Franz Schubert Trudelies Leonhardt

Franz SCHUBERT
Fortepiano
Piano works volume 3
Sonate D 960
Allegretto D 566
Scherzo D 566
Esquisses de la Sonate D 960
Trudelies LEONHARDT

La fortepianiste Trudelies Leonhardt a enregistré sur son pianoforte à queue de Benigmus Seidner qui date de 1815 la quasi totalité des oeuvres de Schubert, un de ses compositeurs de prédilection avec Beethoven. Sur ce nouveau double album se trouve l'une des sonates les plus connues que le compositeur réalisa l'année même de sa mort, en 1828, et dont Trudelies Leonhardt explique : " Elle est sereine, comme hors du temps. Bonheur, contemplation et mystère dialoguent délicatement dans le premier mouvement. Le mouvement lent, au thème tragique et à la basse ostinato, s'illumine dans la partie médiane par un thème large et chantant. Après un silence prolongé, le thème initial cette fois-ci accompagné dans la basse par un frissonnement de notes hallucinant reprend. Le scherzo, de par son ivresse de liberté , forme un contraste bienvenu à la résignation désolée du mouvement précédent. Le finale, qui s'ouvre par des octaves plaquées- signal que l'on retrouve à travers tout le mouvement- se poursuit de façon vivement enjouée, mais aussi assombrie par des passages véhéments , et finalement culmine en une lumineuse jubilation".
Si la version définitive de cette sonate date effectivement de 1828, le compositeur qui n'écrivait jamais d'un seul jet ses oeuvres mais multipliait les ébauches, réalisa auparavant nombreuses esquisses dont on ne connait pas la date mais qui par chance ont été conservées car le compositeur avait l'habitude de jeter toutes ses esquisses seulement après que l'oeuvre définitive ait été écrite. Dans le cas présent il n'en eut pas le temps en raison de sa mort. Ces esquisses ont été conservées dans divers lieux en Suisse et Autriche et publiées en 1897 par l'éditeur Breitkopft und Härtel. "Les changements que Schubert apporte lorsqu'on compare les esquisses avec le texte définitif , sont surtout des élargissements ; il ne raccourcit que très rarement..." Dans le premier projet de Franz Schubert, rejeté par lui, pour la partie du milieu de l'Andante sostenuto de la Sonate D 960, diffusée en page "morceau du mois" durant janvier 2008, il a choisi de supprimer en définitive les légères guirlandes de la main droite de la partie médiane ; cela explique Trudelies Leonhardt pour " faire place en définitive à plus de gravité. Cependant on reconnaît déjà parfaitement le chant illuminé que Schubert utilisera pour la version ultime".
Outre neuf esquisses(les seuls projets qui se sont différenciés de l'oeuvre définitive) que l'on peut ainsi découvrir sur le second disque de cet album tel des "bonus" de making off, le premier disque comporte en complément de cette Sonate D 960 l'enregistrement de l'Allegretto en mi majeur D 566 que Schubert écrivit lorsqu'il n'avait que 20 ans, soit seulement onze ans plus tôt car le compositeur est mort très jeune à 31 ans, et le vif Scherzo en la bémol majeur D 566 qui date de la même époque. Trudelies Leonhardt mentionne qu'en 1948, ces deux morceaux ont été réunis par Kathleen Dale successivement en troisième et deuxième position à un moderato en mi mineur ( D566) et un un Rondo en mi majeur (D566) pour former ainsi une sonate, mais Trudelies Leonhardt a choisi de s'en tenir à l'oeuvre originale de Schubert et a par ailleurs enregistré le Modérato sur un CD édité par Jecklin et le Rondo (Allegretto) sur un autre CD de Globe. Trudelies Leonhardt montre un grand souci de respect de l'oeuvre de Schubert non seulement en s'attachant à jouer sur instrument d'époque mais aussi par l'étude approfondie d'une oeuvre jusqu'à ses origines, son interprétation sobre et naturellement colorée permet d'imaginer avec justesse ce qu'aurait été d'entendre Schubert en personne jouer ces oeuvres et ses esquisses qu'elle a enregistrées permettent de mesurer mieux encore son travail de composition. Ce disque est un témoignage historique de grande valeur à plus d'un titre.

Pour écouter le premier projet de Franz Schubert pour la partie du milieu de l'Andante sostenuto de la Sonate D 960...cliquez ici

Pour vous procurer ce disque.... cliquez ici(fnac.com) ou cliquez ici

Pour en savoir plus sur Trudelies Leonhardt qui a bien voulu répondre aux questions de pianobleu.com...cliquez ici

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de musique de piano classique, jazz, variétés...

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano