Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Trios Mendelssohn Piano Violon Violoncelle par le Trio Dali

Mendelssohn (1809-1847)

Trios

Trio Dali
Amandine Savary, piano
Jack Liebeck, violon
Christian-Pierre La Marca, violoncelle

A découvrir ce premier enregistrement du Trio Dali avec le violoniste Jack Liebeck, qui a récemment intégré le trio suite au départ de la précédente violoniste dans un quatuor, et avec la pianiste Amandine Savary qui fait partie de ce trio depuis sa création en 2006, ainsi que le violoncelliste Christian-Pierre La Marca qui définit les relations à l'intérieur du trio, dans une vidéo en anglais à voir plus bas dans cette page, comme celles d'un couple :" cela prend du temps de se comprendre les uns les autres, quelquefois vous changez, vous vous adaptez mais le but est de trouver le bon lien et l'entente , pour vivre et jouer ensemble".
Interviewée précédemment sur son parcours, la pianiste précisait au sujet du trio Dali " Nous nous sommes rencontrés lors de l’Encuentro de musica de Santander où nous étions invités en solistes avant tout. Le contact humain ayant été immédiat, nous voulions continuer de nous voir une fois le festival terminé ! C’est comme ça que nous avons commencé. L’envie de travailler et construire ensembles a toujours été notre moteur commun. Nous avons récemment changé de violoniste (Vineta Sareika ayant rejoint le quatuor Artemis) et sommes heureux de la nouvelle fraicheur qu’apporte Jack Liebeck à notre ensemble. "
C'est lors de la parution de son disque consacré aux Toccatas de Bach, qe l'on avait pu découvrir Amandine Savary, et l'on voit que ce compositeur lui tient vraiment à coeur, puisque ce disque comporte, outre les deux trios de Mendelssohn, deux préludes de chorals de Bach, un compositeur qui a toute sa place ici puisque que Mendelssohn a contribué à faire redécouvrir largement à son époque. Initialement pour orgue l'un est dans une transcription piano / violoncelle, arrangé depuis une transcription pour piano de Busoni : "Ich ruf zu dir,Herr Jesu Christ, BWV 639" et l'autre dans une transcription piano/violoncelle " Num komm der Heiden Heïlan , BWV 659" .
En effet, le musicologue Nicolas Dufetel, auteur du livret explique que " Mendelssohn fut non seulement le successeur de Bach à Leipzig, mais il a ressuscité plusieurs de ses oeuvres, comme la Passion selon Saint-Matthieu . A l'époque de composition du trio op.66, il préparait l'édition de plusieurs de ses chorals pour orgue".
Que le Trio Dali ait choisi d'ajouter en contrepoint aux Trios de Mendelssohn ces deux oeuvres s'explique donc totalement, d'autant plus qu'au milieu du mouvement Finale Allegro de l'opus 66 le piano énonce subitement quelques notes d'un choral qui va peu à peu en devenir le principal élément.
Son premier trio opus 49 fut, quant à lui, achevé de composer quelques années plus tôt ( en 1839) , alors que Mendelssohn voulait "remédier un peu" aux problèmes de la musique de chambre pour piano et cordes, qui lui paraissait négligé par ses contemporains. Et comme le trio opus 66 , il est déjà un exemple parfait de la façon dont Mendelssohn fait coexister à la fois des formes classiques et l'expression romantique, avec une écriture pianistique moderne. Une écriture pianistique particulière, due en partie à des modifications qu'il réalisa sur les conseils du pianiste Ferdinand Hiller qui réussit à le convaincre par ces mots :" Souvent tu m'as dit toi-même , et tu m'as prouvé par tes actes qu'il ne fallait pas mépriser la plus légère retouche du pinceau, si cette retouche aidait à perfectionner l'ensemble de l'oeuvre. Une forme inusitée d'arpèges n'améliorerait peut-être point l'harmonie de ton morceau, mais elle ne la gâterait pas non plus et l'exécutant, dans ce dernier cas, le trouverait certainement intéressant" aussi Mendelssohn en a réécrit toute la partie de piano.
Ce Trio op.49 est une des oeuvres les plus populaires de Mendelssohn , explique encore Nicolas Dufetel, parce qu'il est le résultat d'un objectif avoué du compositeur : la clarté. Et il est vrai que les "idées" (les thèmes) parlent directement, immédiatement et intiment à l'auditeur. Ainsi pourrez-vous le mesurer en écoutant (plus bas dans cette page), le troisième mouvement " à la légèreté féerique et galopante" qui rappelle les pages raffinées du Songe d'une Nuit d'été et tant d'autres à la légèreté finement ciselée" que le Trio Dali , dont le patronyme fait référence, non pas au célèbre peintre, mais aux précieux marbres asiatiques de Dali, matériau que l’on taille progressivement et minutieusement de façon à confectionner des œuvres d’art convient aussi tout particulièrement à cette oeuvre, conçue en plusieurs étapes, comme au trio de musiciens qui l'a choisi parce que cela reflète leurs valeurs musicales, et qui montre ici une parfaite complicité et un dynamisme qui séduit aussi l'auditeur.

Pour écouter
Félix Mendelssohn(1809-1847)
Trio pour piano, violon et violoncelle
n°1 en ré mineur opus 49
Scherzo. Leggiero e vivace
avec l'aimable autorisation
de Outhere music

cliquez sur le triangle du lecteur
ci-dessous

ou cet autre lecteur

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici   (amazon)

ou

cliquez ici(fnac)

A voir Vidéo en anglais de présentation du Trio Dali

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Think Bach 2
Edouard Ferlet

 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano