<

Vanessa Wagner

Merci à Vanessa Wagner d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Vanessa Wagner est née à Rennes le 11 juin 1973. Elle commence à apprendre le piano vers 7 ans, quand le vieux Gaveau de son arrière-grand-mère arrive dans sa maison. Son beau-père, le chef d'orchestre François-Xavier Bilger, lui fait commencer le piano et travailler beaucoup toute son enfance. Ses premiers cours lui sont donnés au conservatoire de Rennes par Pierre Froment : "un élève de Cortot très artiste et très pédagogue, qui m'a donné une vision littéraire de la musique, très imagée, en utilisant des métaphores poétiques et colorées qui m'ont toujours suivie, et qui ont, je crois, forgé une partie de ce que je suis aujourd'hui en tant que musicienne.".
Vanessa Wagner garde un souvenir très doux de cette période "j'étais très protégée, entourée par ce professeur très exigeant mais qui m'aimait comme sa propre fille". Douce ambiance qu'elle doit quitter très rapidement puisque dès l'âge de quatorze ans, elle entre au conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Dominique Merlet. : "j'étais parmi les plus jeunes élèves, et cela a eu le mérite de me faire mûrir plus vite, au contact d'élèves plus âgés, et vivant une vie qui n'est certes pas une vie "normale" de jeune fille ! Je suivais des cours par correspondance depuis l'âge de 12 ans, et j'ai dû apprendre très vite à me responsabiliser, à travailler seule et beaucoup, en laissant de côté une partie de mes envies de fillette !".
En 1990, après avoir obtenu un Premier Prix de piano à 17 ans, Vanessa Wagner entre première nommée en Cycle de Perfectionnement dans la classe de Jean-François Heisser. Sa carrière de pianiste s'affirme alors : "Je n'ai pas vraiment "choisi" de devenir pianiste, cela s'est imposé à moi : on me trouvait douée, j'aimais la musique, j'ai passé tous les concours sans embûche jusqu'au cycle de perfectionnement, tout a été relativement "facile" jusqu'à mes 18 ans...sortie du cocon "conservatoire", c'est là qu'on se pose réellement les questions de choix, d'envie, d'abnégation etc...et c'est là que peuvent arriver les angoisses, une certaine solitude, alors que les enjeux deviennent importants." En 1991, lauréate du Concours Mozart organisé par l'Orchestre Lyrique de région région Avignon-Provence, elle fréquente très vite de nombreuses scènes.
Au cours d'une masterclass, Vanessa Wagner rencontre Leon Fleisher qui la remarque et, sur sa recommandation, elle intègre en septembre 1995 l'Académie de Cadenabbia en Italie, où elle reçoit l'enseignement de ce dernier et de Karl-Ulrich Schnabel, Dimitri Bashkirov, Murray Perahia, Alexis Weissenberg...
La même année elle enregistre son premier disque autour d'oeuvres de Serge Rachmaninov, compositeur dont elle se sentait la plus proche à cette période... "ce n'est plus autant le cas, même si j'en joue toujours, avec grand plaisir. Actuellement je préfère Schumann, Schubert, Mozart, Haydn, Janacek, Debussy, Brahms, Couperin,Vivaldi...". Ce disque est très bien accueilli par la presse musicale et reçoit multiples récompenses.
Il est suivi deux ans plus tard d'un autre disque également consacré à un compositeur russe : Scriabine, ce disque est aussi accueilli très favorablement.
En février 1999, Vanessa Wagner reçoit une Victoire de la Musique dans la catégorie "Nouveau Talent"..."J'ai reçu ce prix avec grand plaisir, surtout que je ne m'y attendais pas du tout. Mais ce n'est pas ça qui fait une carrière, même si cela reste important dans un jeune parcours. Mais j'ose croire surtout que l'accueil réservé à chacun de mes disques ou les concerts que je donne depuis 15 ans font que je suis encore là. Je crois à la vertu du travail et je suis persuadée qu'une belle carrière est une carrière qui dure, et c'est bien cela le plus difficile." Son talent est confirmé , si besoin était , dans les disques qui suivent : Mozart en 2000 et Schumann en 2002 qui obtiennent encore nombreux éloges, ce qui doit la rassurer !
En 2002 également, elle participe au projet "Les pianos de la nuit" en donnant un concert filmé à la Roque d'Anthéron. "Cela a été une expérience très enrichissante, nous n'avons pas l'habitude d'être filmés par dix caméras qui bougent et volent au-dessus de nous pendant un concert...c'était dur pour la concentration, mais je suis heureuse de l'avoir fait et très fière d'avoir été choisie parmi d'autres pianistes que j'admire beaucoup."
Récemment, elle a également enregistré un disque Britten avec la violoncelliste Ophélie Gaillard qui a reçu lui aussi de nombreuses récompenses (Choc du Monde de la musique, 10 de Répertoire, Recommandé de Classica).
Très active, Vanessa Wagner donne en moyenne 40 concerts par an et travaille chaque jour autour de 5 heures... On comprend que la jeune maman rêve parfois d'une vie plus paisible, moins stressante : "C'est une vie exigeante et difficile pour tous, car il faut être solide et fragile, fort et enclin à l'émotion à la fois... homme et femme confondus. Ceci étant, je viens d'avoir un petit bébé, et trois mois après sa naissance, j'ai enchaîné 14 concerts en un mois et demi. Il fallait être à la hauteur pour chaque performance, et une fois à la maison, travailler pour le prochain concert, tout en consacrant toute l'attention possible à mon petit.".
Mais c'est avec grand enthousiasme, dévoilant également son amour de la peinture, qu'elle évoque un de ses concerts à venir : "Mon prochain concert pour" Pianos aux Jacobins" se déroulera au Musée d'Art Moderne de Toulouse, et je jouerai devant une toile de François Rouan, un peintre que j'admire infiniment... C'est une association trop rare alors que la musique et la peinture sont, je trouve, intimement liées. Ce type de concert qui sortent du cadre habituel et parfois un peu rigide sont je crois, une bonne façon d'accompagner un public nouveau à entendre de la musique "classique". De même, les nombreux projets qu'elles citent, montrent que Vanessa Wagner est bien décidée à poursuivre avec le même entrain son activité de pianiste "je vais enregistrer un nouveau disque fin 2004, et j'ai des projets en musique de chambre." ... pour le plaisir de tous les amateurs de piano !
Actualité 2005 : Vanessa Wagner vient d'enregistrer un disque d'oeuvres de Debussy(Images et Estampes) qui sortira en principe le 27 octobre 2005( voir plus bas rubrique "écouter")
Actualités 2007 et 2008 :
Vanessa Wagner sera présente en récital à la Cité de la Musique en novembre
2007.
Le grand violoniste Augustin Dumay lui a fait appel pour une série concerts en duo.
Elle jouera aussi sous sa direction des concertos de Mozart et Mendelssohn au cours de la prochaine saison.
Elle est invitée en 2008 pour une tournée en Allemagne avec l'Orchestre de Dortmund.
Au programme, le concerto pour la main gauche de Ravel et le concerto Aquia de Pascal Dusapin avec qui elle collabore régulièrement depuis la création de 2 études qu'il lui a dédiées.
le prochain disque de Vanessa Wagner est paru
chez Ambroisie/Naïve. Il s'agit d'un récital autour de la forme Variation.( voir plus bas rubrique "écouter")
Actualité 2010
A écouter des extraits du nouveau disque
de Vanessa Wagner, consacré à Schubert ,
au programme :
Sonates n°13 D664 et n°14 D784
Impromptus D899
"Jouer Schubert aujourd'hui sonne pour moi comme une évidence, presque une nécessité " explique Vanessa Wagner Dans le livret de ce disque et qui se souvient qu'un de ses premiers souvenirs musicaux fut d'avoir précisément entendu résonner les impromptus D899 sous les doigts d'Alfred Brendel....qui a nourri son imaginaire.
cliquez sur l'image ci-contre pour vous procurer ce disque
et utilisez le widget ci-dessous pour écouter des extraits

Schubert -Vanessa Wagner

A voir y' a du monde à Paris Estelle Martin reçoit la pianiste Vanessa Wagner

2017 nouveau disque Mozart Clementi

voir

 

Son répertoire

Si les premiers disques enregistrés par Vanessa Wagner l'ont montrée fascinée par les compositeurs russe : Rachmaninov, Scriabine , l'évolution de son répertoire a révèlé une grande variété, sa curiosité la poussant à élargir celui-ci à la musique contemporaine. Elle est ainsi la dédicataire des études pour piano n°3 et n°7 de Pascal Dusapin qu'elle a créées en septembre 2000 et novembre 2002. Vanessa Wagner caractérise d'ailleurs son répertoire comme "le plus éclectique possible, et variant selon mes humeurs, mes propres"saisons" !
Admirée pour sa technique assurée, la fluidité de son jeu , distillant contrastes et nuances, elle émeut ses auditeurs par sa sensibilité dévoilée et mise au service de la musique avec talent. C'est en effet une des grandes qualités de Vanessa Wagner, de cultiver son imaginaire pour enrichir son interprétation musicale : "je prends toujours le temps de faire autre chose que du piano, je ne pourrais pas vivre sans m'enrichir de tout ce qui m'entoure. Je lis beaucoup, je suis hyper cinéphile, et surtout férue de peinture, l'art qui me semble le plus proche de la musique, qui motive le plus mon imaginaire. Et l'imagination est essentielle dans l'interprétation musicale !" . Lorsqu'elle évoque tout le répertoire qu'elle a déjà interprèté, on se demande comment elle en trouve le temps !
Vanessa Wagner a ainsi déjà joué beaucoup de concerti : de Mozart, Beethoven (2,3,4) Chopin (2è), Rachmaninov(2è), Grieg, Liszt (2è), Scriabine ,Ravel, Schumann... , et elle adore cela confie-t-elle : "Comme j’ai eu la chance de le faire très tôt (j’avais 12 ans lors de mon premier concert avec orchestre), je suis plutôt à l’aise en face des orchestres que je rencontre. J’adore ça, surtout quand on a la chance de rejouer plusieurs fois de suite le même concerto avec un même orchestre, le lien se noue au fil des concerts avec les musiciens et le chef, et il n’y a plus la frontière qui peut exister parfois quand on vient juste pour une date."
Egalement passionnée de musique de chambre, Vanessa Wagner se produit régulièrement aux côtés de Xavier Phillips, Ophélie Gaillard, Marc Coppey, David Grimal, Mirijam Contzen, Stéphanie-Marie Degand, Akiko Ebi ou l’ensemble Accroche Note..."Je joue beaucoup plus en récital ou en concerto qu'en musique de chambre, même si je le regrette parfois, car j'adore faire de la musique avec d'autres musiciens, généralement qui sont aussi des amis. De plus, la pression n'est pas aussi forte quand on n'est plus seul en scène, ce qui peut ajouter un plaisir supplémentaire ! J' aime aussi beaucoup jouer avec les orchestres de chambre (l’orchestre d’Auvergne par exemple, avec qui j’ai joué très souvent et qui est formidable) car on retrouve la proximité et le dialogue de la musique de chambre, mais jouer un grand concerto du répertoire avec un orchestre de 120 musiciens reste une grande expérience..."
Enfin le duo de pianos est aussi une de ses formations favorites. Elle a ainsi joué avec Marie-Josèphe Jude, Nicholas Angelich, Akiko Ebi, Alain Planès, ou récemment Frank Braley.
Elle a ainsi à son répertoire le double concerto de Mozart et le double de Poulenc. Mais elle préfère néanmoins le répertoire pour deux pianos seuls : "Que ce soit la 2ème suite de Rachmaninov, la Valse de Ravel, le Sacre du Printemps de Stravinsky, ou la sonate de Mozart...le répertoire est très riche, et les sensations sonores qu’on peut éprouver en jouant sont très grisantes. La connivence aussi entre deux pianistes qui s’apprécient est très étroite.j’aimerais bien pouvoir à l’avenir former un duo et me produire encore plus souvent en deux pianos. J’ai plus de réticence pour le 4 mains, plus gauche et moins euphorique à mon goût."
Questions/ réponses au sujet de son récent disque Debussy - Images et Estampes et ses projets
- Qu'est-ce qui vous plait particulièrement dans la musique de Debussy ?

- La musique de Debussy est pleine de poésie, de mystère, de mélancolie...elle est source d'imaginaire visuel, sensoriel. C'est beaucoup plus qu'une musique simplement "impressionniste". Malgré les titres qui ouvrent chaque pièces, ce n'est pas simplement une musique descriptive, des pièces de genre, ou d'atmosphère.
L'univers qu'il crée engendre des émotions puissantes, profondes. La fantastique texture sonore, la richesse harmonique restent quasiment inégalées dans l'écriture pianistique.
- Sur quels critères avez-vous choisi plus particulièrement les pièces de votre disque ?

- J'ai choisi les oeuvres qui me touchent le plus, je jouais les Estampes et l'Isle Joyeuse depuis longtemps et j'ai construit le reste autour. Je suis très heureuse d'avoir découvert les Images Oubliées que je ne connaissais pas avant ce projet de disque et qui sont sublimes, ainsi que les 2 valses que j'adore.
Ce programme me semble cohérent car il couvre une courte mais riche période créatrice de Debussy.
- Quelle place la nature a -t-elle dans votre vie ?
- La nature m'est indispensable, de plus en plus, et je souffre beaucoup de ce qu'on lui fait subir...l' indifférence et l'égoïsme des hommes face à la destruction des beautés de la Terre est un des sujet qui me déprime le plus...
-Que retrouvez-vous de la nature dans les oeuvres de Debussy ?

- La musique de Debussy est intimement liée à la nature, les quatre éléments y sont présents en permanence: on y entend les bruits du vent, on plonge dans les profondeurs aquatiques, on y voit la lune et les rayons du soleil, on y sent des odeurs de terre, de feu, de fleurs et d'herbes fraîches. C'est une musique de vie intense, résolument humaine.
- Depuis quand jouez vous des oeuvres de Debussy et comment vous êtes-vous imprégnée de son univers ?

- J'ai lu des éléments biographiques, j'ai joué dans sa maison natale, lu sa correspondance...mais ce n'est pas ce qui m'a le plus inspirée même si son personnage reste atypique et très intéressant à découvrir. Je connais très bien toute sa musique, et j'écoute ses oeuvres orchestrales depuis des années, ce qui m'a aidée dans la recherche sonore au piano. Je lis en tout temps beaucoup de poésies, et j'adore la peinture, cela fait partie de ma vie depuis toujours, et ce "bagage" m'accompagne dans toute
interprétation. Parmi les peintres qui me semblent proches de l'univers de Debussy, je citerais malgré leur grande différence: Gustave Moreau, Botticelli, Miro,Rouan, Turner, Barcelo, Zao Wou Ki, Whistler, Pollock...
- Avez-vous lu les récentes correspondances de Debussy, si oui qu'en pensez-vous ?
- J'ai lu beaucoup d'extraits de cette correspondance, et je trouve qu'il a une plume assez exceptionnelle. Il a un esprit acerbe, vif et parfois très drôle; il est d'une grande mélancolie, que je ressens très fortement dans sa musique.
- Avez-vous déjà défini un projet de disque à suivre ?
- Oui, j'enregistre mon prochain disque au printemps.... et je garde la surprise !
- Le 17 novembre 2005 vous participerez au concert de soutien à la recherche contre les maladies rares avec les pianistes jazz Baptiste Trotignon et Edouard Bineau, sur l'affiche d'annonce(voir ici) il est indiqué "A child is born, la famille du jazz se mobilise contre les maladies rares, jouerez-vous du jazz ?
- Non je jouerai du Debussy, encore et encore!!! Mais la musique de Debussy a des influences jazz, donc l'organisateur y a pensé en écoutant mon disque. Et je suis contente de jouer avec des jazzmen, j'adore cette musique.

Ecouter... et voir !

La sélection de piano bleu ...
Nouveau découvrez le disque A l'aube réalisé dans le cadre de "Le Maitre et l'élève" par l'association 1001 notes

A L'aube
Vanessa Wagner et Thibault Lebrun
présentation et deux extraits
cliquez sur l'image !

Vanessa Wagner
Variations

Haydn : Variations en fa mineur Hob.XVII:6
Rachmaninov : Variations sur un thème de Corelli
Berio : Cinq variations pour piano
Rameau : Gavotte variée
Brahms : Variations sur un thème de Schumann

Pour savoir ce qu'est la forme "Variation" en musique on peut certes prendre un dictionnaire de musique mais il est nettement plus agréable de l'écouter et de la découvrir par l'oreille. Ce nouveau disque de la pianiste Vanessa Wagner dont le vaste répertoire s'étale de la musique baroque à la musique contemporaine et qui a choisi de s'intéresser à l'évolution de la Variation au fil du temps comporte un excellent programme original judicieusement sélectionné précisément autour cette forme. Celui-ci transporte l'auditeur en douceur dans un voyage temporel dont les multiples escales non chronologiques ouvrent l'imaginaire à multiples paysages musicaux offrant une variété de couleurs infinie, aux nombreuses surprises et qui passionne tant par sa diversité que son organisation logique permettant à chacun de se laisser agréablement voguer. Vanessa Wagner a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter ce disque ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Claude Debussy
Images - Estampes
Vanessa Wagner

Entre 1902 et 1908, Claude Debussy(1862-1918) composa une part importante de son oeuvre pour le piano. Les oeuvres de ce disque ont été essentiellement écrites lors de cette période, hormis les "Images oubliées" qui datent de 1893 et la Valse romantique(1890), dont Vanessa Wagner offre l'écoute aux internautes de Piano bleu utilisez le lecteur ci-dessous, cliquez sur le triangle


"Quand on n'a pas les moyens de se payer des voyages, il faut suppléer par l'imagination", tels furent les termes de Debussy annonçant au compositeur André Messager l'achèvement du recueil "Estampes" qui transporte l'auditeur tour à tour en Extrème Orient, à Grenade puis le ramène en France... Et pour Claude Debussy bien sûr c'est le son du piano qui donne naissance à cet imaginaire. Son, qui devient même "Images" quelques années plus tard. Mais quelle est l'origine de cette magie sonore ? La transformation des timbres, l'utilisation d'harmonies complexes, leurs intensités, les rythmes... autant d'ingrédients d'une écriture virtuose, exigeant également une grande virtuosité de ses interprètes. Vanessa Wagner, révélation soliste instrumentale en 1999 aux Victoires de la musique, et réputée pour sa technique assurée, la fluidité de son jeu , contrasté et nuancé, a toutes les qualités pour recréer cette magie sonore, combinant habilement énergie et douceur, sensibilité , l'imaginaire prend place dans une ambiance agréablement feutrée.

On ne sait pas si c'est au sujet des "Estampes" ou des "Images "que Claude Debussy confia au pianiste Ricardo Viñes qu'il les avait composées après avoir passé un long moment dans la salle des tableaux Turner à Londres, la photographie de Franck Courtès qui illustre la pochette de ce disque évoque l'atmosphère boisée et aquatique de nombres de ses peintures, Vanessa Wagner, également grande amatrice d'art et de théâtre, s'implique avec la même volonté, et énergie dans un rôle de "Dame blanche," qui semble bien sortir d'un tableau de Whistler.
Cliquez sur l'image pour écouter d'autres extraits de ce disque et/ou vous le procurer

Rachmaninoff
Seconde sonate
Trois préludes
6 moments musicaux
Vanessa Wagner

C'est le premier disque enregistré par Vanessa Wagner (en 1995), et déjà transparait une artiste accomplie, qui défend la musique qu'elle aime avec une énergie et une conviction agréablement surprenante. Dès l'entrée, l'allegro agitato de la seconde sonate dévoile la puissance de jeu, l'agilité et la sensibilité de la jeune pianiste.
Pour vous procurer ce disque, cliquez sur l'image (Fnac) ou cliquez ici (Amazon, cinq extraits en écoute)

Sonate N 1 En Fa# Min. Op. 11 -
Nachstücke Op. 23 -
Sonate N 2 En Sol Min. Op. 22
Robert Schumann

Que ce soit dans les Nachtstücke (Pièces nocturnes) op. 23 de Schumann peuplées des terribles visions qui le hantaient alors (1839) ou pour la 1re Sonate toute habitée par l'amour pour Clara Wieck à qui elle est dédiée, Vanessa Wagner traduit l'univers instable, passionné et énigmatique de Schumann avec une sensibilité a faire fondre nombreux critiques musicaux, preuve en est puisqu'elle a obtenu pour ce disque les récompenses suivantes : 10 de Répertoire (2004) ; Choc du Monde de la Musique (2004)
Pour vous procurer ce disque, cliquez sur l'image (Fnac) ou cliquez ici (Amazon)
 

La Roque d'Anthéron
Récital pianistique lors du Festival 2002
Vanessa Wagner

Vanessa Wagner est une des huit pianistes enregistrées à la Roque d'Anthéron pour cette collection de DVD. Si elle est heureuse d'avoir fait cette expérience(voir paragraphe biographie), nul doute que les amateurs de piano sont ravis de pouvoir la retrouver ou découvrir grâce à ce support d'enregistrement ! Elle interprète quatre ballades de Brahms et la sonate n°1 de Schumann.
Pour vous procurer ce DVD, cliquez sur l'image (disponible à la Fnac)

Benjamin Britten
Suites N°2 et N°3 pour violoncelle seul
Sonate pour violoncelle et piano
Ophélie Gaillard et Vanessa Wagner

Vanessa Wagner aime la musique de chambre et c'est avec bonheur qu'elle interprète aux côtés d'Ophélie Gaillard (Lauréate du Concours International J-S Bach de Leipzig et Victoire de la musique en 2003 catégorie " Révélation soliste instrumentale) la sonate pour violoncelle et piano de Benjamin Britten, reconnu comme le plus grand compositeur anglais du 20ème siècle.
Ce disque a obtenu nombreuses récompenses : Choc Le Monde de la Musique, 5 Diapasons,Disque Coup de Cœur Piano Magazine , recommandé classica
Pour écouter des extraits et vous procurer ce disque cliquez sur l'image !
Pour en savoir plus sur ce disque, consultez également un dossier sur le site Arte (extraits et interview)... cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com