Actualité importante du pianiste Pascal Amoyel

Le pianiste Pascal Amoyel a une actualité importante ces jours-ci pour ne pas dire qu'il mène une activité d'enfer ..... puisque outre le fait qu'il préside le Concours international de piano de Montrond les Bains, il vient aussi de sortir un disque consacré à Charles Valentin Alkan, à découvrir ci-dessous et donne très nombreux spectacles /concerts... ainsi son agenda du mois d'avril 2013 compte pas moins de 14 concerts(à voir ci-dessous), certes certains ont un programme parfois identiques mais pas toujours et il se rendra dans divers pays !
A noter aussi qu'il contribue à deux oeuvres du disque de sa femme Emmanuelle Bertrand, consacré à des oeuvres de Shostakovitch, disque qui sort aussi en avril 2013. Mais découvrez d'abord le disque consacré à Alkan :

Alkan
Oeuvres pour Piano
Nocturne op.22 en si majeur
Barcarolle op.65 n°6 (extrait du Troisième recueil de chants)
Chanson de la folle au bord de la mer op.31 n°8
Grande Sonate, op.33 "Les 4 âges"
Esquisses, op.63 (1er Livre)
( les cloches, la vision, les soupirs )

Ce disque qui parait chez le label "La dolce volta", est donc consacré à Charles-Valentin Alkan un compositeur peu connu dont est célébré cette année le bicentenaire de naissance. Il est en fait né non pas en mars mais le 30 novembre 1813... par contre il est décédé un 29 mars ... en 1888 soit à l'âge de 74 ans... ce qui peut aussi fort bien justifier la sortie de ce disque dès à présent puisque l'une des pages contient cette citation, qui d'ailleurs pourrait s'appliquer à quelques autres artistes ..." Charles-Valentin vient de mourrir. Il a fallu qu'il meure pour qu'on soupçonna son existence" (Le ménestrel 1888).
74 ans , un âge qui n'est pas évoqué dans Sa "grande sonate" qu'il composa en 1847, alors qu'il avait donc 34 ans, et dont chaque mouvement a reçu dans son titre la mention d'un âge, respectivement, 20 ans , 30 ans- quasi Faust, 40 ans- "heureux ménage et 50 ans- Prométhée ... mais le compositeur commenta ainsi ses titres : "Il ne s'agit pas ici de musique imitativie,, encore moins de musique cherchant sa propre justification, la raison de son effet, de sa valeur , dans un milieu extra-musical. Le premier morceau est un Scherzo, le deuxième, un allegro, le troisième et le quatrième un andante et un allegro, mais chacun d'eux correspond dans mon esprit à un moment de l'existence, à une disposition particulière de la pensée, de l'imagination. Pourquoi ne l'indiquerais je point ?" Une Grande sonate qui aussi mérite son titre puisqu'elle dure plus de 45 minutes !
Pascal Amoyel explique dans le livret le programme de son disque : "J'ai voulu montrer, de manière hétérogène, toutes les facettes du créateur. La Grande Sonate "Les quatre âges", par son côté colossal et sa forme gigantesque est une sorte d'idéal romantique de la sonate, qui a sans doute influencé celle de Liszt. En miroir de cette grande oeuvre, j'ai choisi des pièces de forme courte comme les Esquisses qui montrent un compositeur capable de saisir l'instantané. Et puis, mon choix s'est porté sur une sélection de morceaux à la fois très "ancrés" dans leur époque et extrêmement visionnaires. La Barcarolle évoque Mendelssohn et préfigure Satie, tout comme Les Soupirs Scriabine et même Debussy. Si le Nocturne est proche des opus 32 de Chopin, Les Cloches et Le Prélude La chanson de la folle au bord de la mer montrent la fascination d'Alkan à la fois pour le réalisme, l'ordinaire, et l'étrange, l'extra-ordinaire".
L'éditeur indique que Charles-Valentin Alkan (1813-1888) fut un pianiste remarquable, doté d'une technique exceptionnelle. Sa contribution au développement de la virtuosité fut évidente et il sut parfaitement exploiter les possibilités du piano. Ses compositions longtemps méconnue sont encore peu enregistrées. Sa musique n'appartient à aucune école, mais son art de la gradiation du son et son goût pour le chant, modèle de déclamation pianistique, le rapprochent de Chopin.
La Dolce Volta a choisi de s'associer au pianiste-compositeur Pascal Amoyel pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Charles-Valentin Alkan car « Il est toujours fascinant de suivre pas à pas l'évolution de l'écriture d'un compositeur tout au long de sa vie. L'inspiration instinctive des premières années laisse souvent place à une maturité qui se concrétise par un véritable dépouillement de la musique, comme si celle-ci retournait alors à son essence en se laissant peu à peu envahir par le silence d'où elle émerge. »
Le livret qui comprte quelques illustrations artisitiques comme dans les précédents volumes édités par le label Dolce Volta, et vous y trouverez quelques questions réponses du pianiste (réalisé par Rodolphe Bruneau Boulmier), ainsi le pianiste déclare-t-il au sujet de la virtuosité exigée par l'oeuvre pour piano de Alkan : " Les difficultés que l'on rencontre avec son oeuvre sont de tous ordres, il y a d'abord la virtuosité digitale, jamais gratuite, toujours vertigineuse, avec beaucoup d'écarts, de déplacements gigantesques, de traits extrèmement rapides. C'est aussi une oeuvre qui demande souvent une grande endurance mentale et physique. Son écriture musicale varie constamment, les répétitions ne sont jamais identiques et il y a nombreuses superpositions de thèmes. Même si Alkan n'a pratiquement écrit que pour le piano, sa vision du piano dépasse largement le simple cadre de l'instrument. Il a d'ailleurs écrit une symphonie pour un piano, un concerto pour piano solo" ...
Un compositeur à découvrir aussi dans ses nombreuses autres oeuvres car le pianiste Pascal Amoyel de même qu'il est un excellent messager des oeuvres de Liszt et Chopin , l'est tout autant pour cet autre compositeur romantique : " le compositeur des âmes exaltées et solitaires, le secret le mieux gardé du romantisme français" ... Grâce à lui ce n'est donc plus un secret ! Et s'il a fallu qu'Alkan meure pour qu'on soupçonna son existence, sans doute faut-il son bicentenaire pour le faire renaître dans le coeur du public !
L'illustration de caractère fantastique qui est sur la pochette, toujours sans texte, celui ci est sur un bandeau, ce qui fait de ce disque aussi un bel objet artistitique complet tant par la musique enregistrée que son support, illustration réalisée par Stéphane Gaudion ( trois autres sont dans le livret), pourrait fort bien être rapprochée de la pièces "La vision" si l'on ne devinait pas le pilier sous la petite maison qui se
Mercredi 3 avril à 20h30 - Salle Gaveau, Paris
Borodine - Sonate pour violoncelle et piano en si mineur
Chostakovitch - Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur opus 40
Alkan - Barcarolle opus 65 n°6 (piano)
Brahms - Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur opus 38
avec Emmanuelle Bertrand, violoncelle
Vendredi 5 avril - Savigny sur Orge
Le pianiste aux 50 doigts, ou l'incroyable destinée de György CziffraSpectacle musical conçu et interprété par Pascal Amoyel
Dimanche 7 avril à 17h00 - Lavaur
m^me programme qu'à Paris
Mardi 9 avril à 20h30 - Lyon
m^me programme qu'à Paris
Samedi 13 avril à 20h00 - Allemagne
même programme qu'à Paris
Dimanche 14 avril à 19h00 - Allemagne
même programme qu'à Paris
Mercredi 17 avril à 20h30 -
Théâtre de Lisieux Pays d'Auge
même programme qu'à Paris
Jeudi 18 avril à 20h30 - Lisieux
Les 4 âges de la vie
Liszt - Chant du berceau
Alkan - Grande sonate "Les 4 âges"
Liszt - Romance
Liszt - Romance oubliée
Grieg - Souvenir
Grieg - Arietta
Liszt - Du berceau à la tombe
Liszt - Vallée d'Obermann
avec le soutien du Palazzetto Bru Zane, Centre de Musique Romantique Française
Samedi 20 avril à 18h00 - Hossegor
Conférence musicale : L'interprétation
Mélomanes Côté Sud
Hossegor
Dimanche 21 avril à 15h00 - Mont de Marsan
Lidem à Lisieux
Vendredi 26 avril à 17h00 - Printemps Musical des Alizés
Essaouira - Maroc

Le pianiste aux 50 doigts, ou l'incroyable destinée de György Cziffra
Spectacle musical conçu et interprété par Pascal Amoyel
Samedi 27 avril à 21h00 - Maroc
Grieg - Concerto pour piano opus 16 en la mineur
avec l'Orchestre Philharmonique du Maroc, direction Benoît Girault
Printemps Musical des Alizés Essaouira - Maroc
Lundi 29 avril à 20h00 - Bâtiment des Forces Motrices Genève - Suisse Concert lecture "Les soirées romantiques de Nohant"
Musiques de Liszt, Chopin, Schumann, correspondance de Franz Liszt et Marie d'Agoult
avec Jean Piat, comédien
Mardi 30 avril - Suisse
iidem veille

Pour écouter
Charles Valentin Alkan
Esquisses opus 63 - La vision
Pascal Amoyel, piano
avec l'aimable autorisation
du label
La dolce volta
cliquez sur le triangle du lecteur
ci-dessous



autres extraits

Découvrer également dans un widget amazon ci-dessous des extraits du disque
Concerto pour violoncelle n° 1 op.107
Sonate pour violoncelle et piano op.40
Moderato pour violoncelle et piano
Emmanuelle Bertrand, violoncelle
BBC National orchestra of Wales, Pascal Rophe
Pascal amoyel, piano
Description du produit
Deux chefs-d'oeuvre de Chostakovitch destinés au violoncelle soliste et séparés de 25 ans : à l'insolente Sonate opus 40 de 1934 - contemporaine de Lady Macbeth de Mzensk, l'opéra qui précipitera plus tard son auteur dans la disgrâce stalinienne - répondent en 1959 les amères interrogations d'un compositeur qui semblait avoir sombré dans la dépression. Ce Concerto pour violoncelle se termine avec la méchante caricature d'une vraie joie, parachevant l'extrême polymorphie d'un humoriste traumatisé et qui avait depuis longtemps désappris à rire...

 

Pour vous procurer le disque Alkan

cliquez ici   (amazon)

ou

cliquez ici(fnac)

et

Pour vous procurer

le disque Shostakovitch
Emmanuelle Bertrand, violoncelle
BBC National orchestra of Wales, Pascal Rophe, direction
Pascal amoyel, piano

que vous pouvez découvrir dans la colonne de gauche

cliquez ici   (amazon)

ou

cliquez ici(fnac)

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano