BILL Jérémie Ternoy Trio

Jérémie Ternoy Trio
BILL

JÉRÉMIE TERNOY, piano , compositions
NICOLAS MAHIEUX, contrebasse
CHARLES DUYTSCHAEVER, batterie

Quatre ans après le précédent "BLOC" , ce nouveau disque "BILL" du Jérémie Ternoy Trio permet de découvrir l'évolution de la musique de ce groupe récompensé lors du concours de jazz à la défense en 2003 et qui a remporté le Rezzo Jazz à Vienne en 2006, sélection en 2008 dans le programme jazz migration de l'Afijma, formation qui ne joue pas aussi souvent sur les scènes de jazz que laisserait l'espérer de telles récompenses , en partie parce que le pianiste Jérémie Ternoy participe à de nombreux projets d'esthétiques différentes.
C'est une musique également d'une esthétique assez différente de celle du précédent disque qui est ici offerte : une musique plus suggestive chargée d'espaces et de respirations traversés par un jeu musical fin et poétique... musique dont "chaque morceau est construit sur un motif répétitif qui tourne en rond", explique le pianiste qui a bien voulu répondre à nombreuses questions sur son parcours et au sujet de cet album. Jérémie Ternoy confie également qu'il a pour habitude de composer très tôt le matin, il n'est pas impossible que cette heure de tranquillité ne soit pas étrangère au calme de nombreuses d'entre elles. Une musique qui n'a pas encore été jouée nombreuses fois en concert et offre tel un vent de fraîcheur matinal une beauté sonore d'une clarté admirable, musique prête à s'envoler sur les plus hautes scènes, musique dont chaque note, qu'elle soit ou non répétée, porte un sens élargi par la connivence du trio.
Chacun trouvera le sens qu'il veut au titre du disque éponyme d'un morceau, que le pianiste a volontairement voulu mystérieux : BILL ... un prénom du jazz, mais pas seulement : projet de loi, affiche, déclaration, mémoire, billet de banque, facture ou note... En fait la musique qui prend bien ses deux ailes dans le dernier morceau qui arrive trop vite : "Dessous" laissera finalement cette question en dehors des préoccupations et donne envie de répéter aussi l'écoute indéfiniment !
Votre musique et votre jeu ont évolué afin de proposer une musique plus poétique, pourquoi avez-vous ressenti ce besoin d'évoluer vers cette ligne plus poétique et étiez-vous tous trois en accord avec cette nouvelle ligne ou bien en fait cela cette évolution s'est-elle faite de façon naturelle petit à petit en concert sans qu'il ne soit besoin d'en parler ?
J'ai ressenti un manque à la sortie de BLOC. Je trouvais que mon écriture étouffait un peu Charles et Nicolas, j'ai donc cherché une manière de faire respirer la musique pour qu'il y est d'avantage de circulation. Je considère l'écriture comme un cadre pour l'improvisation, si je bouge un peu le cadre, le reste bouge aussi... J'avance lentement dans ma démarche musical et je cherche, un disque après l'autre, la musique qui convient le mieux au trio.
La rencontre avec Philippe Teissier du Cros a également joué (c'est lui qui a mixé BLOC). Je désirais travailler avec lui de la prise jusqu'au mastering et je voulais exploiter la beauté du son, que ce soit un des sujet du disque.
Comment définiriez-vous votre musique ?
C'est la question la plus compliqué ! Beaucoup de gens de parle de E.S.T. et il se trouve que je n'ai aucun disque de ce groupe chez moi, et pareil pour Steve Reich....
En fait j'ai essayé de construire ce disque et faire en sorte qu'il soit cohérent. C'est à dire qu'il ne traite que d'un sujet. En l'occurence dans l'écriture chaque morceau est construit sur un motif répétitifs qui tourne en rond. Cela m'a guidé pour écrire le répertoire. Je ne sais pas par contre pourquoi j'ai eu envie de travailler sur cette question... Les titres sont des mots valises, ils ne veulent rien dire en soit mais font échos à ce qui se passe dans la musique. Il n'y a que Ligoté qui est un jeux mots pour Ligeti. (j'ai repris une phrase d'une étude de Ligeti comme point de départ). "Le Sol " c'est un mélange de plusieurs choses : le motif fait La sol la sol la sol la sol etc... et c'est le motif souche....on s'amuse comme on peut !
Quelles sont vos conditions idéales pour composer ? comment travaillez-vous seul de votre côté ?
Je me fixe des échéances simples : amener un nouveau morceau à la prochaine répétition par exemple, du coup ça travaille, je cherche des choses j'écris très peu et je couche les idées sur le papier au dernier moment. Souvent je me lève très tôt le matin pour écrire, c'est un moment de la journée où je suis un peu hors du temps et où je peux travailler sans être dérangé...
Comment travaillez-vous avec les deux autres musiciens, notamment quelle est la part d'improvisation dans vos compositions ?
Une fois que la phase de déchiffrage est passée, je considère le morceaux comme étant à la disposition des autres, donc la forme peu bouger, l'intention aussi, nous essayons plein de choses et petit à petit les choses se précisent.
Avez-vous joué souvent la musique de ce disque en concert avant son enregistrement ?
Hélas non, nous avons fait un concert avec le nouveau répertoire puis nous sommes allés en studio... Ce n'est pas vraiment un choix, mais comme il faut souvent un disque pour trouver des concerts, le processus fait qu'on enregistre d'abord et que l'on utilise le disque comme un support de communication pour espérer trouver des concerts.
Votre disque s'appelle Bill ( et c'est le titre d'un des morceaux ...) est-ce en référence à Bill Evans ?
J'ai écrit ce thème d'abord pour un grand ensemble "Vazytouille" qui est le groupe qui réunit les membres d'un collectif de musiciens dont je fais partie. C'est une chanson que j'ai appelé BILL (avec un texte qui est évoqué sur la pochette d'ailleurs) C'est également un mot valise on peut y mettre un peu qui on veut , Bill Evans aussi donc, mais pas que...
Dans quelle circonstance ce disque, qui est enregistré chez un autre label que le précédent a-t-il pu « naître » et comment s'est passé votre enregistrement ?
Circum - Disc est un Label Lillois qui s'est monté autour du collectif Circum (maintenant devenu Muzzix) Ce label produit les enregistrements des membres du collectif et aussi d'autres projets (le quartet de Jacques Mahieux par exemple). J'ai coproduit ce disque avec Zoone Libre (collectif de musiciens Lillois) et j'ai bien entendu sollicité d'autres Label dont Zig-Zag Territoires, mais cela n'a rien donné... je me suis tourné vers Circum car ce sont les seuls finalement à m'avoir répondu... En plus ce sont des musiciens avec qui je travaille régulièrement donc ça facilite les choses et j'aime vraiment leur ligne artistique.
Pour l'enregistrement, nous l'avons réalisé avec Philippe Teissier du Cros, qui est un ingénieur du son de grand talent. Comme nous avions finalement assez peu joué ce répertoire, on l'a vraiment fabriqué, au fil des prises et des réécoutes.. sans forcément faire beaucoup de montage, mais beaucoup de réécoute. C'était passionnant !

Pour écouter des extraits de
BILL
Jérémie Ternoy Trio
utilisez le widget amazon ci-dessous

Pour vous procurer ce disque.... cliquez ici   (amazon)
ou

cliquez ici(fnac)

 

 

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Aimez et/ou partagez cette page !

Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano