Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Stéphanie Lemoine Sweet Talk Disque et concert

Stéphanie Lemoine

Sweet talk
Fly Away
Why
The Fall
Motownmania
500 Miles High
Feel Love
Black Crow
Tierra
When I Fall in Love

Stéphanie Lemoine, chant
Leïla Olivesi, piano
Zacharie Abraham, contrebasse,
Gautier Garrigue, batterie.
A découvrir le premier disque de Stéphanie Lemoine, une chanteuse qui a étudié le piano outre le chant afin de compléter sa formation musicale ce n'est cependant pas elle qui joue ici car elle a choisi de s'entourer d'artistes de talents de la scène parisienne jazz ainsi la pianiste Leïla Olivesi a largement contribué par sa participation à l'écriture de ce premier opus de la chanteuse et Zacharie Abraham, à la contrebasse qui joue aussi de la musique classique dans l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris, et Gautier Garrigue à la batterie qui octobre 2008 enseigne à la Bill Evans academy à Paris.
Le disque sera d'ailleurs très prochainement présenté sur une scène jazz parisienne connue de tous : le 27 juin 2012 au Sunside.
Stéphanie Lemoine a autoproduit son disque , une raison de plus de l'encourager, ainsi que son trio de musiciens, soit lors de ce concert à Paris ou en vous procurant ce disque... Une excellente idée pour la fête des pères dans quelques jours ! ;-))
Découvrez un extrait plus bas dans cette page dans une "vidéo" youtube ainsi que ci-dessous deux extraits audio de son lecteur myspace (qui semblent exportables) :
Sweet Talk : 01 Sweet Talk.mp3 et Fly away : 02 Fly Away.mp3
Présentation du disque
Ce premier opus comporte essentiellement des titres originaux. Stéphanie a su s'entourer d'artistes de talents de la scène jazz parisienne, dont la pianiste Leïla Olivesi qui a composé et arrangé certains titres. « Sweet Talk » devient un projet rayonnant de féminité. Cette collaboration a abouti à une succession de thèmes aussi riches que variés qui nous transportent sur la planète swing et soul de l'artiste. Elle peut ainsi nous faire partager avec brio toutes les influences qui ont nourri sa culture musicale.
Les harmonies sont recherchées, très actuelles (Why), tantôt chatoyantes et douces (The Fall, Feel Love), tantôt étincelantes et vives (Sweet Talk, Fly Away) et offrent un hommage à la Motown (Motownmania). Elles viennent soutenir des textes signés par Stéphanie qui mettent en valeur la richesse de sa voix et sa précision. Les textes sont inspirés par ce qui la touche et l'anime depuis toujours : l'Amour.
Son timbre chaud et clair donnent à cet album une étincelante évidence dans les moments les plus élaborés ou dans ses scats qu'elle mène avec style et liberté. On apprécie sa sincérité sur scène, sa faculté à transmettre au public une émotion, entraînant ses musiciens vers une cohésion destinée à porter le chant et à révéler toutes les facettes de son interprétation. Stéphanie Lemoine à une voix bien à elle, une énergie pure alliée à une grande sensibilité.
Stéphanie Lemoine, chant
Sensibilisée très jeune au Jazz par sa famille, Stéphanie a toujours connu l'art de la scène. A 16 ans, la musique occupe tout son esprit, et c'est à cette période qu'elle puisera toutes ses inspirations en écoutant des artistes comme Sarah Vaughan, Dianne Reeves, Ella Fitzgerald, Flora Purim, Elis Regina, Herbie Hancock, Jobim et sans oublier les grandes influences tels que Stevie Wonder, Mickael Jackson, icônes de sa génération.
Elle commence ses études musicales à l'école de Jazz Puzzle, où elle suit pendant deux ans un travail approfondi de technique vocale. Elle s'initie dès lors à l'improvisation.
A 18 ans, elle participe à une master-class dirigée par Michèle Hendricks. Elle poursuit sa formation en Jazz vocal à l'IACP où elle étudie pendant deux ans avec Sarah Lazarus, les frères Belmondo, et confirme son amour pour le Jazz et l'improvisation, une de ses qualités premières. En véritable musicienne, elle étudie le piano avec Joe Makholm et à l'école Atla.
En 2009, elle enregistre un premier Ep et participe aux Festivals « Jazz de Mars » à Chartres et « Enghien Jazz Festival », elle ne manque pas de se produire également dans les différents clubs de jazz parisiens.
Leïla Olivesi, piano
D'origine franco-mauritanienne, la compositrice et pianiste Leïla Olivesi vient de sortir son troisième album : TIY (Attention Fragile 2011) avec Yoni Zelnik, Donald Kontomanou, Emile Parisien et Manu Codjia. Après une maîtrise de philosophie à la Sorbonne et des études en composition et en piano jazz au conservatoire, Leïla a été récompensée par le premier prix du Festival Jazz à Montmartre en 2002, le premier prix de groupe ainsi qu'un prix de composition aux Trophées du Sunside en 2003. Elle a reçu un prix SACEM pour son disque FRIDA en 2004, un prix Défi Jeunes en 2006 du ministère de la jeunesse et des sports pour le disque  "l'étrange fleur" (Nocturne 2007) qui mêle jazz et poésie. Leïla Olivesi s'est produite dans de nombreux festivals comme Jazz in Marciac, Calvi, Music'arts Ile de France, Jazz à Montmartre, Istanbul, Athènes, au festival international de jazz d'Ankara. Elle compose aussi des musiques pour l'image comme la trilogie de films documentaires  "Musulmans de France" de Karim Miske.
Zacharie Abraham, contrebasse
Né dans une famille de musiciens le 18 juin 1987 à Paris, Zacharie chante et fait des claquettes dès l'âge de quatre ans, commence le violoncelle à cinq et, très vite attiré par le jazz, il se lance à douze ans dans l'étude de la contrebasse. A un âge précoce il participe en tant que chanteur à plusieurs albums Les P'tits Loups du jazz, dirigés par Olivier Caillard).Il enseigne très tôt le violoncelle classique,, tout en poursuivant sa propre formation au CNR de Paris. En parallèle, développant ses aptitudes à la contrebasse classique au C.N.R d'Aubervilliers-la Courneuve, Zacharie obtient son prix de Supérieur en 2003, et choisit définitivement cet instrument lorsqu'il intègre en 2004 la classe de Jean-Paul Céléa au C.N.S.M. de Paris, dont il sort diplômé en juin 2009. Sa formation classique ne l'empêche cependant pas de cultiver son talent pour le jazz avec des professeurs tels que Gus Nemeth, Yves Torchinsky et Jacques Vidal. Il suit d'ailleurs durant un an un cursus professionnalisant au Centre des Musiques Didier Lockwood en 2007.Zacharie commence sa carrière de contrebassiste de jazz en 2004 dans le groupe Thomas Enhco & co avec lequel il a enregistré un disque sorti en février 2006, Esquisse (label Ames, distribution Harmonia Mundi). De 2005 à 2008 il accompagne régulièrement avec ce groupe Didier Lockwood lors de plusieurs concerts en France (Le Trianon, L'Olympia, Festival de Marciac, Festival de Vienne, etc.), et à l'étranger (Etats-Unis, Chine, etc.). Bien qu'encore très jeune, son activité professionnelle lui a jusqu'à lors permis de jouer dans des salles ou clubs prestigieux tels que le Duc des Lombards, le Sunset-Sunside, Autour de Midi et de Minuit, le Divan du Monde, et autres festivals comme ceux de Draguignan, Marciac, Montauban, ou encore Avigliana en Italie. Il poursuit également son activité de musicien classique dans des orchestres tels que l'OLC (l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris).
Gautier Garrigue, batterie
Gautier Garrigue né le 7 décembre 1987 à Perpignan il entreprend ses études musicales à l'âge de 7 ans à l'école de musique de son village.Par la suite il entre au conservatoire de musique de Perpignan à l'âge de 10 ans dans la classe de batterie d'André Mallau, intègre l'année suivante la classe de jazz de Serge Lazarevitch. Parallèlement, il joue aussi de la guitare.A 15 ans, il obtient une médaille d'or de jazz, puis l'année suivante une médaille d'or de batterie au conservatoire.De plus, il participe à de nombreux stages musicaux notamment en Belgique avec Dré Pallemaerts et John Ruocco, mais aussi de nombreuses master classes avec Wynton Marsalis, Jorge Rossy, Julien Loureau...etc. Depuis 2003, il se produit dans différentes formations dans le sud de la France au côté de Davy Grademange,Alfred Vilaylek,David Vilaylek,Serge Lazarevitch,Jean Pierre Peyrebelle,Michel Altier,Jeff Martin...ect.En 2007 il s'installe à Paris et participe à de nombreux projets musicaux:Le trio LUX avec Julien Pontvianne et Richard Comte,Yuval Amihai ensemble(Lauréat du concours de jazz à la défense 2009 avec deux 1ers prix),The Kandinsky effect(SNP records),Moonstone Quartet(avec Manuel Rocheman,Pierre olivier Govin et Joachim Govin),The Drops(Christophe Panzani,Federico Casagrande)...etc.Plus récemment Cedric Hanriot french stories trio,Flash Pig avec Maxime,Adrien Sanchez et Florent Nisse,Pinocchio avec Marco Perrio,Pierre Bernier et Zacharie Abraham,David Enhco 4tet avec Roberto Negro et Florent Nisse,Work in progress avec Eric Barret et Emile Spanyi, Stephanie Lemoine 4tet avec Leila Olivesi et Zacharie Abraham...ect. On a pu ou on peut également l'entendre aux côtés de Sophie Alour, Laurent Coq, Gael Horellou, Leila Olivesi, Edouard Bineau, Gildas Boclé,Tam De Villiers, Manu Codjia, Eric Barret, David Prez, Franck Amsallem,Tony Tixier, Yvonnick Prenne,etc. Depuis octobre 2008 il enseigne à la bill evans academy à Paris.
Pour vous procurer ce disque....cliquez ici(fnac)
date de sortie erronée sur le site amazon qui a probablement inversé le chiffre du mois et celui du jour de sortie ...indiquant 6 novembre(11/6) au lieu de 11 juin (11/6) cliquez ici (amazon)
Stephanie Lemoine Why extrait de Sweet Talk

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour avec une sélection de vidéos de pianistes et oeuvres avec du piano...cliquez ici

Ne partez pas sans avoir vu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano