Festival des Pianissimes 2010

Le 5e Festival des Pianissimes
4 au 6 juin 2010

Le Festival des Pianissimes a lieu tous les ans début juin à quelques minutes au Nord de Lyon. En bord de Saône, c'est une région encore très verte, dominée par les courbes harmonieuses et la roche calcaire dorée du parc naturel des Monts d'Or. Elle est riche en hauts lieux de villégiature et de gastronomie, comme Paul Bocuse à Collonges au Mont d'Or, Guy Lassausaie à Chasselay ou l'Ermitage à St Didier au Mont d'Or. 
S'inscrivant dans l'année France-Russie, un ‘Vent d'Est' traversera cette 5e édition (du 4 au 6 juin 2010), tant dans le choix des interprètes et de leurs parcours, que dans celui des oeuvres. Parrainée par le pianiste russe Ilya Rashkovskiy (Lauréat du concours Reine Elisabeth 2007), elle permettra d'entendre 13 artistes, aussi bien des stars établies (Brigitte Engerer) que des étoiles montantes du piano(Nima Sarkechik, Olivier Moulin... ) et des partenaires de haut vol (Quatuor Voce, David Guerrier... ).

Ilya Rashkovskiy, parrain du Festival des Pianissimes 2010
« Pourquoi ai-je accepté d'être parrain du Festival ‘Vent d'Est' ? Parce que j'aime beaucoup Catherine Alexandre que je connais depuis presque 10 ans. Elle m'a fait confiance et m'accompagne dans ma carrière depuis mes débuts den France. Des liens d'amitié se sont tissés et nous avons partagé des moments forts lors de concerts en France et à l'étranger. Je crois aussi que c'est moi qui ai donné le premier concert des Pianissimes, dans son jardin à St Germain, avec Andrej Bielow. Le public nous a accueillis très chaleureusement et l'ambiance pendant et après le concert était extraordinaire ! Pourquoi ai-je choisi de m'installer en France depuis quelques mois ? Parce que j'aime beaucoup la France où j'ai pu donner des concerts dans de grandes salles depuis mon Prix Long-Thibaud. J'ai joué deux fois à La Roque d'Anthéron par exemple, au Châtelet et au Théâtre des Champs Elysée. J'ai donc choisi la France pour plusieurs raisons : j'aime le répertoire français que je joue beaucoup, et j'aime l'art de vivre français et bien-sûr la cuisine française ! Et puis, bien que ne la parlant pas encore bien, j'aime la langue française... Quant à l'Allemagne, j'y ai vécu pendant 10 ans, dès l'âge de 14 ans, et j'ai eu la chance de pouvoir bénéficier des conseils de Vladimir Krainev que j'admire beaucoup, mais je n'y suis pas né et je n'ai pas d'autres liens avec l'Allemagne. Cette année France-Russie est évidemment une année particulière pour moi mais au fond je joue la musique russe depuis l'âge de 6 ans, elle fait partie de mon quotidien depuis l'enfance. Quant à l'année Chopin, elle est d'autant plus importante pour moi cette année que j'ai été sélectionné pour présenter le concours Chopin de Varsovie à la rentrée prochaine. Je propose donc de jouer le 6 juin aux Pianissimes à la fois une oeuvre mythique du répertoire russe : Les Tableaux d'une Exposition de Moussorgsky et quelques unes de mes pièces préférées de Chopin, et peut-être en bis un des mois des Saisons de Tchaïkovsky que j'ai enregistrées

Comme l'année dernière, cette édition du Festival se tiendra à Saint Germain au Mont d'Or, village 'les pieds dans l'eau, la tête dans la verdure' situé au coeur du Val de Saône, à 20 km au nord de Lyon, facilement accessible par le train (15 minutes de la Part-Dieu). D'origine romaine, ce village domine la vallée de la Saône et fût au XIIe siècle l'une des places fortes de la ville de Lyon. Le Domaine des Hautannes, où se tiennent les concerts, est implanté dans un parc de 2,5 hectares autour d'une maison bourgeoise du XVIIIe siècle avec ses dépendances.
L'hébergement est possible sur place (50 chambres 2*) avec piscine et tennis à disposition. Les concerts ont lieu dans un charmant amphithéâtre naturel de verdure. Un grand piano de concert est abrité sous un auvent acoustique garantissant de très bonnes conditions d'écoute. Un repli éventuel est prévu à l'église.

Programmation

Vendredi 4 juin

14h Jean-Vianney ZENATI, piano
Yolande KOUSNETSOV, piano
Concert pédagogique - Piano à 4 mains
Hommage à Chopin et musique russe
concert gratuit, ouvert aux scolaires et à tout public

20h Nima SARKECHIK, piano
Quatuor VOCE
PROKOFIEV - 6ème Sonate
DVORAK - Quintette pour piano et cordes
Samedi 5 juin

17h Jean-Vianney ZENATI, piano
Yolande KOUSNETSOV, piano
Svetlana EGANIAN, piano
Mark DROBINSKY, violoncelle
SCRIABINE - 7ème et 9ème Sonate
RACHMANINOV - 6 Etudes Tableaux op 39
DVORAK - Rondo, Le Calme des Bois, Polonaise (violoncelle)
CHOPIN - Polonaise op 3 pour violoncelle et piano
20h Brigitte ENGERER, piano
CHOPIN - 6 Nocturnes
LISZT - Rêve d'Amour
LISZT - Harmonies poétiques et religieuses (extraits)
Dimanche 6 juin

16h Ilya RASHKOVSKIY, piano
MOUSSORGSKY - Tableaux d'une Exposition
CHOPIN - Polonaise Brillante
CHOPIN - Andante Spianato
CHOPIN - Sonate en si mineur
19h Olivier MOULIN, piano
David GUERRIER, trompette / cornet à pistons
LISZT - Sonnet de Pétrarque 104 - Danse macabre
BÖHME - Concerto en fa mineur - Danse Russe
GLAZOUNOV - Albumblatt
BRANDT - Konzertstücke

Les pianistes invités :

Nima Sarkechik - piano
Le parcours de Nima Sarkechik et les récompenses qui le distinguent témoignent d'une étonnante personnalité musicale. Lauréat de la Fondation de France en 2003-2004, il remporte en 2004 le1er Prix au Concours International de Piano «Son Altesse Royale La Princesse Lalla Meryem» à Rabat. En 2005, il devient lauréat de la prestigieuse Fondation du Groupe Banque Populaire, puis de la Fondation Meyer en 2006. L'année suivante, il remporte le Prix du Public et le Prix du Jury au concours des « Jeudis du piano » à Genève ; il est également choisi pour participer au programme « Déclic » développé par CulturesFrance.
A 26 ans, la carrière de Nima Sarkechik comprend de nombreux concerts et récitals tant sur la scène française qu'internationale : Festival International de Piano de La Roque-d'Anthéron, Théâtre des Champs-Elysées, Maison de Radio-France, Festival de Monte-Carlo, Musée d'Orsay, Festival des Serres d'Auteuil, Festival d'Enghien, Festival du Grésivaudan, Musée de Grenoble, Palais du Pharo à Marseille, Palais des Congrès d'Ajaccio et de Strasbourg... A l'étranger, on a pu l'entendre en Suisse (Festival de Saint Ursanne, Musicales de Compesières où il interprète le 11ème Concerto de Mozart sous la baguette de Gabor Takacs avec la Camerata Bellerive, Radio de la Suisse Romande, Festival de Gstaad), au Luxembourg (Festival de Neümunster), en Italie (Festival CIMA), au Portugal (Festival des Açores), aux Etats-Unis (Lincoln Center, New York), au Canada, au Maroc, et en Turquie.
On l'entend désormais régulièrement sur les ondes (Dans la cour des grands, Ce soir on dîne, A Do Dièse, Certains l'aiment tôt, Deux sets à neuf sur France Musique, Carrefour de l'Odéon sur France Inter, Intérieurs, L'échappée belle, Dare-Dare, Les nuits d'espace 2 sur Espace 2 à Radio de la Suisse Romande), et ses concerts sont fréquemment retransmis sur France Musique. Le répertoire de musique de chambre tient également une place importante dans son parcours musical. Il joue notamment aux côtés de pianistes tels que D. Lively, C. Katsaris, H. Sermet, I. Kastoriano, S. Taniel, dans le cadre de l'Association des Artistes pour la Paix (ADAP).Ses concerts sont enfin pour lui l'occasion d'honorer ses origines : parallèlement à sa carrière classique, il se consacre à la musique folklorique persane, et se produit auprès de grands maîtres de la tradition iranienne (New York, Londres et Vancouver). Nima Sarkechik est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il a étudié auprès de G. Pludermacher et F.F. Guy, recevant également l'enseignement de M.F. Bucquet, M. Coppey et D. Ligeti, ainsi que de C. Désert et A. Flammer. De 2006 à 2008, il poursuit sa formation en Cycle de perfectionnement et reçoit les conseils des plus grands pianistes de la scène internationale. Son premier enregistrement, paru au mois d'avril 2008 chez Zig-Zag Territoires, est consacré à Frédéric Chopin et Hugues Dufourt, et a été récompensé par « 4 étoiles » du Monde de la Musique et « 5 Diapasons » du magazine éponyme. En septembre 2009, il est finaliste du Concours Clara Haskil ! Il est également lauréat de la Fondation Cziffra depuis le mois d'octobre 2009. Pour en savoir plus sur Nima Sarkechik...cliquez ici
Jean-Vianney Zenati - piano
Jean-Vianney ZENATI est né en 1985, et commence ses études de piano à l'âge de 6 ans puis il entre quelques années plus tard au Conservatoire national de région de Lyon. Il se fait remarquer par le pianiste Jean MARTIN et étudiera à ses cotés pendant plusieurs années avant d'entrer dans la classe de Sébastien RISLER à la haute école de musique de Genève.
Jean-Vianney ZENATI poursuit actuellement ses études au CNSMD de Lyon dans la classe de Florent BOFFARD et de Svetlana EGANIAN. Il remporte un premier prix d'excellence au concours
Teresa LLACUNA ainsi qu'un premier prix à l'unanimité au Grand Prix International de Piano de LYON.
Lors du festival des « salons d'Aix en Provence », la presse dit de lui : «..un jeu d'une grande fluidité, au toucher délicat, en prise avec une constante redécouverte des couleurs musicales.» - La Provence -
Yolande Kousnetsov - piano
Née en septembre 1988 à Lyon, Yolande travaille le piano dès l'age de six ans avec sa mère. A la rentrée 2004 elle est prise en troisième cycle au CNR de Lyon dans la classe de piano de Mme
Marie-Paul Aboulker, et obtient son DEM en Juin 2005. Elle fait un an de perfectionnement. C'est en septembre 2006 qu'elle entre à l'unanimité au CNSMD de Lyon dans la classe de Pierre Pontier.
Elle a participé à de nombreux festivals musicaux notamment au festival du Printemps des Alizées à Essaouira (Maroc) pendant quatre années dans le cadre des concerts des jeunes talents. Elle a fait des récitals en Guadeloupe, en Allemagne et en France. Elle a également joué à plusieurs reprises à la salle Molière à Lyon et au Château de St Bernard aux concerts organisés par différentes associations.
Lors de masters classes, en 2006 à Courchevel elle a suivi les conseils de Edson Elias, et en 2008 ceux de Pascal Devoyon. Elle a suivi également l'enseignement de Jean Claude Pennetier lors de masters classes au CNSMD de Lyon et au stage de Flaine. Ayant obtenu sa troisième année (licence) avec mention TB, elle entre en Master 1 au CNSMD de Lyon dans la classe de Florent Boffard et Svetlana Eganian. Yolande s'intéresse beaucoup à la peinture et à la composition, ses oeuvres pour enfants sont éditées aux éditions Lemoine et Delrieu.
Svetlana Eganian - piano
Svetlana Eganian a été formée au Concervatoire Tchaïkovsky de Moscou auprès de prestigieux professeurs tels que Bella Davidovitch et Zinaida Ignatieva, disciple du légendaire Samuel Feinberg.
Elle a obtenu brillamment les quatre premiers prix (concertiste, musique de chambre, pédagogie et accompagnement), avec les éloges du jury composé de membres éminents de l'école russe:
Nicolaeva, Bachkirov, Malinin, Naoumov, Dorenski... Elle s'installe en France et enseigne depuis au Concervatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Au début des années 90, elle fonde une Academie Internationale d'Eté de piano ("Appassionata"), qui réunit des pianistes de tous niveaux venant de divers pays (France, Corée, Bulgarie, Russie, Turkménistan, Suisse, Belgique, Japon, Indonésie... ). Svetlana Eganian fut pendant plusieurs années directrice artistique de l'Académie de musique Alizés à Rabat au Maroc et mène une action pédagogique et artistique également en Guadeloupe. Présidente et Directrice Artistique du Grand Concours International de Piano et du Grand Prix International de Piano de Lyon, elle continue sa carrière de concertiste et participe à de nombreux festivals internationaux, se produisant avec diverses formations.
Parmis ses partenaires, les violoncellistes Mark Drobinsky et Jeroen Reuling, les sopranos Virginie Pochon, et Mélanie Moussay, la mezzo Yaroslava Kozina, le ténor égyptien Georges Wanis, les violonistes Allissa Margouliss, Alexandre Melnikov et Constantin Corfu, l'Orchestre de chambre de Namur dirigé par Jean -Luc Balthazar... Elle s'est produite également en trio avec des musiciens de l'Orchestre National de Lyon. Le festival Le Printemps musical des Alizés à Essaouira (Maroc) lui a aussi permis depuis 5 ans de collaborer avec d'autres artistes renommés, tels
que le violoniste Dong-Suk Kang, l'altiste Hartmut Rohde, le contrebassiste Michael Wolf, les violoncellistes Frans Helmerson, Philippe Muller et Young Chang Cho
Brigitte Engerer - piano
En 1982, Brigitte Engerer a vu son nom franchir les frontières et se parer d'une réputation d'excellence qui ne la quittera plus : elle est la seule jeune artiste française invitée aux fêtes du centenaire de l'Orchestre Philharmonique de Berlin. Elle y sera la soliste de deux concerts dirigés par Rostropovitch et participera au concert de jubilé dirigé par Seiji Ozawa aux côtés de Menuhin Kremer Weissenberg et de deux autres jeunes solistes, Anne-Sophie Mutter et Krystian Zimerman. Même si elle n'est alors qu'une toute jeune femme, le chemin que Brigitte Engerer a déjà parcouru est considérable car la musique l'a saisie très tôt. C'est une fille de 4 ans qui commence ses études musicales et grimpe sur scène à 6 ans pour donner son premier concert ; à 11 ans, elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe de Lucette Descaves où elle obtient à 15 ans un premier prix de piano, première nommée à l'unanimité, et devient l'année suivante lauréate du concours Marguerite Long. A 17 ans, c'est le grand saut vers l'inconnu : cette native de Tunis accepte l'invitation du Conservatoire de Moscou et part étudier en Russie. « Brigitte Engerer est l'une des pianistes les plus brillantes et les plus originales de sa génération. Son jeu se caractérise par son sens artistique, son esprit romantique, son ampleur. La perfection de sa technique, ainsi que par une science innée d'établir le contact avec l'auditoire. » Celui qui parle ainsi, Stanislas Neuhaus, a été son professeur pendant cinq ans. Les leçons de ce grand maître et magnifique pianiste la marqueront de façon indélébile et influenceront toute sa carrière et sa pensée musicale. Lauréate du Concours Tchaïkovski et du Concours Reine Elisabeth, elle est repérée en 1980 par Herbert von Karajan qui l'invite à jouer avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin puis à participer à ces fameuses fêtes du centenaire de l'orchestre. A la suite de cela, Daniel Barenboïm la fait jouer avec l'Orchestre de Paris et Zubin Mehta avec le New York Philharmonic Orchestra. Commence alors une carrière internationale de tout premier plan avec des débuts éclatants à Berlin, Paris, Vienne, New York où elle triomphe au Carnegie Hall.
Invitée par les orchestres les plus renommés (Royal Philharmonic Orchestra, Los Angeles Philharmonic Orchestra, Chicago Symphony Orchestra, Baltimore Symphony Orchestra, London Symphony Orchestra, Orchestre symphonique de Vienne, Orchestre symphonique de Montréal, Orchestre symphonique de Toronto, Detroit Symphony Orchestra, Orchestre du Minnesota, Tokyo NHK Symphony, Orchestre national de Belgique, Orchestre national de France, Orchestre de la radio du Luxembourg, etc.), elle joue sous la baguette de chefs tels Kondrachine, Neumann, Bender, Krivine, Casadesus, Bertini, Chailly, Rowicki, Leitner, Foster, Lopez Cobos, Lombard, Fedosseiev, Simonov, Plasson, Judd, Salonen, Kitaenko, Temirkanov, Herbig, Sado, Zollman, Jarvi... Mais Brigitte Engerer aime aussi partager et ne conçoit pas sa vie de pianiste sans la musique de chambre. Avec des partenaires comme les pianistes Boris Borezovski, Oleg Mainsenberg et Hélène Mercier, les violonistes Olivier Charlier et Dimitri Sitkovetsky, les violoncellistes Henri Demarquette, David Geringas et Alexander Kniazev, l'altiste Gérard Caussé ou encore Laurence Equilbey et le Chœur Accentus, elle tisse des liens forts et si intimes que la musique entre eux semble jaillir spontanément, pour le plus grand bonheur du public, notamment lors du Festival Pianoscope qu'elle organise à Beauvais chaque mois d'octobre depuis 2006 «Car il faut se sentir proches pour que la musique creuse le ciel, comme le rêvait Baudelaire » (Brigitte Engerer). Partager, c'est aussi transmettre le précieux enseignement qu'elle a reçu à travers des master class qu'elle donne régulièrement à Berlin, Nice, Birmingham, Paris ou Tokyo.
Tout au long de sa carrière, elle a gravé nombres de disques dans de prestigieuses maisons de disques comme Philips (Carnaval op.9 et Carnaval de Vienne de Schumann, Grand prix du Disque), Denon, Warner (L'invitation au Voyage avec Henri Demarquette, Choc du Monde de la Musique et Hymne à la nuit RTL d'Or.) Une inlassable quête de la vérité musicale à laquelle elle apporte la somme de ses talents. Infaillibilité des doigts, instabilité des sentiments, entre ces deux pôles Brigitte Engerer joue les équilibristes. A la perfection : c'est une artiste. Brigitte Engerer est Chevalier de la Légion d'Honneur, Officier du mérite et Commandeur des Arts et Lettres. Elle est également membre-correspondant de l'Institut de France, Académie des Beaux-arts.
Ilya Rashkovskiy est né le 17 novembre 1984 à Irkoutsk, Russie. Il commence le piano à 5 ans et compose dès l'âge de 6 ans. Il donne son premier concert à 8 ans avec l'Orchestre de Chambre d'Irkoutsk. Il entre au Conservatoire de Musique de Novossibirsk en 1993. En 1998, Mstislav ROSTROPOVITCH lui accorde une bourse de sa Fondation. De 2000 à 2009, il a étudié à la Hochschule für Musik und Theater de Hanovre dans la Classe de Vladimir KRAINEV. Depuis octobre 2009, il poursuit ses études dans la classe de Marian Rybicki à l'École Normale Supérieure de Musique à Paris. Il remporte successivement :
- En 1994 : le 1er Prix du Concours International des Jeunes Pianistes de Marsala (Italie)
- En 1998 :le Grand Prix du Concours International de Vladimir KRAINEV à Karkov (Ukraine)
- En 2001 : le 2ème Grand Prix LONG-THIBAUD avec le Prix du Public et le Prix FAURÉ
- En 2004 : le 1er Prix du Concours International de Valsesia (Italie)-
- En avril 2005 : le 1er Prix du Prix International de Piano de Jaén (Espagne)
- En septembre 2005 : le 1er Prix du Concours International Chopin de Hong Kong
- En 2007 : le 4ème prix du Concours Reine Elisabeth en Belgique
En outre, il est lauréat de plusieurs concours internationaux comme Grand Prix Animato, Concours Alexandre Scriabine en Italie et Concours Georges Enesco à Bucarest. Ilya Rashkovskiy donne des récitals dans les plus grandes salles en France et dans le monde : au Châtelet, au Théâtre des Champs Elysées, Salle Pleyel, Salle Gaveau et Salle Cortot à Paris et au Kursaal de Besançon ; en Allemagne Philharmonie de Cologne et Essen ; il est également invité au Concertgebouw d'Amsterdam, au Bolchoï à Moscou et au Kiev Philharmonic ainsi qu'au Suntory Hall de Tokyo et au Symphony Hall à Osaka. Il a été invité plusieurs fois aux plus importantes Festivals de musique comme Festival International de Piano de La Roque d'Anthéron et Festival de Chopin à Doszniki en Pollogne. Il a enregistré un disque consacré à des œuvres de BACH, SCHUBERT et LISZT grâce au Prix de la Fondation Chevillon-Bonnaud en 2003. Le CD avec les Saisons de Tchaikovsky a été mis en vente en octobre 2008 (Naxos). Son dernier CD consacré aux Fantaisies (Mozart, Chopin, Liszt et Scriabine) est disponible chez Alpha Omega Hong Kong. Des enregistrements réalisés lors de récitals sont également disponibles : Concours Long-Thibaud 2001, Abbaye de La Réole en 2002, Ebina City au Japon et La Roque d'Anthéron en 2004. Ainsi que ‘Le CD du 60ème Anniversaire' des Grands Prix Long-Thibaud (Classica – Octobre 2003) et Concours Reine Elisabeth 2007.
Olivier Moulin, piano
« Générosité, finesse, simplicité, virtuosité, sensibilité » : c'est en ces termes que la presse accueille actuellement le pianiste français Olivier Moulin qui développe une carrière où se côtoient récitals, musique de chambre, concertos avec orchestre... Olivier Moulin étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon qui lui décerne le premier prix à l'unanimité avec les félicitations du jury dans les classes d'Eric Heidsieck et de Géry Moutier. Après un cycle de perfectionnement au sein de la même institution, il parfait son interprétation auprès de Karl-Heinz Kämmerling et de Clemens Hagen au Mozarteum de Salzbourg et y obtient le Master of Arts avec les félicitations du jury. Olivier a également la chance de bénéficier à plusieurs reprises des conseils éclairés des pianistes Aldo Ciccolini, Hervé Billaut, Jean-François Heisser, Yvonne Loriod-Messiaen, Roger Muraro, Sergio Perticaroli, Jacques Rouvier... Lauréat de plusieurs prix nationaux et internationaux (Radio-France, Epinal, Maurice Ravel à Saint-Jean-de-Luz, Bernburg... ), il reçoit le soutien du Mécénat Musical Société Générale et du programme « Déclic » de Culturesfrance.
Il est alors invité à se produire dans des salles prestigieuses : l'Auditorium du Louvre, le Grand Auditorium de Radio-France, l'Unesco, la Salle Gaveau, le Mozarteum de Salzbourg, la Salle Cortot, l'Opéra National de Lyon, l'Abeno Hall d'Osaka... ainsi que dans divers festivals : Annecy, Divonne, Festival des Forêts, Chopin à l'Orangerie de Bagatelle, Festival Maurice Ravel à Saint-Jean-de-Luz, La Vézère, Montpellier/Radio-France, Piano en Arvor, Rencontres Musicales en Artois, Sully-sur-Loire... aussi bien en récital, avec orchestre, qu'en duo avec le trompettiste et corniste David Guerrier avec qui il joue régulièrement. A l'étranger, on a pu l'entendre dans toute l'Europe (Autriche, Allemagne, Belgique, Espagne, Norvège, Portugal, Slovénie, Slovaquie, Suisse... ), en Amérique du Nord et au Japon où il se produit chaque année. Il enregistre régulièrement pour les radios et télévisions françaises et étrangères.
Au cours de l'année 2009, Olivier a fait des débuts très remarqués au Festival International de Piano de La Roque d'Anthéron, au Festival International du Touquet, à l'Arsenal de Metz, au Théâtre des Variétés de Monaco... Invité par l'Orchestre National de Lorraine, il a interprété récemment le Concerto n°23 en La Majeur de Mozart et vient d'effectuer une tournée de récitals au Japon. En 2010, il effectuera diverses tournées de concerts en soliste en Turquie, en Chine, en Corée et au Japon. En France, il se produira en récital notamment dans le cadre du Festival International de Montpellier/Radio-France et en formations de musique de chambre aux côtés du Fine Arts Quartet, de David Guerrier et de Jérôme Dorival.

Pour réserver vos places... Cliquez ici

Reportage de France 3 sur le Festival 2009

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano