Autour du piano Saison 2010 2011

Autour du piano
Saison 2010 2011

Salle Cortot 78,rue Cardinet

Fondation Dosne-Thiers
27 Place Saint Georges

Musée Jacquemart-André
158 Boulevard Haussmann

Salle Gaveau
44, rue La Boétie

La 14ème saison d'Autour du piano a débuté en octobre 2010 et Hervé Archambeau
Directeur de la programmation vous invite à vous rassembler de nouveau Autour du piano à l'occasion des anniversaires qui se suivent et pourraient se ressembler car avec de telles talents, c'est le Romantisme tout entier qui fête son bicentenaire : Mendelssohn en 2009, Schumann et Chopin en 2010, Liszt en 2011. "Peut-être est-ce l’occasion de se demander comment vivre au mieux, dans notre XXIème siècle, les passions de ce mouvement culturel concernant toutes les formes d’art.
Liszt se verra consacrer des concerts entiers et le Romantisme s’exprimera également par le verbe à la salle Gaveau le 17 janvier au salon de George Sand, à la salle Cortot le 7 novembre avec Apollinaire, au Musée Jacquemart-André le 7 mars avec Chopin, et à la Fondation Dosne-Thiers à chacun de nos rendez-vous.
Pour cette et ce depuis la toute première, je voudrais exprimer toute ma gratitude aux musiciens, aux directeurs de salles de concert et au public attentif et mélomane qui ont cru dans la programmation Autour du Piano. Je vous souhaite d’excellents moments musicaux.

Autour du Piano présente France Clidat, Roberte Mamou, Inva Mula, Paul Badura-Skoda, Jean Piat, Ruggero Raimondi, Pascal Amoyel, Dominique de Williencourt, David Bismuth, Ventsislav Yankoff, Abdel Rahman El Bacha.

Certains lieux sont exceptionnels et le musée Jacquemart-André est de ceux-là Profitons ensemble du privilège qui nous est donné d'être " les hôtes nocturnes " d'une merveilleuse demeure. Vous pénétrez sans bruit dans la cour de l'Hôtel, une façade vous regarde, équilibrée, sereine, souriante, vous êtes conviés à l'une des plus extraordinaires soirées parisiennes du XIXème siècle, un fiacre vient de passer. A l'époque, six cents personnes se pressaient dans tout l'édifice, devisaient, admiraient les dernières acquisitions de la Maison. Ce soir, nous ne serons qu'une centaine de " noctambules mélomanes " à admirer ces chefs-d'œuvre dans les appartements d'apparat richement meublés, une coupe de champagne à la main, avant de passer au Salon de Musique pour un merveilleux concert.
"
Prochains concerts ...

Vendredi 17 décembre 2010 à 19h30
- Salle Cortot

Cours d'interprétation public d'Art Lyrique
d'Inva Mula, soprano
Avec la participation des étudiants
des classes supérieures de chant
de l'Ecole Normale de Musique de Paris.
 
Jeudi 13 janvier 2011 à 19h30
- Salle Cortot

Cours d'interprétation public de Musique de Chambre
de Christian Ivaldi
Avec la participation des étudiants des classes supérieures de piano
de l'Ecole Normale de Musique de Paris.
 
Samedi 15 janvier 2011 à 15h
- Fondation Dosne-Thiers

Georges Arsenijevic
Escapade en poésie
" Textes d'ici et d'ailleurs "
Poèmes dits par les comédiens Françoise Nottin et Hervé Péjaudier
Moments musicaux : Françoise Buffet-Arsenijevic, piano, et Nicolas Arsenijevic, saxophone

Conseiller culturel et ancien professeur de français, Georges Arsenijevic est également auteur de nombreux articles publiés dans des revues spécialisées (sociologie, culture, sports...) et d'une vingtaine de chansons. Polygraphe éclectique et membre, depuis 1998, de la Société des Poètes Français, il a publié à ce jour quatre livres dont trois recueils de poésie. Il nous présente une sélection de poèmes extraits de ses recueils, mais nous fera aussi découvrir quelques textes de grands poètes de l'ex-Yougoslavie qui seront lus par l'auteur en serbocroate et dits en français par Françoise Nottin et Hervé Péjaudier.

Samedi 15 janvier 2011 à 20h
- Fondation Dosne-Thiers

" Intérieur et virtuose, le Romantisme accompli "
Chopin : Nocturne n°1 Op. 15 en fa majeur, Valses n°6, 9 & 10,
Polonaise héroïque en la bémol majeur
Schumann : Arabesque,
Extrait du Carnaval de Vienne : Intermezzo & Finale
Liszt : Sospiro, Nocturne n°3 (rêve d'amour), Rhapsodie Hongroise n°12
Eric Artz, piano
En présentant ce programme, Eric Artz nous expliquera l'implication personnelle de chacun de ces compositeurs dans le courant dont ils furent les plus grands protagonistes. Eric Artz est né le 24 mai 1983 en France et commence le piano à l'âge de 7 ans. Après avoir obtenu à 13 ans le premier prix à l'unanimité du jury du CNR de Paris dans la classe d'Olivier Gardon, il est admis à 14 ans à l'unanimité au CNSM chez Nicholas Angelich, Roger Muraro ainsi qu'en musique de chambre avec Christian Ivaldi et Marc Coppey. Il obtient par la suite un 1er Prix de piano en Master et intègre le 3ème cycle de Perfectionnement (diplôme d'artiste) du conservatoire de Paris. Il a également travaillé avec Bruno Rigutto, Jean Claude Pennetier et a participé à plusieurs Masters classes avec M. Rostropovitch, Aldo Ciccolini et Jacques Rouvier.
Lauréat de plus de 20 Concours Nationaux et Internationaux (dont le concours international de Genève, d'Epinal, de Maria Canals de Barcelone...), il est aussi lauréat de la Fondation Natexis et est également soutenu par les Fondations Cziffra et Meyer. Eric Artz a joué en soliste avec l'Orchestre de la Garde Républicaine à Radio France, avec l'Orchestre National des Pays de la Loire ainsi qu'avec l'Orchestre de chambre de Prague. Il s'est produit à l'étranger en Autriche à Salzburg ainsi qu'en Italie à Rome et à Cagliari, en Suisse à Genève (Festival Chopin, Radio Suisse-Romande), à Londres (Steinway Hall), en Allemagne, en Espagne et au Japon. Il a donné de nombreux concerts en France dont au Théâtre des Champs-Elysées (Paris), au Festival de Radio France au Corum de Montpellier, au Festival Chopin à Nohant avec le Quintette du Philharmonique de Berlin, au Festival Chopin à Bagatelle (Paris), au Musée d'Orsay, à l'Arsenal de Metz, en Guadeloupe, à la salle Cortot à Paris et aux Lisztomanias de Châteauroux.

Dimanche 16 janvier 2011 à 15h
- Fondation Dosne-Thiers Visite de la Fondation à 14h avec Marion Millet
" Voyage romantique en Europe "
Grieg Sonate Op. 7Tchaïkovski "Les Saisons"
(extraits : Juin - Barcarolle, Novembre - En Troïka, Décembre - Noël)
Smetana 2 Danses tchèques (Slepika, Dupák)
Massenet Saltarello, Mélodie, Valse folle
Liszt Polonaise n°2
Kanae Endo, piano
A travers cet itinéraire, Kanae Endo nous contera les méandres de l'inspiration de ces " voyageurs-compositeurs " au gré de leurs rencontres avec les hommes et la nature.

Dimanche 16 janvier 2011 à 17h30
- Fondation Dosne-Thiers

Visite de la Fondation à 16h30 avec Marion Millet
" Figaro aime la Vie parisienne "
Oeuvres d'Offenbach : La Vie parisienne, La Grande Duchesse de Gerolstein,
La Périchole, Les Contes d'Hoffmann...
Oeuvres de Rossini : La Cenerentola, Il Barbiere di Siviglia, L'Ape Musicale...
Vincent Bertrand, baryton & Dominique Lo Verde, piano
Au XIXème siècle, les mélodies d'Offenbach et de Rossini animaient de façon plus ou moins frivole les salons de musique à la mode. Vincent Bertrand, baryton, et Dominique Lo Verde, pianiste, nous proposent un moment de détente à l'écoute de ces grands et petits trésors des deux grands maîtres de l'opéra bouffe.
Lundi 17 janvier 2011 à 20h30
- Salle Gaveau

" Les soirées romantiques de Nohant "
Spectacle musico-littéraire
Correspondance de Franz Liszt et Marie d'Agoult
Textes de Musset, Hugo, Delacroix, Lamartine, Gautier
Musiques de Chopin, Liszt et Schumann
Lectures par Jean Piat - comédien
Musique interprétée par Pascal Amoyel - piano
Petite patrie berrichonne de George Sand, au coeur de la France, Nohant a vu défiler les plus grands noms que le XIXème siècle et le romantisme ont fixés à tout jamais dans nos mémoires : Musset et Chopin, Liszt et Marie d'Agoult, Lamartine, Hugo, Balzac, Théophile
Gautier, Delacroix (il y avait son atelier !), ...
Elle a inspiré Balzac qui lui devait, de son propre aveu, le sujet de Béatrix. Flaubert l'appelait " mon cher maître ", tandis que Dostoievski et Tourgueniev admiraient tous deux la vigueur de son esprit et de son talent.
Ces soirées de Nohant, vous pouvez imaginer qu'elles se passaient dans le salon de " Madame Sand " comme l'appelle Proust, avec respect, ou encore dans son ravissant petit théâtre de
marionettes.
Elles vont vous permettre de revivre par le miracle de la musique, des poèmes et des textes quelques-unes des heures les plus riches, d'un mouvement irrésistible, où parfois " on porte son coeur en écharpe ", mais dont notre temps reste pourtant tributaire, tant l'actualité apporte chaque jour des preuves évidentes de sa pérennité. Jean PIAT
Dimanche 23 janvier 2011 à 11h30
- Salle Cortot

" Amour sacré, amour profane chez Liszt "
Bach : " Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen" (Variations sur un thème)
Liszt : Sonnetto 104 del Petrarca (2ème année de pèlerinage, l'Italie)Sonnetto 123 del Petrarca (2ème année de pèlerinage, l'Italie)
Vallée d'Obermann (1ère année de pèlerinage, la Suisse)
Isabelle Le Goux, piano
Dimanche 23 janvier 2011 à 15h
- Salle Cortot

Kodaly Adagio pour violon et piano
Veress Deuxième Quatuor
Dohnanyi Quintette pour piano et cordes Opus 1
Isabelle Oehmichen, piano - Agnès Pyka, violon - " Quatuor Des Équilibres "Pour ce programme entièrement hongrois, Isabelle Oehmichen invite les musiciens du "Quatuor Des Équilibres", Agnès Pyka - 1er violon, Cécile Gouiron - 2ème violon, Magali Demesse - altiste et Yannick Callier - violoncelliste.
Après l'Adagio de Kodaly, oeuvre brillante et romantique qui fut sa partition la plus célèbre pendant un demi-siècle, nous entendrons le deuxième Quatuor de Veress, élève de Kodaly et Bartok qui deviendra le maître de Ligeti et Kurtag, une oeuvre moderne et très peu connue, pour revenir à une oeuvre post-romantique d'une maturité étonnante, le Quintette Opus 1 de Dohnanyi qui, comme Brahms, porte très haut la poésie et la méditation lyrique.
Dimanche 23 janvier 2011 à 17h30
- Salle Cortot
" Compositions, Improvisations libres, Improvisations sur des thèmes du répertoire classique et des chansons de jazz "
Bernard Desormieres, piano
Un artiste au toucher extrêmement contrasté, lié à un remarquable sens de la sonorité du piano et à une parfaite connaissance de l'instrument. Il enseigne le piano et l'improvisation à l'Institut de formation internationale aux métiers de la musique et du multimédia (INFIMM/CIM) à Paris et dans plusieurs conservatoires français.


Samedi 29 janvier 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André
Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" Sonates pour violoncelle et piano "
Franck - Debussy
Fauré
2ème Sonate en sol mineur Op. 117
Suzanne Ramon, violoncelle, Emmanuelle Swiercz, piano
Née à Budapest, Suzanne Ramon entre à l'Académie Franz Liszt à 8 ans avec une dispense d'âge et remporte deux ans plus tard le Prix Bela Bartok. Remarquée par André Navarra, en 1962 elle reçoit une bourse pour venir travailler à Paris où elle est accueillie par Georges Cziffra, impressionné par ce jeune talent. A l'issue de ses années d'apprentissage, la violoncelliste entame alors une carrière internationale, fait quelques rencontres qui la marqueront : Pablo Casals, Isaac Stern, Yehudi Menuhin, ... celle de Mstislav Rostropovitch plus particulièrement et se bâtit une solide réputation. La Grande-Bretagne, les U.S.A, le Canada, la France, l'Italie, la Hongrie, l'Allemagne, la Suède, le Danemark, la Belgique l'invitent et lui font un triomphe.
Commençant l'étude du piano à l'âge de neuf ans au Conservatoire national de région de Douai, Emmanuelle Swiercz donne deux ans plus tard son premier concert avec orchestre. Après avoir reçu son prix au CNSM (1999), elle est lauréate de concours prestigieux (Maria-Canals, Ricardo-Vines…) et reçoit les conseils, entre autres, de Leon Fleisher et Murray Perahia. De nombreux festivals font confiance à son jeune talent : La Roque-d'Anthéron, Les Nouveaux Solistes aux serres d'Auteuil, Festival Chopin de Bagatelle, Musique à l'Empéri à Salon-de-Provence, Fêtes romantiques de Nohant … Invitée par plusieurs salles en France (Cité de la Musique, salle Gaveau, salle Cortot, Invalides et Sénat à Paris, Arsenal de Metz…), elle se produit également à l'étranger, à Berlin, au Rudolfinum de Prague, à l' Athenaeum de Bucarest, au Concertgebouw d'Amsterdam et au Théâtre national des Beaux-Arts de Rio de Janeiro.

Dimanche 30 janvier 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André

Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" 1810, 1811, naissance de Chopin & Liszt "
Chopin Fantaisie Op. 49 en fa mineur
Scherzo n°3 Op. 39 en ut dièse mineur
Nocturne n°18 Op. 62 n°2 en mi mineur
Liszt Sonate en si mineur
Erik Berchot, piano
Entré très jeune au CNSM, Erik Berchot est lauréat de nombreux concours internationaux : Vercelli et Senigallia (Italie), Maria Canals (Espagne), Marguerite Long (France) et Young Concert Artists International (New York - USA). Il est l'un des rares Français à avoir obtenu le Prix Chopin au concours de Varsovie : il fallut attendre 25 ans après Bernard Reingensen pour que la France soit de nouveau représentée en Pologne grâce à lui. Ce palmarès prestigieux lui permet de se produire dans plus de quarante pays et d'être engagé par les plus importants orchestres symphoniques : Monte-Carlo, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Montréal, Leningrad, des Pays de la Loire (OPPL),… Erik Berchot, à l'occasion de ces nombreux concerts, partagea la scène avec des solistes tels que Gérard Poulet, Gérard Causse, Ivry Gitlis, Mandfred Stilz, Alain Meunier, Emmanuel Gaugue, François-René Duchable, Michel Legrand, Martial Solal… Le musicien est régulièrement sollicité pour l'enregistrement de CD dont les plus récents ont été consacrés à Chopin, Rachmaninov, Debussy, Saint Saens, … Le pianiste est également professeur au C.N.R. de Marseille et demandé pour des Masters Class (France, USA, Chine, etc…). Il est également sollicité en tant que membre de jury pour de grands concours nationaux et internationaux. D'autres personnalités tel que Claude Lelouch le dirigea en tant que pianiste-acteur dans plusieurs de ces films : Partir-Revenir (il interprète le 2ème Concerto de Rachmaninov), Il y a des jours et des lunes (compositeur de la Musique du film) et Les Misérables.

Lundi 31 janvier 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André

Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" Le duo allemand, Schumann-Brahms "
Schumann Kinderszenen, Op. 15
Brahms Sechs Klavierstücke Op. 118 (1893)
Vier Klavierstücke Op. 119 (1893)
Paul Badura-Skoda, piano
Paul Badura-Skoda est sans doute un des plus grands pianistes du vingtième siècle. Il fut l'un des premiers à jouer les pièces de Mozart, de Beethoven ou de Brahms telles que les compositeurs souhaitaient qu'elles fussent jouées. Il a consacré sa vie à la musique : à interpréter, à composer, à orchestrer, à retrouver - comme un archéologue qui cherche à exhumer les sonorités originaires des partitions musicales - les notes justes. Ce travail se double d'une interprétation sur instruments d'époque, tout particulièrement sur un pianoforte Schantz, datant des dernières années de la vie de Mozart. Ainsi, lui doit-on des intégrales des sonates de Mozart et Beethoven. Dès 1950, le label Westminster se l'attache et lui fait enregistrer plus de 200 disques, avec une sonorité et un équilibre magnifiques. Paul Badura-Skoda joue aussi sur instrument moderne, tout particulièrement sur un Bösendorfer, piano viennois s'il en est. Il est actuellement le détenteur de l'anneau Bösendorfer (Bösendorfer Ring).
Né en 1927, Paul Badura-Skoda fut l'élève d'Edwin Fischer aussi bien dans le jeu que dans la réflexion sur les œuvres. En 1947 il premporte le 1er Prix du Concours international de Vienne. Il est ensuite lauréat du Concours international de Budapest (1948) et du Concours Marguerite Long-Jacques Thiabud en 1949. Soliste talentueux, il a joué avec Jörg Demus (son complice sur instrument ancien), David Oïstrakh, Herbert von Karajan, Wilhelm Furtwängler, Karl Böhm, Charles Mackerras, John Eliot Gardiner, George Szell …
Paul Badura-Skoda se décrit lui-même avec humour comme " der packendste Pianist ", jeu de mot déllicat à traduire : le pianiste qui " emballe " le mieux.
Mercredi 2 février 2011 à 19h30
- Salle Cortot
Cours d'interprétation public d'Art Lyrique par
Janine Reiss - Dominique Rouits
La Voix humaine de Poulenc
Avec la participation des étudiants des classes supérieures de chant de l'Ecole Normale de Musique de Paris.
Samedi 5 février 2011 à 15h - Fondation Dosne-Thiers
Classicisme tardif & post-romantisme

Beethoven : Sonate n°32 Op. 111
Brahms: Trois Intermezzi Op. 117
Tchaïkovski : Dumka Op. 59
Scriabine : Sonate n°2 Op. 19
Augustin Voegele, piano
A travers les oeuvres qu'Augustin Voegele a choisi d'interpréter, il nous expliquera les évolutions respectives des romantismes allemand (de Beethoven à Schumann) et russe (de Tchaïkovski à Scriabine). Né en 1990 à Mulhouse, Augustin Voegele débute le piano à l'âge de six ans. A huit ans il entre à l'ENM de Colmar dans la classe de Rena Shereshevskaya. A neuf ans il joue pour la première fois en public aux Dominicains de Guebwiller, et il se produit pour la première fois avec orchestre un an plus tard. Il obtient la médaille à quatorze ans avec la mention très bien et les félicitations du jury. Il se produit depuis régulièrement en concert, en récital ou avec orchestre et travaille avec de grands maîtres comme Vladimir Kraïnev, Brigitte Engerer François-René Duchable, Yves Henry, Boris Berezovsky et Stéphane Blet.
Samedi 5 février 2011 à 20h
- Fondation Dosne-Thiers

" Les derniers romantiques "
Rachmaninov : " Corelli " Variations Op. 42,
3 Moments Musicaux Op. 16, 3 Préludes
Saint-Saëns : Allegro Appassionato Op. 70 en ut dièse mineur
3 Etudes, Op. 52 n°2, Op. 111 n°1, Op. 135 n°4, Album pour piano Op. 72, Toccata, Bagatelle Op. 3 n°5 - Etude Op. 111 n°6, Toccata
David Bismuth, piano
A travers ce programme franco-russe, David Bismuth explore les frontières du style romantique. David Bismuth a commencé ses études de piano à Nice avec Catherine Collard. Premier Prix du CNSM, il a travaillé avec Brigitte Engerer, Monique Deschaussées, et Maria João Pirès, qu'il accompagne souvent à quatre mains (cet été dans Schubert, Grieg ou Schumann) et à deux pianos. A 35 ans, il possède une discographie copieuse chez AmeSon et montre une curiosité pour des programmes originaux : Franck - Fauré ; Dukas - Debussy ; Bach et ses transcripteurs.
Dimanche 6 février 2011 à 15h - Fondation Dosne-Thiers
Visite de la Fondation à 14h avec Marion Millet
" Les Trios des Bicentenaires… "
Chopin : Trio en sol mineur Op. 8 (1829)
Schumann : Trio en ré mineur Op. 63 (1847)
Trio Lehmann
Nicolas Boyer, piano - Vinh Pham, violon - Karlien Bartels, violoncelle

En créant le Trio Lehmann, Nicolas Boyer, directeur du Festival de Musique du Dôme de Richelieu en Touraine, entraîne ses complices Vinh Pham et Karlien Bartels à nous faire découvrir la musique de chambre romantique. Ces " Trios des Bicentenaires " inscrivent résolument ce programme dans la plus grande intimité des salons de musique si chère aux compositeurs du XIXème.
Dimanche 6 février 2011 à 17h30
- Fondation Dosne-Thiers

Visite de la Fondation à 16h30 avec Marion Millet
Franz Schubert Winterreise (Le Voyage d'Hiver)
Julia Brian, contralto - Katia Nemirovitch Dantchenko, piano
"Julia Brian est cette chanteuse au timbre rare de contralto dont la rayonnante simplicité ne ménage pas l'enthousiasme à explorer les registres et les époques, […] pour nous entraîner dans le labyrinthe de la mélodie et du Lied.
Sa voix dense et flexible se déploie avec ductilité dans la palette claire-obscure de sa tessiture aux graves pleins et naturels, aux aigus clairs et lumineux, un matériau vocal puissant qu'elle travaille avec un sens aigu de la perfection. […]
A travers ces liens profonds et sensibles entretenus avec les oeuvres, se dessine le désir d'atteindre la plus juste évocation avec l'élégance d'une diction parfaite et la troublante féminité d'une voix veloutée qui s'impose avec naturel." Marguerite Haladjian
Mercredi 2 mars 2011 à 20h30
- Salle Gaveau

Schumann Fantasiestücke pour piano et violon, Op. 73 (1849)
Zart und mit Ausdruck - Lebhaft, leicht - Rasch und mit Feuer
Beethoven Sonate pour piano et violon en la majeur, Op. 47, Kreutzer (1802-03)
Brahms Sonate pour piano et violon n° 3 en ré mineur, Op. 108 (1886-88)
Ravel Tzigane
Ekaterina Frolova, violon & Vesselin Stanev, piano
Née en 1985 à Saint-Pétersbourg, elle étudie auprès d'Antonina Kazarina au Conservatoire de sa ville natale puis à Vienne. Elle est lauréate du Concours International Louis Spohr pour " jeunes violonistes " de Weimar (1998), du Premium Yuri Temirkanov de Saint-Pétersbourg (1999), du Concours Tchaïkovski de Moscou (2002) et du Concours Louis Spohr de Fribourg-en-Brisgau. Elle se produit régulièrement avec orchestre à travers toute l'Europe et unit son talent à celui de Vesselin Stanev au piano pour un concert en musique de chambre au programme aussi intéressant qu'impressionnant.
Né en 1964 à Varna (Bulgarie), formé à l'Académie de Musique de Sofia, auprès de Dmitri Bashkirov au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, et auprès d'Alexis Weissenberg au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Vesselin Stanev est lauréat du Concours Tchaïkovski de Moscou et du Concours Marguerite Long - Jacques Thibaud. Il a enregistré de nombreux CD pour Sony Classical et le label bulgare Gega New.
Mercredi 2 mars 2011 à 19h30
- Salle Cortot

Cours d'interprétation public d'Art Lyrique par Janine Reiss
Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach

Avec la participation des étudiants
des classes supérieures de chant
de l'Ecole Normale de Musique de Paris.

Samedi 5 mars 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André

Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" Musique Russe, le voyage de Paris à St-Pétersbourg "
Anne & Micha Makarenko
Duo Balalaïka - Piano
Anne, Micha & Pierre Makarenko
Trio Balalaïka, Piano & Hautbois
C'est tout d'abord une belle histoire, tant sentimentale que musicale, qui commence dès leur rencontre en 1981. Le Duo, unique en Europe, engage alors une formidable croisade pour universaliser la Balalaïka. De nombreux concerts se succèdent alors dans les pays les plus divers, festivals, radios, télévisions, articles de presse, conférences, qui sont autant d'actions rayonnantes du Duo, auxquelles s'ajoute le travail de transcription, de composition et d'arrangement. Dès leur première tournée en Russie, ils reçoivent la reconnaissance du public et des artistes russes, qui les confortent dans leur démarche. Des liens sont tissés, des échanges chaleureux font naître des idées nouvelles. La rencontre avec le luthier Thomas Norwood en 1982 à Paris est déterminante, car celui-ci devient le premier en France à fabriquer des Balalaïkas de très haut niveau, grâce auxquelles le Duo peut à la fois faire évoluer son répertoire et aussi pousser à l'extrême l'équilibre parfait entre les deux instruments, avec une diversité de couleurs et de sonorités variées à l'infini, dans un répertoire classique et traditionnel russe, et aussi contemporain. Depuis le 1er Janvier 2000, Pierre Makarenko joue avec le Duo Piano-Balalaïka (Duo Makarenko), créant ainsi le Trio Makarenko avec Anne et Micha, ses parents.
Micha Makarenko (balalaïka) est né à Paris, de parents russes. Après des études de langues et de gestion à l'Université, il décide de se consacrer entièrement à sa passion, la musique, si ancrée dans la tradition familiale. Il est l'auteur de la " Méthode de Balalaïka " écrite en français, bientôt traduite et éditée en russe, et sur CD-ROM, aux Editions Musicales Russes. Anne Makarenko (Piano) née à Vienne, en Autriche, de parents français, commence le piano avec Hans Rhode à Berlin. Conduite au CNSM de Paris par Jean Martin, elle y obtient ses 1ers Prix de Piano dans la classe de Lélia Gousseau assistée de Lucille Bascourret et de Musique de Chambre dans la classe de Jean Hubeau. Né en 1985, Pierre Makarenko (hautbois) entre au CNSM dans la classe de Hautbois chez David Walter en 2004 et obtient son Diplôme de Formation Supérieure en 2008 ainsi que celui de Musique de Chambre en Quintette à Vent avec mention très bien à l'unanimité, dans la classe de Jens Mc Manama.
Dimanche 6 mars 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André

Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" Romantisme au coeur "
Mozart Sonate K. 330
Mendelssohn 4 Romances sans paroles
Schumann Arabesque opus 18
Chopin 4 Mazurkas Op. 17 - 4 Valses
Liszt Au lac de Wallenstadt
La Lugubre Gondole I
France Clidat, piano
C'est Bernard Gavoty, célèbre critique du Figaro, qui, le premier, appelle France Clidat "Madame Liszt ", après un mémorable récital au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. Depuis, ce titre a fait le tour de la planète, et la relation privilégiée qu'entretient la pianiste avec " son " compositeur hongrois ne s'est jamais démentie. Née à Nantes, France Clidat commence très tôt sa brillante carrière, dès les nombreux premiers prix obtenus au Conservatoire National Supérieur de Paris. Mais c'est le prix Liszt remporté au Concours de Budapest en 1956, qui assoit sa renommée internationale. Elle donne plus de 2700 concerts, joue avec les orchestres les plus prestigieux, les plus grands chefs, et sillonne le monde, portée par un tempérament exceptionnel. Malgré ses engagements internationaux, France Clidat attache un prix tout particulier à ses activités de pédagogue. Elle enseigne à l'École Normale de Musique de Paris et donne de nombreuses Classes de Maître à travers le monde, en particulier au Japon. Elle est aussi membre du jury de grands concours internationaux (Liszt-Bartók à Budapest, Long-Thibaud à Paris). Si elle a retenu de ses maîtres la rigueur (Lazare Lévy), la puissance expressive (Emil Gilels), et le refus de la facilité (Lelia Gousseau), c'est bien à elle-même qu'elle doit son phrasé souple et inventif, sa rare sobriété gestuelle devant l'instrument, et sa sonorité d'une ampleur sans égal. Cette grande dame de la musique possède la fantaisie et la virtuosité des grands interprètes du passé, mais elle est surtout une formidable ambassadrice du piano français d'aujourd'hui.
Lundi 7 mars 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André
Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
Chopin ou " La Nouvelle Etoile du Nord "
Chopin Etude Op. 25 n°1
Field Nocturne n°2 en do mineur composé en 1814
Chopin Nocturne n°2 Op. 9 avec cadences originales - Le Boléro
Prélude n° 27 Trille du Diable reconstitué récemment
Mazurka n°2 Op. 33
Valse Mélancolique n°20 écrite en 1838 et retrouvée récemment
Chopin - Sgambati Mélodie Lithuanienne
Mozart Requiem : Confutatis et Lacrymosa, transcription de Liszt
Chopin Etude Op. 25 n°12
Anne Lefol, comédienne & Jean Dube, piano
" La Nouvelle Etoile du Nord ", comme l'appelait le célèbre critique de l'époque Hans Hasliger, aura émerveillé les plus grands : Hector Berlioz, Eugène Delacroix, George Sand, Pauline Viardot, Robert et Clara Schumann, Heinrich Heine, Solange Clésinger, Franz Liszt… "Il n'est pas seulement virtuose, il est aussi poète, il peut nous donner la perception de la poésie qui vit dans son âme, il est compositeur, et rien ne ressemble à la jouissance qu'il nous procure quand il s'assied au piano et qu'il compose." H. Heine
Anne Lefol vous livrera leurs témoignages et ceux de la chronique musicale qu'il défrayait lors de ce concert littéraire. A ses côtés Jean Dubé interprètera quelques pièces parmi les plus belles pages du compositeur. Jean Dubé est internationalement reconnu comme l'un des plus importants jeunes pianistes de notre époque, "peut tout jouer avec une absolue compréhension, sans parler de sa technique pianistique phénoménale " (Normunds Šne, chef d'orchestre, directeur de l'Orchestre National de Riga, Lettonie, 2003). Il joue sur les 5 continents à la radio et la télévision ainsi que dans la plupart des plus grands festivals internationaux (Busoni, Kuhmo, Husum, St Petersbourg, Kiev Musicfest, Chicago Myra Hess Series…) en récital et avec de très grands orchestres (London Philarmonia, Orchestre National de Belgique, Orchestre Philharmonique de St Petersbourg, Orchestre Philharmonique de Radio France, Prague Chamber Orchestra…) dirigés par de célèbres chefs (Hans Graf, John Storgård, Paul Daniel, etc…) Il se plait particulièrement à associer d'autres formes d'expression artistique (film, peinture, poésie, théâtre) à la musique.


Samedi 19 mars 2011 à 19h - Musée Jacquemart-André
Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
Tchaikovski
Trio pour piano et cordes en La mineur Op. 50
Roberte Mamou, piano
Vadim Tchijik, violon
Dominique de Williencourt, violoncelle

Dominique de Williencourt, né à Lille en 1959, est un violoncelliste et compositeur français. Conseillé par Zino Francescatti et disciple d'André Navarra, Philippe Muller, Marcel Bardon et Mstislav Rostropovitch, sa carrière l'a mené dans plus de quarante pays. En 2007, il a été invité à se produire en Albanie, Algérie, Danemark, Égypte, Finlande, Grèce, Hollande, Italie, Japon, Lituanie, Luxembourg, Russie, Ukraine dans des festivals aussi prestigieux que Kuhmo (Finlande), Portogruaro (Italie) Yokohama (Japon)… Il est le dédicataire d'œuvres de Bacri, Jevtic, Florentz, Lancino…
La magie qui se dégage du clavier de Roberte Mamou, personnalité musicale aux nombreuses couleurs, est une merveilleuse alchimie. Elle s'explique tout autant par les saveurs et les parfums de Tunisie, où elle passa son enfance, que par ses dix années de Maître de chant à la Monnaie à Bruxelles. En lui décernant le prestigieux "Diapason d'Or" pour l'enregistrement CD de Cimarosa, la revue musicale Diapason la qualifia de "poétesse des sons".
Né en 1975, Vadim Tchijik commence à étudier le violon à l'âge de six ans et donne son premier concert à huit ans. Il termine ses études avec la mention " Excellent " à l'Ecole Centrale Spéciale de Musique du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Ensuite il se perfectionne en France, en Allemagne, et aux Etats-Unis. Il a étudié avec Boris Belkin, Ivry Gitlis, Herman Krebbers, Eduard Schmieder, Mihaela Martin Et Irina Botchkova. Il mène une carrière internationale de soliste en se produisant avec l'Orchestre Symphonique de Moscou, le Philharmonique de Kharkov, l'Orchestre Symphonique du Nord des Pays-Bas,… sous la direction de Michel Tabachnik, Anton Nanut…
Dimanche 20 mars 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André

Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" Bon anniversaire, Monsieur Liszt ! "
Consolation n°5
Consolation n° 3
Sonetto 104 del Petrarca (Années de Pèlerinage, 2 : Italie)
Liebesträume (Rêves d'amour) : Notturno No. 3
Un sospiro (Caprices poétiques No. 3)
Waldesrauschen (Murmures de la Forêt)
Gnomenreigen (Ronde des Lutins) (Etudes de Concert n°1 & 2)
Etude d'exécution transcendante n°10
Ricordanza (Etude d'exécution transcendante n°9)
Mazeppa (Etude d'exécution transcendante n°4)
Herbert du Plessis, piano
Pour célébrer le bicentenaire de la naissance du roi des pianistes (le 22 octobre 1811), voici un programme qui réunit les plus aimées des oeuvres originales de Franz Liszt.
Après ses débuts à l'âge de huit ans à la télévision de son Île Maurice natale, Herbert du Plessis poursuit ses études en Angleterre sous la direction de Louis Kentner. Premier Prix de la Royal Academy of Music, diplômé d'honneur en Musicologie de la prestigieuse université d'Oxford, il se perfectionne à Paris auprès de Pierre Sancan. Par la suite le jeune pianiste est invité par Georges Cziffra à travailler avec lui en Hongrie, puis en France. Il est aujourd'hui, de par la volonté de ce grand Maître disparu, membre du Comité d'Administration ainsi que du Comité Artistique de la Fondation Cziffra. En 1994, lui est décerné le Prix Charles Oulmont (Fondation de France). Ses récitals, comme ses enregistrements, sont accueillis avec enthousiasme par la critique. France Musiques lui a consacré des émissions entières. Ses concerts ont été retransmis, non seulement en France, mais aussi sur les ondes de nombreux pays européens : Suisse, Pologne, Hongrie, Belgique, Italie…
Engagé par des chefs d'orchestre de renom, Herbert du Plessis a joué à guichet fermé au Wigmore Hall de Londres comme à l'Opéra Comique de Paris. Aussi convaincant en récital qu'en concerto, il obtient les ''5 Diapasons'' pour son CD de Paraphrases d'opéra de Liszt, ainsi que le Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque pour les Variations pour piano et orchestre de Daniel Lesur. Herbert du Plessis est un des très rares pianistes au monde à avoir donné l'œuvre intégrale de Frédéric Chopin dans plusieurs salles à Paris, ainsi qu'à Londres pour la Chopin Society.

Lundi 21 mars 2011 à 19h
- Musée Jacquemart-André

Visite du musée, coupe de champagne au Grand Salon & concert
" Voyage au pays de la transcription
pour piano et sax "
Vitali Chaconne en sol mineur
(sax soprano et piano)
Franck Sonate en la majeur FWV 8
(sax alto et piano)
Bartok Six danses populaires roumaines
(sax soprano et piano)
Hindemith Sonate opus 11
(sax alto et piano)
Françoise Buffet-Arsenijevic, piano & Nicolas Arsenijevic, saxophone
Françoise Buffet-Arsenijevic est née à Paris. À l'âge de onze ans, elle entre au Conservatoire de Paris, où elle obtient les 1ers Prix de Piano et de Musique de chambre, puis entre en cycle de perfectionnement. Elle est lauréate de concours internationaux : médaille d'or du concours Pozzoli 1975, Prix Viotti 1976. Elle entame alors une carrière de concertiste qui l'amène à se produire en récital ou avec orchestre dans le cadre de festivals en France et à l'étranger. Elle a déjà réalisé un grand nombre d'enregistrements pour la radio et la télévision, et enregistré trois disques compacts consacrés à Schumann, Liszt et Rachmaninov. Son disque " Schumann " a remporté le prix Découvertes 88 décerné par les auditeurs de France Musique. Parallèlement à ses activités de concertiste, Françoise Buffet-Arsenijevic se consacre aussi à la formation de jeunes musiciens professionnels. Elle est professeur de piano à l'École Normale de musique depuis 1982 et chargée de cours au CNSM.
Nicolas Arsenijevic est né le 24 novembre 1988 à Paris. Il commence le saxophone très jeune à l'école de musique du 14ème arrondissement de Paris. Il intègre les CRR de Cergy-Pontoise (classe de Jean-Yves Fourmeau) et Saint-Maur des Fossés (classe de Nicolas Prost) où il obtient à l'unanimité en 2008, les Médailles d'Or de saxophone. Il reçoit la même année la Médaille d'Or de musique de chambre du CRR de Cergy-Pontoise et valide son DEM. Il a gagné de nombreux concours tels que le Concours International de Nantes (mai 2008), ou le Concours Européen de Gap en juillet 2008. Il est actuellement dans la classe de saxophone de Christian Wirth au Conservatoire du 13ème arrondissement de Paris.
Dimanche 27 mars 2011 à 11h30
- Salle Cortot

Mendelssohn Romances sans paroles
Chopin Nocturne Op. 27 n°2
Andante spianato
Grande Polonaise Op. 22
Liszt La danza tarantelle Napolitaine, Mazeppa,
2 consolations, Rhapsodie Hongroise n°6 & n°12
Sophie Vazeille, piano
Dimanche 27 mars 2011 à 15h
- Salle Cortot
" Excursion parmi des oeuvres peu jouées du XXème siècle "
Manuel Rosenthal : La Belle Zélie
Stravinski, Rosenthal et Gerschwin : Un Américain à Paris
(version originale pour 2 pianos)
Jean-Paul Sevilla & Jacques Bernier, piano
Jacques Bernier a rencontré Jean-Paul Sevilla à l'âge de 14 ans, entre eux, beaucoup de travail et de complicité, des recherches, des découvertes qui ont amené à la réalisation de ce programme d'oeuvres très peu jouées en concert. Jean-Paul Sevilla, pianiste français, d'origine espagnole est né en Algérie. Il a donné son premier récital à l'âge de neuf ans et, à l'âge de quatorze ans, est entré au CNSM. Ses nombreuses tournées, en soliste et en musicien de chambre, l'ont conduit d'Europe en Afrique ainsi que dans les deux Amériques. Pendant plus de vingt ans JP Sevilla a résidé au Canada, où il est maintenant professeur honoraire à l'Université d'Ottawa après y avoir enseigné le piano, la musique de chambre et la littérature pianistique. Il est invité régulièrement comme membre du Jury aussi bien dans des concours nationaux qu'internationaux. Il a notamment enregistré un CD d'oeuvres de Vincent d'Indy et Albert Roussel, un CD des Préludes de Gabriel Fauré, un autre des Variations de Gabriel Pierné, ainsi que deux CD comprenant l'intégrale des Nocturnes de Fauré.
Dimanche 27 mars 2011 à 17h30
- Salle Cortot

Brahms Klavierstücke Op. 118
Beethoven Sonate Op. 33 n°1
Schumann Kreisleriana Op. 16
Geoffroy Vauthier, piano
Premier Prix du Concours International des Grands Amateurs de Piano en 1996, Geoffroy Vauthier obtient son diplôme de troisième cycle dans la classe de Victoria Melki, puis se perfectionne auprès de Denyse Rivière et de Jean-Marc Luisada ; il travaille ensuite avec Madeleine Virlogeux. Invité au festival de Radio France 1995 et 1996, il a également interprété le 2e concerto de Rachmaninov pour l'émission d'Eve Ruggieri "Musiques au coeur". Il se produit régulièrement en France, à Paris ainsi qu'à l'étranger. Il se consacre aussi à la musique de chambre, avec Sébastien Van Kuijk, Jean Ferrandis, et en duo avec Caroline Sageman. Geoffroy Vauthier donne une place essentielle à la musique dans ses activités et ses engagements: il participe à la réalisation d'échanges musicaux avec les Universités et la Philharmonie de Berlin en tant que vice-président de l'Orchestre et Choeur des Universités de Paris. Ingénieur diplômé des Ponts et Chaussées, il travaille actuellement au projet de construction de la future Philharmonie de Paris en tant que responsable des travaux.
Samedi 2 avril 2011 à 15h
- Fondation Dosne-Thiers

" Les couleurs du Romantisme "
Brahms Klavierstücke Op. 118
Schumann Klavierstücke Op. 111
Liszt Nocturne n°3
Jeux d'eau à la Villa d'Este
Frédéric Rozanes, piano
Feu et soleil rougeâtre pour Brahms, sombre et noire pour Schumann, claire et blanche pour Liszt, Frédéric Rozanes nous parle des couleurs qu'il met dans son jeu pour décrire les résonances et les correspondances qui lui semblent les mieux adaptées à chacune de ces pages d'émotion.
Samedi 2 avril 2011 à 20h
- Fondation Dosne-Thiers
Dimanche 3 avril 2011 à 15h
- Fondation Dosne-Thiers
Visite de la Fondation à 14h avec Marion Millet
Intégrale de l'oeuvre pour piano de Ravel en 2 concerts
Désiré N'Kaoua, piano
Désiré N'Kaoua nous présente et nous interprète l'intégrale pour piano solo de Ravel comme l'aboutissement d'un siècle de création pianistique et romantique que le XIXème siècle nous a apporté. Il a travaillée cette intégrale avec Marguerite Long et l'a donnée à Berlin, Bucarest, Londres, Oslo, Reykjavik, Madison, Bangkok, Belgrade, Oslo, Sofia, Lille, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Le Havre et à Paris en 1987, salle Gaveau, pour le cinquantenaire de la mort du compositeur.

Dimanche 3 avril 2011 à 17h30
- Fondation Dosne-Thiers

Visite de la Fondation à 16h30 avec Marion Millet
Ballades au XIXème
Brahms 4 Ballades Op. 10
1ère Rhapsodie Op. 79
Chopin Nocturne Op. 62 n° 1
Barcarolle Op. 60
Liszt La Vallée d'Obermann extrait des Années de pèlerinage (1ère année, Suisse)
Gérard Glatigny, piano
Gérard Glatigny nous promène jusqu'aux sources de l'inspiration, resituant ses interprétations pianistiques à travers ce thème cher aux compositeurs romantiques : la Ballade.
Mercredi 6 avril 2011 à 15h30 et à 20h30
- Salle Gaveau
Jeudi 7 avril 2011 à 15h30 et à 20h30
- Salle Gaveau

Cours d'interprétation publics d'Art Lyrique de Ruggero Raimondi, baryton-basse
La Bohème de Puccini
Après le succès des cours d'interprétation publics avec Don Giovanni en 2010, il revient pour La Bohème. Au cours de ces Master Classes, la célèbre basse écoutera, conseillera, guidera de jeunes chanteurs dans ce célèbre opéra de Puccini.
Ces classes de chant seront enregistrées par France 3 et présentées par Alain Duault.
Vendredi 27 mai 2011 à 21h
- Salle Cortot

Copland Variations pour piano
Schubert Sonate en sol majeur, D. 894
Rachmaninov 10 Préludes Op. 23
Jung-Ja Kim, piano
Jung Ja Kim a toujours conjugué carrière de soliste et vocation d'enseignante. Son parcours de soliste lui a valu l'approbation unanime de la critique internationale pour sa brillance pianistique, son sens de la nuance et sa technique irréprochable. Elle est parallèlement professeur au Conservatoire de Boston.

Réservations & administration : 01 43 71 60 71
Visitez le site internet d'Autour du piano... cliquez ici
A voir deux vidéos : Le pianiste Paul Badura Skoda qui donnera un concert le 31 janvier 2011, ici extrait des Etudes symphoniques de Schumann

et le plus jeune pianiste invité lors de cette saison : Eric Artz

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano