Concert gratuit de Per Tengstrand

Per Tengstrand, Piano

et l’Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine

Direction Sébastien Billard

Sous le haut-patronage de son excellence Gunard Lund, Ambassadeur de Suède

Concert gratuit

Jeudi 13 mars 2008 – 20h00
Cathédrale Saint-Louis des Invalides
Paris

Le pianiste suédois Per Tengstrand, donnera un concert gratuit dans le cadre de la XIIe Saison Musicale du Musée de l’Armée aux Invalides. Premier Prix du Concours International de Piano de Cleveland, Per Tengstrand est également lauréat du concours Marguerite Long et de celui de Genève. Il est, par ailleurs, l’une des plus jeunes personnalités suédoises décorées par le Roi Karl XVI Gustav de Suède de la médaille d’or Litteris et Artibus pour ses services rendus à l’Art…

Ce “superbe pianiste suédois“ a été loué par le New York Times pour le “merveilleux choix du programme de son récital et pour son jeu techniquement impeccable“. Sa technique, que le Washington Post décrit comme “splendide, vigoureuse et d’une intuition sûre“, est aussi pleine de sentiments qui ravissent tous les auditoires. Son précédent concert parisien, salle Gaveau, avait été reçu par de longs applaudissements, nourris et chaleureux.
Programme :
- Debussy : Prélude à l’après-midi d’un faune
- Rachmaninov : Rhapsodie sur un thème de Paganini, opus 43, pour piano et orchestre
- Ravel : Concerto pour la main gauche et orchestre en Ré majeur
- Dvorak : 3 danses slaves
Entrée gratuite
Réservation obligatoire au 01 44 42 35 07 (du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h) ou par courriel au culture-ma@invalides.org

Per Tengstrand, piano
Premier Prix du Concours International de Piano de Cleveland,
lauréat du Concours Marguerite Long, lauréat du Concours de Genève
Per Tengstrand est l’un des pianistes les plus sensationnels d’aujourd’hui. Le Washington Post a décrit sa technique comme “splendide, vigoureuse et d’une intuition sûre“, et le New York Times loua ce “superbe pianiste suédois“ pour le “merveilleux choix du programme de son récital et pour son jeu techniquement impeccable“.
En 1997, Per Tengstrand remporta le Premier Prix du Concours International de Piano de Cleveland. Quelques années plus tard, en janvier 2005, il fut l’une des plus jeunes personnalités suédoises décorées par le Roi Karl XVI Gustav de Suède de la médaille d’or Litteris et Artibus pour ses services rendus à l’Art.
Per Tengstrand a débuté la saison 2006/2007 avec le concerto n° 5 „Empereur“ de Beethoven joué avec le National Symphony Orchestra sous la direction du chef d’orchestre du Wolf Trap Festival, Emile de Cou. Il poursuivit par une série de récitals en Suède, consacrée uniquement à l’œuvre pour piano de Beethoven puis interpréta le deuxième concerto pour piano de Stenhammar avec l’Orchestre en Résidence de la Haye dirigé par Neeme Järvi. Per vient également de jouer l’un des concertos pour piano de Mozart avec l’Orchestre Philharmonique de Stockholm sous la direction de Leonard Slatkin. Le concerto n° 5 de Beethoven avec le Mobile Symphony, le concerto pour piano de Schumann avec le Southwest Florida Symphony, la „Burleske“ de Strauss et la „Malédiction“ de Liszt avec le Madison Symphony sous la direction d’Edode Waart sont aussi au programme de sa saison pianistique. Le 15 août, il a donné un récital exceptionnel au château royal de Stockholm, en présence de certains membres de la famille royale de Suède.
Per Tengstrand est également le directeur artistique du Festival de Piano d’Helsingborg, du Festival de Piano de Giresta en Suède et du New Nordic Music Festival à la Scandinavia House de New York.
Ambassadeur du répertoire scandinave, Per Tengstrand a débuté le Festival Scandinave du New Jersey Symphony Orchestra avec le premier concerto pour piano de Stenhammar sous la direction de Neeme Järvi. Il donna ce même concerto au Festival Tubin en compagnie de l’Orchestre National d’Estonie de Tallinn, au Festival de la Mer Baltique de Stockholm et au Festival de la Musique Nordique de St Petersburg.
A l’invitation d’Esa-Pekka Salonen, Per Tengstrand a joué à Stockholm la première exécution d’une composition pour piano seul, „Dichotomie“, du chef d’orchestre et compositeur finlandais qu’il reprit au Victor Borge Hall à New York, recevant tous les compliments du New York Times.
Per Tengstrand joue régulièrement avec les meilleurs orchestres de Scandinavie, tels ceux de Göteborg, Malmö, Helsinki, Helsingborg, avec l’Orchestre Philharmonique de Stockholm, l’Orchestre de la Radio Suédoise, l’Orchestre „Tapiola“ et l’Orchestre de chambre d’Huarod. Il a joué avec l’Orchestre national de France, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre national de Taiwan, l’Orchestre symphonique de Singapour, l’Orchestre philharmonique d’Osaka et le New Japan Philharmonic.
Il a donné de nombreux récitals en Europe dans les lieux les plus prestigieux, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Tonhalle de Zürich, à la Salle Gaveau à Paris, à l’Opéra de Nice, mais aussi à Genève, à Bordeaux et au Festival de Montpellier; au Festival Frédéric Chopin en Pologne et au Santori Hall deTokyo...
L’une de ses dernières parutions discographiques éditée en 2003 est le premier enregistrement mondial des Saisons op. 67 et du Konzertwalzer op. 47 de Glazounov pour ProPiano Records.
Per Tengstrand et la pianiste Shan-Shan Sun forment le Tengstrand-Sun Piano Duo, qui obtint un vif succès au Concours International pour deux pianos „Murray Dranoff“ (Floride) en décembre 2003, concours que les deux artistes remportèrent. Suivirent de nombreux concerts à deux pianos ou à quatre mains, en Suède et aux États-Unis, tous acclamés par les critiques musicaux. Per et Shan-Shan viennent d’enregistrer leur troisième disque aux éditions Mindfeel, - label créé par Per lui-même-, un CD Mozart en compagnie de plusieurs grands artistes suédois dont leur ami clarinettiste Staffan Mårtensson.
Per Tengstrand a effectué ses études à Genève, à Paris et Malmö. Au Conservatoire National Supé- rieur de Musique de Paris, il fut l’élève de Dominique Merlet et obtint le premier Prix et le Prix spécial du jury.
Per Tengstrand fut aussi lauréat du Concours International Long-Thibaud en 1995, et du Concours de Genève en 1996, recevant le “Prix de Virtuosité“.

A voir un reportage sur Per Tengstrand...cliquez sur le triangle de l'image ci-dessous

Pour en savoir plus sur Per Tengstrand visitez son site internet...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano