Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

David Fray (et non David Frey)

Si vous suivez les "actualités" au piano bleu, vous avez du remarquer lors du concours musical de Montréal, dont il a été largement question au mois de mai et juin 2004, le jeune pianiste français David Fray qui a obtenu le second prix. Piano bleu a voulu en savoir plus sur ce jeune talent et le remercie d'avoir accepté de répondre à son petit questionnaire pour réaliser cette page.

Biographie résumée

David Fray est né le 24 mai 1981 à Tarbes. Ses parents, mélomanes, ne doivent pas regretter de l'avoir inscrit, ainsi que son frère, à des cours de piano dès l’âge de 4 ans auprès d'un professeur particulier-Mme Péguilhan. Celle-ci a vite remarqué ses prédispositions et l'a poussé à continuer. Elle a convaincu ses parents qu'il fallait passer à l'étape supérieure "chose à laquelle ils ne s'étaient pas préparés".
"Au départ, comme pour beaucoup d'enfants je pense, cela fut une véritable contrainte et parfois je m'éparpillais mais j'avais déjà un certain orgueil qui me poussait à donner le meilleur de ce que je pouvais faire(comme à l'école). Tout cela ne serait peut-être pas arrivé sans les friandises que ce professeur m'offrait à la fin des cours qui se passaient bien ! Un peu plus tard seulement j'ai pris conscience que j'avais besoin du piano et il ne s'agissait plus seulement de bien faire."
En 1995, il obtient les Médailles d’Or de piano, musique de chambre et formation musicale du conservatoire de Tarbes, sa ville natale. La même année, David Fray remporte le concours des jeunes talents d’Aix en Provence, ce qui lui permet de jouer l’année suivante le concerto de Grieg avec le Sinfonia de Manchester dirigé par Michel Brandt.
"C'était mon premier concours et je me souviens avoir eu beaucoup le trac et avoir été surpris de l'avoir remporté. Je m'étais bien entendu beaucoup préparé à cette première expérience de jouer en concerto. Le choix s'était porté sur cette oeuvre car techniquement, musicalement et au niveau de la mise en place avec l'orchestre ce concerto correspondait à ce que je pouvais faire de mieux à l'époque. L'accueil du public et de la presse fut très chaleureux. Je pense toutefois que c'est le plus gros trac de ma vie (jusqu'à présent) !
"
La décision de devenir pianiste s'est progressivement imposée à lui : "C'est un métier qui fait peur mais en même temps j'ai du mal à m'imaginer faire autre chose et puis cela me semble être un métier magnifique et jamais ennuyeux. L'esprit doit être toujours en éveil et je crois être quelqu'un d'assez curieux. Mais je suis également passionné de cinéma et j'aurais certainement adoré être réalisateur, j'admire beaucoup Kubrick, Lynch, Eastwood et Téchiné. J'ai également une grande passion pour la peinture italienne de la renaissance."
Les années suivantes, David Fray tente d'entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. " Je voulais entrer au CNSM car j'avais rencontré Jacques Rouvier et je voulais absolument travailler avec lui. J'ai tenté deux fois auparavant le concours mais étais éliminé à chaque fois dans la dernière ligne droite ! La troisième fois fut la bonne et j'ai été admis sans aucun problème, il faut dire que je travaillais exclusivement avec Jacques Rouvier depuis plusieurs mois et j'avais fait d'énormes progrès avec lui durant cette assez courte période. En y réflechissant je crois qu'entrer à 17 ans a été une vraie chance car je n'envie pas les très jeunes pianistes qui sont admis au CNSM et qui peinent à avoir des rapports avec les autres étudiants plus âgés, sont isolés et sortent au moment où ils auraient besoin d'être encore cadrés.".
En 1999, il est admis à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jacques Rouvier où il obtient son diplôme de formation supérieure avec une mention très bien au récital du prix. Il reçoit à cette occasion la bourse Feydau de Brou St Paul attribuée tous les ans à un étudiant particulièrement remarqué par le jury. En septembre 2002, il est admis à l’unanimité en cycle de perfectionnement dans la classe de Jacques Rouvier et en formation supérieure de musique de chambre (trio avec piano) dans la classe de Christian Ivaldi.
" Jacques Rouvier est certainement la meilleure chose qui me soit arrivée artistiquement (ainsi qu'humainement) et qui m'a appris l'essentiel à savoir le sens du rythme, du style ainsi qu'à me connaître. Je citerai egalement Christian Ivaldi d'une culture et d'une intelligence admirables doublées d'un don de communication exceptionnel et d'une humanité magnifique ou encore Alain Meunier avec qui j'ai déjà eu le bonheur de jouer. "
David Fray a également bénéficié des conseils de personnalités telles que Dimitri Bashkirov, Paul Badura-Skoda et Christoph Eschenbach. En janvier 2004, il est sélectionné pour participer à la masterclasse de Menahem Pressler au théâtre du Chatelet.
Depuis janvier 2004 il est lauréat, et à ce titre boursier, de la Fondation Banque Populaire. En Novembre 2003, il se voit attribuer le "Diploma of Outstanding Merit" lors du 5ème Concours International de Hamamatsu (Japon). David Fray a obtenu en 2004 le deuxième Grand Prix ainsi que le prix de la meilleure interprétation de l’oeuvre canadienne lors du Concours International de Montréal.
"Je pense qu'un concours sert avant tout à pouvoir exercer son métier. Donc si un concours vous permet de travailler suffisamment il n'y a plus de raison d'en passer un autre. Je ne connais pas grand monde qui éprouve un plaisir quelconque à passer ce type de compétitions mais je dois avouer que l'équipe du concours de Montréal était exceptionnelle et faisait quelque peu oublier l'enjeu.". David Fray n'exclut pas de passer d'autres concours : "Il y a effectivement deux ou trois concours qui, pour des raisons liées au répertoire qui y est joué, me tentent mais je ne suis pas encore sûr d'y participer".
Il vient également d'être nommé "Révélation classique de l'ADAMI".
Parallèllement, il est invité à se produire sur des scènes prestigieuses : en 2002 à la Cité de la Musique, en 2003 à plusieurs reprises il se produit en récital au théâtre Mogador, Parc du Château de Florans lors du festival de la Roque d’Anthéron ou encore au Alti Hall de Kyoto (Japon). Alain Meunier l’invite régulièrement à son festival d’Entrecasteaux dans le Var où, avec ses partenaires, il se consacre au repertoire de musique de chambre.

En ce qui concerne l'avenir, et bien qu'il ait déjà de nombreux projets (voir paragraphe répertoire), David Fray reste très prudent : "Dans l'idéal j'aimerais faire des concerts dans des endroits variés (mais pas au point de passer ma vie dans les hôtels !), en y apportant le répertoire qui me correspond je crois le mieux et une vision de la musique qui m'est chère ainsi que partager mon plaisir de musique avec des personnes que j'apprécie et/ou admire. Dans la réalité les choses sont souvent imprévisibles mais je crois et espère ne pas avoir à faire de compromis qui mettraient en danger mon intégrité artistique et mon idéal, je souhaiterais seulement avoir accès aux conditions qui me permettraient de ne pas avoir à les trahir."
Il est déjà inscrit sur son agenda qu'il jouera en mars prochain le concerto en sol de Ravel au théatre Mogador sous la direction de Christoph Eschenbach.
Nouveau : Le 21 octobre 2004 David Fray a également été désigné "jeune soliste de l'année" par la commission des radios francophones publiques(radio france, radio canada, rtbf , suisse romande)..cliquez ici pour en savoir plus
Nouveau : 12/2006 : Le pianiste David Fray vient de signer un contrat d'exclusivité avec Virgin Classics. Son premier disque à paraître en mai 2007 comprendra des partitas de Bach et la suite française en ré mineur ainsi que douze notations et Incises de Boulez...cliquez ici pour en savoir plus(playbillarts)
2007 : David Fray a signé un contrat d'exclusivite avec emi-virgin classics et son premier cd sous ce label (Bach Boulez) est sorti le 7 mai 2007
01/2008 : le pianiste David Fray est nommé parmi les trois jeunes talents " Révélation soliste instrumental" des Victoires de la musique classique 2008
David Fray enregistrera prochainement pour Virgin Classics des concertos de Bach avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen. Il retrouvera l'Orchestre national de France et Kurt Masur pour une tournée aux Etats-Unis en avril 2008 (Boston, Washington, Philadelphie, New York), puis à Vienne et Paris.
11/2008 voir plus bas : Disque et DVd Concertos de Bach
01/2009 : David Fray est à nouveau nommé aux victoires de la musique classique, cette fois dans la catégorie "Solistes de l'année".
10/2009 : A lire, paragraphe Ecouter, une nouvelle interwiew de David Fray à l'occasion de la sortie de son disque Schubert, Impromptus et Moments musicaux.
Novembre 2010 :sortie du disque 22ème et 25ème concertos pour piano de Mozart(voir plus bas)
Juin 2011 : David Fray a joué le concerto de Ravel le 8 juin 2011 à la Salle Pleyel de Paris, voir plus bas ce concert. il vient de sortir le DVD de son enregistrement des concertos de Mozart (voir plus bas)
Actualité du 5 novembre 2012 : "Le 9 novembre prochain, le programme du concert de la saison de l’Orchestre national du Capitole réunit deux des plus grands compositeurs symphoniques allemands : Ludwig van Beethoven et Anton Bruckner. Pour en interpréter les œuvres, il est fait appel à deux musiciens déjà connus et appréciés des Toulousains : le chef et violoniste américain Joseph Swensen et le jeune pianiste français David Fray."...cliquez ici pour en savoir plus
David Fray, un pianiste qui n'était pas vraiment inconnu en 2007 des amateurs de piano ( voir interview en 2004 sur la page qui lui est consacrée...) ...mais avait certes fait la surprise par le classement dans les meilleurs ventes de son très beau disque des concertos de Bach qui a touché un très vaste public a enregistré un nouveau disque qui sortira le 30 novembre 2012, disque très attendu bien sûr, consacré de nouveau à Bach ,effectivement l'un de ses compositeurs de prédilection avec nombreux autres compositeurs allemands, ainsi le confiait-il alors. Cette fois il a choisi d'enregistrer les partitas n°2, BWV 826 et n°6 BWV 830 et la Toccata en ut mineur BWV911
Présentation de Amazon
« Une musique qui ne se satisfait pas de petits arrangements ou de compromis, il y a là un absolu, une intensité, et il faut aller jusqu'au bout avec Bach, aussi bien dans la gravité que dans la joie.car l'émotion peut tout emporter » David Fray. Souvenez-vous : novembre 2007, un pianiste inconnu, David Fray, déboule sur le marché français et se classe dans les meilleures ventes avec 25000 concertos de Bach vendus en 2 mois. Depuis, David Fray connaît une carrière internationale de premier plan, que ce soit en récital (Carnégie Hall, Vienne, Berlin, Paris, Londres.) ou en concertos, pour lesquels les plus grands chefs se l'arrachent : Salonen, Masur, Eschenbach. En 2009, Soliste instrumental de l'année aux Victoires de la Musique Classique allemandes, puis honoré de la même distinction en France en 2010, David Fray est aujourd'hui un artiste attendu et aimé, qui a su créer un lien véritable avec son public.. Après Schubert et Mozart, il revient cet hiver à JS Bach et 3 oeuvres pour clavier : 2 partitas et 1 Toccata. Un disque puissant, lyrique, qui fait sonner le piano comme un orgue, ou mieux un véritable orchestre. David Fray donne à Bach un souffle épique qui en surprendra plus d'un."
A voir
David FRAY plays Bach: Partita No. 2 & 6, Toccata in C minor
et une interview sur tv5 monde ...mais après de la pub...
et une interview par KTO

Son répertoire

Ses compositeurs de prédilection sont : Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms, Schumann ..."Beaucoup de germaniques ! Mais je m'intéresse également à Schönberg et Boulez dont je vais enregistrer deux oeuvres couplées avec du Bach pour le CNSM en juin 2005. Je crois aimer les oeuvres qui demandent de construire des architectures élaborées et qui en plus sollicitent autant l'affect que l'intellect. Mais je peux vouer une passion infinie aux lieder de Schubert qui sont pourtant rarement de grandes constructions".
Si le récital lui est indispensable et est son moyen d'expression le plus naturel pour le moment, David Fray a besoin de toutes les formes d'expression : "le trio que j'ai formé avec Olivia Hughes et Antoine Pierlot au CNSM m'a permis d'évoluer vers plus de tolérance et d'ouverture ce qui, étant habitué au récital, n'étaient pas mes principales qualités...Donc la musique de chambre est bien sûr essentielle autant pour la richesse du répertoire que pour le sens de l'écoute qu'elle développe. Jouer avec des chanteurs m'intéresse beaucoup, surtout les lieder. Le concerto m'est encore peu familier car les occasions de jouer avec des bons orchestres sont rares, ainsi avoir le symphonique de Montréal comme partenaire lors du concours fut un grand bonheur."
D'esprit curieux David Fray à nombreux centres d'intérêts mais il lui est difficile de dire comment cela interfère sur son interprétation : "Oui je suis influencé mais d'une manière qui souvent m'échappe. Je ne crois personnellement pas à un effet direct de la lecture de tel ou tel livre contemporain d'une oeuvre musicale. Les choses se comprennent et se font d'une manière beaucoup plus mystérieuse même si une culture large développe l'imagination et la compréhension. C'est à vous de choisir dans ce bagage ce qui vous accompagne pour telle oeuvre et ce même si le rapport entre les deux n'est pas évident."
Si David Fray est inspiré par de nombreux pianistes qu'il admire, il l'est aussi par les chanteurs lyriques : "J'admire énormément Arrau, Serkin, Gould, Brendel, Edwin Fisher pour leur exigence alliée à une rare humanité . Mais je peux aimer passionnément une instinctive comme Argerich que j'admire. C'est une immense artiste remplie d'imagination et douée d'un phrasé unique. Sinon les chanteurs me fournissent souvent les émulations les plus intéressantes, je pense notamment à Cecilia Bartoli dont chaque note est remplie d'une expression intense ou encore Dieter Fischer Diskau dont il n'y a même rien à dire tellement son art est abouti et essentiel à ma compréhension de la musique allemande."
Grâce au concours de Montréal, il a signé un contrat avec la maison de disques canadienne ATMA classique : "J'enregistre en février prochain un récital composé de la Wanderer fantaisie de Schubert , de la Sonate de Liszt et de transcriptions de lieder de Schubert/liszt qui sortira à l'automne 2005 chez ATMA". Et d'autres enregistrements ont eu lieu ou vont bientôt être réalisés : "J'ai enregistré la Wanderer Fantaisie lors du festival de la Roque d'Anthéron pour un documentaire ainsi que peut-être un dvd produit par Idéale Audience dans la série "les pianos de la nuit". J'enregistrerai pour le CNSM dans la série "jeunes solistes" soutenue par la fondation Meyer ainsi que dans la série "déclic" à radio france."

Enregistrements attendus avec impatience car la prestation de David Fray lors du concours musical international de Montréal était impressionnante et plaisante, tant par la virtuosité technique qu'il a dévoilée que par l'émotion créée par un jeu particulièrement chantant. David Fray se révèle non seulement un pianiste talentueux mais un artiste complet montrant une grande concentration et partageant la musique avec une présence scénique hors du commun. Les éloges sur le jeune pianiste sont déjà nombreux :
"Le piano miraculeux de David Fray... la révélation d'un talent surdoué et plein d'avenir, doué de stupéfiants moyens pianistiques. D'ores et déjà un grand pianiste que l'on espère promis aux plus hautes destinées." (La Gazette du Gers).
"Extraordinaire prestation de David Fray, tant en récital qu’avec orchestre, jouant sur des couleurs infinitésimales dans l’Impromptu inédit de Jacques Hétu de même que dans le Concerto en sol de Ravel, livré avec une précision, une nervosité et une intelligence hors normes....une lecture absolument transcendante de la Sonate de Liszt"(Concerto.net).
"Le jeu est d'un incroyable naturel, la sonorité reste parfaitement claire jusque dans les passages d'une extrême rapidité, avec lui chaque note a une signification, le mouvement lent tire les larmes" (Cyberpress.ca)

Un jeune talent à suivre absolument !...

  A écouter, voir...

David Fray a la gentillesse d'offrir aux internautes de Piano bleu son interprétation de l'étude 11 opus 10 de Frédéric Chopin
Enregistrement Live à Hamamatsu (Japon) - Novembre 2003...utilisez le lecteur ci-dessous, cliquez sur le triangle

Nouveau : Juin 2011

DVD David FRAY enregistre MOZART
Concertos pour piano n°22 & 25
Philharmonia Orchestra
sous la direction de Jaap van Zweden
Film de Bruno Monsaingeon

Après la parution fin 2010 du CD des concertos n°22 et 25 de Mozart par David Fray et le Phiharmonia Orchestra sous la direction de Jaap van Zweden, le film de l’enregistrement de ce disque vient de paraître. Il est réalisé par Bruno Monsaingeon, qui avait déjà filmé le pianiste lors de son enregistrement des Concertos de Bach. Pour en savoir plus sur les deux concertos de Mozart vous pouvez voir la page consacrée au disque dans laquelle vous pourrez notamment lire une interview du pianiste David Fray. Ce nouveau DVD permet outre d'entendre la musique de voir les séances d'enregistrement en studio de ces deux concertos 22 et 25 de Mozart, avec au choix les discussions préparatoires entre le pianiste et le chef d'orchestre ou sans celles-ci. Mais ce serait dommage de s'en priver à moins de ne les avoir déjà vues car celles-ci sont bien sûr importantes pour avoir connaissance des principales interrogations musicales que l'interprétation de ces deux oeuvres a pu poser aux deux musiciens, elles intéresseront tout aussi bien toute personne appeler aussi à jouer ces oeuvres mais aussi sensibiliseront les oreilles des auditeurs des deux concertos, qu'ils soient ou non musiciens car leurs échanges sont d'un niveau tout à fait accessible et largement illustrés au piano....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

 

MOZART
Piano concertos 22 et 25
David Fray, piano
Philharmonia orchestra
Jaap Van Zweden, direction

Bruno Monsaingeon avait réalisé en 2008 un film sur l'enregistrement par David Fray des concertos de Bach, dans quelques jours il sera diffusé sur Arte un nouveau reportage de ce même réalisateur qui renouvelle l'expérience originale de suivre des musiciens cette fois lors de l'enregistrement en 2010 des deux concertos de Mozart de ce disque. Ceux-ci ne sont peut-être pas parmi les plus réputés du compositeur mais le pianiste les a choisis parce qu'il les trouve les plus proches de l'univers de l'opéra. Un univers qu'apprécie David Fray que l'on sait depuis toujours très attaché à faire chanter le piano.

On imagine bien qu'avant l'enregistrement il y a aussi un travail de préparation, et pour ce qui concerne les oeuvres de Mozart David Fray confie que contrairement à une apparence de simplicité seule l'expérience permet de résoudre les problèmes posées par l'interprétation de celles-ci. Certes David Fray si l'on s'en tient à son âge est encore ce que l'on désigne comme un "jeune pianiste" mais expérience et jeunesse ne sont pas antonymes... et chez lui ce qui a depuis toujours étonné c'est sa maturité, sa capacité à faire partager les sentiments les plus profonds à travers ses interprétations. Dans le nouvel entretien ci-dessous l'on mesure aussi combien il est pourtant très critique envers celles-ci, une exigence envers lui-même qui certainement contribue à son talent précoce. Depuis son premier entretien pour pianobleu.com, en 2004, la part de ses concerts avec orchestre est devenue la plus importante et malgré son jeune âge il a déjà eu l'occasion de jouer très souvent avec orchestre... L'expérience et la culture nécessaire à l'interprétation de ces concertos lui sont donc acquises pour en offrir aujourd'hui un enregistrement tout à fait plaisant ....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

Schubert
Moments musicaux D.780
Allegretto en ut mineur D.915
Impromptus D.899

David Fray a été le premier jeune talent interviewé pour ce site internet, dès 2004, alors remarqué au hasard de l'écoute des épreuves du concours de Montréal, et de sa remarquable interpétation de la sonate de Liszt, une interprétation hors du commun, émouvante, prenante, exigeant une écoute des plus attentives de ce candidat toute affaire cessante. David Fray confiait lors de cette première interview qu'il vouait aussi "une passion infinie aux lieder de Schubert" , une passion très proche de son choix d'enregistrer ces oeuvres de Schubert à caractère lyrique également.

Que son disque soit "disque du moment" en cette période de Toussaint est aussi pur hasard qui s'accorde précisément bien avec cette période de l'année puisque en préambule du livret de son disque le jeune pianiste a choisi deux vers du poète allemand Eichendorff : "Comme nous sommes las de marcher, est-ce peut-être ceci la mort". Il offre une interprétation d'un tempo plus lent que celui habituellement utilisé par les interprètes, et dans une sonorité d'une résonance particulière qui donne souvent place alternativement à une pensée intérieure, et un écho qui semble venu de très loin, des profondeurs de la terre ou de paradis rêvés. Le recueillement, et le silence, sont encore impératifs... David Fray prend son temps pour exprimer intensément le flux d'émotions que Schubert transmet dans ses compositions, et il est évident dans ce cas précis, de la sensibilité qu'il y met, et à condition d'être soi-même armé de patience, que l'on ne peut faire que l'éloge de sa lenteur dans cette musique prégnante dont il permet de mesurer la force tant dans les notes que les silences.

David Fray a bien voulu répondre à de nouvelles questions pour présenter son disque...cliquez ici pour lire la suite, voir une vidéo et écouter un"widget" d'extraits de ce disque.
 

Concertos de Bach par David Fray
Disque et DVD

Depuis qu'il a été lauréat au Concours international musical de Montréal en 2004 le jeune pianiste David Fray a parcouru un chemin remarquable et remarqué notamment par le réalisateur Bruno Monsaingeon qui a choisi de le filmer sur quatre jours lors des séances d'enregistrement de son tout nouveau disque paraissant simultanément à ce film chez Emi classics.
Il n'a pas échappé à l'oreille et l'oeil avisés du réalisateur l'énergie vitale, la beauté de son jeu, l'influx rythmique qu'il dégage, son imagination et son charisme, d'ailleurs sa présence est telle qu'aucun commentaire off n'a été rajouté[...]Cette nouvelle interprétation d'une grande vitalité, et d'une belle sonorité naturelle est assurément à découvrir sous quelque forme que ce soit(disque ou dvd) ou les deux pour les curieux qui ont envie d'en entendre plus et en savoir plus.
David Fray a bien voulu répondre à quelques questions autour de ses disque et DVD ...cliquez ici pour lire l'article complet et voir un extrait vidéo du dvd....
 

David Fray Bach Boulez

Lorsqu'était sorti il y a plus d'un an le disque de David Fray Schubert/ Liszt, pianobleu.com vous avait également présenté un disque non commercialisé qu'il avait pu enregistrer en juin 2005 grâce au soutien de la fondation Meyer, un disque "carte de visite" hélas édité dans un nombre limité et non accessible au "grand public". Heureusement cet enregistrement est arrivé entre bonnes mains et bonnes oreilles qui ont pu offrir à David Fray une nouvelle édition de ce disque et cette fois accessible à tous....cliquez ici pour lire la suite

David Fray
Schubert
Liszt

Si Schubert, parait-il s'est exclamé " Quel est le c.. qui a écrit aussi mal cette pièce pour piano ?" parce que cette pièce exigeait une telle virtuosité qu'il n'arrivait pas à l'interpréter idéalement, son contemporain Franz Liszt y perçu toutes les qualités de son compositeur comme dans nombreuses autres pièces de Schubert.
Ainsi dans une récente réédition commune des livres "Liszt transcripteur " et "Schubert et l'infini", l'auteur Jacques Drillon indique dans la préface : " On sait que Liszt est un continuateur de Schubert ; que son langage harmonique lui doit beaucoup ; qu'il a trouvé dans la Wanderer- Fantasie l'idée formelle de la sonate ; qu'il a aimé plus que personne au monde et transcrit avec ferveur, générosité, imagination, savoir-faire -qualités qui vont rarement ensemble." Effectivement Franz Liszt s'est servi de cette oeuvre à nombreux titres : outre s'être, selon nombreux musicologues, inspiré de sa forme pour sa propre sonate en si mineur quelques années plus tard, il l'a inscrit très tôt à son répertoire, s'en faisant un indéfectible interprète, et il en a fait une transcription pour piano et orchestre...cliquez ici pour lire la suite

Les pianos de demain- La Roque d'Anthéron.
Iddo Bar-Shai, Bertrand Chamayou, Lise de La Salle, David Fray, Jean-Frédéric Neuburger, Severin Von Eckardstein

[ Sorti en juin 2005 :

Découvrez dans ce DVD David Fray interprétant avec fougue mais aussi délicatesse, la splendide Fantaisie "Der Wanderer" de Franz Schubert. La virtuosité, ainsi que l'extraordinaire présence scénique de David Fray, qui n'est pas seulement due à sa très grande taille (et des mains impressionnantes ), mais surtout à sa grande concentration et son implication totale dans ce qu'il joue, ne vous échapperont sûrement pas ! ]
Trop rares sont les responsables de festivals français à inviter les jeunes talents, et encore plus exceptionnel(voire unique) le fait que leurs concerts soient enregistrés sur un DVD. aussi parmi les cinq nouveaux DVD enregistrés l'année dernière lors du festival de La Roque d'Anthéron, c'est celui-ci, regroupant les prestations de six "Pianistes de demain" qui retient en premier lieu l'attention.
Certes, ce risque pris par René Martin est en fait bien calculé, car chacun de ces artistes a un grand talent dont il a déjà pu faire preuve : Iddo Bar-Shai a remporté nombreux prix et récompenses, Bertrand Chamayou est Lauréat du concours Long Thibaud, Severin Von Eckardstein a obtenu le premier prix Reine Elisabeth en 2003, Lise de la Salle a remporté un premier prix au concours international d'Ettlingen dès l'âge de 12 ans, et d'autres prix ont suivi, David Fray est lauréat du concours international de musique de Montréal et prix du jeune soliste des radios francophones publiques ainsi que révélation classique ADAMI, Jean-Frédéric Neuburger, est également déjà lauréat de grands concours internationaux alors qu'il n'a que 17 ans...

Nul doute donc que vous serez nombreux à désirer connaitre "de visu" ces talents déjà affirmés sur le "long terme", et que René Martin a sélectionnés avec attention, nul doute que vous prendrez plaisir à découvrir (ou redécouvrir, si vous étiez au concert en 2004 à La Roque d'Anthéron) leur personnalités très affirmées, et propre à chacun d'entre eux. Le caractère très personnel des interprétations : fougueuse ou posée, explosive ou sensuelle, concentrée, très sérieuse, précise, parfois détendue, ou encore sensible, spirituelle... n'échappent pas sous l'oeil inquisiteur de la caméra.
A vous de les écouter et voir, de très très(parfois un petit peu trop ?) près... car les caméramen bénéficiant d'un dispositif technique très développé, usent de nombreux plans, éloignés ou proches ainsi que de gros et même "macros" plans : même à la meilleure place d'un concert vous ne les verrez jamais de si près. Profitez également d'un son d'une grande qualité(DTS5.1 ou dolby digital)!

Sur ce DVD, les applaudissements d'une petite fille souriante confirment que le "public de demain" est en tout cas déjà à l'écoute et prêt à revenir (ou peut-être devenir pianiste d'après-demain !).
Cliquez vite sur l'image pour vous procurer ce DVD car le futur n'attend pas...

En savoir plus

visitez le microsite internet : FraySchubert....cliquez ici

A lire un autre entretien sur le site jejouedupiano.com


 
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu
 

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

et
à partager !



 

 




Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de piano