Duo CARRIERE Récital deux pianos et piano quatre mains PARIS

INSTITUT HONGROIS
DUO CARRIERE / 2 PIANOS et piano quatre mains

Jeudi 23 mai 2013 / 20h
92, rue Bonaparte
75006 PARIS

Le récital du duo Carrière est consacré entièrement à des oeuvres pour deux pianos, à l'exception de " La Belle Excentrique " d'Erik Satie ( quatre mains).

En première partie, le duo Carrière ( Jacqueline et Jean Pierre Carrière) jouera trois oeuvres de musique française : Erik Satie " La Belle Excentrique ", Claude Debussy "Prélude à l'Après-Midi d'un Faune ", Darius Milhaud " Scaramouche " et, en deuxième partie, deux oeuvres de musique romantique : Frédéric Chopin " Rondo ", Franz Liszt " Réminiscences de Don Juan ".
Les deux pianistes du Duo Carrière sont LAUREATS de la FONDATION CZIFFRA, SOLISTES AGREES DE RADIO France, PRIX d'HONNEUR en Musique d'Ensemble, au Concours International U.F.A.M. Ils donnent en Création des oeuvres pour deux pianos (Maison de RADIO France, Centre BÖSENDORFER, SALLE GAVEAU, Centre Culturel et Artistique du " MOULIN d'ANDE ", 3ème FESTIVAL INTERNATIONAL CLAUDE DEBUSSY de Saint- Germain-en-Laye). Leur discographie : récital LISZT, SCHUMANN / Label REM, récital BRAHMS / Label REM, Album " Dans le jardin de Ravel " SATIE, DEBUSSY, RAVEL, LISZT / label INDESENS.
" ... interprètes remarquables... " (Henri Dutilleux)
" ... Jeu clair, sensible, brillant, musical ". (Henri Sauguet)
" ... talent remarquable ". (Antoine Tisné)
(... ils parviennent dans l'exécution de certaines oeuvres à une sorte de sérénité proche de l'absolu [...] nos pianistes savent avec grâce en traduire tout l'indicible charme et la folie débridée ! " (Serge Colombani)
" ... interprètes sensibles du Concerto en la mineur BWV 1065 [...] homogénéité des couleurs et des sonorités, justesse des tempi, cohésion parfaite et une lecture moderne de ces pages, basées sur l'assise rythmique, la dynamique, la sûreté technique et le raffinement du style. " (Antonio La Palombara)
" Deux interprètes-époux qui méritent un véritable coup de projecteur [...] Une vision subtile, un jeu chaleureux, une complicité authentique à toute épreuve " (Jeanine Pradeau)
Trois oeuvres de ce programme (Satie, Debussy, Liszt) figurent sur leur dernier disque " Dans le jardin de Ravel " paru sous le label Indesens et dont vous pouvez écouter des extraits plus bas dans cette page . En voici un extrait de la présentaion réalisée par le duo Carrière :
" Dans le Jardin de Ravel " :
ERIK SATIE (1866-1925) LA BELLE EXCENTRIQUE
Cette " fantaisie sérieuse " pour piano à quatre mains, comme Satie l'indique sur sa partition, fut écrite en 1920-22, à l'intention de la danseuse Elisabeth Toulemont (future épouse de Marcel Jouhandeau), connue sous le pseudonyme de Caryathis.
Ces pièces sont de style music-hall. On en apprécie l'humour, la grande vitalité rythmique ou la délicatesse de telle courbe mélodique.
Certes, LA BELLE EXCENTRIQUE et MA MERE L'OYE sont oeuvres fort éloignées par le genre et le style ; alors, pourquoi Satie dans ce programme ?
N'oublions pas que, dès ses années de Conservatoire, le jeune Maurice Ravel se délectait en jouant à ses camarades les GYMNOPEDIES. Par ailleurs, lors de sa conférence du 7 Avril 1928 à Houston, il s'exprimait ainsi : " De nos jours, une influence significative [...] est celle d'Erik Satie : elle a eu un effet appréciable sur Debussy, sur moi-même et sur la plupart des compositeurs français contemporains. "
CLAUDE DEBUSSY (1862-1918) PRELUDE A L'APRES-MIDI D'UN FAUNE (d'après une églogue de Stéphane Mallarmé).
La partition orchestrale et la version pour deux pianos (écrite par le compositeur) datent de la même époque (1892-1894).
" Sylvain d'haleine première
Si ta flûte a réussi
OuÏs toute la lumière
Qu'y soufflera Debussy. "
Telle fut la dédicace du poète sur un exemplaire de son " Faune " - illustré par Manet - offert au compositeur.
Dès sa création à la " Société Nationale " en 1894, le succès fut tel que le chef d'orchestre, Gustave Doret, dut bisser l'oeuvre.
Dans son ouvrage, " Maurice Ravel ", Marcel Marnat rapporte : " Ravel confiait volontiers que c'est le " Prélude à l'après-midi d'un Faune " de Debussy qui l'avait converti à la musique. A la fin de sa vie, il y entendait encore " la musique la plus parfaite qui ait jamais été composée. "
Que dire de l'admirable partition ? Elle est et reste envoûtante, même privée des sortilèges des timbres de l'orchestre.
Dès la première note du piano, une mélodie, en apesanteur et comme improvisée, nous introduit dans un monde onirique où lyrisme, passion, extase se succèdent ou se mêlent. Nous sommes dans un temps suspendu, envahi de bonheur...
FRANZ LISZT (1811-1886) REMINISCENCES DE DON JUAN
Liszt s'est d'abord imposé au public et au monde musical par son talent de pianiste virtuose. Cela explique en partie qu'il introduise dans ses programmes de récital ces nombreuses et très brillantes paraphrases et fantaisies d'opéras célèbres. Certaines d'entre elles sont remarquables ; et, au premier chef, les " Réminiscences de Don Juan " qu'il composa en 1841 et qu'il interpréta pour la première fois le 29 Novembre de la même année à WEIMAR au Théâtre de la Cour.
Liszt jouait également volontiers à deux pianos, formation très en vogue à l'époque romantique. C'est ainsi que l'on retrouve les " Réminiscences " dans une nouvelle version - à deux pianos, cette fois - publiée en 1877.
Du " dramma giocoso " de Mozart, Liszt retient trois " moments " très contrastés : l'évocation impressionnante de la statue du Commandeur, la scène de séduction entre Don Juan et Zerline ("Là ci darem la mano... ") et l'aria de Don Juan dit " Air du champagne ".
Ce matériau thématique incomparable est amplement développé et sa beauté se révèle à nous dans une présentation nouvelle qui en exploite de façon magistrale toutes les possibilités expressives et sonores des " deux pianos-orchestre " : vision d'un compositeur génial doublé d'un virtuose exceptionnel !
Jacqueline et Jean-Pierre Carrière

Pour écouter des extraits du disque
Dans le jardin de Ravel
Duo Carrière
utilisez le widget amazon ci-dessous

Pour réserver vos places au concerts
téléphoner au 01 43 26 06 44 ou cliquez ici
Ils ont dit au sujet de cet album...
"... récital tout en finesse et en charme "
(Amicie Rabourdin)
" je le trouve exquis : pétillant dans Satie, délicieusement ombré dans le Faune... " Ma mère l'Oye " n'en reste pas moins l'essentiel, et c'est tellement bien de l'avoir complet au piano (Chailley avait fait des merveilles ... ) [...] et tout cela d'une belle coulée, enfin. Vraiment très bien. " (Marcel Marnat)
pour vous procurer ce disque cliquez ici
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano