Georges Pludermacher, Cinq concertos de Beethoven - piano

Ludwig van Beethoven
5 Concertos pour piano - Coffret
Georges Pludermacher, piano
Orchestre de Bretagne
Moshe Atzmon, direction

D'après des esquisses qui en font foi, Ludwig Beethoven(1770-1827) est décédé avant de n'avoir eu le temps de mettre au point son sixième concerto pour piano mais déjà avec ses cinq concertos il est considéré comme le "créateur définitfif" de de ce genre déjà ancien particulièrement à partir du quatrième . Déjà Beethoven pouvait s'appuyer sur des instruments plus performants, à plus large volume sonore, que Bach, Mozart et Haydn initiateurs du style concertant. Pianiste virtuose, Beethoven a taillé les concertos, les premiers du moins, à ses propres mesures, il a réussi à partir du quatrième à véritablement donner une dimension concertante à l'Orchestre dans ses relations avec le piano soliste. Du second concerto, le premier créé en fait, en 1794-1795) au cinquième (1809) le schéma reste le même: deux mouvements vifs encadrant un mouvement lent, mais chacun apporte son comptant de trouvailles et d'innovations qui accompagnent le cheminement artistique et technique de Beethoven.
Après avoir enregistré en concert en juillet et août 1998, au Conservatoire National de Musique de Reims, dans le cadre des Flâneries Musicales d'Eté de Reims, sur un piano Steinway muni d'une quatrième pédale dite harmonique l'intégrale des sonates de Beethoven, Georges Pludermacher s’est distingué une fois encore dans "un pari fou" lors des Flâneries Musicales d’été de Reims 2004.
En deux concerts, il renouvelle le périlleux exercice d’un enregistrement d’intégrale celui des cinq concertos de Beethoven, composés entre 1794 et 1809. Il joue cette fois un piano Blüthner doté de cette même quatrième pédale : la "pédale harmonique"(invention conçue par Denis de la Rochefordière) qui multiplie les moyens d'organiser la durée des sons, permettant d'obtenir des effets aussi intéressants qu'inédits.
Dirigé par Mosche Atzmon, l'Orchestre de Bretagne accompagne, avec dynamisme et clareté, Georges Pludermacher qui interprète ces cinq concertos avec une grande virtuosité et dans un jeu lumineux. Un "pari" tenu comme un exploit qui confirme le talent de cet interprète unanimement reconnu. La qualité sonore de l'enregistrement est aussi particulièrement remarquable.

Georges Pludermacher, piano
Associant aux qualités d'un virtuose prestigieux, les audaces d'un interprète souvent original et exigeant, Georges Pludermacher est aujourd'hui un pianiste unanimement reconnu.

Le jeune pianiste Pludermacher a trois ans lorsqu'il débute le piano, onze ans lorsqu'il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris pour y suivre l'enseignement de Lucette Descaves, Jacques Février puis Geneviève Joy et Henriette Puig. Aux nombreux Premiers Prix qu'il obtient, vont se succéder les récompenses internationales: Seconds Prix des Concours Vianna da Mota et Leeds et surtout, en 1979, unique prix du Concours Geza Anda.

Rapidement sa carrière de soliste le conduit à se produire sous la direction de chefs prestigieux tels Sir Georg Solti (Chicago Symphony), Christophe von Dohnannyi (Orchestre National de France), Pierre Boulez (à la tête de laSinfonietta de Londres). D'autre part, il affectionne la musique de chambre, dont il avoue s'être particulièrement nourri, notamment au contact des violonistes Christian Ferras, Ivry Gitlis, et de son maître incontesté, le grand Nathan Milstein. Avec le trio Pasquier, le Quatuor Amadeus et les partenaires émérites que sont Ernst Haffliger (cycles de Schubert, Schumann et Schonberg), Michel Portal, Youri Bashmet, et Jean-François Heisser, Georges Pludermacher poursuit aujourd'hui une fructueuse collaboration.

Invité régulièrement dans les plus grands Festivals en France comme à l'étranger (Salzbourg, Vienne, Montreux, Aix-en-Provence, Edimbourg, Avignon, Florence, Tours, Prades, Strasbourg, Barcelone, Madrid etc.) Georges Pludermacher s'illustre dans un répertoire diversifié qui lui permet de concilier son goût du défit et son amour du secret. En effet, loin de se dérober aux gageurs de l'interprétation, il est l'homme de relectures personnelles et novatrices des oeuvres de référence -intégrales des sonates de Mozart et de Schubert -mais aussi celui qui privilégie l'intériorité et la concentration. Ainsi ses Etudes de Debussy, marquée du triple sceau Monde de la, Musique, Diapason, Grand Prix de l' Académie du Disque, ou bien encore ses Variations Diabelli de Beethoven,
Grand Prix de l' Académie Charles CROS, témoignent-elles de cette prédilection.

Invité chaque année du festival des" Flâneries Musicales d'Eté de Reims ", Georges Pludermacher y enregistre très régulièrement des disques en concert pour la maison TRANSART LlVE. C'est ainsi qu'il réalise en 1998 le défi d'enregistrer l'Intégrale des Sonates pour piano de Beethoven sur un piano Steinway muni d'une 4ème pédale harmonique. Un coffret de 10 CD voit le jour en 1999, et reçoit de nombreuses récompenses. En 2002, il enregistre sur le même piano l'intégrale de la musique pour piano de Schubert qui donne naissance à un magnifique coffret de 8 CDs.
En 2003, Georges Pludermacher enregistre un magnifique coffret de 2 CD des pièces pour piano de Claude Debussy.
En 2004, il enregistre les 5 concertos pour piano de Beethoven avec l'Orchestre de Bretagne sous la direction de Moshe Atzmon. Les enregistrements de Georges Pludermacher sont vendus dans le monde entier .
Tout en s'accomplissant brillamment dans sa carrière pianistique, Georges Pludermacher reste un artiste multiple. Eclaireur précieux de la musique contemporaine à ses débuts (Domaine Musical, Musique Vivante, etc.), grand amateur de jazz dans lequel il retrouve ce sens de" l'invention" qui lui est cher, il n'entend pas par ailleurs renoncer ni à ses activités d'enseignant (au C.N.S.M.), ni à celles, plus occasionnelles il est vrai, d'écrivain de la musique ou de meneur de débats, toutes choses dont il s'acquitte avec panache et efficacité. Ennemi des interprétations figées, ce musicien met donc au service des textes qu'il sert avec ce mélange particulier de rigueur et d'invention, de profondeur et de virtuosité, les qualités stylistiques d'un piano placé sous le signe de la re-création.

Pour écouter des extraits et/ou vous procurer le disque...cliquez ici ou sur l'image de sa pochette mais la compression ne vous permettra pas d'apprécier sur internet la qualité sonore, seul le disque le pourra..

Pour en savoir plus sur les secrets de ce son du à la quatrième pédale : la "pédale harmonique"...cliquez ici

Pour en savoir plus sur l'Orchestre de Bretagne et Moshe Atzmon...cliquez ici

Georges Pludermacher donnera un nouveau concert au Flaneries musicales de Reims le jeudi 27 juillet au Grand Théatre, au progrmamme : Bartok (un disque Bartok à venir ???...)...cliquez ici pour en savoir plus sur les Flaneries musicales de Reims

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de piano classique, jazz, variétés...

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano