Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Racha Arodaky

Biographie résumée

Racha ArodakyRacha Arodaky est née à Damas en Syrie. Elle n'a que trois ans lorsqu'elle vient en France et s'établit à Paris. Elle a commencé le piano à l'âge de 8 ans, avec un professeur peu banal : un professeur de violon ... "Dès 9 ans, j'ai poursuivi avec un vrai professeur de piano au Conservatoire de Bagneux : M. Morin". Parallèlement, Racha Arodaky suit également des cours de danse classique d'une manière intensive, mais son choix entre ces deux activités se fait à 10-11 ans très vite : "Je trouvais que la musique permettait une carrière plus à long terme contrairement à la danse où l'âge maximum pour la carrière était de 30 ans".
Racha Arodaky entre première nommée au CNSM de Paris à 13 ans dans la classe de Dominique Merlet ... "J'étais un peu trop jeune pour affronter le CNSM. Dominique Merlet a été un professeur qui m'a appris la rigueur, le respect du texte et la conduite musicale."
Elle en sort trois ans plus tard avec son Premier Prix et obtient une bourse du gouvernement russe pour se perfectionner auprès de Yevgueni Malinine, disciple de Neuhaus, au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou : "J'avais le rêve de découvrir la grande école du piano russe, tout un mythe, et je l'ai découvert avec Malinine mais aussi Nicolaïeva, Bashkirov et Naoumoff. Ce fut aussi pour moi des années d'une grande richesse humaine. Les rencontres, la russie, sa culture, la difficulté de la vie."

En 1992, Racha Arodaky est lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin et, un an plus tard, elle se perfectionne auprès de Murray Perahia pendant 6 ans : "Murray Perahia m'a apporté ce que j'ai toujours rêvé d'avoir, un Maître, celui qui vous porte et vous amène très loin musicalement . Il vous fait confiance, un échange s'établit et donc vous ne pouvez que vous surpasser. Face à un pianiste aussi extraordinaire, on a une énergie et une force incroyable. J'ai un amour énorme pour l'artiste et le pédagogue, je ne le remercierai jamais assez du savoir qu'il m'a transmis."
En 1997, elle remporte le Premier Prix et le Prix Spécial du Jury du Concours International Brahms de Gdansk en Pologne ... "Cela n'a pas eu d'incidence sur ma carrière sinon la rencontre avec ces deux amis et musiciens et la découverte du peuple polonais que j'aime profondément."
En 2001, parrainée par Georges Pludermacher, Racha Arodaky est «Révélation classique» de l'ADAMI au MIDEM suite à son disque des Romances sans Paroles de Mendelssohn paru chez BNL qui a obtenu le 'Choc' du Monde de la Musique et le 'Recommandé' par Classica.
Racha Arodaky est invitée régulièrement dans plusieurs festivals en France dont le Festival Chopin à Bagatelle, les Flâneries Musicales de Reims, le Domaine du Rayol, le Festival Chopin à Nohant, au Parc Floral de Vincennes, … ainsi qu'à l'étranger : Festival Chopin de Valldemossa à Majorque, Schleswig-Holstein en Allemagne et Brighton en Angleterre. Elle joue en tant que soliste dans de nombreuses salles en France parmi lesquelles : Salle Pleyel, Théâtre Mogador, Salle Gaveau, Manège à Reims, Auditorium de Strasbourg, Palais des Congrès d'Antibes, Palais des Festivals de Cannes, … aux côtés de l'Orchestre Colonne dirigé par Paul Connelly, et, sur l'international, elle marque sa présence en jouant en tant que soliste invitée aux côtés de l'Orchestre Philharmonique de Belgrade, l'Orchestre Philharmonique Bohémien de Prague, l'orchestre des Jeunes Virtuoses du XXème siècle de Moscou, l'Orchestre des solistes de la Scala de Milan, … dans de prestigieuses salles telles Tchaïkovsky Concert Hall à Moscou, l'Opéra du Caire en Egypte, le Séoul & Pusan Concert Hall en Corée, …
Interrogée sur les endroits où elle préfère jouer, Racha Arodaky montre l'importance qu'elle accorde au piano plus qu'au lieu : "Chaque pays vous apporte une émotion différente. Il y a des lieux où la salle déjà à elle seule est magique. Si le piano est beau, comme à Flagey, à Bruxelles, alors ..." Quant aux concerts à venir, son enthousiasme est identique quels qu'ils soient : "Tous me tiennent beaucoup à cœur ! Je ne fais pas de différence que ce soit à Paris, Rome, Séoul ou Villacoublay ..."

Parmi ses prochaines dates de concerts à venir, Racha Arodaky donnera entre autres, un concert le Dimanche 26 Février 2006 au Théâtre de l'Onde à Villacoublay, en région parisienne, ainsi que du 23 au 26 Mars 2006 quatre concerts exceptionnels dans le cadre de BargeMusic Concert Series à New York, USA.
Actualité 2009 : A l'occasion de la sortie de son disque Suites pour clavier de Haendel, Racha Arodaky a bien voulu répondre à de nouvelles questions (voir paragraphe Ecouter)
Actualité 2011 : A l'occasion de la sortie de son disque Partitas de Bach , Racha Arodaky a bien voulu répondre à de nouvelles questions et donner les dates de ses prochains concerts (voir paragraphe Ecouter)

Son répertoire...

Racha Arodaky a un vaste répertoire, qu'elle n'hésite pas à élargir selon ses découvertes ... "Chaque compositeur m'émeut à un certain moment et mes choix se font en fonction de la passion que va susciter chez moi telle ou telle œuvre. Mes goûts évoluent et me permettent d'aller parfois dans des répertoires qui me sont inconnus." Elle apprécie toute forme de concert : "J'aime le récital pour l'intimité du public, la musique de chambre pour la complicité et l'échange musical et amical avec les musiciens, l'orchestre en concerto pour la beauté des deux réunis ..."
Ses interprètes de « référence » sont aussi fort nombreux, parmi lesquels les pianistes : "Dame Myra Hesse, Marcelle Meyer, Vladimir Horovitz, Emil Gilels, Henrich Neuhaus, Alfred Cortot, Samson François, Moïsewitch, Clara Askil, Claudio Arrau, Edwin Fisher, Willehm Backaus, Serge Rachmaninoff, je dois en oublier ... Je ne cite pas les violonistes, violoncellistes, chanteurs et chefs ..."
Racha Arodaky apprécie aussi d'autres musiques : "J'aime la pop anglaise, le jazz, la variété française et étrangère" et a de nombreuses autres activités complémentaires : "J'aime lire, faire du sport. Je pense que les rencontres humaines, la vie, vous enrichissent encore plus."
Après un disque d'œuvres de Mendelssohn ('Choc' du Monde de la Musique, 'Recommandé' par Classica) et le disque Les Préludes de Scriabine chez Zig-Zag Territoires qui a connu un succès international salué par la presse spécialisée (récompensé par le 'R10' de Répertoire, le 'Recommandé' Classica et **** du Monde de la Musique), le nouveau disque de Racha Arodaky qui paraîtra en Mars 2006 chez Zig-Zag Territoires (distribution Harmonia Mundi) sera consacré aux Sonates de Scarlatti (extrait en écoute pendant le mois de Février 2006 au Piano bleu ... Cliquez ici).
Dans l'immédiat, Racha Arodaky n'a pas de projet de nouvel enregistrement car elle préfère prendre le temps de s'approprier les œuvres : "Je travaille. L'enregistrement est loin. Je n'aime pas faire trop de disque, il faut amener les choses à maturité et ne pas se hâter. Les concerts sont ma priorité, ils me permettent d'aller vers l'enregistrement."

Écouter...

La sélection de Piano bleu...

Nouveau
paru en novembre 2011

Jean Sébastien Bach(1680-1750)

Introduction "Largo " Transcription de Vivaldi pour violon, hautbois et basse continue
PARTITA 3
Intermède : "Sarabande" extrait de la suite française n°1
PARTITA 2
Intermède "Arioso" extrait concerto en fa mineur (transcription Alfred Cortot)
PARTITA 1
Conclusion "Suscepit Israël" extrait du magnificat BWV 243 (Transcription Racha Arodaky)

Racha Arodaky, piano

Dans ses précédents disques consacrés à des oeuvres de Scarlatti et Haendel la pianiste Racha Arodaky a montré combien ces oeuvres de l'époque baroque n'ont parfois rien à envier à celles de l'époque classique et romantique quant aux émotions et l'âme qu'elles détiennent en elles, même si ces qualités leur sont souvent moins reconnues sans doute parce que plus discrètes. Avec ce disque qu'elle consacre de nouveau à un compositeur de l'époque baroque : Bach, elle convainc encore de la variété des sentiments que cette musique comporte en elle, sentiments qui certes n'ont rien à voir avec les passions des romantiques mais nous touchent tout autant. Ainsi les trois partitas au programme de ce disque, à l'origine incluses dans "Six grandes suites avec prélude" que Bach a ensuite réunies en 1731 en un seul volume ( opus1) publié à ses frais et appela Clavier- Ubung (soit exercice de clavier) cachent en fait en elles diverses sentiments, de l'allégresse à la mélancolie, et la musicienne et musicologue Germana Schiassi auteur du livret indique d'ailleurs : "Dans les Partitas tout le travail d’étude des « styles nationaux », d’assimilation des influences française et italienne, commencé avec les séries de suites précédentes, converge dans un langage tout personnel, à tort appelé « allemand », mais qui en réalité traduit en musique sa méthode synthétique, ses goûts, ses amours, sa conception de la vie, le plaisir de la recherche et du travail musical, de la musique des hommes d’ici-bas, d’ici et maintenant : tout comme Flaubert s’exclamait « Madame Bovary, c’est moi », les Partitas, c’est Bach tout entier. Ces pages conçues, mûries, transcrites et retranscrites dans l’infatigable atelier domestique formé de sa femme, de ses enfants et des ses élèves - autant d’inspirateurs, d’exécuteurs et de copistes de ses musiques -, constituent sa revanche, son échappatoire psychologique par rapport à une réalité professionnelle, celle de Cantor à Leipzig qui, bien que prestigieuse, était source d’innombrables problèmes pratiques et ne lui donnait pas la possibilité d’un véritable épanouissement"....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Haendel (1685-1759)
Suites pour clavier
Racha Arodaky

Introduction "Menuet" en sol mineur(extrait suite n°1 HWV 434 cahier n°2)
Suite n°5 en mi majeur HWV 430 cahier n°1
Intermède "Allemande" en ré mineur(extrait suite n°3 HWV 428 cahier n°1)
Suite n°5 en mi mineur HWV 438 cahier n°2
Suite n°8 en fa mineur HWV 433 cahier n°1
Suite n°6 en sol mineur HWV 439 cahier n°2
Suite n°2 en fa majeur HWV 427 n°1
Intermède "Air" en ré mineur(extrait suite n°3 HWV 428 cahier n°1)
Suite n°4 en mi mineur HWV 429 cahier n°1
Dans une précédente interview Racha Arodaky déclarait que ses choix musicaux... "se font en fonction de la passion que va susciter chez moi telle ou telle œuvre." , ce disque "Suites pour clavier" de Haendel qu'elle a volontairement choisi d'auto-produire, avec toutes les difficultés que cela comporte, et ce qu'elle en dit montre combien pour cette pianiste le mot "passion" a une signification très forte, n'est pas un mot prononcé à la légère mais un embrasement effectivement vécu intensément. Une passion qu'elle nous permet de partager dans un généreux programme de plus de 70 minutes, où l'émerveillement est au rendez-vous . C'est un véritable feu lumineux aux flammes multicolores se déroulant dans toute leur splendeur, et dans lequel crépitent à rythmes variés des étincelles surprenantes que Racha Arodaky offre ici sous des doigts agiles et sensibles nous permettant d'en mesurer pleinement la richesse. Un feu d'une chaleur bienfaisante et qui contribue cependant, et heureusement, à éteindre la comparaison et l'opposition inutile entre la musique de ce compositeur et de son contemporain Bach, chacune apporte son émotion, ses réconforts et ses joies, n'est-ce pas l'important, ainsi pourrez-vous, pour ce qui concerne Haendel cette fois, en avoir une idée dans l'extrait en écoute et les vidéos de présentation plus bas....cliquez ici pour lire l'interview de Racha Arodaky, écouter un extrait et voir trois vidéos
Paru le
23 mars 2006


RACHA ARODAKY
Domenico Scarlatti (1685-1757)
Sonates au piano

"Racha Arodaky aborde, après les mondes poétiques de Mendelssohn (2001), puis de Scriabine (2003), celui de Domenico Scarlatti. Toujours le goût de la miniature ; saisir l'instant musical, proposer toute la diversité des sentiments humains avec toujours cette " sensibilité frémissante " qui avait fait le succès de son Scriabine.

Racha Arodaky nous offre " un panorama exemplaire et heureux du corpus scarlattien destiné au clavier, avec un choix de pièces qui reflètent à merveille la verve, la fantaisie, " le caprice extravagant " du compositeur " écrit Francesco Tasini, spécialiste de Scarlatti.
L'Aigle - selon les termes de son père Alessandro Scarlatti -, a su affirmer l'importance de l'école napolitaine de clavecin en réalisant une heureuse synthèse entre le style napolitain, impétueux et " essagerato " et le style " cantabile " typiquement vénitien. Scarlatti était manifestement intéressé par l'introduction du pianoforte qui permettait d'exprimer toute la diversité des sentiments humains d'après Casini -auteur des Pensieri per l'organo in partitura (Florence 1714)
Racha Arodaky poursuit ce geste sans tabou en nous livrant " son " recueil de sonates sur piano Steinway… La poésie et la magie opèrent affirmant ainsi que cette musique peut également s'affranchir de l'interprétation idiomatique que peuvent apporter les instruments d'époque." (Présentation de l'éditeur)
Pour vous procurer ce disque cliquez sur l'image

Alexandre Scriabine
Études, opus 2 et opus 8
Préludes, opus 2, 9, 11, 13, 15, 16, 17, 22 et opus 27

Racha Arodaky

Tous les opus interprétés dans cet album appartiennent à ce que l'on peut considérer comme la «première période» de Scriabine (1872-1915), composés avant qu'il ne démissionne de sa fonction de professeur de piano au Conservatoire de Moscou, avant qu'il ne quitte la Russie pour l'Europe et les USA, et avant également qu'il s'intéresse profondément à la philosophie; celle-ci influencera très fortement ses compositions à partir de 1904. Ses œuvres étaient alors essentiellement composées pour le piano et marquées par l'influence de Chopin, Liszt et Wagner.
Lorsqu'il composa son cycle les 24 préludes opus 11, son premier cycle de préludes (écrit entre 1888 et 1896), Scriabine visait à entrer dans l'histoire du piano, et c'est effectivement l'une des oeuvres les plus jouées qu'il ait composée. S'il est vrai que celui-ci est construit selon les mêmes critères de tonalité choisis par Chopin pour ses propres préludes de l'opus 28, le romantisme et l'affectivité propre de Scriabine s'y expriment dans un véritable programme dramaturgique. Sans doute aussi parce que Scriabine a souffert à cette époque d'une paralysie de la main droite, appelée par certains «la crampe de l'écrivain», l'importance de la main gauche dans nombreux préludes s'expliquent, elle en fait aussi l'originalité, par exemple les vastes arpèges réalisés par cette main dès le premier prélude sont fort impressionnants et demande une grande technique ! De la fraîcheur lyrique à la gravité intériorisée, ces préludes nécessitent également de son interprète une grande sensibilité. La pianiste Racha Arodaky traduit merveilleusement la variété poétique de ce recueil, comme des autres cycles de préludes, avec toutes ces qualités.
Cliquez sur l'image pour en écouter des extraits et/ou vous procurer ce disque.
Ecoutez également deux extraits entiers, offerts par le label Zig-Zag Territoires, au format Real player en cliquant ici


Découvrir et écouter les disques interprétés par Racha Arodaky .. cliquez ici

Racha Arodaky sera en concert :

Vendredi 25 novembre 2011 : concert à la Chapelle d'Arles - 17h.

Mardi 6 décembre 2011 : concert à l'Institut Goethe - Paris - 20h.

Jeudi 15 décembre 2011 : concert au Centre pénitentiaire de Bois d'Arcy.

Samedi 4 février 2012 : concert exceptionnel dans le cadre du lancement du disque JS Bach - Salle Wagram - Paris - 20h.

Dimanche 1er Avril 2012 : concert Bach / Haendel - Sucy-en-Brie.

Mercredi 9 Mai 2012 : concert avec Alexandre Tharaud - Grenoble.

Lundi 2 juillet 2012 Récital Haendel et Oud à Poitiers

En savoir plus

Visitez le site officiel de Racha Arodaky...cliquez ici

 

Retrouvez une information
sur le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

 

 Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

 

Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour vous aider à ne pas vous perdre
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de piano !