Piotr Anderszewski en Concert à la Roque d'Anthéron

Piotr Anderszewski
Vendredi 27 juillet 2007 à 21h
Parc du Château de Florans

dans le cadre du
Festival de la Roque d'Anthéron

 

PROGRAMME

Schumann :
Grande Humoresque en si bémol majeur opus 20

Beethoven :
Trente-trois Variations en ut majeur sur une valse de Diabelli opus 120

 
 
Piotr Anderszewski
Sous une apparence calme, le pianiste Piotr Anderszewski brûle d’un feu intérieur que son implacable exigence dompte pour donner à ses œuvres de prédilection une interprétation parfaitement juste et dosée. D’origine polonaise par son père et hongroise par sa mère, il naît à Varsovie, mais la famille s’installe rapidement en France (Lyon puis Strasbourg). C’est là qu’il commence l’apprentissage du piano, à l’âge de 6 ans. Il passe ensuite son adolescence en Pologne, étudie à l’Académie Chopin de Varsovie avant de s’envoler, pour un an, aux Etats-Unis. Là-bas, il se forme à l’Académie de Californie du Sud.

Sa carrière démarre sur les chapeaux de roue lorsqu’il remporte le très prestigieux Concours de Leeds en 1991. La même année, ses débuts retentissants à Londres, au Wigmore Hall, confirment sa consécration et à son nom sera désormais associée une réputation de grand pianiste. Il est alors invité à jouer en récital dans de fameuses séries comme la Ravinia Rising Stars Series, la BBC Pebble Mill Celebrity Recital Series ou la série du Queen Elizabeth Hall de Londres et nombre de grandes salles internationales. En concerto, il côtoie le Philharmonia de Londres, le London Philharmonic, la Philharmonie de Varsovie, l’Orchestre National de France ou encore l’Orchestre de Chicago.

Enclin à la franchise et à une honnêteté sans compromis, il enregistre les œuvres qu’il aime et qui lui font “envie”. Après un premier disque Bach, Beethoven et Webern en 1996, qui lui vaut le Prix de la critique polonaise, il enregistre Bach ainsi que deux récitals joués avec Viktoria Mullova. Artiste exclusif chez Virgin Classics, il réalise en 2001 un enregistrement des Variations Diabelli de Beethoven. La sortie de l’album coïncide avec un documentaire de Bruno Monsaingeon, où la caméra révèle jour après jour la préparation du pianiste jusqu’à l’interprétation finale de l’œuvre.

Après ce succès, il aborde les Concertos pour piano de Mozart avec Sinfonia Varsovia qu’il dirige du piano, les Partitas n°1, 3 et 6 de Bach, un récital de Ballades, Polonaises et Mazurkas de Chopin et un récital Szymanowski. Plus récemment, il grave des Concertos de Mozart en tant que chef et soliste avec le Scottish Chamber Orchestra. Il fait également l’objet d’un nouveau documentaire (DVD) de Bruno Monsaingeon dans lequel il interprète, cette fois-ci, les merveilleuses Variations Goldberg.

Largement primée, la voix qu’il exprime à travers son piano le place, grâce au Prix du meilleur instrumentiste 2000 de la Royal Philharmonic Society, aux côtés de Murray Perahia, Itzhak Perlman et Andras Schiff et fait de lui, notamment grâce au Prix Gilmore décerné en 2002, l’un des artistes les plus prometteurs de sa génération.

Pour en savoir plus sur Piotr Anderszewski, visitez son site internet officiel...cliquez ici 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano