnateur rempli de vie, grâce au pianiste, Nicolas Jouve, bien sûr, qui se montre un admirable "conducteur" !
utilisez le lecteur ci-dessous pour écouter avec l'aimable autorisation du label Eloquentia - Johannes Brahms - Da untem in Tale
Amel Brahim-Djelloul,soprano
Nicolas Jouve, piano



ou cet autre lecteur

cliquez ici pour vous procurer ce disque
A voir Amel Brahim-Djelloul avec Nicolas Jouve : POPULAIRES

 

Alors que la réplique de la frégate Hermione, célèbre pour avoir conduit le marquis de La Fayette aux Etats-Unis en 1780, vogue toujours en direction de l'Amérique, où elle devrait arrivée le 5 juin 2015, ce projet de disque The Lafayette suite, est quant à lui arrivé à bon port pour le pianiste Laurent Coq , ici à la tête d'un quartet "de choc" avec le saxophoniste amérivain , né à Houston, Walter Smith III. Iils ont choisi de célébrer la foudre et l'audace du marquis de Lafayette(1757-1834), combattant de la liberté et symbole de l’amitié franco-américaine. Et en l'occurrence le saxophoniste américain, avec lequel il a écrit cette suite en dix chapitres (chacun 5 compositions enregistrées alternaticvment), est un excellent choix, une belle colaboration franco-américaine : le timbre personnel et surtout le phrasé du saxophoniste sont remarquables.
A la base un projet fort audacieux avec lequel ils ont décroché le soutien de la Midatlantic Arts Foundation dans le cadre du programme FAJE( French american jazz exchange) porté conjointement par la Mid-Atlantic Arts Foundation et l'Institut Français. Et pour compléter ils ont fait appel à un fond de financement participatif (Kisskissbankbank).
Ce qui importe dans leur musique, pour l'auditeur, n'est en fait pas tant le thème, des personnages, lieux et événements importants des huit années ( de 1775 à 17783) d'engagements aux côtés des insurgés d'Amérique, selon les explications du pianiste, mais :"le but final de notre démarche est de jouer une musique libérée des contraintes et ouvrir de nouveaux espaces d'exploration afin de vivre nos échanges dans l'instant présent et de manière physique bien plus que cérébrale". Il est vrai que leur musique très "free" montre avant tout leur plaisir de jouer ensemble, avec à leur côtés : Joe Sanders à la contrebasse et basse électrique, et Damion Reid à la batterie, des co-équipiers de valeur, même si la batterie peut par exemple adroitement rappeler des roulements de tambours dans " The Battle de Brandywine", il faut bien avouer que leur musique ne nous y fait pas très précisément penser, et pour cause, qui se souvient de celle -ci ?! Mais c'est en tout cas un bel exemple de complicité musicale qui incitera sans doute d'autres musiciens à s'embarquer dans de tels projets.
Et pour tout savoir, et en écouter des extraits, à voir dans le lecteur ci-dessous quatre vidéos : une de l'EPK du disque ( à noter que ce disque est publié par le label Jazz Et People) , le titre Baron Johan de Kalb ( composition de Walter Smith ), présentation projet , et relance projet.
impossilbe par contre de vous commenter le livret de ce disque car l'édition presse est fourni sans ce livret, sachez donc qu'il est mentionné des photographies dans une des vidéos à voir dans le lecteur ci-desous( nota pour passer d'une vidéo à l'autre survoler le basdu lecteur et cliquez sur le bouton passer à la suivante) ...
Pour vous procurer ce disque cliquez ici (amazon)
Prochains concerts de Laurent Coq ... en France :
le 12/5/2015 au Baiser Salé, Paris, avec le Ralph Lavital Group
le 5/06/2015 au Bab Ilo, Paris, avec Joachim Govin
(Logan Richardson et Fred Pasqua)
le 17/7/2015 au Living Arts, Marseille, avec Laurent Coq Dialogue
Un autre projet qui file vers l'arrivée avec beaucoup d'avance...
A Voir : un nouveau clip du pianiste Yaron Herman qui annonce la sortie de son disque "Everyday" qui aura lieu dans.... quatre mois !
Un album qu’il a entièrement conçu en cheville avec le batteur Ziv Ravitz, qu’il considère parait-il comme son « frère musical ».


du jazz encore avec cette nouvelle ,et belle video piano solo de Dominique Fillon - I can let go now


A voir :
Vous avez pu récemment découvrir le nouveau disque Piano encores de Tristan Pfaff
cliquez sur l'image ci-contre... si ce n'est pas le cas ou pour le re-découvrir,
Il jouait récemment
Clair de lune de Debussy
Live lors du Magazine de France Musique
une pièce qui fait partie de ce disque.

et
dans une autre émission la splendide Danse du feu de Manuel de Falla , un de ses "piano encores" vous le savez...
Et
A voir :
"Ich ruf zu dir" de Bach
par Beatrice Berrut
dont le disque Lux aeterna
Visions de Bach

a été sélectionné "disque du moment" par pianobleu.com
cliquez sur l'image pour en savoir plus sur ce disque
et sur le nom de la pianiste pour en savoir plus sur son parcours


Un petit rappel de concert qui y aura lieu samedi 16 mai 2015 à 20h30:
Philippe Entremont, Direction 
Rémi Geniet, piano
Le 1er concert de l'Orchestre de Chambre de l’École Normale de Musique de Paris, sous la direction de Philippe ENTREMONT, avec Rémi Geniet,
PROGRAMME
Mozart: Concerto pour piano n°12 K414
Brahms: Transcription du quintette op.111 pour orchestre à cordes (transcription Philippe Entremont)
Roussel: Sinfonietta op.52
Occasion de rappeler le livre et le disque de chacun d'eux récemment paru... cliquez sur leurs images pour en savoir plus
Le pianiste Jean Kapsa, qui a plusieurs formations, sort un nouveau disque, sous le label Melisse, avec la formation Sphères avec laquelle il avait remporté les Tremplins du jazz d'Ile de France en 2006, et ils donneront un concert à cette occasion le 14 mai 2015 au sunside à Paris. Il s'agit de leur troisième album, deuxième sous le label Mélisse avec lequel ils avaient depuis sortis déjà un splendide disque, en 2011, " Parhelie". Comme ce précédent disque, leur style très personnel, d'une musique qui veut raconter des histoires, nous plonge dans un univers spacial, ainsi le titre "La ligne de Karman" qui est la ligne qui définit la frontière entre l'atmosphère terrestre et l'espace, ainsi nommée en l'honneur de l'ingénieur et physicien hongrois naturalisé américain. Spaciale ne veut aucunement dire planante, et d'ailleurs elle reste en contacte avec la terre, car la rythmique est toujours aussi importante et nous maintient en état d'éveil permanent. Comme quoi même en épurant toute virtuosité inutile , les musiciens offrent une musique très riche. Et c'est encore un grand plaisir que de les suivre dans ce voyage, emprunt d'une grande douceur, et de mystères. Et la complicité des musiciens , Antoine Reininger contrebasse
Maxime Fleau batterie
,qui se poursuit au fil des ans, leur permet d'offrir une disque fort bien construit , avec une musique qui a une véritable signature. Il ne reste plus qu'à en attendre une véritable distribution, peut-être après ce concert ? Et bientôt une vidéo Epk devrait aussi arrivée.... mais voici des extraits ci-dessous :
et
Nouveau : voir cette toute nouvelle vidéo ... mais pas le clip officiel.
L'Alliance" par le Trio Kapsa/Reininger/Fleau | Le Live de la Matinale
piano/voix
A voir une video de la chanteuse Pumezza. Elle a signé un contrat d'exclusivité avec le label Decca Classics, sur lequel elle vient de publier son premier album « Voice of Hope », mais qui n'est pas piano/voix contrairement à la vidéo, où vous pourrez apprécier sa voix extraordinaire et nous laisse espérer un disque piano/voix, puisqu'il semble qu'elle en sortira un autre en juin.


A écouter ...chacun a son Glenn Gould on l'a vu récemment avec la Bande Dessinée de Sandrine Revel
An idea of Glenn Gould...
France Culture dresse un portrait, An Idea of Glenn Gould, à travers des entretiens et des archives faisant notamment entendre ses créations, s’attache à rendre toute la complexité souvent méconnue du personnage. La souffrance inhérente à ses choix radicaux ; son attrait pour le grand Nord et sa solitude fondamentale. Mais aussi l’euphorie d’un personnage tout entier dévoué à la musique et la pensée.
A lire : "Au terme des finales du concours international de piano, à Mayenne, dimanche, l'Italien Micieli Ruben s'est imposé. Il remporte aussi les prix du public et de jeune talent."...cliquez ici (maville)
A voir F. Chopin - Etude op 25 no. 11 "Winter Wind "(Ruben Micieli)

et
plus original... NUOVO CINEMA PARADISO Love Theme | Esecuzione al pianoforte di Ruben Micieli
piano/voix etc...
La chanteuse Anne Sila, révélation de l'émission The Voice , mais qui ne l'a pas remporté, allez savoir pourquoi... vient de signer un contrat chez le Label DECCA Records -Universal Music France, une belle récompense puisque c'est le label de Jamie Cullum entre autres...
A voir Julien Doré / Anne Sila


A écouter un ancien enregistrement piano/voix Anne Sila - Drowning

et puisque c'est le label de Jamie Cullum ... à(re)voir cette récente vidéo
Jamie Cullum - "All At Sea" (Live at WFUV)

et
une nouvelle vidéo :
Un message "spécial" de Jamie Cullum, l'un des juges du concours de vidéos 'b in the movies' organisé par les pianos Yamaha.. Il suffit de trouver un piano b Series Yamaha, de faire une vidéo et vous pourriez gagner 1 des 10 prix de 1000 euros ! Regardez la vidéo de Jamie Cullum pour savoir comment participer. Et ne pas oublier ( certes il faut comprendre l'anglais...) ... la pièce que vous jouez devra être libre de droit ou une composition originale!
Jamie Cullum asks pianists to 'b in the movies' #playyamahatowin
communiqué
6e Concours international de piano junior « Brin d’herbe »
La 6e édition du Concours international de piano junior Brin d’herbe placé sous le signe du répertoire contemporain et de la création s’est achevée le 26 avril par le concert des lauréats mettant en scène 24 jeunes pianistes venus d’Europe.
Le partenariat européen se concrétise lors de la remise des prix : le Festival Vienna Young Pianists (Autriche), le Concours Young Pianists of the North (GB), le Concours International de piano de Fribourg et le Conservatoire de Genève invitent plusieurs lauréats du concours d’Orléans à venir participer à leurs événements.
PALMARES
Prix d’excellence
Niveau 1 : Jasmin An Chen Zhang, Tsiory Rakotondratsima, Gabriel Gomez et Olivia MacRae
Niveau 2 : Alexandre Vallette et Oscar Colliar
Niveau 3 : Jing Fang Tan, Ianina Gateau, Jérôme Fréjaville et Sarah Chung
Prix Spécial d'interprétation pour l’oeuvre de Michel Decoust, Pianopolis
Niveau 1 : Jasmin An Chen Zhang et Gabriel Gomez
Niveau 2 : Oscar Colliar
Niveau 3 : Jing Fang Tan
Prix spécial en hommage à György Kurtág :
Niveau 1 : Adrian Menetrey, Tsiory Rakotondratsima et Tingshuo Yang
Niveau 3 : Kim Bernard
Prix Spécial d’improvisation : Olivia MacRae (niv.1) et Adrian Menetrey (niv.1)
Prix Spécial André Jolivet : Arielle Dragna (niv.1) et Ianina Gateau (niv.3)
Prix Spécial Dag Wiren : Anne-Cécile Rouillier (niv.3)
Prix Association Jeune Musique (Fribourg) : Anne-Cécile Rouillier et Jérôme Fréjaville
Organisé par Orléans Concours International que préside Françoise Thinat, le Concours Brin d’herbe est une initiative originale destinée aux jeunes artistes en herbe.
DATES A VENIR
Concert de prestige le 20 juin à la Maison Natale de Debussy – St-Germain-en-Laye
Concert de prestige le 14 mars 2016 au Théâtre des Bouffes du Nord dans le cadre du 12e Concours international de piano d’Orléans
Avez-vous lu toutes les actualités du piano précédentes ?...cliquez ici

 

Et pour (re) les actualités archivées / par date .cliquez ici

 


Pour retourner à l'accueil de Piano bleu ....cliquez ici

Retrouvez une information sur le site Piano bleu


 


 
Clara et Robert Schumann
Robert Schumann ( 1810-1856)
Sonate n°2 pour violon et piano en ré mineur op.121
Märchenbilder pour alto et piano op.113 Clara Schumann (1819-1896)
Trois romances pour violon et piano op.22
Cédric Pescia, piano
Nurit Stark, violon et alto

Pour suivre le pianiste Cédric Pescia depuis un certain nombre d'années, on le sait : Schumann tient une place très importante dans son répertoire : " Schumann est le compositeur romantique qui me tient le plus à coeur" déclarait-il lors d'un entretien sur son parcours , et une collaboration de longue date le lie à la violoniste, et altiste, Nurit Stark, ainsi lors d'un autre entretien au sujet d'un précédent disque avec elle il déclarait :"Nurit Stark et moi jouons ensemble depuis 2001. Nurit Stark possède une curiosité illimitée, elle a la capacité de se remettre sans arrêt en question et elle est prodigieusement inspirée (et inspirante) sur scène. Nous avons déjà exploré une grande partie du répertoire violon/piano, n'hésitant pas à jouer des œuvres peu connues ou des pièces contemporaines. "... aussi ce disque qui réunit des oeuvres de Clara et Robert Schumann pour piano et violoncelle ne surprend pas tout à fait, et une photographie de leur couple, puisqu'ils sont également mariés, aurait tout aussi bien pu illustrer la pochette de ce disque, que celle issue du film, de 1947, " Song of love" ( le titre français en a été "Passion immortelle", et il y est aussi bien sûr question de Brahms...) avec Katharina Hepburn et Paul Heinred. D'ailleurs leur propre photographie, à l'intérieur, sur le livret ( à voir dans la page sur ce disque) le confirme ! ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
[R]EVOLUTION
Vanessa Benelli Mosell, PIANO
Karlheinz Stockhausen (1928-2007)
Klavierstücke I - V, VII -IX
Karol Beffa (1973-)
Suite pour piano ou clavecin
Igor Fyodorovitch Stravinsky (1882-1971)
Trois mouvements de Petrouchka

Ce disque est, déjà, le troisième disque de la pianiste Vanessa Benelli Mosell, qui aura vingt-sept ans à la fin de l'année, par contre c'est le premier enregistrement qu'elle réalise sous le prestigieux label DECCA, qui l'a précisément remarquée pour son interprétation des oeuvres de Karlheinz Stockhausen, un compositeur avec lequel elle a travaillé, jusqu'à sa disparition en 2007.
Il faut dire que le parcours de la pianiste italienne, qui dès l'âge de onze ans donnait des concerts avec le pianiste français Pascal Rogé, est particulièrement original, et l'a conduite dans multiples pays où elle a pu travailler avec diverses personnalités célèbres. Récemment, durant l'été 2012, elle a remplacé Martha Argerich pour un concert avec les solistes de Moscou. Le programme de son disque montre qu'elle a une ouverture d'esprit hors du commun puisqu'elle a choisi de réunir sur un même support des compositeurs du vingtième et vingt-et-unième siècle qui, a priori, ne sont pas du tout fait pour s'entendre, puisqu'ils ont même des points de vue sur la musique très opposés . Ainsi faut-il rappeler ici d'ailleurs une récente querelle, en 2013, entre les musiciens tenant de la tendance qualifiée parfois de «néo-tonale», avec ceux de la musique «atonale».
Ces approches musicales sont si différentes que d'ailleurs la pianiste a du réaliser ce disque avec deux ingénieurs du son différents, car les exigence sonores de Stockhausen étaient, explique-t-elle, très particulières, et il n'était pas question pour elle de ne pas les respecter, ainsi le confie-t-elle à l'occasion d'un entretien à lire ci-dessous....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

 






Disques / Livres / DVD

Glenn Gould
Une vie à contretemps
Sandrine Revel

Voici une nouvelle, et admirable, bande dessinée qui intéressera particulièrement les amateurs de piano que vous êtes, mais pas seulement ! Et que vous connaissiez, et aimiez, ou non , le pianiste Glenn Gould, nul doute que vous aurez envie de découvrir cet album que l'auteur, Sandrine Revel, qui a étudié à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux, ne se contente pas ici d'illustrer, mais dont elle a aussi réalisé le scénario, à la fois bien documenté et fruit de son imagination. Celle-ci a déjà à son actif nombreux albums pour la jeunesse et pour adultes, souvent en collaboration avec un scénariste. Elle offre ici une biographie, à multiples voix, qui se relaient, en contrepoint, tel la musique de Bach. Et ce " biopic" de Glenn Gould ne suit pas un discours linéaire, mais navigue entre le présent et passé, s'appuyant sur des anecdoctes réelles, des témoignages de ses proches, qui ouvrent la porte à l'imaginaire, que ce soit celui de l'auteur, comme celui du lecteur ! Une invitation à vivre une nouvelle expérience, en musique classique !...cliquez ici pour lire la suite, dont un entretien avec Sandrine Revel, et voir plusieurs planches.
Antoine Hervé
Complètement Stones
Antoine Hervé, piano
François Moutin, contrebasse
Phillippe "Pipon" Garcia, batterie

Ce nouvel album d'Antoine Hervé est un hommage à son frère Jean-Pierre, et à la musique des Rolling Stones, célèbre groupe rock, dont celui-ci était fan de la première heure, et avec lesquels le pianiste a fait un boeuf au studio Pathé Marconi de Boulogne Billancourt, grâce à son aîné, alors qu'il n'avait, lui, que 14 ans... Vous imaginez le choc !
[...]
Et Antoine Hervé qui a bien voulu répondre à quelques questions pour la sortie de ce disque confie " C'était impressionnant bien sûr, d'autant plus qu'il voulait que je leur écrive une chanson, là, tout de suite ! Euuhh.... J'avais un frère bien rêveur, mais c'était sympa de délirer avec lui, la vie prenait un relief complètement différent, pour mémoire, à cette époque, il était "interdit d'interdire", et surtout, les gens "rêvaient debout en dansant nus dans les champs" ...sur des musiques psychédéliques !" Son frère l'a installé au piano, et il a joué avec Charlie Watts à la batterie, Bil Wyman à la basse et deux rastas de passage aux percussions. Keith Richard s'est penché sur sa guitare... Pour cette nouvelle aventure musicale, Antoine Hervé s’est entouré de ses fidèles complices, François Moutin et Philippe Pipon Garcia. Un trio qui, dit-il, lui offre un espace de liberté parfait....cliquez ici pour lire l'article complet et voir deux vidéo
BACH pour Pâques Trois disques PIANO
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Piotr Anderszewski, piano
English Suite No. 3 in G minor BWV 808
English Suite No. 1 in A major BWV 806
English Suite No. 5 in E minor BWV 810
Claire-Marie Le Guay , piano
Concerto italien BWV 971
Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992
Sinfonia n°11 en sol mineur BWV 79
Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825
Invention n°14 en si bémol majeur BWV 785
Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903
Rémi Geniet, piano
Partita n°4 en ré majeur
Caprice sur le départ de son frère bien aimé
Suite anglaise n°1 en la majeur
Toccata en do mineur
Les pianistes le disent souvent : la musique de Bach est leur "pain quotidien", et la production discographique de ce premier trimestre 2015, montre que nombre d'entre eux ont envie de partager ce pain, qu'ils soient de première fraîcheur, ou longuement pétris, tous sont divins, et Pâques est une bonne occasion pour les découvrir !... Ainsi ce mois-ci sont sortis deux disques, d'un pianiste très expérimenté dans ce répertoire : Piotr Anderszewski , qui a déjà enregistré multiples disques de ce compositeur, ayant reçu de nombreuses récompenses, celui-ci paraît sous le label Warner Classics, et le pianiste de 21 ans : Rémi Geniet , dont c'est le premier disque, qui paraît sous le label Mirare. A ceux-ci, il convient d'ajouter, parmi les récentes parutions, un autre disque également du label Mirare, celui de Claire-Marie Le Guay, dont c'est aussi le premier disque qu'elle consacre à ce compositeur, mais a déjà, vous le savez, un parcours riche en disques remarquables, tous récompensés par la critique et elle a récemment réalisé un concert-conférence autour de l'oeuvre de ce compositeur. ...cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits de chacun de ces disques

Henri Collet (1885-1951)
Pièces pour piano
¡ Alegria !
Pascal Gallet, piano

Le compositeur français Henri Collet, quasi contemporain du compositeur Gustave Samazeuilh, dont vous avez pu découvrir la musique dans le précédent "disque du moment", semble avoir subi le même triste sort : il cumulait comme lui l'activité de musicologue et critique musical, et est aujourd'hui un compositeur oublié, il est même absent de certains dictionnaires de musique, par contre son nom reste attaché à la formation du "Groupe des six" , six autres jeunes compositeurs français qu'il lança : Duric, Honegger, Poulenc, Tailleferre, Milhaud, et Durey. Il est vrai que son nom pourrait tout autant être attaché aussi à la musique espagnole que la musique française ainsi le montre ce nouveau disque ¡ Alegria ! du pianiste Pascal Gallet, qui a notamment enregistré une intégrale des oeuvres pour piano d'un autre compositeur français de la fin du 19ème et du 20ème siècle : André Jolivet, et a réalisé l'enregistrement de ce nouveau disque, lors d'un concert, le 28 juin 2014 à l'église espagnole de Paris, un cadre tout à fait approprié... cliquez ici pour lire la s
Gustave Samazeuilh(1877-1967)
Complete piano works
Intégrale des oeuvres pour piano
OLIVIER CHAUZU, piano

Ce disque en est un peu le prolongement de deux disques déjà enregistrés par le pianiste Olivier Chauzu, l'un en 2007, la suite "Iberia" du compositeur Albeniz, et un autre paru en 2008, l'intégrale des oeuvres pour piano de Paul Dukas, compositeur dont est célébré cette année le 150ème anniversaire, puisque Gustave Samazeuilh, compositeur français, d'origine bordelaise, encore moins connu de nos jours que son maître, fut l'un des élèves de Dukas, qui lui-même fut élève d'Albeniz. Olivier Chauzu explique d'ailleurs, à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous : "La parenté est évidente. Le style d'écriture est ressemblant : la même densité harmonique s'y retrouve, très germanique (les deux compositeurs admiraient Beethoven, mais aussi le wagnérisme et le mahlerisme), ainsi que le goût français : le debussysme et ravélisme."
Egalement pianiste et critique musical , Gustave Samazeuilh, méconnu aujourd'hui , fut pourtant une des figures centrales de la vie musicale parisienne pendant plusieurs décennies, au début du 20ème siècle.......cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Oeuvres mystiques pour le piano
Jean-Pierre Armengaud, piano

Il est désormais inutile de présenter le pianiste Jean-Pierre Armengaud, que vous avez pu découvrir à plusieurs reprises sur ce site internet à l'occasion de la parution de plusieurs disques de musique française, une musique qui a sa préférence avec la musique russe, puisque qu'il a étudié au très renommé conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Et à l'occasion du 100e anniversaire de la mort du compositeur russe Alexandre Scriabine, le label Bayard Musique réédite son magnifique enregistrement des “Œuvres mystiques pour piano” . Un disque qui annonce le retour de Jean-Pierre Armengaud à la musique russe, ainsi celui-ci confie dans un nouvel entretien, à lire ci-dessous, combien il tient à cet enregistrement qui comporte juste trois nouvelles prises. Le pianiste a multiples projets et déclare avec sagesse : "Je pense qu'il ne faut pas brader tout ce qu'on a fait dans la passé, mais qu'il faut aussi aller de l'avant "
A propos de passé, parmi ses concerts consacrés à Scriabine, il en est un dont le souvenir l'émeut particulièrement : celui donné à Moscou en 1996 pour la réouverture de la maison Scriabine, sur un Steinway rouge vif dont la couleur restituait emblématiquement le souvenir des utopies incendiaires du compositeur !. ..cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Schubert
François Chaplin
David Fray Jacques Rouvier

Cette semaine paraissent deux disques consacrés à des oeuvres de Schubert, enregistrées par deux talentueux pianistes français : François Chaplin et David Fray . Pianistes qu'il n'est sans doute plus nécessaire de vous présenter, puisque suivis par pianobleu.com depuis plus de dix années, les premiers "talent confirmé" et "jeune talent" interviewés pour une présentation sur le site des amateurs de piano, réunis dans cette page. Et, à la sortie de ces nouveaux disques, l'on aurait pu aussi imaginer, et eu sans doute grand plaisir, à les voir partager ensemble une oeuvre pour piano à quatre mains de ce compositeur... C'est en fait avec son professeur, Jacques Rouvier, avec lequel il a gardé de forts liens d'amitié, que David Fray joue deux des quatre oeuvres de son disque : la Fantaisie D940 en fa mineur et l'allegro en la mineur D947, il est vrai que cela demande une grande complicité. Et de toutes façons le programme choisi par François Chaplin ne demande pas la participation d'un autre pianiste. Cependant les voici donc rapprochés ici... par la force du calendrier et de Schubert....cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir une vidéo
Thomas Enhco
Feathers

Ce n'est pas parce que Thomas Enhco indique au début des notes de pochette du disque que celui-ci " n'est pas un disque de piano ", que les amateurs de cet instrument devraient aussitôt s'en détourner, même si le jazzman est aussi connu comme violoniste... Non il ne s'agit pas non plus d'un disque de violon, ni d'un disque de chansons orchestrées, même si ces mélodies lui ont parfois donné envie d'y ajouter des paroles et de les orchestrer. En fait , ces propos sont juste une invitation, à oublier le piano en tant qu'instrument mécanique, avec ses touches et marteaux, et l'envisager dans une "matière magique et malléable qui peut prendre toutes les formes -aérienne, liquide, souple ou solide ; toutes les textures, toutes les voix et tous les sons de l'orchestre — vents, bois, cuivres, cordes, percussions, harpe, cloches…"...cliquez ici découvrir ce disque absolument enthousiasmant et voir une vidéo

Schumann (1810-1856)
Études Symphoniques
interprétées sur trois instruments différents,
un fortepiano Erard de 1837,
un fortepiano Streicher de 1856
et un piano Fazioli de 1995
Pierre BOUYER

Si vous avez visité depuis moins de deux ans la page que pianobleu.com consacre à Schumann, vous avez pu y découvrir un original coffret métallique comportant trois CD de Pierre Bouyer interprétant Kreisleriana et la Fantaisie opus 17 de Schumann sur trois pianoforte de différentes époques, offrant ainsi ces oeuvres sous différentes couleurs. Ce nouveau coffret à la présentation similaire est le second volet de ces enregistrements d'oeuvres de Schumann, sur les mêmes instruments, et comporte cette fois les Etudes symphoniques, une oeuvre composée d'un thème et variations, que le compositeur remania à plusieurs reprises. Il en propose plusieurs "trajets" possibles, Schumann en ayant lui-même fait deux éditions, l'une en 1837 et l'autre en 1852, mais il a aussi supprimé de ses manuscrits avant l'édition de 1837, cinq variations dites "posthumes" puisque publiées après sa mort par sa femme Clara (en 1873). S'y ajoute également une étude inachevée ( 12 mesures extraites de certains manuscrits précédent l'édition de 1837, rééditées pour la première fois par Alfred Cortot en 1945 et complétées par Pierre Boyer en 2011)...cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits.
EMILE GOUÉ ( 1904-1946)
Chaînon manquant de la musique française
Sous la direction de Philippe Malhaire

Il est fort possible que le nom de ce compositeur français ne vous dise pas grand-chose, bien que vous ayez eu l'occasion de le découvrir récemment dans une page sur pianobleu.com au sujet du festival international Albert Roussel (autre compositeur méconnu), mais voici un livre qui vous permettra de le connaître, peut-être même mieux que nombreux autres compositeurs, car cet ouvrage, très documenté, contient notamment un bien très précieux : ses carnets de captivité ( écrits entre 1943 et 1945), d'une importance capitale pour saisir la pensée du compositeur, qui a composé une cinquantaine d'oeuvres et écrits plusieurs ouvrages sur l'écriture musicale, comme l'indique l'éditeur : Harmattan....cliquez ici pour lire la suite , dont des extraits, écouter une pièce d'un récent disque...
Michel Reis Quartet
Capturing this moment
Michel Reis, piano et compositions
Stefan Karl Schmid, saxophones et clarinette
Robert Landfermann, basse
Jonas Burgwinkel, batterie

Le pianiste Michel Reis est un parfait exemple de musicien de jazz international : il est né au Luxembourg, a suivi une grande partie de ses études aux Etats-Unis. Ses concerts le conduisent dans le monde entier, il a choisi de partager sa vie entre deux résidences, l'une dans son pays natal et l'autre à New-York, et il est leader de plusieurs formations dont une française : "Paris Quartet" avec laquelle au début du mois de juillet il donnera à Paris un concert pour le lancement de La Présidence Européenne du Luxembourg. Ce disque, 'Capturing this moment" , qui sort au début du mois de mars 2015, est celui d'un autre quartet qu'il a formé avec des musiciens qui , confie-t-il à l'occasion d'un entretien - à lire ci-dessous - "font partie de la crème de la crème de la scène de jazz en Allemagne" ! .
Un pianiste certes qui n'est pas facile à suivre tant il se déplace et est actif, et se déplace, mais à suivre quand même bien sûr, d'ailleurs il enregistre ce mois-ci un autre disque avec son trio, et ce n'est pas un hasard s'il a tant à faire  ! ...cliquez ici pour lire la suite, voir une vidéo et écouter des extraits
Alexandre Scriabine
Jean-Yves Clément
Cela n'a pas du vous échapper si vous visitez régulièrement ce site internet, en 2015 le monde musical est marqué par centenaire de la mort du compositeur russe Alexandre Scriabine. La collection "Classica" des Editions Actes Sud, rend hommage au compositeur avec cette nouvelle monographie écrite par Jean-Yves Clément, auteur de remarquables livres sur Chopin et essai sur Liszt , déjà présentés, et qui a bien voulu de nouveau répondre à des questions au sujet de ce livre incontournable ! Un livre sous-titré " L'ivresse des sphères", qui nous transporte dans l'univers insolite de ce compositeur qui a fait de l'art : "une sorte de religion et d'initiation magique appelés à transformer la vie. " ... cliquez ici pour lire la suite dont l'entretien avec l'auteur
Danses
Duo Jatekok

Piano quatre mains
- Alexandre BORODINE (1833-1887)
Danses Polovtsiennes
- Maurice RAVEL (1845-1937)
Rapsodie Espagnole
- Edvard GRIEG (1843-1907)
2 valses-caprices op. 37
Danses norvégiennes op. 35
- Samuel BARBER (1910-1981)
Souvenirs op.28
Adelaïde Panaget, piano
Naïri Badal, piano
Voici un disque tout à fait réjouissant d'un duo de pianistes qui ne vous est peut-être pas tout à fait inconnu si vous venez régulièrement visiter pianobleu.com puisqu'il vous avait été présenté à l'occasion d'un récital humanitaire en janvier 2013. Il n'est pas impossible non plus que vous ayez pu découvrir chaque pianiste séparément puisque chacune est lauréate de divers concours internationaux de piano, mais c'est ensemble qu'elles font le plus d'étincelles, avec ce duo, qu'elles ont constitué en 2007 et dont le nom "Jatekok" signifie "Jeux" en hongrois, dans l'idée d'amusement et de plaisir partagé avec le public. Ainsi à leur palmarés de prix, déjà nombreux, elles ont ajouté récemment celui du Concours international de Gand qu'elles ont remporté en 2013, et elles ont été invitées la même année en résidence à la prestigieuse Chapelle musicale Reine Elisabeth de Belgique.
Pour ce premier enregistrement, qui paraît sous le label Mirare, le duo a choisi de nous inviter à une promenade autour de la danse à travers des oeuvres "miniatures" dans leur version pour piano à quatre mains....cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir une vidéo
Harmonie des sphères
Allain Gaussin

Monographie
ensemble sillages
Direction artistique Philippe Arrii-Blachette

A découvrir ce disque du compositeur actuel Allain Gaussin, qui a très récemment obtenu le Grand Prix du disque de l'Académie Charles CROS, un prix qu'il avait déjà obtenu en 1995 pour un autre disque. C'est l'occasion de découvrir aussi ce compositeur qui a débuté des études musicales à l'âge de vingt ans, avec le piano à l'Ecole Normale de Paris dans la classe d'Hélène Boschi... comme quoi il ne faut absolument pas décourager quiconque souhaite apprendre le piano après l'âge de huit ou dix ans ! Un instrument que l'on peut entendre dans trois des oeuvres de ce disque, avec "L'Harmonie des sphères", titre révélateur d'une importante source de son inspiration : le cosmos ; et "Ogive" pour flûte et piano, "Tokyo-City", pour piano seul, oeuvres témoignant de son intérêt pour le Japon. Allain Gaussin confie dans l'entretien à lire ci-dessous : " Le cosmos m’a toujours fasciné. Les titres de mes œuvres en témoignent, mais pas uniquement, puisque même mes sous-titres s'y réfèrent : Trou noir, Etoile bleue, Galaxie spirale, Danse de l'univers, L'univers en expansion... Pour moi, l'univers reste fascinant parce qu'il recèle de grandes énigmes. Tant de questions demeurent sans réponse !"...cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits

Domenico Scarlatti (1685-1757)
18 sonates
Anne Queffélec

A découvrir le disque officiel de la folle journée de Nantes 2015, déjà annoncé dans la page sur cet événement, le disque est sorti il y a quelque jours. C'est de nouveau la pianiste Anne Queffélec qui en est l'interprète . On remarquera tout d'abord la belle photographie de Geoffrey Arnoldy qui illustre l'album sous-titré "Ombre et lumière" . Nul doute que vous repèrerez aisément celui-ci dans les "bacs". Ce disque , qui comporte 18 sonates de Scarlatti n'est pas le premier que la pianiste Anne Queffelec consacre aux sonates de ce compositeur, puisqu'à l'âge de 20 ans, alors qu'elle venait d'être couronnée aux concours de Munich (1968) et de Leeds(1969), elle en avait déjà enregistré 13 pour le label Erato ( un disque qui depuis a été plusieurs fois réédité) dont une sonate que l'on retrouve sur ce nouveau disque : la sonate en si mineur k27, une sonate qui accompagne la musicienne depuis ses débuts, et qui clôt magnifiquement ce disque . Quant aux 17 autres, il s'agit , explique-t-elle dans le livret des "coups de coeur d'une amoureuse , pas d'une spécialiste "....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Lux aeterna
Visions de Bach
Beatrice Berrut, piano

A l'occasion de la sortie de son nouveau disque piano seul , la pianiste Beatrice Berrut a bien voulu répondre à nombreuses questions sur son disque, voir ci-dessous, et son parcours (cliquez sur son nom ) . Une pianiste que vous aviez notamment pu découvrir en juin 2013 lors de la sortie de son précédent disque d'oeuvres russes pour piano et violoncelle, enregistré avec la violoncelliste Camille Thomas. Sa précédente discographie, dont notamment un disque de sonates de Schumann, a été louangée par la critique internationale, Fanfare Record Magazine compare ses interprétations à celles d’Horowitz et Diapason fait l’éloge de « sa sonorité cuivré, du charme et de la chaleur de son jeu ». Dans le livret de ce nouvel album, qu'elle a rédigé elle-même, Beatrice Berrut explique : « Le recueillement, la sobriété et la modestie de la musique de Bach sont profondément émouvants. En cette époque où tant d'importance est accordée au paraître, sa musique demeure, nous pousse à l'introspection et soulève des questions existentielles qui, malgré le passage des siècles, restent actuelles. J'ai fait le choix d'oeuvres transcrites par Busoni, Siloti ou Kempff, et non celui d'oeuvres écrites pour le clavecin, car leurs transcriptions tendent un fil entre l'époque de Bach et notre monde moderne. C'est la preuve tangible de l'universalité et de l'atemporalité de sa musique : elle jette des ponts entre des hommes de différents siècles." Des ponts qui nous mènent effectivement jusqu'à l'époque actuelle puisque la pianiste a également choisi d'ajouter à son programme des oeuvres de Thierry Escaich... Cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir deux vidéos
Alexandre Scriabine (1872 – 1915)
Intégrale des Mazurkas
Etudes No. 11 & 12
François Chaplin, piano

A l'occasion du centenaire de la disparition d'Alexandre Scriabine le label Evidence classics a l'excellente idée de ré-éditer l'intégrale de ses Mazurkas interprétée par François Chaplin , qui les avait découvertes lors d'un voyage en Russie et partager dans un enregistrement paru en 1999. Un enregistrement qui a obtenu alors nombreux éloges de la presse dont un Diapason d'or. Ces oeuvres sont toujours peu souvent jouées en France, comme la plupart des compositions de Scriabine, ainsi le pianiste qui a bien voulu répondre à quelques questions à l'occasion de cette parution explique dans l'entretien à lire ci-dessous : "C’est un univers mystérieux  fait d’harmonies audacieuses qu’il faut apprivoiser .. il faut se plonger dans les secrets de sa musique .. en quelque sorte, c’est une peu une religion ! "...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
 
Disques / Livres / DVD

RACHMANINOV
Film de Pavel Lounguine
DVD

Ce film semble avoir suivi un destin qui pourrait autant donner le blues à son réalisateur , Pavel Lounguine, que Rachmaninov l'eut par l'accueil de ses compositions.
Ainsi loin de le faire monter sur les marches du festival de Cannes tel son film "Taxi blues " avec lequel il a obtenu le Prix de la mise en scène en 1990, ce " film fantaisie" sortie en 2007 en Russie, ne parait que sept ans plus tard uniquement en DVD , langue originale sous-titré en français... c'est dire ce que d'éventuels diffuseurs mondiaux en ont retenu. Et si on peut d'ailleurs aussi s'interroger sur le fait qu'il paraisse ("seulement" ou "malgré tout ") aujourd'hui en France, on peut aussi s'interroger à la fois sur les causes d'un tel désintérêt... Sans doute parce qu'il est difficile de concilier les motivations profondes d'un réalisateur, les désirs des producteurs et l'attente ( réelle ou supposée) du public international. Ce qui donne aussi lieu a des "accroches commerciales" qui n'ont parfois rien à voir avec le produit... Et il semble utile de préciser certains aspects du film , trop éclipsés , au risque sinon qu'il ne soit encore pas apprécié à sa juste valeur....cliquez ici pour lire la suite et voir deux vidéos

 

En bref, présentation, avec extrait
et/ou vidéo....

Schubert
Andras Schiff

T for 2
Louisa Bey, voix
Nico Morelli, piano

Tristan Pfaff
Piano encores

double circle
enrico pieranunzi,piano
Federico Casagrande, guitare

Tobias Jesso Jr.

Bel air for piano
Hervé Celcal

Partitions

Jonathan Avishai - piano
Yoni Zelnik - Contrebasse Donald Kontomanou - batterie

coffret de 18 disques
Scriabine

Utopia
Leîla Olivesi, piano
Manu Codja,guitare
Yoni Zelnik, contrebasse
Donald Kontomanou batterie
David Binney, saxophone

Oeuvres de Philipp Galss
Valentina Lisitsa

Oeuvres de Scriabine
Valdimir Ashkenazy

Intégrale des œuvres pour piano solo de Philip Glass
Nicolas Horvath, piano

Music Boox 2
Sébastien Lovato, piano
Sébastien Texier: Saxophones Ténor et Soprano
Marc Buronfosse : Contrebasse
Karl Jannuska : Batterie

Autour des ballades de Chopin
Kotaro Fukuma, piano

Chilly GonzalesChambers

Mozart
Sonate pour piano n°11 en La majeur, K331
Sonate pour piano n°17 en Si bémol majeur, K570
Sonate pour piano n°18 en Ré majeur, K576
Menahem Pressler

Carl Philip Emanuel Bach
sonates et fantaisies
Marion André

Pianoforte Italiano
Adalberto Maria Riva

Duo Harpian
Céline Gay des Combes, harpe et Julia Froschhammer , piano

concertino pour deux pianos de Shostakovitch
concertos pour deux pianos et orchestre
de Poulenc et Martinu
Lidija et Sanja Bizjak, piano

Pascal Amoyel, piano Emmanuelle Bertrand sur une des oeuvres.
1846, dernière année à Nohant

A l'occasion des 100 ans de naissance de Richter découvrez ce
livre et deux coffrets


 

Ivo Pogorelich
intégrale CD chez Deutsche Grammophon.

Rodolphe Bruneau Boulmier
'L'obscur est mon chemin"

Geoffroy Couteau

Raphaële Atlan
Give me time

Les forêts de Ravel
Michel Bernard

ALICE SARA OTT
THE CHOPIN PROJECT

Chopin ou la fureur de soi
Dominique Jameux,

Philippe Entremont
Piano ma non troppo

MARTHA ARGERICH · DANIEL BARENBOIM
PIANO DUOS

Paul Hindemith
Sonates pour piano et...
Alexander Melnikov, Piano
Isabelle Faust, Violon
Teunis van der Zwart, Cor
Jeroen Berwaerts, Trompette
Alexander Rudin, Violoncelle
Gérard Costes, Trombone

Paul Lewis, Piano
Tableaux et fantaisie
Modeste Moussorgski [1839-1881]
Tableaux d'une exposition
Robert Schumann [1810-1856]
Fantasie op.17

Olivier Greif
sonate "Les plaisirs de Chérence
"Portraits et apparitions" présentation orale de 9 de ces portraits et apparitions par le compositeur lui-même

Albeniz
Hernan Milla, piano

Beethoven
Sonata Op. 14, No. 2
Sonate Op. 49 No. 1 et n°2
Sonate Op. 110

Trudelies Leonhardt,

Robert Schumann
Variations & Fantasiestücke
Andreas Staier

Carl Philipp emanuel Bach
Elena filonova

Tigran Hamasyan Mockroot

Take This
Jacky Terrasson

Paris Tristesse
Pierre Lapointe

Nocturnes
Rupert Charlesworth, tenor
Edwige Herchenroder, pianiste

Luminescence
Gregory Privat

Nocturnes
Maxence Cyrin

Imagine
Jean Rondeau

Ray
concert olympia de Paris

A passion for
John Donne
Ketil Bjornstad

Media Luz
JEAN-MARIE MACHADO piano, compositions & arrangements DAVE LIEBMAN saxophone & compositions CLAUS STÖTTER flugelhorn & trumpet QUATUOR PSOPHOS

Diana Krall
Wallflower

Les années Américaines
Véronique Sanson

Sonates de Beethoven
Maurizio Pollini

Sonates de Beethoven
Edna Stern

Martha Argerich
et Claudio Abbado
Complete concerto recordings

chopin
dont concerto °2
Nelson Freire

" Winter in New York"
renée Fleming

Bach : L'Art de la fugue
Johann Sebastian Bach
Zhu Xiao-Mei, piano

Gabriel Fauré
Mel Bonis
Quatuor avec piano
Quatuor Giardini

 Ici-bas, Ici même 
Miossec

Melodies
Prescience, Conscience
Anne Le Bozec, piano
Marc Mauillon baryton 

La naissance d'un nouveau monde
Schulhoff, Bridge, Granados, Boulnois, De la Presle
Thomas Duran, violoncelle
Nicolas Mallarte, piano

Enseigner le piano
Philippe Gendron

Robert Schumann
Folies et musiques
Mendelssohn:
Lieder ohne Worte (Romances sans paroles)
Javier Perianes , piano


Concertos de Brahms avec la pianiste Hélène Grimaud
en disque vinyle

Chopin
deux concertos de Chopin
version pour piano et pianino
Mathieu Dupouy et
Soo Park

Etudes de Chopin et
de Schumann
Valentina Lisitsa

All in
Adrien Chicot, piano
Jean-Pierre Arnaud(batterie) et Sylvain Romano(contrebasse)

Sammy Thiebault, saxophone ,
Adrien Chicot, piano
Sylvain romano, contrebasse
Phiippe Soirat à la batterie

Brahms
Oeuvres pour clarinette
Raphaël Sévère clarinette
Adam Laloum, piano

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano no 1, et no 2
Louis Schwizgebel, piano
London Philharmonic Orchestra Thierry Fischer, direction

Bill Evans
Complete Village Vanguard Recordings 1961

Les quatre éléments dans la musique pour piano de Claude Debussy
Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Piano bleu : le site des amateurs de piano