DANSES Laure Favre Kahn PIANO

Danses

Béla Bartók : 6 Danses Roumaines
Franz Liszt : Valse-Impromptu en la bémol majeur, S 213
Enrique Granados : Andaluza, danza española n°5 en mi mineur
Johannes Brahms : Danses hongroises n° 11 en ré mineur & n° 7 en fa majeur
Claude Debussy : Danse bohémienne
Aram Khatchatourian : Valse de Mascarade
Alberto Ginastera : Danza argentina n° 2
Georg Friedrich Haendel : Sarabande (extraite de la 11è suite en ré mineur)
Piotr Iliych Tchaïkovski : Valse sentimentale en fa mineur, op. 51 n°6
Astor Piazzolla : Chau Paris & Contrabajeando
Alexandre Scriabine : Valse en la bémol majeur, op. 38
Frédéric Chopin : 3 Mazurkas : la mineur, op. 17 n°4 - fa mineur, op. 7 n° 3 - fa mineur, op. 68 n° 4
Manuel de Falla : Danse rituelle du feu

Laure Favre - Kahn, piano

Parmi toutes les sorties récentes ... à découvrir absolument ce nouveau disque de la pianiste Laure Favre-Kahn qui semble bien d'actualité pour Pâques et de façon général ... puisque Rémi Jacobs auteur du livret explique que :"Faisant écho à l'exhibition artistique des danses guerrières ou religieuses, aux manifestations liées aux fêtes saisonnières ou corporatistes, les musiciens ont trouvé et trouvent encore d'infinies possibilités pour susciter le déhanchement du corps, le jeu des jambes et le déplacement des pieds. A ce titre, ce sont des bienfaiteurs de l'humanité."
Selon le principe de ce label, ce disque correspond à un concert donné par la pianiste lors du festival Flâneries musicales d'été de Reims...un principe que la pianiste apprécie depuis toujours, ainsi déclarait-elle dans un entretien paru sur piano bleu à l'occasion d'un précédent disque : "Je suis en fait assez habituée à enregistrer en direct avec le label Transart et je dois dire que je préfère cela à un enregistrement en studio : il y a une prise de risque qui se ressent dans l'enregistrement, un véritable engagement car si le concert se passe mal il n'y aura pas de disque... Cela demande un grand travail de préparation en amont. Les enregistrements en studio sont certes plus exigeants, ils sont plus aboutis, plus accomplis mais les plus beaux enregistrements sont souvent ceux pris en direct car ils sont moins figés , on y sent un élan... "
Comme vous pouvez le constater par la liste des pièces de ce récital, c'est un programme de danses très variées, que la pianiste a sélectionné puisque les compositeurs sont originaires de multiples pays et souvent inspiré par leur folklore, ainsi les six danses populaires roumaines de Bartok qui à elles six durent moins de cinq minutes sont issus d'une campagne de collecte que le compositeur réalisa en 1913 dans le district de Bihor, il a extrait de ce patrimoine six pièces, représentatives de la vie rurale, dont il a réalisé un superbe arrangement : Danse du bâton(pour marquer le rythme,), danse du foulard, danse du pilon (sur le mode oriental), danse lente, polka roumaine et pour conclure, deux polkas jumelles endiablées dans une "danse rapide" ....vous pourrez entendre cette suite plus bas dans cette page, en fait une pièce très caractéristique de l'ensemble du disque au cours duquel la pianiste donne multiples nouveaux élans par l'alternance de morceaux au rythme lent puis de plus en plus rapides.
Voici encore ce que dit Rémi Jacobs au sujet de ce programme : "Avec le développement de l'art musical et de la chorégraphie classiques, et dans l'immensité des formes qu'elles épousent, les danses ont bénéficié d'un sérieux toilettage et parfois d'une sophistication extrême. Mais ces habillages nouveaux ont généré tant de chefs-d'oeuvre que l'on n'aura jamais fini d'entendre ou de réentendre ces versions stylisées du geste et du mouvement. Telle cette Sarabande variée de Haendel (vers 1730), universellement connue et diffusée grâce à Barry Lyndon, le célèbre film de Stanley Kubrick, ou l'envoûtante Danse rituelle du feu (1914), pièce maîtresse de l'Amour sorcier que Manuel de Falla a écrite d'après un chant gitan destiné à «éloigner les mauvais esprits», ou bien encore, en contraste total, la valse que l'arménien Aram Khatchaturian a composée pour accompagner Masquerade, la pièce de Mikhail Lermontov (1941), qui se déroule au rythme de superbes envolées lyriques. Son implacable et vif mouvement fait perdre haleine à ceux qui tentent de la danser ! Laure Favre-Kahn nous entraine à sa suite dans le bouillonnement exhaltant et les volutes mélodiques des Danses hongroises de Brahms, des Mazurkas de Chopin ou des Danses traditionnelles de Bartok."
Effectivement ! .... Et le joli tee shirt illustré d'une panthère que revêt Laure Favre-Kahn correspond tout à fait à son jeu pianistique que nombreux ont d'ailleurs souvent qualifié de "félin " : Du rythme modéré de la "Danse du bâton" de Bartok qui ouvre ce disque à la "danse rituelle du feu" de Manuel de Falla, la pianiste offre un très beau programme aux nombreux rebondissements rythmiques et tout en élasticité , menant avec souplesse un répertoire toujours dansant et alliant cependant des émotions extrêmes de la nostalgie à la joie !
Notez les prochains concerts de Laure Favre-Kahn
30/04 : Aix-en-Provence, Théâtre du Jeu de Paume, récital
Programme «Danses»
23/06 : festival de Nohant avec Nemanja Radulovic
Vous trouverez d'autres disques récemment sortis dans la page actualité !

Pour écouter
BARTOK
six danses populaires roumaines
Laure Favre-Kahn, piano
avec l'aimable autorisation
du label
Transart Live
cliquez sur le triangle du lecteur ci-dessous

Pour écouter d'autres extraits de ce disque
utilisez le widget amazon ci-dessous

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici   (amazon)

ou

cliquez ici(fnac)

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano