Haydn Mozart Ut mineur ou la couleur du drame

Haydn-Mozart
Ut mineur ou la couleur du drame
Claire-Marie Le Guay
Sonate n°14 en ut mineur KV 457-Mozart
Sonate n°33 en ut mineur Hob XVI:20-Haydn
Fantaisie en ut mineur KV 475 -Mozart
Sonate n°58 en ut majeur Hob XVI:48-Haydn

Ce disque est le second volume d'une série de programmes, qui se veulent des "jeux de miroirs" entre les deux compositeurs Mozart et Haydn, que la pianiste Claire-Marie Le Guay a débuté l'année dernière en collaboration avec l'écrivain et journaliste Marc Vignal, rédacteur du livret des disques, et auteur de livres de référence sur Haydn et Mozart. Alors que les œuvres retenues pour le premier volume avaient toutes une tonalité en si bémol majeur (tonalité claire) ou en mi bémol majeur (tonalité à la fois puissante et feutrée), les quatre oeuvres réunies ici ont en commun la tonalité d'Ut mineur "couleur du drame" pour les trois premières et Ut majeur pour la quatrième.
Bien qu'elle ait été écrite en 1784, la dramatique Sonate n°14 de Mozart a été qualifiée de "Beethovienne" , notamment l'un des thèmes de son Adagio n'est pas sans rappeler la Pathétique de Beethoven, mais comme la mentionne Marc Vignal, l'affirmation d'Alfred Einstein disant qu'elle "contribua à rendre le beethovenisme possible" peut sembler plus adapté, et plus juste si on se fie à l'ordre chronologique. L'ordre chronologique n'est cependant pas le souci majeur de ce disque ainsi : on peut jouer cette Sonate en la faisant précéder de la Fantaisie KV475, publiée en même temps, mais il est expliqué par Marc Vignal que la Sonate '" débute in media res par un geste péremptoire, ce qui peut justifier sa position au début de ce CD". Il est vrai que la Fantaisie, construite plus librement, condense en une douzaine de minutes une grande diversité d'émotions et que la couleur dominante du disque est mieux annoncée par le dialogue à la fois violent et craintif du premier mouvement de la Sonate. Après la paix, calme relatif, du second mouvement, le troisième mouvement se révèle en effet une nouvelle page tragique.
La Sonate et la Fantaisie furent dédiées l'une et l'autre à Maria Theresa von Trattner, alors élève Mozart, on dit qu'avec ces œuvres, Mozart envoya des lettres les commentant, et que plus tard cette dernière refusa obstinément de les communiquer à Constance Mozart. Les relations entre Wolgang et Theresia furent-elles davantage qu'une simple amitié ? On n'en sait rien et mieux ne vaut pas trop spéculer car les lettres ont disparues les héritiers ayant refusés de les livrer, mais surtout on ne saura quels conseils Mozart y apportait.
Dans la Sonate n°33 d'Haydn, écrite en 1770, et qualifiée quant à elle de "préromantique" avec quelques autres que le compositeur composa entre 1766 et 1773, règne tout autant plainte et violence. On a vu dans cette Sonate "L'oeuvre pour piano seul la plus monumentale entre J.S. Bach et la maturité viennoise de Mozart", le dernier mouvement en est le sommet dramatique.
Après la Fantaisie KV475 de Mozart, le choix de la Sonate n°58 de Haydn s'explique par le fait que son premier des deux seuls mouvements, d'une grande intensité expressive, possède les traits d'une fantaisie et l'on y retrouve les alternances de majeur/mineur, le programme se conclut par un plus réjouissant Presto final permettant un retour à la sérénité. Dans ce jeu de miroirs teinté d'une ombre dramatique, Claire-Marie Le Guay offre de nouveau un très beau programme Haydn-Mozart dont irradie toutes les nuances contrastées grâce à son jeu très subtil.

Pour écouter et/ou vous procurer ce disque.... cliquez ici(fnac.com) ou cliquez ici(amazon)

Pour en savoir plus sur Claire-Marie Le Guay...cliquez ici

A noter : Claire-Marie Le Guay donnera un concert reprenant le programme de ce disque le vendredi 11 mai à 20h30 à l'auditorium de Vincennes...cliquez ici pour en savoir plus et réserver
Elle sera également en concert, les 19/06/2007 à Angers, 11/07/2007 à St Robert(Eté musical), 02/08/2007à Menton(Festival), 11/08/2007 à La Roque d'Anthéron, les 27et 28/09/2007 à Rennes, 29/09/2007 à Nantes et 23/10/2007 Salle Pleyel à Paris.

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de musique de piano classique, jazz, variétés...

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano