Trio Saxiana Laurent Wagschal Piano

Trio Saxiana

Laurent Wagschal, piano
Nicolas Prost, saxophones
Anne Lecapelain, saxophones

Lundi 30 janvier 20h
Théâtre de Ranelag Paris

Concert "Sax in the city"

à l’occasion de la sortie de ce dernier CD, "créations", paru chez le label
Saphir Productions 

Créations
THIERRY PECOU
Nanook trio pour saxophone soprano/alto, saxophone alto/baryton et piano
NICOLAS BACRI
American letters, opus 35 bis pour saxophone soprano/alto, saxophone alto et piano
GUILLAUME CONNESSON
Disco toccata pour saxophone soprano et saxophone baryton
THIERRY ESCAICH
Phantasia antiqua (double chœur – chaconne – danserie) pour saxophone alto, saxophone ténor/baryton et piano
THIERRY PECOU
Perroquets d’azur pour saxophone soprano solo
CHRISTIAN LAUBA
Porgy stride pour deux saxophones alto et piano
PASCAL ZAVARO
Rush pour saxophone alto solo
NICOLAS BACRI
Sonatines opposées pour saxophone alto et piano
- Sonatina lirica, opus 108 n°1
- Sonatina lapidaria, opus 108 n°2
PHILIPPE HERSANT
Chant hassidique pour saxophone alto solo
A l’occasion de la sortie de leur dernier CD, "créations", paru chez le label Saphir Productions fin 2011, le Trio Saxiana, formation originale avec Anne Lecapelain et Nicolas Prost aux saxophones soprano, alto, ténor et baryton et Laurent Wagschal au piano, propose un récital exceptionnel de musiques d’aujourd’hui, par des compositeurs de renommée tels que Philippe Hersant, Thierry Pécou, Nicolas Bacri, Guillaume Connesson.... Ce disque de trois musiciens au service de la musique de chambre originale est à découvrir absolument. Il offre une musique énergique, brillante et mélancolique.
Actuellement le trio Saxiana compte une trentaine de créations dédicacées à son catalogue, donner naisance à de nouvelles oeuvres spécifiquement dédiées à leur formation est en effet ce qui tient le plus à coeur aux musiciens du Trio Saxiana. C'est d'abord en réalisant des transcriptions que le trio s'est consitué un répertoire dans des oeuvres essentiellement du 20ème siècle, les rencontres inattendues avec les compositeurs d'aujourd'hui de générations et d'horizons très variés (néotonalité, minimalisme, musiques populaires et traditionelles, jazz ...) remplacent donc peu à peu les transcriptions dans leurs programmes de concert ainsi la commande et la création de la première oeuvre de ce disque "Nanouk" trio de Thierry Pécou , une oeuvre en trois mouvements, ont eu lieu à l'occasion d'une tournée de concerts en 2007 aux Etats-Unis et reprend les éléments d'une musique commandée par le musée du Louvre pour accompagner le filmmuet "Nanouk l'esquimau" de Robert Flaherty. Une jolie pièce où se rejoigne humour et tendresse. Depuis l'écriture de cette partition , Thierry Pécou a composé diverses pièces pour le saxophone ainsi "Perroquets d’azur" qui n'est par contre que pour Saxophone seul, dédicacée à Nicolas Prost.
De même le compositeur Nicolas Bacri a écrit ses premières notes pour le saxophone grâce au trio Saxiana. Auparavant très attiré par la clarinette, il a accepté de réaliser une nouvelle version dédiée au Trio Saxiana d'American Letters, originellement écrite pour clarinette, alto et piano. Cette oeuvre est aussi composée de trois mouvements tous titrés dont "Elegy for A.C. " ayant pour point de départ la disparition du compositeur Aaron Copland et est un "hommage à l'écriture harmonique âpre et original de ses "Variations pour piano" qui restent pour lui l'un des sommets de l'écriture pianistique au 20è siècle.... mais les saxophones ne sont nullement en reste dans cette version pour trio et si le mouvement précédent s'intitule "Mysteries" ce mouvement, en fait plus long que le précédent, a également une atmosphère sombre pleine de mystère, le troisième mouvement écrit quant à lui en hommage à un autre compositeur : John Adams, basée sur les lettres de son nom , "Danses Adams" où il exprime sa vision de la musique américaine, est plus lumineuse. Cette collaboration avec le trio Saxiana a débouché sur une relation musicale fructueuse entre les musiciens et le compositeur qui a écrit les Deux sonatines opposées , également sur ce disque, pour clarinette ou saxophone et piano, deux belle sonates qui se veulent opposées comme l'indique le titre mais en fait la sonate "lapidaria" n'est pas dépourvue de lyrisme même si elle est plus moderne.
C'est aussi sollicitée par Nicolas Prost que Thierry Escaich a écrit la partition "Phantasia antiqua", qui a été jouée en crétion mondiale à Nagoya en 2009. Elle comporte trois courts mouvements enchainés et utilise un parti du matériau thématique d'un concerto pour violon et piano qu'il a créé en parallèle...un pièce très ludique, animée et dansante.
Très ludique et plaisante aussi la pièce "Porgy Stride" de Christian Lauba, écrite à l'origine pour deux pianos, dont le compositeur sollicité par le trio Saxiana a accepté de faire une nouvelle version pour piano et saxos. Il s'agit d'un hommage à Guerschwin et Art Tatum. Certes le piano tient le rôle principal de cette pièce mais les saxophones s'y intégrent parfaitement offrant après deux minutes plus rêveuse un amusant discours très jazz.
Les autres pièces sont hélas sans piano aussi l'on ne peut qu'espérer que ces compositeurs qui montrent encore un réel talent et nombreux autres auront envie de créer pour cette formation originale qui montre ici qu'elle a tous les atouts pour divertir et émouvoir, et partager la musique de compositeurs actuels trop souvent ignorée d'un large public.
Vous pouvez découvrir des extraits de ce disque dans le widget ci--dessous et Laurent Wagschal a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de ce nouveau disque et du concert à venir :
Le trio Saxiana a désormais plus de 10 ans, comment vous est venue à l'origine l'idée de le créer, avez-vous notamment à l'époque évalué une demande d'éventuels compositeurs pour ce type de formation originale ?
J'ai rencontré Nicolas Prost alors que nous étions tous les deux étudiants au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et c'est d'abord en duo que nous avons commencé à jouer ensemble sous le nom Saxiana. Quelques années plus tard, alors que nous avions l'impression d'avoir un peu épuisé les possibilités de cette formation, nous avons eu envie de faire autre chose, tout en continuant à jouer ensemble. C'est alors, en 2000, que la saxophoniste Anne Lecapelin, également élève de Claude Delangle au CNSM de Paris, s'est jointe à nous pour créer le trio Saxiana. Jouer dans cette formation très originale de piano avec deux saxophones s'est révélé une certaine gageure, puisque le répertoire est quasiment inexistant ! C'est en réalisant des transcriptions que nous avons d'abord constitué notre répertoire, avec le parti de ne jamais aborder des oeuvres antérieures à la naissance du saxophone et de favoriser les compositeurs qui ont utilisé ou défendu l'instrument. Il s'agit donc essentiellement d'oeuvres du vingtième siècle et nous jouons le plus souvent dans la configuration associant les saxophones soprano et ténor au piano, Nicolas et Anne pouvant également, au gré des pièces, utiliser les saxophones alto et baryton. Et ce n'est que plus tard que nous avons pensé solliciter des compositeurs pour enrichir notre répertoire.
Ce disque comporte cette fois-ci uniquement des créations d'oeuvres qui vous ont été dédiées par des compositeurs contemporains. Comment avez-vous fait la sélection parmi la trentaine d'oeuvres concernées, notamment pourquoi avez-vous privilégié des oeuvres qui ne sont parfois qu'en duo, voire solo, plutôt que des oeuvres pour le trio ?
Nous avons souhaité réunir sur ce disque des compositeurs avec des esthétiques et des univers très diversifiés et ne pas nous limiter à des ouvres écrites en trio ; le saxophone étant finalement un instrument qu'on connait assez peu, on le connait essentiellement dans la musique de jazz, nous trouvions intéressant de le faire découvrir aussi à travers des pièces sans piano. Nous avons d'abord contacté les compositeurs que nous connaissions bien personnellement, je pense à Thierry Pécou et Thierry Escaich. Nous avons ensuite naturellement sollicité les compositeurs ayant déjà composé pour le saxophone, et ils sont assez peu nombreux malheureusement : Christian Lauba, et Pascal Zavaro (c'est le cas aussi de Thierry Escaich). Enfin, ce disque comprend également des transcriptions d'ouvres écrites originalement pour d'autres instruments, mais que nous avons imaginé pouvant s'adapter à notre formation. Nous avons ainsi demandé et obtenu l'accord des compositeurs de réaliser des adaptations du trio American Letters de Nicolas Bacri (originalement pour piano, alto et clarinette), de Perroquets d'azur de Thierry Pécou (originalement pour hautbois) et de Disco toccata de Guillaume Connesson (originalement pour clarinette et violoncelle). Le trio Nanook de Thierry Pécou et le trio Porgy Stride de Christian Lauba sont aussi des adaptations, mais pour ces deux pièces un important travail d'écriture a été fait par rapport à la partition originale.
Les compositeurs actuels regrettent parfois que leur création sur commande ne soient jouée qu'une seule fois. Avez-vous eu souvent l'occasion de rejouer les oeuvres qui figurent sur votre disque ?
Ce n'est pas notre cas, nous avons joué très souvent les ouvres figurant sur ce disque, elles font maintenant partie intégrante de notre répertoire et nous les rejouerons régulièrement à l'avenir. Elles n'ont d'ailleurs pas été jouées seulement en France : le trio Nanook de Thierry Pécou a été créé à l'occasion d'une tournée aux Etats-Unis ; les pièces de Philippe Hersant et de Pascal Zavaro ont été crées à Bangkok pour le Congrès Mondial du saxophone en 2009 ; le trio de Thierry Escaich et les deux Sonatines opposées de Nicolas Bacri ont été jouées à l'occasion d'une tournée au Japon. Et nous sommes très heureux que, suite à cette première collaboration, Nicolas Bacri et Thierry Pécou aient proposé eux-mêmes d'écrire de nouvelles pièces pour le saxophone.
Le trio Saxiana donne-t-il des directives particulières aux compositeurs ou bien leur laisse-t-il totale carte blanche ? Ou bien encore est-ce que ce sont les festivals ou organisateurs des concerts qui donnent le plus de directives ? Et de manière générale, comment travaillez-vous avec eux ?
Non, nous laissons toujours aux compositeurs une totale liberté d'écrire selon leur inspiration et leur envie du moment. Il n'y a pas non plus de directives de la part des organisateurs de concerts. Nous travaillons ensuite avec les compositeurs et parfois effectivement quelques modifications sont alors faites, mais ce sont le plus souvent des modifications instrumentales tout à fait mineures, dues notamment à une connaissance imparfaite des possibilités techniques du saxophone.
A l'inverse, vous est-il arrivé que ce soit un compositeur qui fasse appel à vous pour une commande qu'il avait ?
Oui, nous avons déjà reçu quelques fois des propositions spontanées de compositeurs souhaitant écrire une pièce pour nous, à l'occasion notamment de nos concerts ou à l'écoute de nos enregistrements. Mais ce n'est pas le cas des oeuvres présentes sur ce disque.
Quel programme avez-vous prévu pour le concert du lundi 30 janvier 2012 à 20h : toutes les œuvres de disque et/ ou éventuellement quelques autres ?
Nous jouerons une grande partie des pièces figurant sur le disque ainsi que deux fantaisies : une d'après les musiques des films de Fellini signées Nino Rota, et une sur les thèmes de West Side Story.
Outre la présentation de votre disque à Paris, au théâtre le Ranelagh à Paris, quels sont vos prochains concerts et projets ?
Pour ma part, j'aurai le plaisir de jouer bientôt en compagnie de la comédienne Mélanie Vaugeois et de la pianiste Elise Kermanac'h le mercredi 1er février à 17h à la librairie Atout-Livre à Paris. Il s'agira de la création d'un conte musical intitulé « Une semaine du petit elfe ferme l'oil », d'après le conte d'Andersen et avec la musique pour piano à quatre mains de Florent Schmitt. Enfin, je suis très heureux de donner une nouvelle fois avec le violoniste Julien Dieudegard l'intégrale des sonates de Beethoven les 17 et 18 mars dans le cadre du Printemps des Douves, sur le site de l'ancien château d'Onzain.

Pour écouter
des extraits du disques
Trio Saxiana
Créations
Utilisez le widget ci-dessous

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici (amazon)

ou

cliquez ici(fnac)

 

Nouveau depuis la rédaction de l'article
A voir Trio Saxiana - Pecou Nanook Trio


Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano