Leos Janacek Pièces pour piano Hélène Couvert

Leoš Janácek
Pièces pour piano :
Sur un sentier recouvert
Sonate "1er octobre 1905"
Dans les brumes
Hélène Couvert

Leoš Janácek(1854-1928) détruisit nombreuses de ces compositions et bien qu'organiste jouant également du piano il n'écrivit pas beaucoup pour cet instrument aussi les "pièces pour piano" de cet album, que la pianiste Hélène Couvert a choisi d'enregistrer après des disques Haydn et Beethoven (label zig Zag Territoires) ne sont certes pas l'intégralité de son oeuvre pour cet instrument, mais sont les plus représentatives et aussi les plus réputées de ce compositeur.
De l'oeuvre "Sur un sentier recouvert" dont seulement sept pièces furent publiées du vivant de Leoš Janácek, celui-ci indiqua que ses pièces étaient autant de souvenirs lointains qui lui sont chers, recelant"plus de souffrance qu'on ne peut le dire" : incendie, déception amoureuse, décès... sont effectivement autant de souffrances évoquées par cette musique éminemment triste qui semble poser mille questions existentielles à la recherche de réponses satisfaisantes dans le chemin broussailleux de pensées torturées, semé d'espèrance et aux multiples variations de direction.

La Sonate "1er octobre 1905 ", dédiée à la mémoire d'un ouvrier tchèque tué lors de manifestation en faveur de l'université de Brno, que Janacek détruisit mais dont les deux premiers mouvements(nommés "Le pressentiment" et "la mort" ) furent sauvés par la pianiste qui en avait donné la première interprétation, n'est aussi bien évidemment pas d'une grande gaieté mais au contraire emplie de sentiments douloureux.
Quant au cycle "Dans les brumes", à l'atmosphère Debussyste, considéré par nombreux musicologues comme le chef d'oeuvre pianistique de Leoš Janácek, il fût écrit entre 1911 et 1912, ces pièces plus complexes que celles de "Sur un sentier recouvert" , semblent la traduction "des brumes" de l'état mental du compositeur dans une période où il a perdu confiance en lui, ne cessant de remanier ses oeuvres, un recueil encore plus troublant et émouvant que "Le sentier recouvert" . Le jeu clair et sensible d'Hélène Couvert permet de suivre le labyrinthe de ce cheminement intérieur sans s'y perdre et désépaissit la brume du discours musical de ce compositeur l'éclairant par des sonorités lumineuses. Milan Kundera déclara "Sa musique est la confrontation vertigineusement serrée de la tendresse et de la brutalité, de la folie et de la paix ; elle condense toute la vie, avec son enfer et son paradis"c'est dire toute la richesse de cette musique... Hélène Couvert a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de son disque :
Que représente la musique de Leos Janacek dans votre répertoire, comment avez-vous découvert et aimé sa musique et qu'appréciez-vous dans l'œuvre pour piano de ce compositeur ?
Janacek est un des compositeurs les plus indéfinissables du vingtième siècle ; tout est chez lui en même temps identifiable et en même temps amenant quelque chose de très original , très enfoui , très intime comme émotion . il a son univers très personnel et comme pour beaucoup de langages très originaux, soit vous êtes complètement absorbé soit complètement indifférent . Que ressort-il de cet enregistrement ? J'espère ma première possibilité évoquée ..

Janacek a détruit le troisième mouvement de sa sonate, tout comme il détruisit par la suite les deux premiers mouvements heureusement sauvés par la pianiste Ludmila Toutchovka , le fait de jouer une sonate incomplète n'est-il pas frustrant pour un interprète ? Les deux mouvements se suffisent -ils ? Comment imaginez vous ce mouvement manquant ?
Ces deux mouvements sont tellement denses que ce troisième mouvement ne manque pas, il me semble ! Mais j'imagine bien un 3ème mouvement à la fois révolté et quand même optimiste, comme toujours chez Janacek qui fait alterner perpétuellement la gravité et l'espoir. Les couleurs changeantes presque à chaque " coins de phrases"! Je ressens cette dualité, cette ambiguité très fortement.

Il est généralement considéré que l'œuvre " dans les brumes " est le chef d'œuvre pianistique de Janacek, qu'en pensez-vous, en quoi cette oeuvre surpasse-t-elle les autres ?
J'ai du mal à répondre à cette question, car je trouve la sonate et Sur un sentier recouvert aussi sublime que ce cycle !
Quel travail particulier vous a demandé l'œuvre de Janacek ? A quoi attachez-vous plus particulièrement d'importance dans l'interprétation de ces œuvres ?
La chose essentielle pour moi a été d'approcher au plus près le langage parlé. De travailler l'accentuation, la ponctuation si particuliers chez Janacek.
Avez-vous eu l'occasion de jouer souvent ce programme en concert ou les jouerez-vous bientôt ? 
Oui ! J'ai déjà joué ces œuvres et je compte le refaire bientôt, notamment à l'Espace Carpeaux à Courbevoie le 3 décembre prochain.

Pour écouter le premier mouvement de la sonate "1er octobre 1905" pendant le mois de novembre 2008...cliquez ici

Pour écouter d'autres extraits et/ou vous procurer ce disque.....cliquez ici (amazon avec des extraits) ou cliquez ici(fnac)

Pour en savoir plus sur Hélène Couvert ...cliquez ici

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de musique de piano classique, jazz, variétés...

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano