Deuxième académie pianistique internationale à Aix en Provence

La deuxième édition de l'ACADEMIE PIANISTIQUE INTERNATIONALE se tiendra à Aix en Provence du 16 au 29 août 2007

Au programme: Stage, Concours et Concert
Les cours débuteront le 16 août à 9 h au conservatoire Darius Milhaud et seront donnés par des professeurs de piano de renommée internationale, venus de divers horizons :
Jean-Luc André (Avignon) est né en Avignon. Il obtient un Premier Prix de Musique de Chambre et de Piano au CNSM de Paris dans la classe de Gabriel Tacchino. Il enseigne au Conservatoire d'Avignon. Il donne de nombreux concerts en France et dans le monde. Il crée l'ensemble " Petra " en 1983. Il enregistre deux CD consacrés à Francis Poulenc pour " l'Empreinte Digitale ". La saison passée, Jean-Luc André a enchanté le public des Nuits Pianistiques dans un concerto pour piano de MozartMichel Bourdoncle (Aix-en-Provence) : Artiste passionné, Michel Bourdoncle mène une intense carrière qui le conduit fréquemment sur la plupart des grandes scènes du monde. Il s'est produit dans des salles prestigieuses telles que : Le Carnegie Hall de New York, la Salle de Sao Paulo, le Théâtre Municipal de Rio de Janeiro, La Grande Salle du Conservatoire et la Salle Tchaïkovski à Moscou, la Salle Verdi à Milan, le Grand Théâtre de Shanghaï, le Poly Théâtre de Pékin, le Suntory Hall de Tokyo, le Kyoto Concert Hall, le Isumi Hall à Osaka, la Salle Gaveau et le Théâtre du Châtelet à Paris.Toujours sincère, d'une sensibilité vive et très nuancée qu'il aborde, Michel Bourdoncle s'est produit avec de très nombreux orchestres et a joué sous la direction de chefs prestigieux. Son répertoire, vaste et diversifié, s'étend de Bach aux compositeurs contemporains.
Dang Thai Son (Montréal) : De plus en plus remarqué parmi les principaux musiciens internationaux de l'heure, Dang Thai Son a connu des débuts fulgurants alors qu'il remportait le Premier Prix et la Médaille d'Or au Dixième Concours International Chopin de Varsovie en octobre 1980 : c'était la première fois qu'un pianiste asiatique se distinguait ainsi dans un concours international de cette envergure. Après des études avec sa mère à Hanoï, il rencontre le pianiste russe Isaac Katz, en voyage au Viet-Nam en 1974; celui-ci l'invite à poursuivre sa formation au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, en Russie, avec les pédagogues réputés Vladimir Natanson et Dmitri Bachkirov. Depuis sa victoire au Concours Chopin, sa carrière internationale l'a vu se produire dans plus de quarante pays et dans des salles aussi prestigieuses que le Lincoln Center (New York), Jordan Hall (Boston), le Barbican Center (Londres), la Salle Pleyel (Paris), la Herculessaal (Munich), le Musikverein (Vienne), le Concertgebouw (Amsterdam), l'Opera House (Sydney) ou la Salle Suntory (Tokyo).
Konstantin Lifschitz (Berlin) :. Dans sa patrie, Konstantin Lifschitz est le bien-aimé du public, les personnes affluent à ses concerts. Essayant d'expliquer les raisons de son grand succès, on constate très vite que Lifschitz n'est pas seulement un jeune virtuose qui captive par son jeu brillant, mais qu'il a le pouvoir, comme musicien intelligent et sérieux d'esprit investigateur, de pénétrer le monde des compositeurs. En outre, il possède à côté d'une très riche palette de sons, l'art de "chanter" sur son instrument et l'art de l'expression personnelle, devenus très rares de nos jours. Konstantin Lifschitz est peut-être le premier jeune pianiste qui nous montre, déjà aujourd'hui, la route au 21ème siècle avec ses interprétations. En mai 1995, il reçoit le prix de disques "Echo" dans la catégorie de "Meilleur Jeune Artiste" pour son enregistrement des Variations Goldberg de Bach.
Cyril Huvé fut le disciple de Claudio Arrau mais aussi d'André Krust et de Cziffra. Parallèlement à ses études au CNSM de Paris, il a passé une licence de philosophie. Il fait partie de ces artistes qui ont renouvelé la vision et l'écoute de la musique en utilisant, selon les répertoires, des pianoforte à cinq octaves de la fin du XVIIIème siècle, des pianoforte à mécanique viennoise du début du XIXème siècle. Il joue avec des musiciens tels que: Maurice Bourgue, André Cazalet, Jean Mouillère. Il forme un duo avec Daniel Mesguich. Il est invité comme soliste par des orchestres aussi prestigieux que la Staatskapelle de Dresde. Il est l'invité des plus grands festivals internationaux. Sa discographie comprend l'intégrale des lieder de Franz Liszt, les ballades et scherzi de Chopin, les quintettes d'Hummel et de Schubert, les trios de Brahms et Ligeti…
Géry Moutier (CNSM de Lyon) est né en mai 1957 dans un village Normand d'une famille de peintres et d'enseignants. Il explore librement le piano dès l'âge de quatre ans, sensibilisé très tôt à l'harmonie au clavier dans la tradition de la Schola Cantorum.Remarqué par Tasso Janopoulo, partenaire de Jacques Thibaud et d'Henryk Szeryng, Géry Moutier croise le monde de la chanson poétique du Paris des années soixante. Il joue à onze ans Salle Pleyel et au Théâtre des Champs-Elysées avec l'Orchestre National d' lle-de-France puis avec l'Orchestre National de France.Il entre à treize ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (piano, musique de chambre, écriture), dans la classe de Lucette Descaves, il travaille avec les compositeurs vivants. Il rentre en cycle de Perfectionnement où Reine Gianoli l'initie à l'univers de Schumann.. Elle le présente à Paul Badura Skoda, Viennois et Mozartien. Les rencontres régulières avec György Sebok, avec Dimitri Bashkirov, le travail auprès de nombreux chefs d'orchestres et compositeurs du XXe siècle détermineront son intérêt pour un répertoire large et aventureux.Plus tard, sa longue collaboration avec Aldo Ciccolini, dont il a été l'assistant pendant huit années au CNSMDP, tiendra une place privilégiée dans son approche musicale.Lauréat des Concours Internationaux de Cleveland, Barcelone, Prix Marguerite Long, Géry Moutier a été reçu à dix neuf ans " interprète soliste " de Radio-France. Ses très nombreux concerts l'ont conduit à la croisée d'autres cultures, ces derniers mois à Rome, Prague, Minsk, Moscou, Londres, Budapest, Vienne, Sarrebruck, Montréal, au Japon et en Corée.Nommé en 1997 titulaire d'une classe de piano au CNSMD de Lyon et responsable du département claviers depuis 1999, Géry Moutier est l'invité des grandes académies à travers le monde et de nombreux jeunes artistes ont bénéficié de ses conseils.
Evelina Pitti (Marseille) fait de brèves études musicales au Conservatoire National de Région " Pierre Barbizet " à Marseille avec Cécile Picavet et Pierre Barbizet. Elle obtient le premier Grand Prix de la Ville et Prix Albert Roussel.Premier Prix de Piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jeanne-Marie Darré, elle étudie ensuite avec Gyorgy Sebok et Paul Badura-Skoda.Soliste d'orchestres français (Montpellier Radio-France, Marseille, Cannes Régional PACA, Orchestre Français des Jeunes, Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre Symphonique du Rhin .…), elle a aussi joué avec la Philharmonie de Varsovie, l'Orchestre de Gdansk, le Symphonique d'Etat d'URSS ou l'orchestre philharmonique de Rochester (USA - NY), sous la direction de Jerzy Semkow, Janos Furst, Philippe Bender, Pol Mule, Emmanuel Krivine, Piero Belluggi, Jacques-Francis Manzone, Roberto Benzi, Pawel Pszetowski, Vassili Sinaisky…En musique de chambre, ses principaux partenaires ont été Frédéric Lodéon, Philip Bride, Bruno Pasquier, Pierre Hommage, , Emmanuel Krivine, Pierre Amoyal, Jacques-Francis Manzone, Gabriel Tacchino, Olivier Charlier, Bruno Rigutto… Elle se produit en concert en France, Italie, Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Autriche, Pologne, Norvège, et aux Etats-Unis …Elle est professeur au Conservatoire National de Région " Pierre Barbizet ", et créatrice du Festival International du Jeune Soliste d'Antibes-Juan les Pins, qu'elle a dirigé de 1972 à 1998.Nommée Chevalier de l'Ordre du Mérite Culturel de la Principauté de Monaco par S.A.S. le Prince Rainier III, elle anime les Soirées Musicales de la Fondation Regards de Provence au Château Borély depuis 1999.
Bruno Rigutto (CNSM de Paris) a étudié le piano au CNSM de Paris dans la classe de Lucette Descaves, la musique de chambre avec Jean Hubeau, la composition et la direction d'orchestre. Il eut également la chance d'être, pendant dix ans, l'un des rares disciples de Samson François. Lauréat des Concours Marguerite Long à Paris et Tchaikowsky à Moscou, Bruno Rigutto a débuté très tôt sa carrière internationale, invité par les plus grands chefs : C.M. Giulini, L.Maazel, G.Pretre, S.Skrowaczewsky, K.Masur, S.Macal, S.Baudo, etc…Il est également le soliste d'orchestres prestigieux tels que le Concertgebouw d'Amsterdam, l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre de Paris, le Royal Liverpool Orchestra, l'English Chamber Orchestra, le Japan Philharmonic Orchestra, la NHK de Tokyo, l'orchestre de la Santa Caecilia de Rome, les orchestres de Barcelone, Madrid, Leningrad, Monte-Carlo, l'Orchestre de la Fondation Gulbenkian, etc.Bruno Rigutto se consacre, par ailleurs, à la musique de chambre, au travers de laquelle il puise la substance necessaire à ses recherches. Ses partenaires sont Isaac Stern, Jean-Pierre Wallez, Pierre Amoyal, Raphaël Oleg, Patrice Fontanarosa, Brigitte Engerer, Olivier Charlier, Barbara Hendricks, Michel Portal, Mstislav Rostropovitch, Arto Noras, Yo Yo Ma, etc...Sa discographie est importante. Il a enregistré pour DECCA, EMI, FORLANE, DENON, LYRINX, et a obtenu plusieurs Grands Prix du Disque. Chef d'orchestre depuis 1984, Bruno Rigutto a également composé plusieurs musiques de scènes et de films. Il enseigne au CNSM de Paris où il a succédé à Aldo Ciccolini.
Les stagiaires participeront à des rencontres musicales régulières et, en clôture de l'académie, un concours qui leur est réservé se déroulera du 27 au 29 août.
L'accueil des stagiaires aura lieu le 15 août à 19 heures au conservatoire Darius Milhaud, rue Joseph Cabassol, Aix-en-Provence Les cours débuteront le 16 août à 9 h au conservatoire Darius Milhaud
Les élèves pourront utiliser, en dehors des cours, des pianos mis à disposition au conservatoire Darius MilhaudLe concours est réservé aux élèves de 3ème cycle et plus :
- Epreuve qualificative : une étude au choix- Epreuve finale : 25 à 30 mn de programme libre
Les lauréats pourront participer au Festival International " les Nuits Pianistiques " 2007, en tant que solistes. Ils donneront un récital dans une ville de la Communauté du Pays d'Aix.
Pour en savoir plus et vous inscrire : Rendez-vous sur le site de l'Académie Pianistique Internationale d'Aix-en- Provence....cliquez ici

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano