<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Sébastien Troendlé

Merci à Sébastien Troendlé d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Sébastien Troendlé est né en 1977 à Saint-Louis (68) et il découvre la musique très jeune grâce à son père :"Mon père est un musicien amateur , chanteur, il jouait de l’orgue à l’époque. Vers l’âge de 4 ans je l’ai copié en rejouant d’oreille les morceaux qu’il jouait. Comme il fallait savoir lire avant de prendre des cours, je n’ai pu commencer qu’à l’âge de 5 ans. Et encore, avec une dérogation spéciale, parce que normalement il fallait avoir 6 ans. Et au même âge j’ai commencé à animer des soirées avec mon père. En fait ça a été ma "vraie école » de la musique. Jouer et chanter des deuxièmes voix. Cela a duré jusqu’à mes 18 ans environ."
Son lieu de naissance aura aussi une importance sur son parcours : "Je suis originaire de Saint-Louis dans le Haut-Rhin, appelé le coin des 3 frontières: Allemagne, Suisse et France. Ceci explique que je suis allé faire mes études en Suisse, car Bâle se trouve à 8 km du domicile de mes parents. Ceci m’a permis d’apprendre à parler couramment suisse-allemand et allemand, et donc d’enseigner dans ces deux pays, d’y jouer avec différents projets."... à découvrir dans la suite de cette page !
Quant au boogie-woogie et au ragtime...il les découvre aussi quand il était tout petit :  «  Mon père m’en a fait écouter et mes parents m'ont emmené voir jouer le big-band de Claude Bolling. Il a joué quelques ragtimes en solo au milieu du concert et à ce moment-là , j'avais douze ans environ, je me suis dit : un jour je veux jouer ça sur une scène ! » 
Il poursuit les cours d'orgue et en parallèle, vers l'âge de onze ans apprend le piano en prenant des cours privés, puis deux années en école de musique pour avoir une petite base classique.
A 16 ans il décide de devenir musicien et rentre à l’école de jazz de Bâle en Suisse…. «  C’est là qu’un apprentissage sérieux à commencé, puisqu’à mon premier cours de piano, avec les quelques mots d’allemand que j’arrivais à prononcer j’ai dit à ma prof de l’époque: "je veux entrer en section professionnelle de l’école de jazz de Bâle. (Je venais de découvrir quelques heures avant dans la brochure de l’école qu’une telle section existait!) En rentrant chez-moi j’ai annoncé à mes parents que je voulais devenir musicien. J’ai donc été préparé à passer le concours pour entrer à l’école de jazz, que j’ai réussi avec succès deux ans plus tard. À 18 ans j’ai donc démarré le cursus pro, pour une durée de 4 ans. J’ai en même temps commencé à donner des cours de piano, car une des matières importantes de ma formation était la pédagogie. » 
Pendant sa formation à l’école de jazz il a commencé à travailler sérieusement le boogie-woogie et le ragtime... "Sans professeur, avec des partitions ! J’ai eu l’idée de faire un spectacle sur ces styles de musique en y mêlant l’histoire, en y parlant de racisme (car le racisme est très lié à l’histoire de ces musiques. En démarrant le travail de ce répertoire, je jouais environs 4 heures de piano chaque jour, rien que des ragtimes et des boogies. Au bout d’an an et demi, je me suis dit que je pourrais continuer à travailler comme ça pendant 10 ans je n’arriverai jamais à être assez précis et assez rapide !"
Se questionnant sur la technique pianistique, il achète
quelques livres dont « Lettre à un jeune pianiste »…
«  L’auteur, Jean Fassima, y parle de positionnement à
l’instrument, relâchement des épaules, décontraction des muscles pour ne pas les tétaniser...J’ai donc contacté Jean Fassina, pour le rencontrer. Il
m’a proposé une formation de 3 mois à raison de deux
cours par semaine pour m’enseigner les bases de sa
technique. 3 mois de pur bonheur! Armé de cette nouvelle technique j’ai en effet pu ré-aborder mon répertoire, plus décontracté, en améliorant ma position à l’instrument etc. Le spectacle a été présenté pour la première fois en 2010
. » ...
En 2010 il crée donc Rag’n Boogie : un spectacle en mots, en musique et en images qui raconte comment le Ragtime et le Boogie-Woogie sont nés. Rythmé par des images d’archives, des vidéos et des anecdotes sur l’histoire de ces hommes qui ont inventé ces styles de musique. Ce projet s’inscrit dans une démarche globale de promotion du Ragtime et du Boogie-Woogie et de préservation du patrimoine musical. C’est pourquoi il propose également des interventions scolaires à destination de l’Éducation Nationale et des écoles de musiques, sort l’album et le recueil de partitions du répertoire du spectacle ainsi qu’une méthode de Boogie-Woogie...
Sébastien Troendlé n'en délaisse pas pour autant le piano classique, en prenant des cours avec Francis Wirth depuis 2012. ..."N’ayant jamais eu de formation classique très poussée, j’ai décidé de prendre des cours en 2012, avec mon ancien collègue de l’école de musique ou j’enseignais le jazz. Francis Wirth est donc mon professeur depuis plus de 2 ans et il m’enseigne ce répertoire, avec son phrasé spécifique. Je découvre donc, sur la tard, les secrets pour bien interpréter les oeuvres Mozart, les techniques pour maîtriser celles de Liszt, Chopin, Debussy, Schubert... Cela est un complément idéal pour mon approche de l’instrument. "
En effet, tous ces savoirs font partie intégrante de son approche pédagogique car Sébastien Troendlé donne toujours des cours en privé ainsi il a commencé à donner des cours de piano à l’âge de 15 ans. Il a aussi enseigné à l’École de Musique de Haguenau durant 5 ans et a effectué des remplacements dans les classes de piano, de théorie, de rythme et d’écoute au Conservatoire de l’Académie de Bâle...." J’ai enseigné dans différentes écoles de musique en Suisse, en Allemagne et en France. La transmission a toujours fait partie de mes priorités. J’adore trouver des solutions aux problèmes, aux blocages des élèves, chercher leur motivation, les rendre autonomes. D’ailleurs j’enseigne à des élèves de tous âges et de tous niveaux. J’ai arrêté d’enseigner en école de musique car cela ne correspond plus à mon emploi du temps hyper chargé. J’ai toujours énormément d’élèves en privé, ce qui est beaucoup plus souple pour moi."
Et son recueil de partitions et la méthode de Boogie-Woogie seront édités chez Henry Lemoine courant 2015..."La directrice artistique des Éditions Henry Lemoine a trouvé le projet très intéressant. Pour moi il manque aujourd’hui un tel outil et une telle matière pour les passionnés de Boogie-Woogie ou pour les professeurs en école de musique qui désirent varier les répertoires à leurs élèves de tous niveaux. On trouve énormément de partitions pour débutants, des morceaux très simplifiés et ça ne sonne plus vraiment comme du boogie ou alors des partitions injouables pour la plupart des pianistes. Le fan de boogie ne s’y retrouve pas ! J’ai donc pensé à cette méthode: des compositions déclinées en quatre niveaux: débutant, moyen 1 moyen 2 et avancé, avec des vidéos des mains séparées, mains ensemble, au ralenti et à la vitesse normale ainsi que des conseils sur le travail de ce style de musique. "
Il a également eu une commande de partitions de ragtimes : des duos piano-saxophone qui vont paraître à l'occasion du Congrès mondial de saxophone à Strasbourg en juillet 2015
Mais l'activité de Sébastien Troendlé ne s'arrête pas là ! En
parallèle il a aussi l'occasion d'expérimenter diverses activités :
celle de producteur : Il a produit et édité les 3 albums du groupe
Valiumvalse (chanson française) sur le label PST qu’il a fondé en
2004, avant de rejoindre la bande en 2008 jusqu’à leur pause en
2012.
Celle de pianiste-accompagnateur durant 5 années d’accompagnement au Centre Chorégraphique de la ville de
Strasbourg lors desquelles il a improvisé pendant les cours de danse classique, contemporaine, ou jazz, les ateliers d’éveil et
d’initiation et les « training pro ».
Il a aussi joué avec le groupe de Reggae suisse Famara, participe
aux plus grands festivals et partage la scène avec les grands noms
du Reggae et en 2012, il remonte le duo de blues Strings for Two
avec son ami chanteur et guitariste Guy Roël...."Ce qui est le le fil rouge dans toutes ces expériences, est ma capacité à écouter, à observer, à m’adapter à toutes les situations musicales ou sociales. Le fait de perdurer ces expérience m’a permis de pousser ces qualités qui font partie de ma personnalité ou de ma manière de fonctionner. En accompagnant la danse j’ai été plus attentif aux mouvements: pouvoir trouver une ambiance musicale qui correspond à un mouvement et non à une émotion comme j’avais l’habitude de le faire. Cela m’a permis d’aborder différemment mes improvisation lorsqu’on m’a commandé un ciné-concert par exemple. Cela rend mes improvisations plus riches, et me connecte plus aux images qui me sont proposées."
Des expériences qui l'ont donc mené d'un pays à l'autre : "En sortant de l’école de jazz, tout mon réseau s’était développé en Suisse. Je commençais donc à « m’installer » un peu trop, en donnant beaucoup de cours et en participant à quelques projets locaux. J’ai donc décidé d’aller voir se qui se passait à Paris, d’y rencontrer du monde. Je m’y suis installé pendant 2 ans entre 2001 et 2003. Mais la Suisse m’a recherché: j’ai été engagé dans un projet de cabaret pendant 6 mois (1 mois de résidence et 5 mois de représentations) et le groupe de reggae suisse dont je faisais partie commençais à évoluer. J’ai donc décidé de m’installer à Strasbourg qui est la ville idéale au niveau géographique, entre Paris et la Suisse. J’adore cette ville et une fois de plus il n’y a pas de hasard. Je suis engagé comme pianiste dans une revue satirique: un art qui se pratique beaucoup en Alsace, en Suisse et en Allemagne. L’idée est un spectacle de parodies de chansons et des sketches qui permettent de "tacler" les hommes politiques régionaux. Le tout est joué en version bilingue alsacien/français ! J’adore ces diversités culturelles régionales, multilingues. Comme dirait Roger Siffer, personnage représentatif du cabaret en Alsace: « Quand tu parles deux langues tu peux dire deux fois plus de conneries ». En travaillant au Théâtre de la Choucrouterie, j’ai été amené à vivre une autre aventure: celle de comédien. En effet j’en suis aujourd’hui à ma deuxième pièce de théâtre en tant que comédien / pianiste. Encore une manière d’aborder la scène de manière très différente, d’aborder le public d’une manière très différente: parler aux gens, communiquer directement avec eux sans avoir le « filtre » qui est l’instrument."

Ecouter...

Nouveau : paru en mai 2017
Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

RAG'N BOOGIE

Sébastien Troendlé

Piano Solo

À découvrir ce disque, récemment paru sous le label Frémeaux, et qui, comme le suggère son titre, mélange des morceaux de ragtime et de boogie-woogie ... Le nom du pianiste est à peine perceptible pourtant, très actif et passionné, il est aussi à découvrir : Sébastien Troendlé. Nul doute que vous reverrez souvent son nom, ne serait-ce que sur des partitions ou méthodes de piano qui vont bientôt être publiées aussi, ou peut-être l'avez-vous d'ailleurs déjà vu sur l'affiche de salles de spectacles, car il a à coeur d'enseigner et de partager ses connaissances auprès du public via notamment son spectacle du même nom " Rag'n Boogie ! "
Rien ne semble l'arrêter pour parvenir à ses fins, il est même allé frapper à la porte de Claude Bolling, son idole, qui a écrit ces mots pour lui : " Sébastien m'a confié avoir eu envie de devenir musicien après avoir assisté à un de mes concerts de mon orchestre, en Alsace, alors qu'il n'avait que 10 ans. Une vingtaine d'années ont passé depuis et il est revenu à la maison à l'automne 2013, un disque dans les mains et la fougue dans les doigts. Je suis heureux que cette nouvelle génération continue à faire vivre avec la même me passion cette musique que j'aime tant" .
Une fougue qui se mesure effectivement tout au long de cet album, qu'il a choisi de réaliser en piano solo même si le plus souvent le boogie-woogie est joué en trio. Pour lui c'est ainsi que cette musique est la plus authentique et la plus vivante, explique-t-il dans un entretien à lire ci-dessous....cliquez ici pour lire la suite et voir deux vidéos

En savoir plus

Visitez le site internet de Sébastien Troendlé ...cliquez ici


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !





  et... Partagez cette page !




Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com