<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Issam Krimi

Merci à  Issam Krimi  d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Issam Krimi est né le 12 septembre 1980 à Aubervilliers(93). Si personne n'était musicien dans sa famille c'est dès l'âge de sept ans qu'il choisit d'apprendre le piano : "A cet âge le choix est hasardeux mais même si je lui ai fait une petite infidélité de deux années pour la guitare électrique durant mes années lycée, je reste attaché à cet instrument comme au premier jour. Il représentait quelque chose que je ne connaissais pas et qui me séduisait. Aujourd'hui, il m'est plus intime et continue encore à susciter ma curiosité." Son premier professeur de piano fut Barbara Sarlangue au Conservatoire Municipal de Stains (93) : "J'en garde un excellent souvenir. Une professeure allemande, rigoureuse, douce et qui ne perdait pas la notion de plaisir. Elle m'inscrivait à plein de concours non pas pour " compétiter " mais pour me donner l'occasion de préparer un morceau avec sérieux, de monter sur scène et d'avoir plaisir à le partager avec un public."
Issam Krimi poursuit ses études de piano au CNR de La Courneuve Aubervilliers en piano classique .:"Ce fut pour moi très différent, le plaisir de jouer était moins important. Même si tout ce qui était de l'ordre du solfège se passait très bien (j'adorais les dictées!), je ne retire pas grand choses de ces années, à mon sens très peu musicales. C'est d'ailleurs ce qui a contribué à ce que je prenne congé du piano quelques années après. Ce n'est que plus tard, grâce au jazz et à l'improvisation, que j'ai pu redécouvrir l'amour que j'ai pour cet instrument et pour la musique. D'ailleurs, il m'est arrivé de compter pas amusement le nombre de professeurs que j'ai eu, aussi bien en classique qu'en jazz. J'en suis arrivé à sept. Mais seuls trois résonnent encore en moi : la première donc, Barbara Sarlangue, puis Vincent Taurelle pour avoir compris que mon amour de la musique n'était pas seulement le classique et le jazz et enfin Antoine Hervé pour m'avoir aidé à assumer ma personnalité pianistique et artistique et à la développer sans cesse."
Sa découverte du jazz date de son adolescence : "Je l'ai découvert par les français : Louis Sclavis, Benoit Delbecq, Michel Portal, Sophia Domancich, Marc Ducret... Car c'était les disques que l'on pouvait trouver à la discothèque municipale. Sur scène, en bon petit djeun's du 9-3, je l'ai découvert par le festival Banlieues Bleues. Plus tard, mon lycée à Paris m'a permis de m'inscrire à la médiathèque et là c'est le début du hold-up. Je n'arrêtais pas d'emprunter : Miles Davis, Herbie Hancock, Keith Jarrett, Thélonious Monk, Bill Evans, Wayne Shorter, Steve Coleman etc... Tous les américains y passaient ! Le jazz recoupe l'écriture soignée, l'improvisation, le rythme vivant et une générosité qui me touche..."
Issam Krimi ne saurait précisément dire de quand date son souhait de devenir pianiste professionnel : "Je ne peux pas donner une date, un déclic. Je peux juste dire que certains événements de la vie vous révèlent ce que vous aimez le plus profondément. Etre jeune dans ce métier n'est pas facile, surtout aujourd'hui mais si j'en faisais un autre, je serais triste."

Sans doute ce choix était-il déjà bien amorcé avant qu'il décide de suivre des études de musicologie à l’Université Paris 8, où il y découvre en détail les oeuvres de Ligeti, Bério et Dutilleux grâce à l’enseignement de Francis Bayer :"J'ai beaucoup de mal à comprendre les cloisonnements. Et j'ai beaucoup d'affection lorsque chacun invente et trouve sa liberté. Cela me paraissait tout naturel d'explorer plus profondément la musique sous toutes ses formes lorsqu'on constate qu'on aime l'écouter, l'écrire et la jouer. La musicologie a rempli un rôle culturel dont je me sens très enrichi. Et lorsqu'on a comme Professeur Francis Bayer, avec qui l'on découvre Dutilleux, Ligeti et Berio, avec qui l'on fait de l'orchestration, avec qui l'on approche une philosophie et une poétique de la musique à la fois intelligente et sensible, on n'en ressort pas indifférent."
Parallèlement à cette culture contemporaine et classique, Issam Krimi étudie le jazz et les musiques improvisées auprès de Malo Vallois à l’ENM de Montreuil, l'harmonie auprès de Bernard Maury, l'arrangement auprès de Pierre Bertrand (Paris Jazz Big Band) et rencontre Andy Emler (MegaOctet). Au recoupement de cette culture hétérogène, il développe sa musique en travaillant avec Antoine Hervé pour le piano et Vincent Taurelle (Le Sacre du tympan, Air, Oxmo Puccino …) pour les synthétiseurs : "Mes études sur le jazz ont été classiques : apprendre à jouer (l'atelier jazz), apprendre à écrire (cours d'écriture et d'arrangements) et apprendre l'histoire (la musicologie fut d'un grand secours à ce sujet). Mes cours de piano avec Antoine Hervé ont été particuliers car le moteur n'était pas le jazz comme dogme mais la musique comme expression. Il se trouvait juste que le style était jazz. Je garde un très bon souvenir de mes cours d'harmonie avec Bernard Maury parce que c'était la première fois que je rencontrais un mec capable de montrer que les termes en harmonie classique et jazz sont en fait des codes différents qui disent une seule et même chose. Malo Vallois, lui, avait le grand mérite de nous faire apprendre un répertoire des plus classiques au plus modernes. Il relevait des CD entiers qui venaient de sortir et nous les apprenions avec grand plaisir car c'était justement ce qui passait sur nos chaînes tous les jours. Et quand à Pierre Bertrand, faire de l'arrangement avec un passionné était toujours amusant ! L'institutionnalisation de l'enseignement du jazz cloisonne parfois malheureusement. A mon avis il est bon de veiller à rester ouvert à tout. Ces différents profs et le fait d'écouter beaucoup de musiques m'a fait éviter l'ostracisme."
Issam Krimi se consacre essentiellement à ses propres projets mais se produit aussi aux côtés de Benoît Delbecq, Dgiz, Vincent Courtois, Stéphane Payen, Sylvaine Hélary, Andy Emler, Cédric Piromalli… On le retrouve aussi au service des autres dans la Pop, le Rock et le Hip Hop notamment avec le chanteur Néry ou bien le rappeur-slameur D’ de Kabal (Bouchaz’oreill, Spoke Orchestra…). Issam Krimi a en effet un goût illimité pour la musique quelle qu'elle soit :"J'aime la musique. Qu'elle soit Jazz, Pop, Rock, Hip-Hop, peu importe. Il n'est pour moi pas contradictoire d'écouter avec un même plaisir Ligeti puis Nirvana puis Miles Davis puis Radiohead etc... J'écoute de tout mais surtout, je n'aime pas tout ! Si les styles sont différents, c'est que les histoires sont différentes, les époques, les codes, les instruments... Mais je constate juste que les musiques que j'aime et que je viens de citer ont toutes une seule et même chose : une poésie, un jeu des sons qui touche l'intime. Mes collaborations avec le monde extrajazz que je compte approfondir n'ai pas pour moi une démarche annexe, elle est au coeur de ma vie musicale.
Son goût pour les arts l’amène à travailler avec des cinéastes, scénographes ou photographes comme Pierre Terrasson (Serge Gainsbourg, les Rolling Stones, David Bowie, Björk…) , une activité qui lui tient beaucoup à coeur : "Le plus souvent, lorsque l'on travaille un instrument, on se coupe du monde. De plus, le jazz a plutôt tendance à avoir pris cette direction ces dernières années. Les autres arts sont donc très importants. Je n'y trouve pas une parenthèse exotique mais vraiment une proximité sensible. Voir en images, en formes ce que l'on fait en sons ouvre l'esprit. Sans compter le fait de lire. C'est pourquoi, quand l'occasion se présente de travailler avec des artistes d'autres domaines, je fonce ! Mon plus grand rêve est de travailler avec la danse qui, après la musique, est l'art qui me touche le plus."
En mai 2005, Issam Krimi sort son premier CD Eglogues 3 (Nocturne), en trio avec Sébastien Brun à la batterie et Hans Sen Limtung au saxophone. Christophe Monniot est invité sur plusieurs titres et Antoine Hervé, producteur de l’album, partage une plage avec le trio. A travers des compositions pour l’essentiel personnelles, Issam Krimi explore "la boîte explosive et poétique de l'imaginaire". En 2007, il fonde et est Directeur Artistique d’Instant Sonore où il développe une véritable expérience pédagogique de création musicale avec les conservatoires, universités etc…: "J'ai beaucoup travaillé dans le milieu du handicap et auprès des écoles, dans un cadre bien précis : la création. Lorsque j'ai créé Instant Sonore l'idée était de poursuivre plus loin cette direction. Car faire toucher l'art par la création est le meilleur des chemins : tout apprentissage est un plaisir. Cette activité se réduit beaucoup au fil des ans mais restera, j'y tiens. La pédagogie est un art qui me fait être meilleur musicien."


En 2008, il crée en compagnie de Julien Chirol et Pierre Luzy un groupement d’artistes appelé MUSIC UNIT. Une nouvelle
structure dans le monde de la musique dont le modèle est inspiré du United Artists de Charlie Chaplin .une autre responsabilité qu'Issam Krimi juge primordiale : "Le monde de la musique change. L'Etat ne souhaite plus investir dans la culture, l'industrie musicale est en mutation et l'économie se casse la gueule. Face à cette situation de crise, le musicien sera toujours le premier sur lequel on s'accommodera à précariser alors que sans lui point de musique. Avec mes amis musiciens Pierre Luzy et Julien Chirol, ils nous aient donc apparu important de prendre une responsabilité d'artiste et d'inventer une structure où l'artistique est au centre, d'assurer une éthique au niveau du business et de dépasser les cloisonnements du milieu. Music Unit est un groupement d'artistes qui défend un savoir-faire artistique. Il existe des projets déjà réalisés comme Some Like It Odd (sorti chez le Chant du Monde/Harmonia Mundi), l'Ensemble Nord-Sud de Julien Chirol (dont une résidence au Brésil est prévu avec Cultures France pour 2009), mon groupe bien entendu et il est en projet d'autres groupes Pop, Jazz, Rock, Classique... Nous travaillons aussi bien avec les Majors qu'avec les petites productions car le moteur pour nous restera toujours l'artistique."
En novembre 2008 sort sous le label Le Chant du Monde/Harmonia Mundi l’album du groupe de Pop Jazz, Some Like It Odd dont il est coproducteur avec Pierre Luzy (Morning Bell). Parait également son album "Post Jazz" sur le label Mélisse, avec une jeune équipe créative et talentueuse, reconnue internationalement (Alban Darche, Olivier Koundouno, Jean-Philippe Morel et Nicolas Larmignat).(voir plus bas)
En 2009, il réalisera une tournée et il est prévu l'enregistrement de son piano solo autour de la chanteuse Barbara, un projet qu'il espère pouvoir réaliser une fois différents problèmes réglés : "Le Barbara Piano Solo est un projet où je peux me retrouver seul face à mon piano, approfondir des pistes musicales d'improvisation et d'écriture avec comme fil rouge des chansons de Barbara. Il est prévu que j'enregistre très prochainement ce répertoire mais j'attends encore l'autorisation des éditeurs et ayant droits. Si je ne l'avais pas, j'en serais très déçu car ce projet m'est très cher et très intime. Nous verrons..."
Avec ses nombreux projets et sa passion pour la composition quel que soit la formation pour laquelle sa musique est destinée Issam Krimi semble juste manquer de temps : "Je compose pour tout. Je regrette juste de ne plus avoir l'occasion de composer pour grand ensemble. L'orchestre symphonique me démange aussi. S'il y avait moins de temps à s'occuper de choses administratives, je composerais plus ! La composition étant un processus très lent chez moi et intemporel, les choses extérieurs me perturbent très vite."

Ecouter...

Issam Krimi
Barbara
Piano Solo

Si Barbara a personnifié avec talent la solitude dans une de ses chansons, celle-ci n'effraye nullement le pianiste Issam Krimi que l'on avait pu découvrir dans une formation de cinq personnes dans son précédent disque "Post jazz" et qui cette fois sort un piano solo réalisé toujours dans le même esprit de recherche sonore originale. Il est vrai qu'il n'est pas tout à fait seul puisque comme l'explique Issam Krimi(voir nouvel entretien ) l'ingénieur du son Pierre Luzy a travaillé avec lui pour aboutir à la sonorité particulière de son album et ils sont tous deux les auteurs de cinq des quinze morceaux de ce disque qui parait chez le label Bee Jazz. Mais en fait il semble un peu réducteur de parler de ce disque en terme de "morceaux" car c'est un tout à écouter de bout en bout d'une seule écoute, certes l'on pourra reconnaître cà et là quelques bribes de mélodies de Barbara mais c'est plus dans une atmosphère poétique où l'on sent renaître l'âme solitaire de la chanteuse qu'Issam Krimi porte l'auditeur, partageant un dialogue avec elle par le biais du piano qui réussit à la faire revenir dans nos coeurs....cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits dans un widget

Post Jazz

Issam Krimi, piano, synthétiseur analogique
Olivier Koundouno, violoncelle
Alban Darche, saxophone, ténor
Jean-Philippe Morel, contrebasse
Nicolas Larmignat, batterie
Nourri d'une culture musicale très variée (Radiohead, Weather Report, Henri Dutilleux, Herbie Hancock, Rage Against The Machine, Gyorgy Ligeti, The Bad Plus, Bach, Brad Meldhau, Angelo Badalamenti...) , le pianiste Issam Krimi revendique un jazz de son temps, libre, audacieux sans oublier les racines fondamentales de cette musique. La simple liste des instruments utilisés dans ce nouvel enregistrement du label Melisse qui lui a demandé pas moins de deux ans de travail montre d'ailleurs en elle-même l'intersection entre ses différentes musiques : le violoncelle traditionnellement utilisé en musique classique et un synthétiseur analogique utilisé dans les musiques modernes rencontrant le traditionnel trio jazz piano/contrebasse/batterie enrichi du saxophone. Un ingénieur du son très expérimenté est venu apporté la touche finale : Pierre Luzy.
Le résultat est une musique très originale mélangeant un large éventail de sons de l'acoustique à l'électronique, une musique très travaillée dont le moindre son a une grande importance chacun contribuant à imaginer aisément nombreux personnages évoluant dans un univers au final plutôt sombre et poétique. Le calme intervient souvent dans ce monde musical où règne grandement l'agitation, celui-ci par les vibrations sonores et la répétition des thèmes est cependant le plus souvent de nature inquiétante. Quant au piano on appréciera plus particulièrement sa contribution dans deux très beaux morceaux plus apaisés : "Joli corps sage" et "L'oubli des lèvres" qui offrent de splendides moments de quiétude, pour l'un par de douces rythmiques répétitives accompagnées d'abord du violoncelle puis du saxophone soutenus par la batterie, pour l'autre par une belle mélodie nostalgique.
Issam Krimi a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter son projet et plus globalement son travail artistique ..cliquez ici pour lire ses réponses et voir une vidéo

A noter sur vos agendas :

Concert de sortie de disque - POST JAZZ
Studio de l’ermitage 8 rue de l’ermitage, Paris
le 5 décembre 2008

En savoir plus

visitez le site internet d'Issam Krimi ...cliquez ici

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !





  et... Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com