Grigory Sokolov en concert à la Roque



Grigory Sokolov
Lundi 23 juillet 2007 à 21h
Temple de Lourmarin

dans le cadre du
Festival de la Roque d'Anthéron

 

 

 

 

PROGRAMME

SCHUBERT

Sonate en ut mineur D. 958

SCRIABINE

Prélude et Nocturne pour la main gauche opus 9
Sonate n°3 en fa dièse mineur opus 23
Deux Poèmes opus 69
Sonate n°10 opus 70
"Vers la flamme" opus 72
Pour en savoir plus sur le Festival de la Roque d'Anthéron ...cliquez ici
Grigory Sokolov

Dans les quarante années écoulées depuis que Grigory Sokolov a gagné le Premier Prix au Concours international Tchaïkovski de Moscou en 1966, le monde entier a été rendu heureux par ce qu’un critique américain a récemment appelé “un genre de pianisme, de musicalité et d’art qu’on pensait avoir disparu pour toujours”.
Couronné à l’âge de 16 ans par Emil Guilels et figure fondamentale de la scène musicale russe dès son adolescence, Grigory Sokolov a rejoint un statut mythique parmi les connaisseurs de musique et les amateurs de piano de tout le monde.
Il est considéré par beaucoup aujourd’hui comme le plus grand pianiste vivant.

Dès son tout premier récital à Leningrad, âgé de 12 ans, Sokolov a impressionné par son immense répertoire et sa puissance musicale. Utilisant très peu de pédale et la suprême agilité des doigts, il tire une immense variété de sonorités du piano, une imagination spontanée et un contrôle magique de la ligne. Ses interprétations sont poétiques et hautement individuelles, et sa liberté rythmique et la souplesse de la phrase sont probablement incomparables parmi les pianistes de notre temps.

Les fidèles de son art sont particulièrement attirés par le naturel de son jeu, qui fait partie de son credo artistique, absolument individuel et unique.
Chaque composition, une Pavane de William Byrd, une Fantaisie de Bach, une Mazurka de Chopin ou un Prélude de Ravel, paraît complètement nouvelle. Même une sonate familière de Beethoven arrive à être redécouverte comme une nouvelle pièce. Mais cette magie se nourrit de racines terrestres : Sokolov connaît un Steinway mieux que la plupart des techniciens et avant de s’asseoir devant un nouvel instrument il examine d’abord pièce par pièce la mécanique.
Il étudie plusieurs heures par jour et le jour même du concert il répète des heures pour “s’habituer au piano”. Ce n’est certainement par surprenant qu’il enregistre ses disques live, afin de capturer le moment sacré du concert, et tâche d’éviter l’atmosphère stérile de la salle d’enregistrement.

Grigory Sokolov est régulièrement invité par les plus importantes salles et festivals d’Europe. Il a joué à Londres, Paris, Vienne, Berlin, Madrid, Salzbourg, Munich, Rome, New York et a travaillé avec beaucoup des principaux chefs d’orchestre dont Myung-Whun Chung, Valery Gergiev, Trevor Pinnock, Neeme Järvi, Herbert Blomstedt, Sakari Oramo, Alexander Lazarev, Moshe Atzmon…
Il a collaboré avec des orchestres tels que le New York Philharmonic, le Montreal Symphony, le Münchner Philharmoniker, le Gewandhaus de Leipzig, le Philharmonia et le Concertgebouw d’Amsterdam. Sokolov a enregistré plusieurs disques live pour Melodya et Opus 111 avec des œuvres de Bach, Beethoven, Brahms, Chopin, Rachmaninov, Prokofiev, Schubert, Schumann, Scriabine et Tchaïkovski. La plus récente publication est un DVD réalisé par Bruno Monsaingeon pendant un récital de Sokolov au Théâtre des Champs-Elysées à Paris à l’automne 2002.

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano