Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Martin Romberg Valaquenta Aimo Pagin PIANO

Martin Romberg

Valaquenta
- Manwë
- Ulmo
- Aulë
- Oromë
- Mandos
- Lórien
- Tulkas

Tableaux Fantastiques
-Cathedral
- At the Pond
- From the Deep
- The Spring Labyrinth
- Brontosaurus Civitas
- Sonet
- Zielona Era
- Dutch Landscape
- The winter Wave
- The Piano

Aimo Pagin, piano

Ce nouveau disque est le premier disque d'oeuvres du compositeur norvégien désormais installé dans la sud de la France Martin Romberg, dont notamment une autre oeuvre a été déjà enregistrée live par l'orchestre National de Montpellier en 2008. C'est également le premier disque du pianiste Aimo Pagin qui vit à une autre extrémité de la France : le nord-est , et est lauréat de plusieurs concours internationaux et s'est notamment fait connaître à l'occasion d'un concert où il a remplacé le célèbre pianiste roumain Radu Lupu dont il a reçu les conseils, son principal professeur ayant été Leon Fleisher. Martin Romberg a composé plusieurs musiques de film mais désormais il préfère se consacrer à la musique " pure" et être maître de ses projets comme il l'explique dans le double entretien ci-dessous avec le pianiste et le compositeur.
Pour ce projet son inspiration provient tout d'abord du monde fantastique de Tolkien(1892-1973), auteur également du "Seigneur des anneaux", bien connu des amateurs de littérature " fantasy", dont il a été tiré plusieurs films mais la musique écrite ici par Martin Romberg n'a rien à voir avec celle de ceux-ci, elle est exclusivement pianistique bien que Martin Romberg a composé aussi nombreuses oeuvres symphoniques, pour lesquelles il a d'ailleurs été récompensé, et celle de "Valaquenta" n'est pas conçue pour illlustrer des scènes précises mais évoque l'atmosphère noble et mythique générale de l'oeuvre au travers de sept des quatorze personnages du texte "Valaquenta". Ce texte, d'essence mythique, dont le titre signifie « Conte des Puissances » en quenya(langage inventé par Tolkien), est une description des Valar, les êtres « divins » du monde de la Terre du Milieu (univers aussi créé par Tolkien). L'histoire du Silmarillion constitue toute la base mythologique de "l'histoire de Bilbo le Hobbit" et le Seigneur des Anneaux".
Martin Romberg trouve qu'une fascination similaire à celle exercée par l'oeuvre "Valaquenta" , avec toutefois un caractère musical différent, existe dans l'art du peintre polonais Yacek Yerka (né en 1952). Jacek ( (ou Yacek) Yerka a remporté des prix internationaux pour son art, et a exposé à Varsovie, à Düsseldorf, à Los Angeles, Paris et Londres.... Il travaille et réside avec sa famille, dans une enclave rurale de sa Pologne natale. Il faut absolument voir les peintures surréalistes de Yacek Yerka , difficiles à décrire par les mots (mieux en musique !) , son univers visuel peut se rattacher au courant du réalisme magique avec des oeuvres d'art fantastiques et oui ..." magiques" qui relie le monde réel à l'imaginaire. Il a par exemple représenté différents tableaux de piano impressionnants de créativité... ainsi celui d'un "grand piano dans le désert, rempli de végétation qui s'éparpille dans le vent , en harmonie avec de la musique céleste..." qui n'est pas sans faire penser à ce que l'on peut parfois voir dans des bandes dessinées et il est très compréhensible que de telles oeuvres très mystérieuses, à la fois attractives et inquiétantes , qui effectivement ouvrent grande la porte à l'imaginaire, ont donné envie à Martin Romberg de composer.
Aimo Pagin, s'avère un pianiste idéal pour les interpréter, car outre sa forte attraction pour le monde fantastique il a aussi toutes les qualités pianistiques pour les jouer puisque son jeu apprécié déjà dans ses nombreuses interprétations d'oeuvres de compositeurs classiques pour sa fluidité et délicatesse se prête forte bien à la musique de Martin Romberg très inspirée, sombre et lumineuse, puissante et riche en belles mélodies très aériennes et fluides comme vous pourrez le mesurer dans deux extraits plus bas dans cette page : Ulmo, "personnage divin pénétré plus que tout autre par la musique . Ainsi il se tourna vers les « voix de la Mer » qui recèle encore l'écho de la Grande Musique. Il est aussi nommé le Roi des Mers" et "Sonet" qui correspond à un tableau qui représente un chat blanc qui contemple une ruine dans un champ sous le ciel éclairé et où se trouve une étrange machine... mais écoutez la musique de Martin Romberg qui parle en elle-même et fait naître ses propres images... un compositeur à suivre aussi !
Questions à Aimo Pagin
Quand avez-vous rencontré le compositeur Martin Romberg et comment est né ce projet de disque ?
J'ai rencontré Martin Romberg grâce à un ami chef d'orchestre (Gabriel Drossart) . Celui-ci lui a parlé de moi lorsque Martin Romberg cherchait justement un pianiste pour la création de ses nouvelles oeuvres. Martin Romberg a vécu en Norvège, en Autriche et réside actuellement en France. La découverte de sa musique et de son univers, en 2008, a été accentuée par mon séjour d'une semaine en Norvège en 2010, berceau de l'inspiration du compositeur .
La première partie de ce disque comprend sept pièces dont chacune correspond à l'un des sept personnages masculins de la Valaquenta, oeuvre de Tolkien, trouvez-vous que leur "traduction " musicale correspond bien à l'idée que vous avez pu vous faire en lisant ce livre ?
En fait quand je jouais cette musique je ne pensais pas précisément aux personnages mais plutôt à la musique en elle-même, ce qu'elle dégage etc ... L'univers de Tolkien est fantastique , complètement ! Je suis d'ailleurs un fan de l'histoire du seigneur des anneaux , ce film a même
eu une forte influence sur le cours de mon évolution artistique et humaine, et donc les compositions de Martin Romberg avaient ça de formidable : qu'elles me donnaient à nouveau l'occasion de retourner dans le monde fantastique de Tolkien ... Que du bonheur ! Tolkien est une des grandes figure de la littérature fantastique moderne , poète et philosophe de surcroit , dont l'imagination et le talent créatif dépassent l'entendement, 20 années de sa vie ont été consacrées à la légende du seigneur des anneaux avec tout ce qu'il y a autour...
Etant donné mon aspiration constante à m'échapper du monde réel , par la musique ou tout simplement par mes voyages et mes tournées (Qui sont toujours des préambules aux voyages les plus fascinants, ceux que l'esprit dicte..) je retrouve dans l'univers construit par Tolkien justement cette force qui nous arrache au monde réel pour nous faire découvrir des mondes complexes et merveilleux. Je remercie Martin Romberg de nous avoir donné un aspect du monde de Tolkien, par la présentation brillante du "Conte des Puissances", le Valaquenta..

La seconde partie est inspiré de tableaux fantastiques du peintre polonais Yacek Yerka avez-vous vu ces tableaux et dans l'affirmatif que pensez-vous de ces tableaux, pensez-vous qu'ils auraient pu illustrer éventuellement l'oeuvre de Tolkien ?
Pour le moment je ne les ai vu que en "miniatures" sur internet et j'aimerai "vivre" les tableaux de Yerka... Vivre c'est bien sûr de me retrouver face à ces peintures , en vrai car rien ne vaut le sentiment vivant et la force d'observation et d'enchantement que provoque le processus de pensée par rapport à l'art pictural et à son message fort...et je me demande si je jouerai les morceaux des tableaux fantastiques de la même manière après les avoir vu en live... ! Les peintures des Tableaux fantastiques et l'oeuvre de Tolkien n'ont à mon avis strictement rien en commun, sinon la mise en musique de Martin Romberg.
Comment avez-vous travaillé avec Martin Romberg dont c'est aussi le premier enregistrement de l'un de ses oeuvres et qu'avez-vous apprécié dans le fait de travailler avec un compositeur alors que vous jouez aussi des oeuvres de compositeurs classiques ?
Martin Romberg connait bien mon parcours, et il sait que je joue un grand répertoire classique .
Notre collaboration était extraordinaire et nous avons pu beaucoup discuter de musique classique , je pense que avons compris tous deux que l'on ne peut que s'enrichir en cotoyant d'autres musiciens...
Avez-vous eu l'occasion de jouer ces oeuvres en concert ou les jouerez-vous bientôt ?

Nous avons donné deux concerts en Norvège avant d'enregistrer , et les deux concerts en présence d'acteurs norvégiens célèbres qui avant chaque morceau de Valaquenta récitent des textes relatifs à l'univers qui entoure chaque divinité ! Ce fut un succès !

Questions à Martin Romberg, compositeur
(Martin Romberg est né 1978 à Oslo, Norvège. Il étudie la composition auprès de Michael Jarrell et la musique de film auprès de Peter Sattler à l'université de musique de Vienne en Autriche. Aujourd'hui, il vit et travaille comme compositeur dans le sud de la France, poursuivant son chemin artistique et son but de relier musique classique et culture populaire à travers ses oeuvres basées essentiellement sur la mythologie, la littérature fantastique, les légendes, ou encore les bandes dessinées.)
Pourquoi avez-vous choisi d'écrire une musique sur les personnages de l'oeuvre Valaquenta de Tolkien et pourquoi n'avez-vous sélectionné que les personnages masculins ?
Le poème Valaquenta fait partie de l'oeuvre Silmarillion de J.R.R.Tolkien, un récit mythologique qui a été publié après sa mort, mais sur lequel il avait travaillé toute sa vie. C'est surtout cette partie de son ouvrage, la mythologie créée, qu'on appelle " mythopoeia ", qui m'intéresse en tant que compositeur. Je ressens la mythologie et la musique comme profondément liées. Lévi-Strauss a même lancé la réflexion que la musique est la nouvelle mythologie après la période de sa création historique. Dans "Valaquenta" il s'agit d'une présentation de forces divines, créée par le dieu supérieur, Eru. Ces sous-dieux ressemblent assez aux dieux nordiques, mais la différence est qu'ils sont la création d'un écrivain. Ça les rend vivant pour notre esprit contemporain. Je suis actuellement en train d'écrire la deuxième partie de la collection, basée justement sur les caractères féminins. Ça devait se faire dans cet ordre-là, sans que je sache exactement pourquoi.
Avez-vous des préférences pour certains personnages et certains vous ont-ils demandé plus de travail que d'autres ? 
Tous ces morceaux, et tout ce que je fais en général, me coûte énormément de travail et de forces. Lorsque nous composons la musique tonale, nous rentrons dans la compétition avec les grands compositeurs historiques, et ça demande toujours un certain effort. J'ai besoin de plusieurs mois pour chaque morceau avant de pouvoir les considérer comme terminés. Ça semble peut-être surprenant, la musique ayant une structure plutôt simple. Mais la simplicité est rarement si simple...
La seconde partie de ce disque est inspiré de tableaux fantastiques du peintre polonais Jacek Yerka pourquoi avez-vous choisi de composer sur ces tableaux , et en quoi vous semblent-ils ou non se rapprocher de l'univers de Tolkien . Qu'aimez-vous dans ces tableaux ?
Yerka est bien un peintre fantastique, mais relié aux univers fantastiques d'une autre manière que Tolkien. Cet art est plus instantané, plus intime, plus surréel. Il n'y a pas de narration claire. En plus, cette atmosphère des paysages de l'Europe de l'est a toujours évoqué des sentiments nostalgiques en moi. Je ne sais pourquoi. Je considère les tableaux de Yerka comme un parfait mélange entre fantasy, surréalisme, et bandes dessinée. Un peintre vraiment à découvrir.
Vous a-t-il été plus difficile de composer en vous inspirant des personnages littéraires ou des tableaux ?
Dans la composition, rien n'est facile. Mais je crois que la musique reliée à Tolkien m'a coûté plus, car ils sont plus longs et plus élaborés d'un point de vue dramaturgique.
Vous avez composé la musique de films... Ce projet est-il réalisé en lien avec un projet de film ou l'avez-vous conçu comme telle ?
Pas du tout. D'ailleurs, cela fait longtemps que je n'ai pas fait de musique de film. Je trouve le cinéma Européen de moins en moins intéressant, à part peut-être le monde de l'animation. Ils ont gardé un certain goût de l'esthétique pour l'image. Je préfère aujourd'hui travailler avec la musique " pure ", et être maître de mes propres projets.
Howard Shore a composé la musique du film "le seigneur des anneaux" et a reçu l'Oscar de la meilleure musique de film pour le premier volet est-ce une musique que vous avez souvent écoutée et que pensez vous de celle-ci ? Comment vous positionnez vous par rapport à lui, cela pourrait être "impressionnant" ... ?
Je constate que d'avoir gagné un Oscar aujourd'hui ne veut pas dire grande chose. C'est plutôt la grandeur de ces films en soi qui est récompensée par ces prix, et c'est juste, car ils sont vraiment grandioses. Je trouve certaines parties dans la musique de Shore très jolies, notamment des parties pour chorales. Ensuite il y a de bons thèmes. Mais je trouve qu'il souffre souvent de trop de légèreté, de trop de superficialité. Apparemment, il a composé 10 minutes de musique par jour vers la fin du troisième film. Il n'y a presque que des intervalles pures vers cette fin, c'est extrêmement ennuyeux.
La mythologie grecque a également inspiré nombreux compositeurs, vous intéressez-vous aussi à celle-ci ?
Oui, mais peut-être pas musicalement. La mythologie grecque a tellement servi comme base à des milliers d'oeuvres à travers l'histoire, qu'elle se trouve aujourd'hui plutôt épuisée. Je reviens sur la pensée que la mythologie est plus intéressante quand elle est créée dans la période contemporaine. Plus vivante, plus actuelle, plus touchante, plus fraîche. La mythologie est une forme littéraire, qui a la capacité de nous relier à l'espace sacré de l'humain, car il traite de sujets éternels/universels comme la relation entre l'homme et Dieu, entre l'homme et la nature, et entre l'homme et la mort.
Vous avez choisi de confier l'interprétation de votre musique à Aimo Pagin, pourquoi avez vous choisi ce pianiste, vous-même jouez-vous d'un instrument ? Pensez vous que la façon dont Aimo Pagin interprète correspond exactement à ce que vous aviez imaginé et comment avez vous vécu votre travail commun ?
J'ai trouvé Aimo par un ami, et ce fut après avoir considéré plusieurs pianistes qui ne m'avaient pas convaincus. J'ai regardé un extrait d'un de ses concerts en ligne, et j'ai tout de suite senti l'envie de travailler avec un musicien si concentré, si sensible, et qui a les pieds sur terre. J'ai trouvé notre collaboration très réussie pour ce projet, et j'espère pouvoir continuer notre travail ensemble. Je suis moi-même pianiste, mais le piano reste pour moi un outil pour la composition, pas plus.
Pourquoi avez vous choisi de vous installer en France ?
J'ai vécu huit ans en Autriche avant de venir m'installer en France. À Vienne, on dit : " Il y a deux raisons à ce que les gens viennent à Vienne, l'amour et la musique ". Je dirais que c'est plutôt la France qui aurait mérité ce proverbe...
 

Découvrez de courts extraits
dans ce widget et de plus longs extraits
dans les vidéos youtube plus bas dans cette page

Pour vous procurer ce disque....    cliquez ici (amazon)
indisponible (fnac)
A écouter :
Martin Romberg - Ulmo, Lord of Waters - Aimo Pagin, piano

Martin Romberg Jacek Yerka Sonet (Tableaux Fantastiques)- Aimo Pagin - piano

et trois nouveaux extraits
"Mandos" Martin Romberg. Piano, Aimo Pagin
Martin Romberg, Jacek Yerka the piano (Tableaux Fantastiques)- Aimo Pagin - piano

Tableaux Fantastiques by Martin Romberg. Piano, Aimo Pagin. Jacek Yerka, Spring Labyrinth

Martin Romberg the cathedral (Tableaux Fantastiques)- Aimo Pagin - piano

Pour en savoir plus sur Aimo Pagin ..cliquez ici
Pour en savoir plus sur Martin Romberg...cliquez ici
Pour en savoir plus sur Yacek Yerka...cliquez ici

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu





Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano