Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Crossing life and strings Jean-Sébastien Simonoviez

Crossing life and strings
Jean-Sébastien Simonoviez
Jean-Jacques Avenel
Barre Phillips
Riccardo del Fra
Steve Swallow
Quatuor opus 33

Sur une idée originale de Gérard de Haro, directeur du label La buissonne, le pianiste Jean-Sébastien Simonoviez, qui a également appris la trompette et a été batteur, s'est entouré uniquement de musiciens... d'instruments à cordes pour ce disque justement nommé "Crossing life and strings", une rencontre musicale universelle avec trois contrebassistes : l'italien Ricardo del Fra, l'américain Barre Phillips et Jean-Jacques Avenel passionné de musique africaine, et un bassiste électrique également américain : Steve Swallow. Le Quatuor opus 33, composé de jeunes artistes musiciennes déjà artistes confirmées dans le domaine de la musique classique et de la musique contemporaine, joue dans plusieurs pièces, dont les particulièrement remarquables "Welcome" de John Coltrane qui débute ce disque et dans "Le cosmos" composition originale en trois parties de Jean-Sébastien Simonoviez qui termine l'album en réunissant tous les acteurs du disque.

Difficile encore de classifier cet album, s'il le fallait, sous une étiquette purement jazz, car ici se rejoignent des oeuvres de Keith Jarrett, John Coltrane, Kurt Weil, Léo Ferré à celles de Jean-Sébastien Simonoviez dans un univers très calme, où le piano apaise les interrogations et la mélancolie des instruments à cordes par de tendres réponses lumineuses et d'une grande délicatesse, dans un style plus proche de la ballade romantique que du balancement swing, hormis dans un animé "Diaguily song", ouvrant plus au rêve qu'à la danse si ce n'est celle des étoiles...Quoiqu'il en soit le rêve est au rendez-vous, alors finalement pourquoi ne pas classer cet album dans la plus belle des rubriques : "Musique pour rêver" !
Jean-Sébastien Simonoviez a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de ce disque :
Qu'est-ce qui vous a inspiré pour la réalisation de ce disque ?
Concernant " Crossing life and strings ", c'est Gérard de Haro qui m'a proposé d'enregistrer un album comportant des duos avec 4 bassistes différents ainsi qu'une pièce qui serait comme un concerto pour basses et quatuor à cordes. Nous travaillons ensemble avec Gérard depuis plus de 20 ans. Mon premier disque "Soma trio, Tacha " est sorti sous son premier label (Nil records). Nous avons toujours eu de fortes affinités en ce qui concerne la musique et une sensibilité commune à propos d 'autres sujets.

Dans les précédents albums de la Buissonne, un texte d'Hubert Reeves était glissé pour sensibiliser les gens au problème de l'écologie. Cette fois, c'est une association humanitaire oeuvrant à travers le monde (Sans Frontiere World Aide) qui est soutenue. Le monde actuel est le fruit de ce qui s'est passé avant. Nos actes et prises de positions déterminent le monde à venir. Je ne connais pas d'autre projet réalisé de la même manière avec 4 bassistes et un quatuor à cordes. D'après les retours d'écoutes que l'on a eu ici et là, cet album mène à l'introspection et à la paix intérieure.
Comment avez-vous choisi les musiciens de cet enregistrement ?

Les quatre musiciens choisis comptaient beaucoup pour moi. Depuis 91, j'ai travaillé avec Jean-Jacques Avenel à plusieurs reprises. J'ai toujours aimé le côté fougueux et inventif de son jeu ainsi que son franc parler. Quant à Riccardo Del Fra, quand j'étais jeune musicien, j'étais fou d'un disque sur lequel il jouait avec Chet Baker " sings again ". Dans les années 90, j'avais fait une jam Session avec Barre Phillips qui m'avait stupéfié par sa liberté, son inventivité alliées à une gentillesse et une humilité incroyables. Quant à Steve Swallow, c'est un incontournable. Quand vous vous intéressez au jazz, vous ne pouvez pas, à un moment ou à un autre, ne pas jouer une de ses compositions. De plus, c'est un être qui dégage une paix étonnante.
Vous étiez nombreux musiciens, comment vous êtes vous organisés pour ce projet ?

Le projet a été réalisé sur plusieurs jours. Nous avons passé une journée avec chaque bassiste pendant laquelle nous avons enregistré diverses pièces. Le répertoire a été choisi en partie par Gérard de Haro. J'ai aussi composé un thème pour chaque bassiste.
Concernant le quatuor, les sessions d'enregistrement ont eu lieu avec Barre. Pour la dernière pièce, le Cosmos, on a d'abord posé la base avec Jean-Jacques Avenel sur " Genèse ", ensuite Riccardo a rajouté sa basse, le quatuor a joué sa partie et ensuite nous avons enregistré " Maelstrom " avec Barre, puis " Ellipses"avec Barre et le quatuor. Pour finir, Steve s'est posé sur " Genèse ".
Avez-vous d'autres projets ensemble à venir ?
Le projet va continuer avec des concerts à "géométrie variable ". Les prochains concerts sont notamment à Marseille en duo avec Barre (le 13 mars au Cri du port), au Sunside à Paris avec Jean Jacques et Riccardo (le 29 avril) et également à l'auditorium du Thor (Avignon) le 3 Mai avec Riccardo, Jean Jacques et le quatuor. Il y aura aussi d'autres concerts avec Steve. 

Pour en savoir plus sur Jean-Sébastien Simonoviez qui a répondu à d'autres questions...cliquez ici

Pour vous écouter des extraits et/ou vous procurer ce disque.... cliquez ici(fnac.com) ou cliquez ici(amazon)

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de musique de piano classique, jazz, variétés...

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano