Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Fantaisies pour piano Marylin Frascone

Fantaisies pour piano
Marylin Frascone

Robert Schumann(1810-1856)
Fantasie opus 17
Wolfgang Amadeus Mozart(1756-1791)
Fantaisie K.397
Ludwig von Beethoven(1770-1827)
Fantaisie opus 77
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Fantaisie opus 28
Vladimir Horowitz(1904-1989)
Carmen Fantasy

C'est, paraît-il, une nouvelle mode dictée par le marketing d'imposer aux interprètes de musique classique d'enregistrer des disques autour d'un titre, le plus souvent celui-ci étant celui d'une forme musicale... Mode marketing peut-être mais comme l'on sait bien aussi qu'il n'y a pas de fumée sans feu, il n'est pas impossible que ce nouveau "phénomène", s'il en est un, soit le résultat d'une demande des auditeurs, remarquée précisément par les producteurs de disques... Il est vrai que le regroupement d'œuvres d'une même structure musicale est sans doute pour le public qui découvre la musique classique, et qui a donc besoin de repères pour se retrouver dans cette "musique savante", un bon principe pour donner un attrait particulier au disque. De même cette association judicieuse peut-elle intéresser tout autant les mélomanes désireux de programmes originaux et néanmoins logiquement structurés.
Certes pour ce qui est de la "Fantaisie" il est bien difficile de prendre précisément des repères ou d'en saisir toute la logique car comme son nom le laisse sous entendre elle ouvre la porte à la... fantaisie des compositeurs. La pianiste Marylin Frascone, à l'occasion d'un nouvel entretien pour la sortie de ce disque, confie s'être pliée à ce mot d'ordre du marketing pour établir le programme de son disque . De fait un très beau disque bâti autour de cette structure unique fort variée permettant de découvrir l'utilisation de cette forme plutôt libre et proche de l'improvisation, à travers des oeuvres de compositeurs qu'elle a sélectionnés sur trois siècles et qui en ont fait des utilisations fort différentes.

Variété en effet puisque l'une d'elle, la Fantaisie K.397 de Mozart était à l'origine dessinée à être ce qui était alors considéré comme une véritable fantaisie : similaire à un "caprice"( c'est à dire pièce instrumentale assez courte de caractère léger et souvent amusant, improvisée et pleine de… fantaisie précisément- cf larousse de la musique)... Celles de Scriabine et de Schumann quant à elles devaient être pour l'une un mouvement de sonate et pour l'autre une sonate entière qui a donc trois mouvements, celle de Beethoven étant une réelle improvisation... enfin la Carmen Fantasy d'Horowitz trouve sa source dans un opéra. C'est aussi un redoutable bis de concert qui termine aussi ce disque vraiment magnifiquement, une oeuvre à laquelle tenait absolument Marylin Frascone qui signe là un disque bien personnel et enthousiasmant !
Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire un programme autour des fantaisies ?
C'est autour d'un bon repas que nous cherchions, mes amis russes et moi, une idée de CD sachant que le dictât du marketing impose aujourd'hui de concevoir soit un programme n'incluant qu'un seul compositeur, soit ayant un titre.
Je venais de découvrir la partition de la Carmen Fantasy d'Horowitz et je souhaitais qu'elle en fasse partie.
Mon idée première était donc de faire des transcriptions, mais mes amis m'en ont tout de suite dissuadé : "Déjà fait, déjà entendu... il faudrait un peu plus de fantaisie ... et bien voilà ! Fais donc un disque de Fantaisies !"
Comment avez-vous procédé pour faire la sélection de celles de votre programme tant des compositeurs que des pièces précisément que vous avez retenues ?
Une Fantaisie est à la fois une structure rigoureuse qui autorise une liberté d'interprétation, voire un "relâchement" personnel. A chacun "sa" Fantaisie, pourrait-on dire, aussi bien pour l'interprète que le compositeur. Aussi, il paraissait intéressant de suivre un ordre chronologique afin de donner un aperçu de l'évolution des Fantaisies au travers des siècles.
L'idée ma séduite et j'ai conçu ce programme comme je le fais d'habitude, à la façon d'un récital. Sauf que cette fois ci, j'ai commencé à l'envers, par le bis !
Cette Carmen Fantasy d’Horowitz est dans la tradition des fantaisies virtuoses de Liszt composées à partir d’airs d’opéras célèbres, pourquoi n’avez-vous pas ajouté à votre programme une fantaisie de Liszt ?

Parce que j'ai déjà enregistré un CD live Liszt et la Sonate de Liszt et je ne souhaitais pas être classée parmi les spécialistes de Liszt. Carmen Fantasy est effectivement aussi une oeuvre particulièrement virtuose et un défi technique qu'il faut savoir maîtriser en public. Ce thème est idéalement transcrit pour les pianistes et tout en restant fidèle à la mélodie de Bizet, Horowitz y apporte sa touche personnelle de modernité dans les harmonies.
Est-il juste de considérer la Fantaisie de Scriabine comme un premier mouvement de sonate ?

Oui, la Fantaisie op 28 de Scriabine est héritière de la période romantique. Sa grande virtuosité pianistique ainsi que son extraordinaire richesse polyphonique apporte à l'oeuvre une dimension orchestrale. La mélodie chez Scriabine est plus instrumentale que vocale, cette particularité produit dans sa musique des épisodes d'aspects dramatiques très personnels avec des cassures, des précipitations et des points de caractère syncopés qui font ressentir des palpitations et des essoufflements d'angoisse.

La Fantaisie de Schumann se voulait à l’origine une sonate en hommage à Beethoven , en quoi n’est-elle finalement pas une sonate ?
Cette Fantaisie a subi plusieurs mutations. D'abord prévu sous le titre de "Ruines, Trophées, Palmes", puis "Grande Sonate pour piano" pour le monument dédié à Beethoven, Schumann modifie les titres annoncés précédemment pour sa prochaine publication en fantaisies, poèmes qu'il nomme "Ruines, Arc de Triomphe, Clartés Stellaires" et c'est en définitive sous le titre général "Fantaisie" qui paru l'oeuvre en 1839.
Cette oeuvre est un des sommets du romantisme qui fait transparaître l'intense passion pour Clara. Le 2ème mouvement, héroïque et triomphant nous renvoie au caractère Beethovenien tandis que le 3ème mouvement inspire un sentiment de paix et de méditation, une allusion peut-être au Claire de Lune de Beethoven
Cette Fantaisie de Schumann a été une des oeuvres que j'ai jouée pour mon entrée au Conservatoire de Moscou... aussi je tenais à la mettre dans cet enregistrement.
Beethoven n’a écrit qu’une fantaisie pour le piano et celle –ci a été peu jouée, son fort caractère d’improvisation explique –t-il à votre avis qu’elle ait été peu jouée ?
J'ai découvert la Fantaisie de Beethoven dans les couloirs du Conservatoire de Moscou, une oeuvre qui fait partie du répertoire et est en fait souvent jouée par les élèves. Beethoven laisse apparaître ici des changements incessants de tempi, de caractères et de singulières modulations. Par ses traits non mesurés, il s'inspire de C.P.E Bach, pionnier de la Fantaisie : grâce à l'arrivée du pianoforte, ce nouvel instrument favorise les nouveaux effets de dynamiques propice aux contrastes de la Fantaisie.
Mozart a écrit cinq fantaisies( en incluant le Cappricio), votre choix parmi celles-ci a-t-il été difficile et pour quelle raison avez vous choisi la K397 ?

La Fantaisie de Mozart n'était pas prévue au départ pour le disque qui devait commencer par Beethoven. Mais c'était une oeuvre de ma petite enfance et cela m'a ravi de l'inclure au programme. Cette Fantaisie en ré mineur qui exprime à la fois souffrance et tourment est contrastée par une mélodie allègre finale bien dans la lignée de C.P.E Bach que Mozart admirait tant.
Quels sont vos prochains concerts et autres projets ?


- 12 novembre 2010,
Podgorica, Concerto N°2 de Chopin avec l'Orchestre Symphonique du Monténégro
-19 novembre 2010,
Paris Foyer du Châtelet, récital
- 12 au 19 décembre 2010,
Berlin, récitals

- Janvier et Février 2011,
Résidence d'Artistes en Normandie avec le Théâtre de la Grande Rue
Série de spectacles piano/marionnettes à fils

- Mars 2011,
tournée au Brésil (Rio, Sao Paulo, Porto Alegre, Brazilia) avec l'Orchestre Symphonique de Sao Paulo

Pour écouter le
second mouvement de
la fantaisie opus 17
De Robert Schumann
Marylin Frascone, piano
avec l'aimable autorisation
de Integral classic

cliquez sur le triangle du lecteur
ci-dessous

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici (amazon)

ou

cliquez ici(fnac)

A voir : Carmen Fantasy de Vladimir Horowitz - Marylin Frascone

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu




Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano