<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

 

Mikhail Rudy

L'actualité du pianiste Mikhail Rudy est particulièrement chargée pour cette rentrée 2008 : début septembre il sort un livre sur sa vie aux Editions Du Rocher : "Le Roman d'un pianiste "(voir plus bas) , parallèlement il sortira un film portrait d’Andy Sommer aussi cet automne et un coffret de cinq disques réunissant une sélection de ses enregistrements intitulée "Le Piano Romantique"(voir plus bas), enfin Mikhail Rudy donnera un récital au Théâtre des Champs-Élysées le 12 septembre, et à Pleyel le 26 octobre.
A l'occasion de cette actualité, Mikhail Rudy a bien voulu répondre à quelques questions.

Vous venez d’écrire un livre sur votre vie, qu’est-ce qui vous a décidé à prendre la plume , cela a-t-il été difficile de « revivre » ainsi votre parcours et difficile d’écrire ?

Depuis toujours j'aime écrire et je suis très intéressé par la littérature, sans doute autant que par la musique. Au début de ma vie, étant russe, j'ai écrit un certain nombre de textes en russe sur de petits carnets qui m'accompagnent partout. Progressivement, la langue française m'est devenue plus familière bien que je ne l'ai jamais apprise autrement que par l'immersion dans le pays et par la lecture des auteurs que j'adore comme Diderot, Montaigne, Pascal ou Proust. Je suis aussi un grand amateur de poésies, par exemple Baudelaire, Michaux ou Lautréamont.
Ne pas avoir appris la langue était inhibant et m'a longtemps empêché de me lancer dans l'aventure de l'écriture car j'étais entre trois langues, le russe, le français et aussi l'anglais, vivant à Londres pendant de nombreuses années. Je ne me permettais de publier que quand il y avait une commande précise comme pour les pochettes de disques, où je profitais de l'occasion pour écrire des textes évocateurs d'inspiration poétique plutôt que musicologiques, par exemple le texte pour le disque de Schubert en 1988 (voir ici).
Par le passé, j'ai reçu plusieurs propositions d'écrire une autobiographie, mais je ne voulais pas le faire. La proposition des Editions du Rocher est arrivée à un moment particulier, où tout un pan de ma vie essentiellement lié à la Russie s'achevait. Ce livre là est en quelque sorte mon "roman russe" qui parle de la part de ma vie essentielle liée à ce pays et à la musique, en effleurant à peine le reste. J'éprouvais un très fort désir de faire revivre tout un monde disparu dont je me sens l'un des derniers survivants.
En même temps, être capable d'écrire un livre entier directement en français a été une expérience très importante pour moi, une nouvelle ouverture, un nouveau départ. Curieusement, il m'a été très facile et même jubilatoire d'écrire, à la main, ce texte pourtant parfois dramatique. J'ai commencé le livre en octobre 2007 pour le terminer en juin 2008, profitant de chaque minute libre entre deux concerts, entre deux avions. L'écriture m'a obsédé. En racontant différentes circonstances douloureuses qu'il m'a été donné de vivre que je n'avais jamais évoquées par le passé, je suis sorti de ce livre transformé intérieurement.


Après avoir eu ce regard sur votre vie passée, sans tout dévoiler du livre, pouvez-vous dire quels sont les moments les plus importants de votre vie (Le plus heureux et le plus difficile) ?
Ma vie est faite d'un enchaînement de moments très dramatiques et véritablement miraculeux. Le plus miraculeux sans doute, celui qui a déterminé ma vie dans une grande mesure, est la rencontre avec la musique grâce à un voisin violoniste, alors que je n'avais que 5 ans et vivais en Ukraine dans la clandestinité, dans une sorte d'appartement en ruine. Rien ne me prédestinait à mener une vie de concertiste international, d'autant plus que je ne venais pas d'une famille de musiciens. Pour ce qui est des moments difficiles, j'ai l'impression que la vie consiste en une série d'épreuves, particulièrement pour un concertiste, et je ne saurais laquelle choisir tellement elles sont nombreuses.
Quelles ont été vos rencontres les plus importantes ?

Je conçois la vie comme une sorte d'école permanente, continue, dans laquelle les rencontres sont autant d'expériences formatrices. Les années d'apprentissage ont été les plus essentielles. Entre 6 et 20 ans, j'ai eu trois professeurs de piano qui m'ont non seulement appris les bases de l'instrument mais par-dessus tout ont crû en moi. De mon premier professeur qui a imposé à ma famille que je travaille le piano professionnellement, jusqu'au grand Jacob Flier au Conservatoire de Moscou qui m'a soutenu malgré le KGB, pour présenter le Concours Marguerite Long à Paris, dont j'ai gagné le Premier Grand Prix. Depuis, je n'ai plus jamais eu de professeur. Mais mes contacts proches avec de grands musiciens comme Slava Rostropovitch ou Mariss Jansons m'ont énormément appris.
Le film portrait d’Andy Sommer qui sortira aussi cet automne est-il exactement conforme au livre, avez vous eu déjà l’occasion de le voir, dans le cas positif en êtes-vous satisfait ?
Andy Sommer a rassemblé un matériel exceptionnel, il me suit depuis presque dix ans, avec une complète liberté. Mais je n'ai pas encore vu le résultat ! Je fais entièrement confiance à son grand talent.
Vous sortirez également un coffret de 5 cd intitulé « Le piano romantique » quels enregistrements comprendra ce coffret ?
Ce coffret rassemble plusieurs enregistrements que j'ai réalisés pour EMI dans les vingt dernières années : le CD Schubert avec deux sonates en la mineur et la Wanderer Fantasie, les quatre derniers opus des intermezzi de Brahms, 116, 117, 118 et 119, un récital des oeuvres "poétiques" de Liszt comprenant les Jeux d'eau à la Villa d'Este les Trois Sonnets de Petrarque, les Valses oubliées ou les Rêves d'amour ou Lorelei, un CD Wagner d'oeuvres originales comme la sonate pour Mathilde Wesendonck, et des transcriptions - comme Siegfried Idylle ou Parsifal - de Liszt, de Hugo Wolf ou de Hans von Bülow ou de moi-même. Enfin, un récital Chopin avec les 24 préludes, la deuxième sonate et des nocturnes.
Quels sont vos compositeurs de prédilection ?
Je suis très ouvert dans mes goûts qui vont de Monteverdi à Pascal Dusapin, mais le centre de mon répertoire en tant qu'interprète est bien représenté par ce coffret de musique romantique.

A quoi attachez-vous le plus d’importance dans votre interprétation ? Comment travaillez vous ?
Trouver un équilibre entre la fidélité absolue au compositeur et la créativité et la spontanéité de l'interprétation qui la rend vivante et personnelle est depuis toujours mon idéal. Pour l'atteindre, l'analyse des indications de la partition et du compositeur est essentielle ainsi que le connaissance de toutes ses autres oeuvres. La culture musicale la plus large possible est aussi nécessaire. Mais trouver sa propre créativité et les innombrables moyens de la développer est fondamental et souvent tout à fait subjectif. J'ai dédié un chapître de mon livre à ce sujet intitulé " le laboratoire secret de l'interprète". Je continue à chercher moi-même des réponses.
Vous serez en concert à Paris le 12/9 et le 26/10. Le fait de vous êtes livré dans ce « roman d’un pianiste » ne contribue-t-il pas à augmenter le trac, si trac vous avez parfois… ?
Chaque personne devant jouer au Théâtre des Champs Elysées 8 études de Scriabine, la sonate en si de Liszt et 26 préludes de Chopin, qui ne serait pas stressée, serait à mon avis anormal. Le mot trac correspond peu à ma personnalité. J'aime trop la scène et le public et communiquer le bonheur et la beauté de la musique. Mais il est certain que je ressens très fortement le poids de la responsabilité de ces concerts. Le livre n'y change rien.
Vous êtes également « le pianiste » dans un spectacle avec Robin Renucci issu du livre de Szpilman , comment vivez-vous ce spectacle ? Faites-vous un rapprochement émotionnel avec votre propre vie ?
J'ai créé avec Robin Renucci ce spectacle en 2001 à la sortie du livre. J'ai tout de suite été très touché par ce récit et par le ton sobre et humain de Szpilman. La musique de Chopin s'est imposée à moi immédiatement et certainement mon interprétation de ce compositeur a évolué au fil des années avec les représentations de ce spectacle. Bien évidemment, cette histoire trouve des échos en moi.

Biographie

Mikhaïl Rudy, artiste d'une très grande créativité, enthousiasme le public dans le monde entier depuis de nombreuses années, par sa virtuosité et son imagination poétique.
Né en Russie, élève au célèbre Conservatoire Tchaïkovski de Moscou de l'illustre pianiste et professeur Jacob Flier, il remporte le Premier Grand Prix du Concours Marguerite Long à Paris en 1975. Peu de temps après, au cours de sa première tournée, il demande l'asile politique en France.
Mikhaïl Rudy a fait ses débuts en Occident avec le Triple Concerto de Beethoven en compagnie de Mstislav Rostropovitch et Isaac Stern à l'occasion des 90 ans de Marc Chagall, un peintre que Rudy a toujours admiré et dont il a été proche dans ses dernières années.
Depuis lors, ses engagements reflètent son statut de soliste international au plus haut niveau : débuts américains à Cleveland avec Lorin Maazel, Festival de Pâques de Salzbourg avec Herbert von Karajan, débuts à Londres avec le London Symphony et Michael Tilson Thomas, concert au Waldbühne de Berlin avec le Philharmonique de Berlin et Mariss Jansons, retransmis en mondovision. Rudy est toujours l'invité régulier de ces orchestres, ainsi que de ceux de Pittsburgh, Philadelphie, Boston, Houston, Baltimore, St Louis, Seattle, Montréal, Toronto, La Santa Cecilia, La Scala de Milan, Maggio Musicale Florence, RAI Turin, Tonhalle de Zurich, Royal Concertgebouw, Residentie Orkest La Haye, Rotterdam, Munich Philharmonic, Hamburg NDR, Stuttgart Philharmonic, Cologne WDR, Cologne Gurzenich, Dresden Stasstkapelle, Dresden Philharmonic, Berlin Stasstkapelle, les orchestres philharmoniques de Stockholm, Helsinki, Oslo, London Philharmonic, London Symphony, Philharmonia Orchestra, Royal Philharmonic Orchestra, BBC Symphony, BBC Philharmonic, Halle Orchestra, Royal National Scottish Orchestra, NHK Tokyo, Yomiuri Symphony, les orchestres symphoniques de Sydney et de Melbourne, Prague Philharmonia, Philharmonique de Shanghai, Orchestre National de Chine, Orchestre d'état de Sao Paolo, entre autres.
Depuis ses débuts à Paris avec Paul Paray, il collabore régulièrement avec tous les orchestres français. Il est devenu l'un des artistes les plus aimés du public et donne des concerts dans toutes les salles et les festivals les plus prestigieux de France.

En 1989, il est retourné dans sa Russie natale pour un Grand Echiquier mémorable. Depuis, il joue avec tous les plus grands artistes russes et les orchestres les plus importants, comme l'Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg avec lequel il a effectué de nombreuses tournées internationales.
Ses engagements récents comprennent l'Orchestre Symphonique de San Francisco avec Michael Tilson Thomas, l'Orchestre de la Radio bavaroise à Munich sous la direction de Mariss Jansons, Alexandre Vedernikov, Andris Nelsons et David Zinman, l'orchestre de Santa Cecilia à Rome et au Theatro Real de Madrid avec Mstislav Rostropovitch, le Musikverein de Vienne, la Grosses Festspielhaus de Salzbourg et Edinborough avec le Royal Scottish National Orchestra et Walter Weller, le Royal Flemish Orchestra avec Jaap van Zweden et des récitals au Théâtre des Champs Elysées, au Châtelet et à la Cité de la Musique.
Sa très riche discographie, principalement chez EMI, a été couronnée de nombreuses récompenses : l'intégrale des Concertos de Rachmaninov avec Mariss Jansons et l'Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg - le premier volet de ce cycle ayant été aussi le premier disque enregistré avec un soliste par cet orchestre depuis plus de trente ans - a reçu le prix de l'Académie du Disque Français et a été choisie comme la meilleure référence par le célèbre Penguin Guide de Londres. Le Premier Concerto de Chostakovitch avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin et le Deuxième Concerto de Chostakovitch avec le London Philharmonic, dirigés par Mariss Jansons, ont reçu le prix allemand " Deutsche Schallplatten Kritik ". D'autres prix lui ont été attribués : pour son anthologie des œuvres pour piano de Liszt : le Grand Prix Liszt de Budapest, pour son cycle Scriabine : le Prix de l'Académie Charles Cros et pour son récital d'œuvres pour piano de Szymanowski : le Grand Prix du Disque.
Parmi ses enregistrements marquants, citons aussi : l'intégrale pour piano seul de Janacek, ainsi que son œuvre concertante enregistrée avec l'Orchestre de l'Opéra de Paris sous la direction de Charles Mackerras, les oeuvres pour piano seul de Ravel, Schubert ainsi que plusieurs disques consacrés à Brahms en solo et en sonates avec Michel Portal et Vladimir Spivakov, un CD dédié aux œuvres originales pour piano et transcriptions en partie inédites de Richard Wagner et un disque Chopin comprenant les 24 Préludes et la 2ème Sonate. A l'automne 2008, paraît un coffret de 5 disques intitulé " Le Piano Romantique " regroupant un choix de ses enregistrements.
Mikhaïl Rudy a participé à de multiples émissions de télévision et de radio : comme le film de la BBC consacré à Tchaïkovski où il enregistre la musique du compositeur sur son piano ; pour France Musique, il a coréalisé une série d'émissions sur Scriabine, Brahms, Szymanowski et Janacek.
Enfin, il a fondé le Festival de Saint Riquier dont il a été le directeur artistique pendant vingt ans.
La très grande curiosité artistique de Mikhaïl Rudy l'a conduit à explorer différentes formes d'art et à réaliser avec beaucoup de succès de nombreux projets innovants.
Son duo " Double Dream " avec le grand pianiste de jazz Misha Alperin - programme original de compositions improvisées sur la base du répertoire classique, présenté en concert avec l'utilisation du multimédia - reçoit chaque année un accueil enthousiaste dans le monde entier et son enregistrement, paru chez EMI, a été primé par la revue Gramophone à Londres.
Il a co-réalisé le film de vidéo art " Désir noir " pour lequel il a reçu le prix du meilleur scénario au festival Video Brazil.
Le spectacle " Le Pianiste " tiré du livre de Wladyslaw Szpilman, écrit en 2001 par Mikhaïl Rudy et Robin Renucci a été salué unanimement par la critique et fait l'objet à ce jour de plusieurs centaines de représentations, notamment au Théâtre de la Pépinière et au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Ce spectacle vient d'être élu meilleur spectacle de l'année dans sa version hollandaise.
De nombreux autres projets sont programmés pour les saisons à venir.
Passionné par l'écriture, il vient de terminer son premier livre " Le Roman d'un pianiste - L'impatience de vivre " qui paraît aux Editions du Rocher en septembre 2008. Un film portrait d'Andy Sommer également intitulé " Mikhaïl Rudy, le roman d'un pianiste ", produit par France 2, sera diffusé à l'automne.
Mikhaïl Rudy fera l'ouverture de la saison 2008 / 2009 du Théâtre des Champs Elysées en récital.

En savoir plus : son livre

" Le Roman d'un pianiste "
L'impatience de vivre
Collection " le roman des destins et lieux magiques "
Dirigée par Vladimir Fedorovski

Editions du Rocher
Parution le 04 septembre 2008
Présentation de l'éditeur
Mikhail Rudy, pianiste concertiste d'origine russe, mondialement célèbre, est un des artistes les plus aimés du public français. Il s'est établi en France depuis de nombreuses années après avoir été Premier Grand Prix du prestigieux Concours Marguerite Long et avoir demandé dans des conditions dramatiques l'asile politique. Il est bien connu des medias français mais jusqu'à maintenant, il avait toujours refusé d'exposer l'incroyable parcours humain, politique et artistique qui l'a mené de la Russie profonde vers toutes les plus grandes capitales du monde. Sa vie se lit comme un roman où l'émotion est omniprésente.
Sa première expérience avec la musique dans des circonstances dramatiques (sa famille a vécu clandestinement avant d'être réhabilitée), son succès au Conservatoire de Moscou, sa résistance aux agents du KGB, son appartement secret à Paris surveillé par la DST, ses voyages initiatiques dans les monastères orthodoxes près du cercle polaire ou dans l'Himalaya, ses rencontres et collaborations avec les plus grands artistes de ce siècle, Rostropovitch, Noureev, Karajan, Chagall, font de sa vie un roman exaltant qu'il raconte avec ferveur. Dans ce premier livre, cet artiste hyper sensible et intense donne enfin libre cours à son goût pour l'écriture, qu'il reconnaît être la passion dévorante de toute sa vie.
" Dans mon esprit, tout se mélange, les vivants et les morts, la réalité, la fiction, la musique et l'écriture. Rien dans ce récit n'est inventé. Tout est véridique, vérifiable. Mais raconter une vie n'est-elle pas déjà un acte de création ? Et un artiste n'invente-t-il pas sa propre vie ? " Mikhaïl Rudy

Pour commander ce livre cliquez ici(amazon)

Ecouter Mikhail Rudy

Le Piano Romantique
Mikhail Rudy

Simultanément à son livre paraisant aux édtions du Rocher, le label EMI sort un coffret de cinq CD regroupant des enregistrements de Mikhail Rudy effectués entre 1989 et 2006. Pas de compositeurs russes auxquels on aurait pu s'attendre étant donné ses origines slaves mais une sélection de cinq compositeurs qui ont aussi jalonné son parcours discographique et qui permettent de découvrir son monde intérieur (un disque par compositeur) : Liszt, Brahms, Schubert, Wagner et Chopin. Un coffret indispensable pour prolonger la lecture du livre de Mikhail Rudy !
Mikhail Rudy nous invite à en découvrir deux extraits :
Chopin : nocturne opus 27, n°2, en ré bémol majeur
utilisez le lecteur ci-dessous, cliquez sur le triangle
Liszt : Jeux d'eau à la Villa d'Este
utilisez le lecteur ci-dessous, cliquez sur le triangle

Pour commander ce coffret...cliquez ici(amazon)

Mikhaïl Rudy sera Bientôt en concert

Trois rendez-vous, les 7 et 8 décembre 2012 , le 25 janvier 2013 et le 21 mars 2013
La Maison de la musique de Nanterre, scène ouverte à toutes les musiques... et aussi à d'autres formes d'art, invite le grand public à découvrir l'insatiable créativité du pianiste français d'origine russe Mikhaïl Rudy. Musique classique, peinture, cinéma, improvisation, jazz…cliquez ici pour en savoir plus et voir une vidéo
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !




  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Piano bleu : le site des amateurs de piano