Patricia Bonner What is there to say JAZZ

A découvrir la chanteuse de jazz Patricia Bonner qui se présente elle même son récent disque dans une vidéo ci-dessous et qui sera en concert les 14, 15, 16 août 2012 à Jazz au Phare, île de Ré. Son disque est titré disque Patricia Bonner Et Trombones mais parmi les nombreux musiciens qui l'accompagnent il y a aussi un pianiste et pas des moindre : c'est Pierre Christophe qui a notamment reçu le Prix Django Reinhardt de l' Académie du Jazz 2007 (meilleur musicien français de l' année) qui est derrière le piano ! Les amateurs de musique classique remarqueront notamment sur son disque une chanson sur un arrangement de la musique du Prélude en mi mineur de Chopin...

Présentation de l'éditeur
Qui n’a pas rêvé un jour de dénicher un trésor caché ? Une perle rare ? Patricia est de cette eau-là, une perle rare que les années au service d’autres causes ont bien dissimulée sans en entacher ni l’éclat, ni les qualités exceptionnelles. Comment ne pas s’émouvoir à l’écoute de cette voix embrumée ? De ce timbre voilé ? Comment ne pas se troubler devant cette fêlure à peine perceptible ? On pense à Anita O’Day, Nina Simone. Comment ne pas craquer pour cette mise en place décalée pour mieux retenir l’émotion ? Billie Holiday, Dinah Washington. Comment ne pas être totalement séduit par cette articulation subtilement détachée comme pour mieux porter les mots ? Etta Jones, Beverly Kenney. Comment ne pas se laisser emmener par ce swing irrésistible.
Fille d’Elianne Bonner, aujourd’hui peintre, ancienne chanteuse proche des Collégiens de Ray Ventura ou d’Henri Salvador, Patricia est la cadette de deux grands frères dont l’un lui a transmis la passion de la musique classique et des comédies musicales, l’autre, celle du jazz. Son parcours l’a fait croiser très jeune les chemins de légendes vivantes, Bud Powell et Steve Lacy. Elle a ri avec Johnny Griffin et Art Taylor, rêvé en écoutant les histoires de Francis Paudras… C’était l’été, quelque part en Normandie, du côté de Granville, et son cœur penchait peut-être déjà vers le jazz. N’ayant pas encore l’age de fréquenter les clubs, Patricia séduisit le portier du jazz-club de Carolles-Plage en lui chantant Celia, célèbre thème de Bud Powell, réputé complexe, et pût ainsi pénétrer, chaque soir, ce sanctuaire !
Ainsi a t-elle gardé dans ses rêves une envie brûlante de chanter avant d’entamer une vie riche de belles aventures professionnelles : institutrice, hôtesse de l’air, conseillère générale des Hauts-de-Seine, déléguée à l’aide sociale à l’enfance, tout en se produisant sur scène avec des amis. La rencontre avec le directeur artistique Jean-Michel Proust (TSF, Duc des Lombards…) lui a permis de faire éclore son talent afin de ne se consacrer qu’au jazz.
On a pu l’entendre dans les festivals (Jazz à La Défense, Jazz au Phare) et dans de nombreux jazz-clubs. Cette nouvelle année s’annonce féconde en concerts.
Pierre Christophe, piano
Né en 1969. Il suit des études de piano jazz parallèlement à des études classiques au conservatoire national supérieur de Marseille dans la classe de Guy Longnon où il obtient une médaille d’or en 1991.
Boursier du Ministère de la culture pour le perfectionnement et la recherche, il étudie à la Manhattan School of Music de New York de 1992 à 1994 où il obtient un Bachelor of Music (Licence de Musique). Parallèlement, il suit les cours de Jaki Byard pendant quatre ans.
Depuis 1995 il s’est produit avec de nombreux artistes de la scène nationale et internationale : James Spaulding, Frank Morgan, Butch Warren, Lew Tabackin, Ricky Ford, Pete Christlieb, Ulf Wakenius, Géraldine Laurent, Gérard Badini... et a enregistré dix-neuf disques.
On a pu l’entendre au North Sea Jazz Festival, aux festivals de Juan-les-pins, Vienne, Melbourne, Tanger, Marciac…, à Radio France, au New Morning et dans les clubs parisiens et étrangers (Tokyo).
Il collabore depuis 2008 avec le chorégraphe Nasser Martin-Gousset (spectacle « Comedy » joué au Théatre de la Ville de Paris, Berlin, Seoul,…)
distinctions et récompenses
Pierre Christophe a obtenu le prestigieux Prix Django Reinhardt 2007 de l’Académie du Jazz (musicien de jazz français de l’année).
Il a été nommé aux Django d'or 2004 dans la catégorie « Jeune Talent » et est le lauréat du concours international Jazz à Juan Révélations 2005 (catégorie piano).
Présentation des orchestres de Patricia BONNER :
Le grand orchestre : sous la direction de Jean-Marc FRITZ (arrangeur & chef d’orchestre)
Patricia BONNER (vocal), Alex TASSEL (flugelhorn), Hervé MESCHINET (flute), Jerry EDWARDS, Michael JOUSSEIN, Guy FIGLIONLOS (trombones), Lionel SEGUI (bass trombone), Pierre CHRISTOPHE (piano), Hugo LIPPI (guitar), Gilles NATUREL (bass), François LAUDET (batterie)
Le Quintet : sous la direction de Pierre Christophe (arrangeur & pianiste) :
Patricia BONNER (vocal), Jean-Michel PROUST (sax tenor),Pierre CHRISTOPHE (piano), Cédric CAILLAUD (contrebasse), François LAUDET (batterie)

Pour écouter
Patricia Bonner What is there to say
utilisez le lecteur ci-dessous

Visitez le site internet de Patricia Bonner...cliquez ici

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano