Oeuvres pour piano

Haydn -Mozart - Œuvres pour piano
De l'aurore au zénith
Claire-Marie Le Guay

Après nombreux disques d'œuvres de compositeurs de l'époque romantique( Liszt,Schumann) et de compositeurs contemporains( Escaich, Bartok, Dutilleux...), la pianiste Claire-Marie Le Guay, lauréate de nombreux concours internationaux et d'une victoire de la musique en 1998, et qui accorde une place importante au répertoire classique dans son travail et sa recherche musicale, a choisi de développer une série de quatre volumes réunissant des œuvres pour piano seul de Joseph Haydn(1732-1809) et de Wolfgang Amadeus Mozart(1756-1791).

Ces programmes seront autant de "jeux de miroirs" entre les deux compositeurs. Ce projet, mené en collaboration avec l'écrivain et journaliste Marc Vignal, rédacteur du livret de ce disque, et auteur de livres de référence sur Haydn et Mozart, est développé autour de la profonde relation d'admiration réciproque entretenue par ces deux compositeurs . Joseph Haydn n'a-t-il point dit à Léopold Mozart« Je vous le dis devant Dieu, en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse, en personne ou de nom, il a du goût, et en outre la plus grande science de la composition » Nombreux sont les points communs de leur écriture, mais aussi nombreuses sont aussi leurs différences.
Ce premier volume " De l'aurore au zénith : de l'éclat des premières années à la haute maturité" contient, pour chacun des deux compositeurs, deux sonates : une parmi les premières, écrite à seulement 18 ans pour ce qui concerne le "précoce" Mozart et 28 ans pour Haydn, mais comme celui-ci est né bien avant Mozart, elle est en fait écrite bien avant celle de Mozart : en 1760. Haydn composa une soixantaine de sonates dans sa vie.
L'autre sonate choisie pour chacun des compositeurs est une parmi les dernières : la dix-septième(avant-dernière) sonate en ce qui concerne Mozart, écrite en 1789, il n'avait que 33 ans mais c'est pour lui la "haute maturité" puisqu'il est décédé très jeune, à 35 ans, et celle considérée comme la cinquante-neuvième sonate de Haydn, composée également en 1789, dix années avant sa disparition, mais il n' écrira que trois autres sonates par la suite.
Un des critères importants retenu pour cette sélection par est que "toutes sont en si bémol majeur (tonalité claire) ou en mi bémol majeur (tonalité à la fois puissante et feutrée)."
Puisque 2006 est "l'année Mozart" en raison de la célébration du 250 ème anniversaire de sa naissance, c'est aussi une belle occasion pour inviter ses amis à partager la fête. . Un délicat hommage à ces deux compositeurs, sous des doigts au jeu tout autant délicat que cette démarche. Claire-Marie Le Guay voyage de l'un à l'autre compositeur et de l'aurore au zénith avec une légèreté et pureté sonore éclatante qui donne envie que jamais le soleil ne se couche, heureusement d'autres volumes sont à venir !
Pour écouter des extraits de ce disque et/ou vous le procurer cliquez ici ou sur l'image de son boîtier.
Pour en savoir plus sur Claire-Marie Le Guay..cliquez ici
A notez sur vos agendas...
CONCERT HAYDN - MOZART
Claire-Marie Le Guay
Le mardi 30 mai 2006 à 20:30
ATHENEE THEATRE LOUIS-JOUVET
Square de l'Opéra L.Jouvet
75009 PARIS
AUTRES CONCERTS 2006
Claire-Marie LE GUAY en tournée avec l'ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE
ALEXANDER LAZAREF, dir.
MOZART : Concerto en ré m.
Les 12 et 15 juin à NANTES
Les 13 et 16 juin à ANGERS

Pour visiter la page archive des " Disques du moment" ...cliquez ici et écoutez nombreux autres disques de piano classique, jazz, variétés...

 
Piano bleu consacre une page "Interprètes" à Claire-Marie Le Guay depuis les débuts du site. A l'occasion de la sortie de son disque Haydn-Mozart et de retour de Londres, où elle vient de donner un concert avec Louis Langrée et le London Philharmonic Orchestra, et bien que son agenda soit très chargé, a eu la gentillesse de répondre à quelques questions...
En 2000, vous aviez enregistré un disque de sonates de trois compositeurs contemporains, ce nouveau disque réunit des œuvres pour piano seul de Haydn et de Mozart, en l'occurrence de nouvelles sonates d'une autre époque...peut-on aussi faire un "miroir" entre ces œuvres ?

"Les trois compositeurs (Bartok,Dutilleux et Carter) n'ont écrit qu'une sonate pour piano. L'idée de cet enregistrement était de les réunir autour de la forme "Sonate" si importante dans la littérature pianistique, et de se poser la question suivante: au 20ème siècle, lorsqu'un compositeur n'écrit qu'une sonate pour piano, que veut-il nous transmettre à travers elle  ?"
Vous allez "vivre" longtemps avec ces compositeurs , puisque ce disque est le début d'une série de quatre volumes, qu'appréciez-vous particulièrement chez Mozart et Haydn ?

J'aime la lumière, la transparence, l'exigence et la liberté qui se dégage de leur musique. Au piano, nous avons l'immense chance d'avoir un répertoire d'une extrême richesse, et j'aime pouvoir voyager à travers les époques
Enregistrerez-vous en parallèle d'autres disques ?
J'ai beaucoup de chance d'être soutenue par Accord/Universal et de pouvoir développer d'autres projets, mais il est malheureusement trop tôt pour en parler plus précisément.

Outre ces trois disques de la série Miroir Mozart/ Haydn à venir , sur votre site internet on découvre un calendrier de concert très chargé et varié, et vous enseignez également au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris... comment arrivez-vous à menez tout cela et le concilier avec votre vie personnelle ?
J'aime cette richesse. Et je suis heureuse d'avoir de beaux projets. L'équilibre avec la vie de famille a toujours été importante pour moi, alors il faut une bonne dose d'énergie, de compréhension de la part des proches, et d'organisation!
Parmi ces concerts à venir lesquels vous tiennent le plus à coeur ?

Le festival de Lockenhaus en Autriche, dont Gidon Kremer est l'âme et le coeur, où je serai en juillet, et chacun des concerts à venir, car chaque concert est un rendez-vous privilégié avec le public.

Votre site internet comporte un forum dans lequel vous répondez aux internautes, ce qui est rare pour des pianistes français, appréciez vous ce media et pourquoi ?
Cela m'a fait très plaisir qu'Universal m'ait proposé d'ouvrir ce forum, car je trouve que c'est un moyen chaleureux et souple de dialoguer avec ceux qui le souhaitent. Oui, j'aime ce media lorsqu'il permet d'apprendre, et de rapprocher.

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano