Moments musicaux Rachmaninov Elena Rozanova

Moments musicaux
Rachmaninov
Elena Rozanova

Née à Odessa, et ayant suivi sa formation musicale d'adord à l'école Gnessine puis au légendaire conservatoire Tchaïkovski de Moscou, la pianiste Elena Rozanova est très attachée aux compositeurs russes et a d'ailleurs déclaré lors d'une interview à Piano bleu : " Je me sens très proche bien évidemment du répertoire russe et ceci pas seulement pour mes aisances dans l'interprétation de cette musique mais aussi parce que j'y vois une sorte de mission que nous, les interprètes, devons accomplir vis-a-vis du notre public."
C'est donc dans la poursuite de cette mission qu'elle vient d'enregistrer pour le label Satirino un nouveau disque d'oeuvres du compositeur Rachmaninov, reprenant pour partie des oeuvres qu'elle avait déjà eu l'occasion d'enregistrer lors d'un récital en 1997, c'est dire combien elle porte celles-ci en elle.
La profondeur et la tension accrues de ce nouvel enregistrement des moments musicaux, opus 16 est significatif aussi de l'appropriation complète de ses pièces par Elena Rozanova qui en exalte l'âme slave avec clarté. Ces "Moments musicaux" témoignent des qualités les plus originales du compositeur puisqu'il les composa dès 1896, avant que l'échec de sa première symphonie n'ait étouffé celles-ci. La virtuosité et la complexité des textures de ces pièces se retrouve cependant dans un certain nombre de ses compositions qui suivirent.
Les transcriptions d'autres compositeurs que Rachmaninov a faites, témoignent particulièrement de l'interaction entre ses talents de pianiste et sa sensibilité d'artiste dans ses arrangements et propres compositions. Ainsi le prélude de la Transcription de la partita n°3 de Bach pour violon seul BWV 1006, qu'Elena Rozanova a choisi d'ajouter, est très révélateur dans le style particulier de son expansion musicale.
Elena Rozanova a également complété ce programme par les Variations sur un thème de Corelli op42, écrites en 1931, qui sont la dernière oeuvre originale de Rachmaninov écrite pour le piano seul, et en fait sa seule oeuvre de ce genre depuis son départ de Russie en 1917. Sa sensibilité et sa techniques musicales se sont alors modifiées : les textures plus claires et, plus économes, conférent une grande expressivité, et gravité à l'oeuvre.
Il parait que le manque permanent de confiance en lui et sa sensibilité à la critique ont conduit Rachmaninov à autoriser qu'on indique sur la partition publiée la possibilité d'omettre les variations 11, 12 et 19, au choix., et qu'il lui arrivait même de renoncer arbitrairement à un certain nombre de variations lorsqu'il entendait le public tousser, tellement il craignait son auditoire. Point de toux pour freiner Elena Rozanova dans cette belle démonstration, et combien même s'il en était, car même en pays non soumis aux hivers trop vigoureux le public semble-t-il attrape quand même fréquemment mal à la gorge, nul doute que la pianiste qui, à juste titre, ne manque pas d'assurance l'offrirait dans sa totalité pour le plus grand plaisir des auditeurs.
Le programme généreux de ce disque confirme encore l'attachement d'Elena Rozanova à partager cette musique. Ainsi l'une des rares transposition pour piano qu'il ait faite d'un de ses propres chants : Lilas, et la dernière transcription de Rachmaninov : la Berceuse de Tchaïkovski, compositeur dont l'influence et les conseils ont été essentiels pour Rachmaninov au début de sa carrière, permettent toutes deux d'en mesurer le lyrisme intense. Nota le programme est si important que les références des deux oeuvres ont été inversées sur le livret et la pochette). Elena Rozanova dont le père était pianiste et la mère chanteuse interpète avec justesse ses deux transcriptions.
Pour en savoir plus sur Elena Rozanova...visitez la page qui lui est consacrée au Piano bleu...cliquez ici
Pour vous procurer ce disque, cliquez ici ou sur l'image de sa pochette

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de piano classique, jazz, variétés...

 
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano