Edvard Grieg Emmanuelle Bertrand Pascal Amoyel

Edvard Grieg
Cello Sonata op.36
Lyric Pieces
Emmanuelle Bertrand, violoncelle
Pascal Amoyel, piano

Le compositeur Edvard Grieg(1843-1907) a composé peu d'oeuvres de musique de chambre, parmi celles-ci une seule sonate pour violoncelle et piano. Cette sonate s'imposait naturellement à la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et au pianiste Pascal Amoyel après leurs disques consacrés à Alkan, Liszt, Reger, Strauss, St Saëns , Bloch et Olivier Greif parus également chez Harmonia Mundi. Ainsi Emmanuelle Bertrand précise-t-elle dans le livret accompagnant le disque : " C'est l'une des plus monumentale de notre répertoire. Mais si j'ai un attachement particulier pour cette oeuvre, c'est surtout pour la force d'expression qu'elle dégage . Le premier mouvement allegro agitato est d'emblé immergé dans la passion, plein de fièvre et instable. Son deuxième thème, Molto più tranquillo, apporte un apaisement momentané mais la coda emporte à nouveau tout sur son passage Prestissimo dans une dernière montée de la tension".

L'Intermezzo en la mineur A et une transcription de Grieg lui-même de l'allegretto de la troisième sonate pour violon et piano qui n'avaient jamais été enregistrées complètent le programme et Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel ont choisi d'ajouter également des "Pièces lyriques" à l'origine écrites pour piano seul dans des transcriptions qu'ils ont eux-même réalisées, en sélectionnant celles où ceci leur apparaissait "comme une évidence, bien souvent elles semblent pensées pour la tessiture et le timbre chantant de l'instrument" mais aussi en évitant que le violoncelle soit systématiquement chanteur et le piano accompagnateur. Le résultat est splendide, la force évocatrice de ces pièces étant accrue par ce nouveau relief sonore.
La sonate tient une place centrale dans ce programme qu'ils ont agencé dans l'esprit d'un journal intime en partant de la toute première des pièces lyriques "Arietta" écrite en 1867 pour finir par "Souvenir", la toute dernière, parue en 1901, composée sur le même thème. Un nouveau journal musical donc comme ces deux musiciens ont nombreuses fois déjà pu montrer leur talent à en interprèter avec justesse tous les états d'âmes ainsi dans leur célèbre et émouvant spectacle "Block 15"(voir ici). Dans ce nouvel enregistrement l'émotion est encore très présente grâce à ce beau programme original d'une grande poésie et d'un lyrisme prenant qu'ils offrent dans une interprétation lumineuse. 
Pour écouter "Arietta"
cliquez sur le triangle du lecteur ci-dessous

Pour écouter d'autres extraits et/ou vous procurer ce disque.....cliquez ici(amazon) ou cliquez ici(fnac)

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano