Jazz à Vienne 28ème édition

Festival JAZZ A VIENNE
28e édition du 27 juin au 11 juillet 2008

Cet été, du vendredi 27 juin au vendredi 11 juillet, la 28ème édition de JAZZ A VIENNE déroule une affiche toujours éclectique et captivante.

La blonde diva et pianiste Diana Krall, la suave Stacey Kent ou le nonchalant Curtis Stigers ne manqueront pas d'enthousiasmer les fervents amateurs d'art vocal.

Chanteuses et chanteurs croiseront sur la scène du Théâtre Antique de grandes figures du jazz : le légendaire Colosse du Sax Sonny Rollins, le révolutionnaire Ornette Coleman, le fascinant Wayne Shorter, l'insolite Carla Bley ou le charismatique John McLaughlin.
Les pianistes seront aussi très présents à Vienne, pour n'en citer que quelques-uns : de retour à Vienne, Herbie Hancock présentera un nouveau projet directement inspiré de son dernier opus dédié à Joni Mitchell, tandis que Chick Corea, un rien nostalgique, reforme le mythique "Return To Forever", retrouvant là après plus de 30 ans Stanley Clarke, Al di Meola et Lenny White.
La traditionnelle Nuit de clôture (All Night Jazz, le 11 juillet)) proposera jusqu'à l'aube un florilège de styles en bouquet final : la voix de Stacey Kent, le boogie-woogie du pianiste Jean-Pierre Bertrand, le mambo de The Big 3 Palladium Orchestra, le blues funky de Boney Fields & The Bone's Project, et enfin Paradox, le trio lauréat 2007 du tremplin le RéZZo de Jazz à Vienne. On retrouvera aussi Laurent Coq avec la saxophoniste Sophie Alour. Le pianiste compositeur Donald Brown, en compagnie du trompettiste Bill Mobley, révèlera toute la vitalité contemporaine du Hard-Bop
JAZZ A VIENNE, on le sait, ouvre naturellement ses scènes aux musiques cousines du jazz. Outre la traditionnelle Nuit du Blues, avec cette année Buddy Guy ou Eddy "The Chief" Clearwater et la nouvelle étoile Eric Bibb, au-delà du Gospel qui mêlera l'âme (Soul) de la Louisianaise Nicole Slack Jones et les chants de Liberté mitonnés par la Marmite Infernale de l'ARFI avec le Nelson Mandela Metropolitan Choir d'Afrique du Sud, cette 28ème édition marque également le retour de la musique brésilienne. Ainsi, le père du "forrock" venu du Nordeste, Alceu Valença, et le projet inédit de l'emblématique Milton Nascimento ici associé aux frères Belmondo et à l'Orchestre National de Lyon (sous la direction de Christophe Mangou) porteront-ils les couleurs d'un tropicalisme contemporain. Les amoureux du Continent Africain pourront se réjouir de la présence du prince griot Salif Keita et du maître de la kora mandingue, Toumani Diabaté. Les passionnés de Soul et de Rhythm'n Blues auront également leur soirée en compagnie d'Etta James, la shouteuse de légende désormais entourée de ses fils, et du "Crown Prince of New Orleans" le chanteur et pianiste Davell Crawford.
Plusieurs hommages émailleront cette 28ème édition :
en soirée d'ouverture, les parrains du funk instrumental Fred Wesley et Pee Wee Ellis, tous deux ex-JB's, rendront un hommage "africain" (avec Cheik Lô et la chanteuse Wunmi en invités) au "Godfather" James Brown. Ils seront précédés ce soir-là par la funkateer californienne RAD (qui fut claviériste de Maceo, Bobby Byrd et Prince).
Le 10 juillet, l'ENSEMBLE de Basse-Normandie sous la direction de Dominique Debart, avec en guest star le violoniste Jean-Luc Ponty, interprèteront "The Big Note Frank Zappa Alchimiste", un hommage échevelé à Frank Zappa.
Lors de la Nuit de Clôture enfin, l'orchestre débordant de swing de Claude Bolling invitera le vibraphoniste Dany Doriz pour célébrer le centième anniversaire de la naissance de Lionel Hampton.
Aux plus curieux, JAZZ A VIENNE réserve le big band rutilant de la très inspirée Maria Schneider, la virtuosité sensuelle des saxophonistes transalpins Rosario Giuliani et Stefano di Battista.
Cette année, c'est Manu Dibango qui participera à la Création Jeune Public le 27 juin à 10h. Le saxophoniste et showman camerounais racontera aux 6000 enfants de la région viennoise le fabuleux voyage du tam-tam de l'Afrique aux Amériques, à travers le terrible épisode de l'esclavage.
On n'oublie pas non plus toutes les autres scènes et programmations quotidiennes de Jazz à Vienne : Le Club de Minuit, où cette année, les femmes (les chanteuses Monnette Sudler, Michèle Hendricks, Norma Winstone et les instrumentistes Carine Bonnefoy, Sophie Alour, Géraldine Laurent et Anat Cohen) sont à l'honneur, reçoit également pour la première fois à Vienne, les musiciens Steve Grossman, Marcin Wasilewski, Walter Smith et Ambrose Akinmusire. Installé dans son "Magic Mirror" sur les berges du Rhône à proximité du Jardin de Ville, le Jazz Mix distille dès 23h, une programmation inédite et innovante, astucieusement concoctée par l'équipe de Mezzo.
La Scène de Cybèle accueille dès 16h les orchestres et conservatoires régionaux, les big bands des universités internationales ou les formations du RéZZo le week-end. L'Académie du Jazz retrouve le Collège Ponsard et organise plusieurs ateliers et master class. Le projet Caravan'Jazz reprend et sillonne les rues des municipalités voisines, de nouvelles fanfares et des orchestres animeront le centre ville de Vienne, et à la Salle des Fêtes de Vienne, XLR/Nico Tico créent 20 000 lieues sous le jazz, une installation ludique et interactive ouverte à tous.

A voir une vidéo de l'office de tourisme de Vienne...

Pour en savoir plus Visitez le site de Jazz à Vienne...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano