<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Bertrand Ravalard

Merci à Bertrand Ravalard d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Bertrand Ravalard est né le 18 décembre 1974 en Vendée. Il n'y avait aucun musicien professionnel dans sa famille , mais c'est grâce à sa mère qu'il a découvert le piano alors que nombreux instruments de musique l'attiraient et l'attirent même toujours car en fait il s'intéresse de façon générale à la musique : "Ma mère m'a donné quelques cours de piano à mes débuts. Je voulais faire du violon, mais nous avions un piano à la maison, alors je me suis mis au piano. Je joue aussi un peu de guitare, et j'ai pris des cours de chant classique pendant quatre ans. J'ai également pour projet d'apprendre la batterie..."
Il a ensuite ensuite pris quelques cours avec des professeurs particuliers puis intégré l'école de musique de sa ville..."Arrivé à Paris, tout s'est arrêté jusqu'à ce que je m'inscrive à la fac de musicologie Sorbonne Paris IV ".
Bertrand Ravalard s'est d'abord intéressé, et s'intéresse toujours, à la musique classique : "Je n'ai écouté que de la musique classique jusqu'à mon adolescence, et plus particulièrement les compositeurs germaniques, de Bach à Mahler (sans oublier Kurt Weill). J'ai eu la chance d'accompagner deux opéras un peu rares, "Treemonisha" de Scott Joplin
et "Livietta e Traccolo" de Pergolèse. et j'accompagne aussi mon amie, qui est chanteuse lyrique !
". Et le jazz est venu par hasard : " J'ai toujours détesté le jazz jusqu'à ce que j'en fasse moi-même, un peu malgré moi, pour accompagner deux copains du lycée. A la même époque, j'ai découvert Thelonious Monk, qui reste pour moi l'archétype du pianiste de
jazz. J'adore Monk, son univers est tellement cohérent, sans compromis, fulgurant, sans chichi et pourtant tout à fait lyrique et sentimental. J'aime beaucoup son côté "indéchiffrable", sibyllin - c'est une qualité fondamentale pour un artiste !
".
En fait lorsqu'il est arrivé à Paris, Bertrand Ravalard n'avait pas du tout le projet de devenir musicien professionnel : "Je suis venu à Paris pour apprendre le cinéma, ce que j'ai fait. On s'inscrit parfois à la fac un peu par hasard et parce qu'il faut bien faire quelque chose. A la Sorbonne j'ai été forcé de compléter mon bagage théorique et pratique de musicien (solfège, harmonie...) et je me suis mis au journalisme jazz... "
Bertrand Ravalard a été élève de Benoit Delbecq : "Benoit Delbecq ne m'a pas appris à jouer du jazz, mais il m'a ouvert de nombreuses portes. Comme celle de Monk, son oeuvre est totalement cohérente et révolutionnaire. Personne ne joue comme lui - parce que c'est trop difficile ! J'aime également beaucoup la sonorité très douce de son piano, assez rare chez les pianistes de jazz. ". D'autres rencontres avec des jazzmen lui ont permis également d'évoluer sur le plan musical : "J'ai eu la chance de prendre un cours avec Bojan Z, que j'admire. En deux heures, il a mis en lumière toutes mes carences, et m'a donné du travail pour quelques années...J'ai également rencontré le contrebassiste Barre Philips lors d'un stage d'improvisation solo. Même si je ne pratique pas la
même musique que la sienne, ce "maître" m'a appris une rigueur et une attention au son presque mystique. Barre Philips est l'un de ces très grands musiciens que le large public ignore complètement.
"
Interrogé sur ses musiciens jazz de référence Bertrand Ravalard cite d'ailleurs : "Thelonious Monk, Abdullah Ibrahim et Benoit Delbecq pour la concision de leur propos; Brad Mehldau pour la précision rythmique de son phrasé; Erroll Garner pour sa folie; Willie "the Lion" Smith pour sa fantaisie, son humour et la poésie un peu naïve de son jeu et de ses compositions , Bojan Z pour la puissance de son jeu."  
En 1998 il réalise un premier CD, exclusivement constitué de compositions originales : "C'est un Cd autoproduit , en trio, avec un répertoire de compositions personnelles. J'ai ensuite tourné quatre ans en trio, et avec beaucoup de plaisir ! Mon plus grand désir est d'ailleurs de reformer un nouveau trio. "
En 2001 , il fonde avec Julien Buclet et David Michriki le groupe Ingrid et enregistre un disque de musique électronique : "Je me suis mis à l'électro car je voulais travailler avec un ami pianiste, Julien Buclet ! Nous n'avons trouvé que ce moyen, après avoir tâté du quatre mains jazz et un concerto de Chopin..., Ingrid, ce trio (car il ne faut pas oublier notre ingénieur du son - mixeur - souffre-douleur, David Michriki), n'a existé que le temps de réaliser un disque, Paradisiaque Aérogare (2002), que j'aime beaucoup et dont on peut écouter de larges extraits sur http://www.myspace.com/ingridpagenonofficielle. Nous cherchons toujours un producteur ! A part ce disque, je n'éprouve pas d'intérêt particulier pour la musique électro !"

Parallèlement Bertrand Ravalard met en pratique ses qualités de journaliste de jazz dans le mensuel So What puis Jazzman : "Après cinq ans de journalisme bénévole au mensuel (gratuit) So What, que j'avais contribué à fonder, je me suis tout naturellement retrouvé, et pour quatre ans à Jazzman (de 2001 à 2004). J'aimais beaucoup écrire sur le jazz mais cette activité était peu compatible avec mon job de musicien...de jazz. ".
Depuis 2004, Bertrand Ravalard dirige un quartet avec le saxophoniste Emile Parisien dédié à deux grands compositeurs polonais de jazz: "Ce quartet est le résultat d'une commande. Mon ami Damien Bertrand, réalisateur du documentaire "Andrzej Trzaskowski, le cerveau du jazz polonais" (2005), cherchait un groupe pour reprendre les oeuvres de ce grand
compositeur et pianiste ainsi que celles de Krzysztof Komeda (connu pour ses bandes originales de film pour Roman Polanski) lors d'un festival à l'Archipel de Paris. Puis nous avons eu envie de continuer l'aventure. Le quartet (Emile Parisien au sax soprano, Benoît Raffin à la batterie et Jean-Claude Oleksiak à la contrebasse), avec qui j'ai eu la chance de me produire en Pologne en juillet dernier, m'enthousiasme par son énergie et sa liberté (même si nous nous reprenons des thèmes et des arrangements qui ne sont pas les nôtres ). Nous sommes également fiers de jouer les oeuvres de ces compositeurs un peu
oubliés !
"
Tout en se consacrant à ses propres compositions Bertrand Ravalard sévit régulièrement comme accompagnateur dans le monde de la chanson : hommage à Claude Nougaro avec Agnès villani ou à Edith Piaf avec Angy, le spectacle déjanté d'Yvette Leglaire( au point virgule depuis presque trois ans) ou encore un beau voyage dans le répertoire de Kurtt Weill et Bertold Brecht avec Béatrice Demachy), et relève des paris ambitieux tel " Treemonisha", l'Opéra maudit de Scott Joplin. il écrit aussi des chansons pour Allan Vermeer et Marie Némo : "Je suis une sorte de chanteur frustré ! J'aime beaucoup accompagner les chanteurs, solo ou choristes, j'aime entendre les textes, c'est pourquoi j'accompagne aussi des lectures dans le cadre de la revue de littérature dont je fais partie, Borborygmes."
Le hasard fait également de Bertrand Ravalard un comédien : "Souvent, quand vous accompagnez musicalement une pièce de théâtre et que vous êtes sur scène, le metteur en scène n'a qu'une seule envie, vous faire participer au jeu ! J'ai donc eu la chance de faire mes débuts de comédien en décembre 2006 dans une pièce de Labiche avec la compagnie L'Oreille en verre pour laquelle je faisais des aller-retours entre la scène et mon piano ! Puis j'ai récidivé en intégrant pour une pièce co-écrite par Christophe Alévèque (Un coeur pour Samira, 2008) la géniale troupe de commedia dell'arte Comédiens et Compagnie. Nous jouons toujours cette pièce, qui me demande énormément de travail, car j'y incarne deux rôles, l'un étant masqué ! Je n'ai pas reçu de formation de comédien mais j'ai eu la chance de travailler avec ce maître de la commedia dell'arte qu'est Jean-Hervé Appéré Pour "un coeur pour Samira" "
Ses compositions, improvisations, concerts....
Avec toutes ses différentes activités Bertrand Ravalard donne au final plus de 120 par an et il confie que les derniers concerts de son quartet, au festival de jazz de Cracovie ont été un grand souvenir :" Nous étions totalement impliqués dans la musique et l'audience était on ne peut plus chaleureuse ! Tous les endroits sont bons pour donner des concerts - encore y faut-il un bon piano, qui donne de l'inspiration, et un public qui soit prêt à recevoir la musique. "

Ecouter...

Les larmes de Pythagore
Bertrand Ravalard

Pianiste, improvisateur, compositeur, et même occasionnellement chanteur ainsi dans l'un des morceaux de ce disque, Bertrand Ravalard s'il n'avait suivi cette voie de musicien aurait aimé travailler pour le cinéma mais finalement écouter son disque c'est aussi découvrir un film, avec un scénario qu'il sait d'ailleurs fort bien exposer dans le court texte de la pochette de son disque qui reprend nombreux titres de son CD : " Neuf sages se tenaient autour du tombeau de Sydney Bechet. Par des antithèses, des définitions, des correspondances symétriques, ils célébraient ce qu'il y a de plus pur dans le soleil et la mer. Au loin, à contre-jour, un trombone de fantaisie chantait de plus calmes chaconnes. C'était l'été et sur l'écume une voile rouge combattait un grand vent. Le temps était venu pour ceux qui rêvent avec des ailes parallèles et se cognent contre les frontières : des linges bleu marine flottaient sur les genoux mais déjà le soir arrivaient avec ses peurs étranges et insondables. Neufs sages pensaient alors au jugement qui se fait aux enfers et comment l'un d'eux joua au derviche tourneur dans la tourmente des premiers inventeurs. Et comment un autre entendit le pas du loup près des marécages. Et comment un troisième échappant aux lois de l'attraction des sphères , valsa si loin qu'il recueillit les larmes de Pythagore"...

Mais ce pourrait être aussi une autre histoire, une histoire épique ou une histoire en trompe-l'oeil ou plutôt "trompe-l'oreille", une histoire aux multiples rebondissements, frissonnements et tourbillons, que Bertrand Ravalard raconte avec humour et clarté dans un jeu souvent détaché mais pas toujours car ne vous y trompez pas ce pianiste qui se juge aussi "une sorte de chanteur frustré"(cf son interview sur sa biographie) ajoute une bonne dose de lyrisme dans ces compositions et c'est ainsi une histoire dense qui débute et finit par une splendide mélancolique valse...pour Ana, qu'il serait trop facile de dire qu'elle est belle à pleurer mais en tout cas qu'une certaine Amélie d'un autre célèbre film n'aurait pas tort de lui envier, il ne reste plus qu'à réaliser un nouveau film... dans votre tête mais pour cela vous n'aurez aucune difficulté. Bertrand Ravalard a bien voulu répondre à quelques questions autour de son disque et son travail de compositeur en complément de celles sur sa biographie...cliquez ici pour lire la suite

Bientôt en concert :

BERTRAND RAVALARD QUARTET "Polish Jazz !"
En concert à l'Entrepôt le 15 mars 2012 - 21h30

Emile Parisien, sax soprano
Antoine Paganotti, batterie
Jean-Claude Oleksiak, contrebasse
Bertrand Ravalard, piano

Polish jazz ! Emile Parisien (sax soprano), Antoine Paganotti (batterie), Jean-Claude Oleksiak (contrebasse) et Bertrand Ravalard (piano) revisitent le répertoire de deux grands jazzmen polonais des années 60 : Krzysztof Komeda (auteur des B.O. des films "Le Bal des Vampires" et "Rosemary's baby") et Andrzej Trzaskowski. Cela donne une musique puissamment lyrique, joyeusement libre et qui ne dédaigne ni le groove ni le swing.

Entrée 10€
Pas de réservation possible !
Restauration sur place

L'entrepôt
7/9, rue Francis de Pressensé - 75014 Paris
Métro Pernety
Tel. direct : 01 45 40 64 74
www.l'entrepôt.fr

 

 

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !





  et... Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com