Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Marc Deschamps Sucré salé

Sucré Salé
Marc Deschamps, piano , compositions
Pierre Guillemant , basses,contrebasse
Vincent Cordelette, batterie, percussions

Comme son titre y invite ce disque est à déguster tel un plat à la saveur originale sucrée salée où le pianiste/compositeur Marc Deschamps qui signe là son premier disque en tant que leader propose une synthèse rassemblant tous ses désirs de musique, à la fois Jazz, latino-jazz, mélodies et improvisations
Une compilation de thèmes originaux et jamais édités, une rétrospective de ses compositions.
Sa biographie (voir plus bas) montre que ses partitions ont rythmé nombre de productions cinématographiques et télévisées à laquelle manquait encore le trio lui permettant de mettre en valeur ses différentes influences sur un disque qui lui soit dédié. Il faut dire qu'il a été à une belle école avec Claude Bolling !

Benjamin Goldenstein et Patrick Frémeaux de la maison d'édition Frémeaux & Associés éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et bioacoustique et précisément éditeur de ce disque estiment que cet enregistrement "consacre un nouveau nom dans l'histoire du piano, dans un entre-deux du jazz intimisme et de la musique d'ambiance envoûtante"... des propos que l'on peut juger aussi .."sucrés salés", certes élogieux mais aussi dangereux lorsque l'on sait combien la musique d'ambiance est souvent sous évaluée. Puisse ce disque donc ouvrir à une écoute plus attentive de musiques qualifiées d'ambiance, musiques qui en fait le plus souvent ne demandent simplement qu'à nous faire rêver et voir des images pendant que nous devons patienter... et c'est déjà beaucoup ! Les belles mélodies de Marc Deschamps qu'elles soient mélancoliques ou enjouées parviennent sans peine à captiver l'attention et ouvrir notre imaginaire...
Marc Deschamps a bien voulu répondre à quelques questions :
Votre parcours montre que vous avez un bagage tant en musique classique que jazz et variété , et de films, de quelle musique vous sentez-vous le plus proche ?
En permanence proche de la musique classique mais le jazz et la musique latine sont toujours présents
Jouez-vous toujours pour vous même de la musique classique et quels sont les compositeurs de votre répertoire ? vous référez vous à certains d’eux pour composer ?
Le classique est le meilleur "entretien" pour les doigts et la mémoire. Claude Bolling, qui m'a donné mes premiers cours de jazz à 17 ans, me conseillait de continuer à travailler Bach, qui est la meilleure école pour le jazz, je continue le classique pour le plaisir, surtout Bach, évidemment, mais aussi Chopin ou Beethoven dernièrement, je me suis inspiré du début d'une pièce de Bach pour composer un nouveau morceau, mais cette démarche est rare
Quels sont vos jazzmen de référence ?
Les pianistes de jazz qui m'ont le plus influencé sont, par ordre d'apparition dans ma vie :
Errol Garner, pour son swing à l'état pur ; j'étais très impressionné par cet homme qui ne connaissait pas une note de musique et qui l'interprétait de cette manière
Oscar Peterson a été ma référence pendant des années : la vélocité, la perfection technique, la légèreté du touché... tout y est !
Plus récent : Michel Petrucciani : j'ai mis du temps à l'apprécier, mais sa manière de jouer entre binaire et ternaire était unique
Claude Bolling était un ami de mes parents, c'est comme cela que je l'ai connu, j'ai beaucoup joué ses morceaux à l'âge de 20 ans un musicien de jazz restera dans ma mémoire : Benny Waters, saxophoniste américain, aujourd'hui décédé, que j'ai accompagné des années. Il était une leçon de vie en permanence, à 85 ans, il jouait comme un jeune homme, il s'enregistrait encore tous les soirs afin de s'écouter le lendemain !
Votre musique est présentée comme un entre-deux de jazz intimiste et de musique d’ambiance... n’est-ce pas une frontière un peu dangereuse car la musique d’ambiance est souvent sous estimée ?
Ce texte a été écrit par le directeur artistique de Frémeaux, il faudrait la lui poser ! Peut-être est-ce le moment de redorer l'image de marque de la musique d'ambiance...?
D’une manière générale comment travaillez-vous ? Et quelles sont vos sources d’inspirations ? Mettez-vous beaucoup de temps à trouver une mélodie , revenez-vous souvent sur un morceau, en jetez-vous beaucoup à la poubelle…?
Question délicate à répondre...mes sources d'inspiration sont tout simplement la vie, je trouve souvent un début de thème qui peut se terminer dans les jours qui suivent ou, ça a été le cas pour deux tiers des morceaux, dans les mois qui suivent mais en général, si je me souviens d'un thème le lendemain de sa composition, c'est qu'il est à garder.
Pouvez vous présenter les deux musiciens qui vous accompagnent : Pierre Guillemant et Vincent Cordelette, comment vous-êtes vous rencontrés ?
J'ai toujours privilégié l'amitié, dans les musiciens qui m'entourent. Avec ces deux là, non seulement ce sont des amis, mais également d'excellents professionnels. Vincent est batteur chez Bolling depuis des années et possède le studio dans lequel nous avons enregistré le disque
Pierre est bassiste dans des comédies musicales ( Le roi lion, Mama mia) joue dans le big-band de Tito Puentes. Cela fait tellement longtemps que je les connais que je ne sais plus comment nous nous sommes rencontrés !
Pourquoi avez-vous choisi de mélanger des morceaux en solo, duo et trio plutôt que jouer seulement des morceaux en trio ?
Etant seul "maitre à bord", j'ai d'abord enregistré une vingtaine de morceaux en piano solo
je voulais faire un disque aux couleurs variées, mais cohérent certains morceaux se prêtaient plus au solo que d'autres, les plus rythmés en trio mais c'est un choix subjectif et personnel, avec les conseils de mes petits camarades, bien sûr.
Quelle est la part de d’improvisation dans votre musique ?
Les thèmes et les structures restent, le reste est à la merci de l'inspiration certains morceaux comme "Robin's waltz" ne varient pratiquement pas, écriture classique oblige
Dans quelles circonstances ce disque a-t-il pu être réalisé ?
Cela faisait quelques années que je voulais le faire, je me suis lancé le jour où j'en ai eu les moyens financiers et l'énergie. Ma seule contrainte était d'imaginer un album de musiques originales qui plaise à partir de 20 pianos solos, j'ai fait un choix de duos et trios , nous avons répété et nous avons enregistré le tout en deux jours chez Vincent , mixé quelques jours après au même endroit.
Quels sont vos concerts à venir ?

Les choses bougent... j'espère vous donner bientôt des dates !
Marc Deschamp
Né en 1957, Marc Deschamps commence le piano à l’âge de 6 ans, étudie avec Mme Giraudeau du Conservatoire National de Paris de 10 à 16 ans et remporte de nombreux concours dont l’U.f.a.m ou le Bellan. A 15 ans, il découvre le jazz avec Claude Bolling, étudie l’harmonie avec André Haudeir, fait un stage à la Berklee School of Boston en 78.

Pianiste : Dans les années 80, Marc Deschamps accompagne de nombreux artistes de variétés dont Isabelle Mayereau, Marcel Amont, Paul Anka …, tout en commençant une carrière dans le jazz, jouant avec Benny Waters, B.A.Henry ou Karl Schlosser. Il se produit régulièrement au Bilboquet, au Petit Journal, au Méridien …avant de monter sa propre formation.

Compositeur : Dès 78, Marc Deschamps commence à composer pour le théâtre avec « Ulysse aux Pays des Merveilles », comédie musicale au Théâtre Daunou. Il signera ensuite de nombreuses musiques de génériques télé, documentaires, pub, courts-métrages ou films institutionnels.

Producteur : Il crée sa société de production avec laquelle il produit les ‘Gospel Messengers’, Gérard Rinaldi, Tarzan et son 1er album « Baladadidou » qu’il enregistre en 1998. Durant son séjour en Polynésie (1998-2002), il monte un quartet, produit un album de chansons traditionnelles en jazz, compose et produit une chanson interprétée par des enfants qui sera diffusée sur toutes les ondes polynésiennes durant l’été 2001.
En octobre 2010 son album « Sucré-Salé » est une compilation de ses compositions originales, jazz et latines, interprété en solo, duo et trio. Avec Pierre Guillemant à la basse et Vincent Cordelette à la batterie et percussions

Pour écouter des extraits du disque
de Marc Deschamps
Sucré Salé
utilisez ce widget

Pour vous procurer ce disque...


cliquez ici (amazon)
ou

cliquez ici(fnac)

Nouveau : A voir best du disque sucré salé
enregistré au Cap Seguin le 22/11/2010
piano : Marc Deschamps
basse : Pierre Guillemant
batterie : Vincent Cordelette

 

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir

Bach: French Suites, Bwv 812-817
Vladimir Ashkenazy, piano

Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

Rafal Blechacz, piano
Bach



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano