Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Scarlatti Ombre et Lumière Anne Queffélec Piano

Domenico Scarlatti (1685-1757)

18 sonates

Anne Queffélec, piano

A découvrir le disque officiel de la folle journée de Nantes 2015, déjà annoncé dans la page sur cet événement, le disque est sorti il y a quelque jours. C'est de nouveau la pianiste Anne Queffélec qui en est l'interprète . On remarquera tout d'abord la belle photographie de Geoffrey Arnoldy qui illustre l'album sous-titré "Ombre et lumière" . Nul doute que vous repérerez aisément celui-ci dans les "bacs".
Ce disque , qui comporte 18 sonates de Scarlatti n'est pas le premier que la pianiste Anne Queffélec consacre aux sonates de ce compositeur, puisqu'à l'âge de 20 ans, alors qu'elle venait d'être couronnée aux concours de Munich (1968) et de Leeds(1969), elle en avait déjà enregistré 13 pour le label Erato ( un disque qui depuis a été plusieurs fois réédité) dont une sonate que l'on retrouve sur ce nouveau disque : la sonate en si mineur k27, une sonate qui accompagne la musicienne depuis ses débuts, et qui clôt magnifiquement ce disque . Quant aux 17 autres, il s'agit , explique-t-elle dans le livret des "coups de coeur d'une amoureuse , pas d'une spécialiste ".
Elle a suivi son intuition d'interprète et, explique-telle encore, s'est autorisée à ne pas respecter la recommandation d'associer autant que possible, les sonates par "paire" de tonalités, imaginant elle-même , sa propre "paire" dramaturgique contrastée ainsi ( le K32 et K517 toute deux en ré mineur, les k54 et K149 toutes deux en la mineur).
Anne Queffélec s'est aussi autorisée à certaines libertés par exemple en renonçant à certaines reprises dans plusieurs sonates. Sans nul doute le compositeur qui indiquait "Lecteur, que tu sois amateur ou professionnel, n’espère pas trouver dans ces compositions une intention profonde, mais un divertissement ingénieux de l’'Art pour te former à la pratique du clavecin. Je n’ai recherché dans leur publication, ni l’intérêt, ni l’ambition, mais l’utilité. Si elles te sont agréables, je remplirai alors plus volontiers encore d’autres commandes d’un style plus facile et varié : montre-toi donc plus humain que critique et tu verras augmenter ton propre plaisir. Vivi felice (vis heureux)", ne désapprouverait aucunement ses choix.
L'auteur du livret, Rodolphe Bruneau-Boulmier, nous donne quelques précisions sur ce qui effectivement peut rendre heureux l'interprète de ces sonates conçues initialement pour le clavecin : " Le compositeur défie son interprète en lui offrant un amusement permanent sur l'instrument . Croisement de mains, sauts vertigineux, fusées de gammes, parfois aux frontières de l'improvisation, allant même jusqu'à réclamer quelques touches supplémentaires au facteur de clavecin de la princesse Maria Barbara" ...Maria Barbara de Braganza puisque c'est pour elle qu'il les a écrites, en grande majorité sur la péninsule ibérique.
Un bonheur de jouer que confirme le témoignage d'Anne Queffélec : " Elle est contagieuse la liberté de Scarlatti, dans son invention rythmique et mélodique étourdissante qui grésille, fourmille, gambade, puis tout à coup bondit, descend des tréteaux, se pose, confidence à soi-même, imploration puis désolation, ô solitude automne, hiver, les 4 saisons de Scarlatti sont dans ces sonates. L'homme des trois soleils de Naples, Lisbonne, Madrid, connaît l'ombre. Il prend la tangente au milieu de l'allégresse, perce des brèches, des chemins de traverse harmoniques qui étreignent le coeur. "Ludus musicalis" [jeu musical] perpétuellement renouvelé, son école buissonnière emmène loin, rejoint l'ambiguïté mozartienne, cette limpidité aux infinis arrière-plans. Il est en musique des "Leçons de ténèbres. Les sonates de Scarlatti sont des "Leçons de lumières".
Oui, elle est contagieuse la liberté de Scarlatti, ainsi peut-on le mesurer dès la première sonate qui ouvre ce disque : Sonate en ut majeur K420, que les internautes de pianobleu.com connaisse bien, puisque choisie pour la carte de voeux de 2014, sous les doigts d'un autre interprète, Irakly Avaliani. une sonate dont Anne Queffélec offre ici une interprétation personnelle qui montre combien chaque interprète peut apporter à ces oeuvres une originalité qui leur est propre . Interprétations qui ne donnent pas lieu à critique mais révélatrice du tempérament de son interprète. Et c'est cela qui nous rend aussi... heureux , nous auditeurs, ce bonheur de découvrir ce que chaque pianiste transmet de sa personnalité à travers elle, se l'approprie, la partage à son tour, et de re-découvrir une oeuvre à chaque interprétation, comme s'il l'écoutait presque pour la première fois !
Vous pourrez écouter ci-dessous, la sonate K517 en ré mineur, un prestissimo qui apporte un autre beau moment de joie qui contraste fort bien avec le méditatif aria K32 qui le précède !
Anne Queffélec donnera multiples concerts lors de la Folle journée de Nantes, à Nantes même (six concerts dont deux comportant 10 sonates de Scarlatti, trois autres une d'elle et un autre un concerto de Mozart... et trois autres concerts , de sonates de Beethoven, à St Nazaire, La Roche sur Yon et Fontenay le Comte, cependant il peut être espérer que Scarlatti sera dans les bis, si bis il y a ... )

Pour écouter
Domenico Scarlatti
Sonate K517
Anne Queffélec, piano
avec l'aimable autorisation
du label
Mirare
cliquez sur le triangle du lecteur
ci-dessous

ou cet autre lecteur

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici (amazon, merci d'être patient car l'affichage de la page est très lent ...volontairement ?)

ou

cliquez ici(fnac soyez patient car l'affichage de la page est aussi lent ...)

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour avec une sélection de vidéos de pianistes et oeuvres avec du piano...cliquez ici

Ne partez pas sans avoir vu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano