Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Variations des cimes Disque et concert de la pianiste Jacqueline Bourgès-Maunoury

" Variations des cimes" c'est titre que la pianiste Jacqueline Bourgès- Maunoury a choisi de donner à son nouveau disque qui réunit quatre oeuvres grandioses , variations désigénes ainsi ou parfois connues comme transcription mais se révélant en fait avoir les caractéristiques de variations :
Franck : Prélude, fugue et variation en si mineur op.18 (Version pour piano Harold Bauer)
Bach-Busoni : Chaconne en ré mineur BWV 1004
Brahms : Variations sur un thème original en ré Majeur op.21
Liszt : Variations sur la cantate BWV 12 « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen »
de Bach
Notez dès à présent sur votre agenda le concert qu'elle
donnera le samedi 21/03/2015 à 20h00 à la FONDATION DOSNE-THIERS 27 place St-Georges 75009 PARIS mais découvrez sans attendre un extrait du disque :

La pianiste explique au sujet de ce disque : " Les variations sous toutes leurs formes m'ont toujours attirée car elles constituent les étapes d'un long parcours au cours duquel le musicien s'enrichit et se transforme. Telle une alchimie, le thème du départ ne va cesser d'évoleur jusqu'à la mesure finale. Le voyage évoqué dans ces quatre oeuvres de ce disque illustre bien cette métamorphose "
On pourrait effectivement s'étonner de trouver dans ce prgramme ce que l'on désigne habituellement plus comme des transcriptions que des variations ainsi la Chaconne en ré mineur BAch /Busoni mais Anne Rousselin auteur du livret explique que Busoni dans un texte sur la transcription pour piano des oeuvres de Bach explique notamment que "si la transcription doit s'accomplir avec le plus grand respect,[...], le transcripteur a néanmoins le loisir d'adapter, par certaines figures propres à son instrument , les textures de la partition originales, et de procéder à des ajouts, harmoniques ou contrapuncitques, " pour obtenir un meilleur volume sonore" [...] La transcription dans la liberté qu'elle s'autorise, surtout si, selon Busoni, elle est réalisée " dans le style et le caractère du piano" devient nécessairement une forme de variation" ... vous pourrez écouter un extrait de cette oeuvre plus bas dans la page. Jacqueline Bourgès-Maunoury qui a toujours privilégié la recherche musicale et sonore et fait ici magnifiquement résonner à travers le piano l'orgue de Bach. Le pianiste Harold Bauer(1853-1951) a fait une transcription pour piano seul de l'oeuvre de Franck à l'origine pour harmonium et piano ou deux pianos dans la lignée de celles réalisées par Busoni ou celles de Liszt dans le but de restituer au piano la grandeur et l'éloquence de l'orgue. Liszt qui quant à lui, a en fait fait les choses dans l'ordre inverse puisque il a fait après une transcription pour orgue, de ses Variations sur la cantate BWV 12 « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » de Bach pour piano. Dans ses Variations sur un thème original Brahms sont aussi d'une grande richesse sonore, certaines variations proche d'un son d'orgue.
Nous avions déjà pu découvrir la pianiste dans un disque en duo avec un violoncelliste (voir ici) et elle s'avère très active dans le domaine du piano puisqu'outre ses propres concerts elle a crée récemment l’Atelier Piano + … UN nouveau salon de musique parisien qui accueillera pour sa deuxième saison une série de concerts et des master classes publiques de grands maîtres. L’Atelier Piano + … est un lieu de recherche et de perfectionnement pour nos amis artistes, dans leurs projets de concerts comme dans l’approfondissement permanent de leur art.
Disciple de Louis Hiltbrand, grand ami et successeur de Dinu Lipatti au Conservatoire de Genève, Jacqueline Bourgès-Maunoury a toujours privilégié la recherche musicale et sonore. Après des débuts remarqués à l’âge de 13 ans au Théâtre des Champs-Elysées dans un Concerto de Mozart, elle obtient à l’unanimité en 1974 une licence de concert à l’Ecole Normale de Musique et entre au Conservatoire de Genève où elle découvre une exigence de vérité tant humaine que musicale. Elle y obtient en 1976 un Premier Prix de Virtuosité avec les plus hautes distinctions. Après avoir suivi diverses master-classes auprès de Karl Engel, puis de Leon Fleisher, c’est avec Jean Fassina qu’elle va entreprendre, loin de la scène, un long travail basé sur la grande école du piano polonais. Elle fait sa rentrée en 1983 dans deux Concertos de Bach sous la direction de Claire Gibault. Ces concerts suscitent l’enthousiasme unanime de la critique. Depuis, Jacqueline Bourgès-Maunoury est l’invitée de grands festivals et se produit avec un vif succès dans les salles les plus prestigieuses en France et à l’étranger. Remarquée par György Cziffra qui lui propose la première partie d’un de ses récitals, elle est partenaire de grands noms tels que Jean-Pierre Wallez, Alain Marion, Guy Touvron, Olivier Charlier, Susan Graham, Sumi Jo ou Felicity Lott. Sa carrière l’a emmenée à Londres, Berlin, Genève, Bruxelles, Rome, Florence, Rio, Lisbonne, Palerme, Bucarest, Belgrade, Sarajevo, Marrakech, Tahiti… Elle enregistre régulièrement pour la radio (Radio Classique, France Musique, la Radio Suisse Romande, la RTBF) et la télévision (TV5 Europe et France 3). Ses deux disques consacrés à Mendelssohn et à Schumann ont été salués par la critique. Le dernier, Rachmaninov/Chopin, lui a valu l’émission de Damien Hammouchi sur Direct 8 « Culture 8 ».
Pour écouter
Bach-Busoni : extrait de la Chaconne en ré mineur BWV 1004
avec l'aimable autorisation du label GALLO
utilisez ce lecteur

ou cet autre lecteur
Pour vous procurer ce disque cliquez ici
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

Rafal Blechacz, piano
Bach



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano