Un piano et quatre mains Concert en duo PARIS

Concert : Un piano et quatre mains !

Jean-Pierre Armengaud

Olivier Chauzu

En duo au Centre Culturel Tchèque
18 rue Bonaparte
75006 Paris

27 novembre 2012 - 20h

En prélude à la publication d'un enregistrement, en duo, du pianiste Jean-Pierre Armengaud et du pianiste Olivier Chauzu consacré à Debussy (pièces à 4 mains et 2 pianos) dont la sortie est prévue au premier trimestre 2013 (Naxos), le concert du 27 novembre au Centre Culturel Tchèque proposera un dialogue entre Janacek et Debussy...

Le disque consacré aux oeuvres pour piano à 4 mains de Debussy, interprétées par Jean-Pierre Armengaud et Olivier Chauzu, présentera un « scoop » avec la 1ère suite d'orchestre écrite par Debussy à son retour de la Villa Médicis. Si la partition d'orchestre a disparu, la première version, écrite pour piano à 4 mains, a survécu... Cette oeuvre, rarement jouée, sera accompagnée d'une autre pièce rarement entendue, la Marche écossaise, ainsi que, bien sûr, des Epigraphes Antiques. Deux de ces oeuvres seront données à entendre lors du concert du 27 novembre prochain. Le pianiste Olivier Chauzu a bien voulu répondre à quelques questions pour nous en dire plus sur ce projet, vous pourrez également découvrir plus bas dans cette page la biographie de Jean-Pierre Armengaud.
Vous allez bientôt donner un concert avec le pianiste Jean-Pierre Armengaud avec lequel vous jouerez notamment des pièces de Debussy à quatre mains dans quelles circonstances ces projets de concert et disque sont-ils né ?
Il y a longtemps que nous voulions, Jean-Pierre et moi, former un duo de piano à quatre mains et nous servir de notre expérience de pédagogues (lui en Université, moi en Conservatoire) pour enseigner le difficile art de jouer à quatre mains. Un tel ensemble est une discipline difficile, qui peut donner une interprétation d'une grande beauté, dans laquelle le piano sonne comme un véritable orchestre, mais qui peut également donner facilement des horreurs lorsque l'écoute mutuelle n'est pas au rendez-vous. Debussy a composé ses épigraphes antiques, et c'est certainement l'un des chefs-d'oeuvre du compositeur. A côté de cela, il y a bien évidemment la petite suite, tellement populaire, ainsi que la première suite orchestrale, jamais gravée, et qui montre un Debussy curieusement très wagnérien. L'idée de l'intégrale de la musique à 4 mains de Debussy est aussi bienvenue que l'idée d'une intégrale de la musique pour piano de Dukas: cela tient en un CD ! Le CD paraîtra chez Naxos en février 2013. Peut-être est-ce le point de départ d'une collaboration qui pourra trouver sa suite dans l'ensemble de la musique française du 20e siècle, qui recèle des trésors parfois oubliés ou méprisés.
Que représente Debussy pour vous et plus garticulièrement ces pièces à quatre mains que vous jouerez ?
Debussy est certainement un des plus grands compositeurs du 20e siècle. Novateur, jamais conventionnel, et en même temps il peut flirter facilement avec le mauvais goût et une certaine forme de "vulgarité", sans être jamais vulgaire, un peu comme une personne qui, malgré son langage un peu cru, ne sera jamais vulgaire. Sa petite suite a un goût délicieusement démodé, de début du 20e siècle, et ses épigraphes antiques atteignent la quintessence de l'évocation d'une chose qui n'existe que dans l'imaginaire. Avec ses études et Pelléas et Mélisande, voici certainement sa réussite absolue.
Vous jouerez également lors du concert des pièces de Léos Janacek et Jean-Pierre Arnegaud d'autres pièces de Debussy pourquoi avez-vous choisi de regrouper ces oeuvres ?
Janacek est, d'autre part, un compositeur tchèque, qui, à l'instar de Debussy, s'inspire du patrimoine national. Sa musique est aussi audacieuse que celle de son contemporain, les deux ont utilisé avec le même bonheur l'expérimentation et la forme courte. Son cycle "Sur un sentier recouvert" est incroyable de pathos, de sentiments exacerbés, d'héroïsme, de sensibilité slave, tout cela au milieu d'harmonies qui frisent l'étrangeté. C'est une oeuvre qu'il faut jouer dans son intégralité, une espèce de patchwork qui donne une toile magnifique.
Programme du concert :
Léos Janacek
Sur un sentier broussailleux, 1er cahier et extraits du 2e
(Olivier Chauzu, piano solo)

Claude Debussy
Six épigraphes antiques pour piano à quatre mains
(Jean-Pierre Armengaud et Olivier Chauzu)
Claude Debussy
Les Fées sont d'exquises danseuses (extrait des Préludes I)
Reflets dans l'eau (extrait des Images I)
Feux d'artifice (extrait des Préludes II)
(Jean-Pierre Armengaud, piano solo)
Claude Debussy
Première suite d'orchestre pour piano à 4 mains
Prélude, Ballet, Rêverie, Cortège et Bacchanale
(Jean-Pierre Armengaud et Olivier Chauzu)
Jean-Pierre Armengaud, piano
Jean-Pierre Armengaud poursuit une carrière de pianiste-concertiste international dans plus de quarante pays, particulièrement en Italie, Russie, Pologne, Suède, Suisse, Argentine, Taïwan, Japon et Chine, où il a joué un des premiers à Shanghai les concerti de Maurice Ravel.
Il a été l'invité de grands orchestres symphoniques comme l'Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Orchestre du Capitole de Toulouse, le Tokyo Symphony Orchestra ou l'orchestre de la Radio Télévision de Moscou. Des lieux prestigieux l'ont accueilli pour des récitals, le Théâtre des Champs Elysées, la Kapella et le Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, La Fenice de Venise, La grande salle du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, l'Orchard Hall de Tokyo, le Mozarteum de Salzbourg, le Théâtre San Martin de Buenos Aires.
En musique de chambre il a créé à Paris le quintette de Béla Bartók avec le quatuor Parrenin, enregistré à quatre mains avec Jean-Claude Pennetier et Dominique Merlet, ainsi qu'avec le violoncelliste Alexander Rudin. Il s'est produit en concert avec le violoniste Pierre Amoyal, l'altiste Gérard Caussé, le clarinettiste Michel Portal, le quatuor Paul Klee de Venise, les chanteurs Jocelyne Taillon, François Leroux et Anne-Sophie Schmidt entre autres. L'étranger accueille Jean-Pierre Armengaud comme un des grands interprètes de la musique française de Chabrier à Henri Dutilleux, dont il a créé les "Préludes" dans plusieurs pays. Après une tournée en Chine (13 récitals !) en 2011, ce sont les USA qui l'ont accueilli en 2012 (concerts et Master classes à l'Université de l'Illinois - Chicago).
Il a beaucoup enregistré, notamment les intégrales pour piano de Claude Debussy (4CD Arts Music), Erik Satie (5CD Mandala-Harmonia Mundi, puis Bayard Music), Albert Roussel (2CD Mandala), Francis Poulenc (intégrale de la musique de chambre avec les Solistes de l'Orchestre philharmonique de Radio France 2CD Musidic-Accord), ainsi qu'une quinzaine d'enregistrements de compositeurs, tel que Chopin, Scriabine, Prokofiev, Chostakovitch, Szymanowski, Milhaud, Messiaen (Quatuor pour la fin du temps), et 1CD EMI de musique contemporaine (Schoenberg-Stockhausen-Boulez).
Il est aussi connu pour ses enregistrements et ses concerts de musique russe du XXème siècle, notamment de Chostakovitch, Lourié, Roslavetz , Mossolov, Obouhov (1CD Nova Era), Edison Denisov (intégrale de l'oeuvre pour piano 1CD Mandala-Harmonia Mundi), Schnittke, Goubaidoulina, qu'il a été un des premiers à faire découvrir au public français, ainsi que de nombreuses oeuvres rares de musique française.
Plus récemment il a enregistré l'intégrale des Sonates pour violoncelle et piano de Beethoven, avec le violoncelliste italien Luca Paccagnella, et un CD de musique française avec le quatuor Paul Klee.
Depuis une dizaine d'années il donne des master-classes au Goldsmith College de Londres et dans les Conservatoires de Buenos Aires, de Göteborg, de Trieste, de Varsovie, de Mannheim, de Venise, de Pékin, de Shanghai ainsi qu'au CNSM et à la Sorbonne. Il est également musicologue, professeur hdr des Universités et l'auteur de plusieurs ouvrages sur la musique française et russe (dont un "Erik Satie" aux éditions Fayard) ; après avoir été le directeur du Festival « Présences » de Radio France et de l'Abbaye Royale de Fontevraud, il a été également dix ans durant le directeur artistique du festival « Musiques d'automne » d'Indre et Loire.
A écouter : Claude Debussy (1862-1918)
«Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon» (Evenings Lit by the Burning Coals)(Ch. Baudelaire - "Le Balcon") [Lent at rêveur], album leaf for piano (1917) Jean-Pierre Armengaud, piano
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano