Les Semaines musicales de Quimper 2008

XXX èmes SEMAINES MUSICALES DE QUIMPER

4 au 20 août 2008

" Joyeux anniversaire Euterpe !"


Célébrer un anniversaire revient dans la plupart des cas à fêter un événement heureux. C'est aussi l'occasion de se retourner sur le passé, d'en évoquer les temps forts, les joies et les peines, échecs et succès confondus. En fait, tout ce qui constitue une tranche de vie. Les Semaines Musicales de Quimper ont 30 ans. Joyeux anniversaire Euterpe !
Mais parce qu'un anniversaire est avant tout le moment de se réjouir ensemble, de rassembler ceux que l'on aime ou ceux que l'on voudrait connaître mieux, les organisateurs des prochaines Semaines Musicales ont souhaité retrouver les musiciens et ensembles prestigieux qui ont si souvent enchanté la cathédrale, les chapelles, les théâtres de notre région ou l'Orangerie de Lanniron, sans omettre d'inviter de jeunes interprètes talentueux.
Mais parce qu’il lui revient aussi, très modestement, de transmettre aux plus jeunes sa passion pour cet extraordinaire patrimoine musical légué par les compositeurs des siècles passés ou d’aujourd’hui, le festival s’est enrichi depuis 2000, d’un concours d’écriture, « Plumes et Partition », qui met en valeur, à travers la création musicale d’un compositeur reconnu, les écrits des lycéens bretons. Enfin, depuis l’année dernière, les collégiens du Finistère illustrent les écrits de leurs aînés, participant à leur tour au concours d’Arts Plastiques, « Rythmes Colorés », qui leur est proposé.
Aussi, du 4 au 20 août, Monteverdi, Mozart, Brahms, Beethoven vous invitent-ils à partager leur musique, leur univers, leurs émotions. Un opéra, des récitals, un dîner concert, des musiciens prestigieux, une conférence atelier sur « Les Luthiers de Crémone »…Voulez-vous nous accompagner et souffler avec nous ces 30 bougies au son des cordes, des vents et des voix ?
Pour ce qui concerne le piano celui-ci sera présent lors de quatre concerts, quatre occasions de l'entendre dans différentes formations : seul, en duo avec un violon ou avec un violoncelle, et seul instrument dans un opéra !


Petit coup de projecteur sur les pianistes invités aux Semaines Musicales de Quimper :

CLAIRE-MARIE LE GUAY, piano

Claire-Marie Le Guay aime voyager à travers le large répertoire pour piano, comme le démontrent ses enregistrements, s'ouvrant toujours à des œuvres pianistiques de grande envergure. Etape importante de son parcours, en 2000, elle est remarquée par Daniel Barenboim qui l'invite à faire sous sa direction une tournée aux Etats-Unis, passant notamment par le Carnegie Hall à New York, et le Symphony Center de Chicago sous sa direction.
Claire-Marie Le Guay est l'invitée de nombreux orchestres : Orchestre de Paris, London Philharmonic Orchestra, Bayerischer Rundfunk, Orchestre Philharmonique de Liège, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre de chambre de Lausanne, Chicago Civic Orchestra, l'Orchestre du Capitole de Toulouse, la Staatskapelle de Weimar, l'Orchestre de la Suisse Romande, L'Orchestre Symphonique de Bâle, etc. Outre Daniel Barenboim, elle a joué sous la direction de Louis Langrée, Emmanuel Krivine, Jerzy Semkow, Jean-Jacques Kantorow, Jean-Claude Casadesus, Uri Segal, Lef Segerstam, …
Claire-Marie Le Guay se produit dans des lieux tels que le Théâtre des Champs-Elysées, le Théâtre du Châtelet, la Salle Pleyel, la Folle Journée de Nantes, le Festival International de Menton, la Salle Molière de Lyon, le Festival de la Roque d'Anthéron, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Victoria Hall de Genève, le festival de Montreux, la Tonhalle de Zurich, le Queen Elizabeth Hall de Londres, la Herkulessaal de Munich, le Musikverein de Vienne , Carnegie Hall, Chicago Symphony Center, …aisni que de nombreux concerts au Japon, en Amérique du Sud, et dans tous les pays européens. En 2008 et 2009, le Théâtre de l'Athénée à Paris lui offre une résidence-carte blanche, qui lui permettra de présenter au public des projets qui lui tiennent particulièrement à cœur et d'inviter à ses côtés des artistes qui lui sont chers.
Claire-Maire Le Guay a enregistré pour Accord-Universal une riche discographie dont deux disques sous la direction de Louis Langrée à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Liège (les deux Concertos de Liszt puis, en 2005, les deux Concertos de Ravel et le 2e Concerto de Schulhoff,) tous deux chaleureusement récompensés par la critique. Ses précédents enregistrements avaient également collectionné les récompenses. L'année 2006 a été le point de départ d'une série d'enregistrements consacrés à un jeu de miroirs entre Haydn et Mozart, dont le deuxième volume est paru en 2007.
Lauréate de nombreux concours internationaux: ARD de Munich (1995), Maria Canals de Barcelone (1994), Pierre Barbizet de Marseille (1994) etc, et lauréate de l'Académie Internationale de Piano de Como (2002), Claire-Marie Le Guay s'est perfectionnée auprès des plus grandes personnalités musicales, notamment Dmitri Bashkirov, Alicia de Larrocha, Claude Frank, William Grant Nabore, et Andreas Staier. Elle remporte une Victoire de la Musique en 1998. dans la catégorie Révélation Soliste.
Claire-Marie Le Guay aime le renouveau, à travers la création, ou l'interprétation d'œuvres de compositeurs de notre temps. Elle est la dédicataire de plusieurs pièces de Thierry Escaich, compositeur et organiste, avec lequel elle entretient des échanges privilégiés, et dont elle a enregistré le concerto pour piano Fantaisie, les pièces pour piano, et qui lui a dédié Choral's dream, pièce pour orgue et piano qu'ils ont crée ensemble. Elle joue régulièrement Dutilleux, Carter, Tanguy ou Gubaidulina, compositeurs qu'elle a rencontrés pour approfondir son travail sur leurs œuvres
Passionnée de musique de chambre et d'échanges musicaux, Claire-Marie Le Guay joue régulièrement avec Augustin Dumay, Thierry Escaich, Eric Le Sage, Jean-Guihen Queyras, le Quatuor Mandelring, le Quatuor Debussy, le Quatuor Ebène, et est à plusieurs reprises l'invitée de Gidon Kremer au Festival de Lockenhaus (Autriche) ainsi qu' aux "Muséiques" de Bâle (Suisse). Pour en savoir plus sur Claire-Marie Le Guay...cliquez ici
Elisabeth Leonskaja, piano  
Elle jouera en duo avec la violoncelliste Sonia Wieder Atherton le 10 août 2008 dans l'église d'Ergué Garberic.
« La dernière grande Dame de l'Ecole Soviétique » écrit un journaliste français, et un critique espagnol la qualifie d'anti-diva. Ils ont raison tous les deux.
Depuis plusieurs dizaines d'années, Elisabeth Leonskaja compte parmi les pianistes les plus fêtés de notre époque. Dans un monde dominé par les médias, Elisabeth Leonskaja reste fidèle à elle-même et à la musique, dans la pure tradition des grands interprètes soviétiques comme David Oïstrakh, Sviatoslav Richter ou Emil Gilels qui, malgré les conditions politiques les plus pénibles, restaient toujours soucieux de la quintessence de la musique. Sa modestie quasi légendaire accentue encore sa timidité face aux médias. Mais dès qu'elle entre en scène, le public sent la force qu'elle tire de son dévouement pour la musique.
Née d'une famille russe à Tbilissi en Géorgie, elle fut considérée comme une enfant prodige et donna ses premiers concerts à l'âge de 11 ans. Son talent peu commun lui ouvrit les portes du Conservatoire de Moscou. Alors qu'elle y était encore étudiante, elle gagna des prix aux concours internationaux de renom : Enesco, Marguerite Long et Queen Elisabeth.
L'évolution musicale d'Elisabeth Leonskaja a été marquée par sa coopération avec Sviatoslav Richter. Ce pianiste de génie a su reconnaître son exceptionnel talent dont il a assuré la promotion non seulement par des leçons et des conseils, mais également en l'invitant à jouer en duo avec lui dans le cadre de différents concerts. Un tel duo est un événement musical ! L'amitié musicale et personnelle qui liait Sviatoslav Richter et Elisabeth Leonskaja n'a pris fin qu'avec le décès de Richter en 1997. En 1978, Elisabeth Leonskaja quitta l'Union Soviétique pour s'établir à Vienne. Son remarquable concert au Festival de Salzbourg en 1979 a marqué le début de sa carrière concertante dans les pays de l'ouest.

Elisabeth Leonskaja a joué en soliste avec pratiquement tous les orchestres de premier plan comme le New York Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le Cleveland Orchestra, le London Philharmonic Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra, le BBC Orchestra de Londres, le Tonhalle Orchester de Zurich, la Philharmonique de Berlin, le Gewandhausorchester de Leipzig, les orchestres de radio de Hambourg, Cologne et Munich, la Philharmonie Tchèque et de nombreux autres orchestres sous la direction des grands chefs comme: Kurt Masur, Sir Colin Davis, Christoph Eschenbach, Christoph von Dohnany, Kurt Sanderling, Maris Jansons et Yuri Temirkanov pour n'en citer que quelques uns. Elisabeth Leonskaja est régulièrement l'hôte fort appréciée des principaux festivals d'été comme le Festival de Salzbourg, les Festwochen de Vienne et Lucerne, le Festival du Schleswig-Holstein et la Schubertiade de Hohenems, mais aussi des soirées pianistiques régulièrement données dans les grandes métropoles de la musique comme Paris, Madrid, Barcelone, Londres, Edimbourg, Munich, Zurich ou Vienne.
Toutes ces activités de soliste ne l'empêchent d'ailleurs pas d'accorder une part importante de son travail à la musique de chambre et de donner fréquemment des concerts avec les quatuors Alban Berg, Borodin, Guarneri et Artemis.
Une discographie considérable témoigne du haut niveau artistique de cette pianiste de talent et lui ont valu, entre autres, le Prix Caecilia pour les sonates pour piano de Brahms et le Diapason d'Or pour ses enregistrements d'oeuvres de Liszt. Parmi d'autres enregistrements importants on peut citer les concertos pour piano de Tchaïkovski avec le New York Philharmonic Orchestra et Kurt Masur, les concertos pour piano de Chopin avec la Philharmonie Tchèque et Vladimir Ashkenazi, ainsi que les concertos pour piano de Chostakovitch avec le Saint Paul Chamber Orchestra.
Son pays d'élection, l'Autriche, a rendu honneur au travail d'Elisabeth Leonskaja: elle est Membre d'honneur du Konzerthaus de Vienne et a reçu en 2006 la Croix Fédérale du Mérite de première classe, la plus importante distinction d'Autriche qui lui a été décernée pour sa contribution à la vie culturelle du pays.
Aujourd'hui, la « Lionne du clavier » est une pianiste mûre toujours aussi exceptionnelle qui sait faire passer sa virtuosité au second plan.
André Boucourechliev (Paris) écrivait à son sujet dans le magazine « Diapason »:
« Le chemin de Leonskaja est un chemin de cimes. Par le dépassement de soi, l'exigence, la passion et l'intelligence, elle se place au rang des plus grands, non seulement d'aujourd'hui mais de l'époque : au rang d'une Clara Haskil ou d'un Lipatti, la modernité en plus ».
Akiko Yamamoto - piano
Elle jouera en duo avec le violoniste Dashin Kaishimoto le 6 août 2008 à l'Orangerie de Lanniron
Akiko Yamamoto a débuté ses études de piano à l'âge de 4 ans à Tokyo (Japon) où elle a étudié avec le Prof. Nobuko Amada. Elle a poursuivi ensuite ses études en bénéficiant de bourses auprès de la Meiji-Yasuda Quality of Life Foundation, ainsi que des fondations Japan Culture Affairs et Rohm Music, pour finir avec le Prof. Mikhail Voskresensky au Conservatoire national Tchaikovsky de Moscou.
Durant ses études, elle a gagné de nombreux prix internationaux tels que le 2e prix du 57e Concours International de Genève, le 1er prix du "Kirishima International Music Festival", le 1er prix et médaille d'or au 14e Concours International Robert Schumann de Zwickau (Allemagne).
Elle a été depuis invité dans de nombreux festivals internationaux tels que le Festival Mecklenburg-Vorpommern (Allemagne), Lake District Music Festival, City of London Festival (GB), La Folle Journée, La Roque d'Anthéron (France), International Piano Festival (Ukraine) etc. et a collaboré plus particulièrement avec les orchestres de Suisse Romande et de Zwickau.
La saison prochaine, elle jouera en soliste avec l'Orchestre du Kyushu (Japon) et donnera de nombreux concerts de musique de chambre notamment avec le Quatuor Ebène en France, Allemagne et Angleterre.
Elle continue en parallèle des études d'approfondissement en musique de chambre avec le pianiste Eric Lesage au Conservatoire National de Région de Paris (CNR).
Son premier disque en collaboration avec le Quatuor Ebène (quintette de Brahms) sortira chez Virgin Classic en 2009.
BRYAN EVANS, piano
BRYAN EVANS dirigera et accompagnera au piano l'ensemble Diva Opera qui interprètera "Les Noces de Figaro " le 4 aout 2008 au Théâtre de Cornouaille à Quimper.

Directeur musical et artistique de Diva Opera, Bryan Evans associe une carrière très remplie d'accompagnateur, de pianiste, et de chef de chant. En effet, il est à la fois directeur musical de Diva Opera, directeur du European Opera Centre et de sa compagnie de tournée Opera for Europe.
Il se produit comme soliste et accompagnateur à travers la Grande-Bretagne et l'Europe, à Londres à la Purcell Room, au Wigmore Hall et à St John's Smith Square et est invité par BBC 3 et 4, Channel 4 Television et BBC World Service.
Grand défenseur de l'opéra de chambre, il a déjà donné environ 2.500 représentations à travers le monde. Il dirige des représentations de Don Giovanni, Die Zauberflöte, L'elisir d'amore, Le Nozze di Figaro (dont 5 représentations à l'Opéra Royal du Château de Versailles).
Bryan Evans est le chef associé de l'European Tour of Opera pour les productions européennes de Lucio Silla et The Rape of Lucretia.
En 2003 et 2004, il dirige Il Matrimonio Segreto au Festival d'opéra Les Azuriales à St Jean Cap Ferrat où il est également directeur musical.

Programme

Concert " Plumes et Partition "
2 juin : Théâtre Max Jacob - Quimper
3 juin - Salle " Le Tambour " - Rennes
20h30
Concert gratuit
Quatuor Apollinaire
H. Villa-Lobos, C. Debussy, J. Cras, H. Sauguet, M. Ravel,
CH. Koechlin, A. Honegger, G. Gershwin
Baptiste Boiron : " Souffle Cycles ", création mondiale pour récitant, cordes, saxophone et deux claviers
D'après " Marie ", récit de Lauren Argouarch, (Brizeux, Quimper)
Lauréate 2007 du concours " Plumes et Partition "


4 Août : Théâtre de Cornouaille - Quimper : Diva Opera
W.A. Mozart : " Les Noces de Figaro ", intégrale piano / chant.
Après midi : Enfants de 6 à 12 ans : gratuit
21h : Tout public
6 Août : Orangerie de Lanniron - Quimper
Dashin Kaishimoto, violon /Akiko Yamamoto , piano
R. Schumann : sonate pour violon et piano n°1
C. Franck : sonate pour violon et piano
L.V. Beethoven : sonate pour violon et piano n°9 op. 47
" A Kreutzer "
8 Août : Cathédrale St Corentin : Chœur Régional d'Auvergne
Orchestre baroque Les Affetti
A. Vivaldi : Gloria
Concerto n°2 en ré maj. RV 563
Cur sagittas, introduzione al Gloria RV 637
Gloria RV 589
A. Caldara : " Confitebor tibi domine "
10 Août : Eglise N.D. de Kerdévot - Ergué Gabéric :
Sonia Wieder Atherton, violoncelle / Elisabeth Leonskaja, piano
L.V. Beethoven : sonate N°4, en ut majeur, op. 102
sonate N°5, en ré majeur, op. 102
12 variations sur " Ein Mädchen oder Weibchen "
de " La Flûte Enchantée "
7 variations sur " Bei Männern,welche liebefühlen "
de " La Flûte Enchantée "
11 Août : Conférence : Théâtre de Cornouaille - Quimper
C. Rault, luthier organologue
" Les luthiers de Crémone et leurs prédécesseurs "
Atelier Lutherie : G.Thépho, archetier
J.L. Blivet, luthier
12 Août : Orangerie de Lanniron - Quimper
Solistes de Diva Opera
Dîner concert : Airs célèbres d'opéras : Mozart, Rossini,
Offenbach, Verdi, Bizet…
14 Août : Eglise de Locmaria - Quimper
Michel Portal, clarinette / Quatuor Sine Nomine
F. Mendelssohn: quatuor en ré mineur, op.44 n°2
W.A. Mozart : Quintette avec clarinette
H. Dutilleux : " Ainsi la nuit "
17 Août : Jardins de Lanniron - Quimper
Claire-Marie Le Guay, piano
J.P. Gloaguen : Mise en lumière du site
J. Haydn : sonate Hob.16 : 50 ut maj
W.A. Mozart : sonate en si b maj. KV 333
M. Ravel : " Miroirs "
Récital en plein air (Repli dans l'Orangerie en cas d'intempéries)

18 Août : Théâtre de Cornouaille - Quimper
Y. Bashmet, alto / Les Solistes de Moscou
N. Paganini : concerto pour alto et cordes
W. A. Mozart : Ouverture pour " La flûte Enchantée "
Version originale pour cordes. Partition retrouvée par Y. Bashmet.
J. Brahms : Adagio pour alto et cordes
M.J. Hill : " Happy Birthday ", variations, valse, tango, polka…

20 Août : Théâtre de Cornouaille - Quimper
Quatuor Prazak
W.A. Mozart : 17° quatuor K458 " La Chasse "
B. Martinu : Qatuor n°3 H.183
F. Schubert : Quatuor en sol maj. D 887

PRIX DES PLACES
Enfant jusqu'à 12 ans : gratuit
Tarif jeunes au-delà de 12 ans jusqu'à 25 ans : 6 €
Location par correspondance adulte : tarif réduit : 18 € Tarif plein : 21 €
Location Office de Tourisme de Quimper et sur les lieux de concerts : Tarif réduit : 20 €
Tarif plein : 23 €
Renseignements - Réservations : 02 98 95 32 43
Pour en savoir plus visitez le si
te internet des Semaines Musicales de Quimper...cliquez ici
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano